Repêchage LNH 2020 – Top 62 des meilleurs espoirs disponibles

Repêchage LNH 2020 – Top 62 des meilleurs espoirs disponibles

Ça y est, nous y sommes enfin! Le repêchage 2020 arrive à nos portes et deviendra bientôt un sujet important de l’actualité du monde du hockey. Pour mettre la table à ce qui nous attend, voici un classement des 62 meilleurs espoirs disponibles à mon humble avis. 62 joueurs, soit le nombre total de sélections qui seront faites sur les deux premières rondes du repêchage.

C’est bien connu, le repêchage de la Ligue nationale de hockey est loin d’être une science exacte. Les espoirs qui seront sélectionnés devront poursuivre leur développement adéquatement afin de s’approcher le plus possible des projections de ce qu’ils aspirent à devenir un jour. Pour le moment, l’évaluation de ces joueurs se limite donc aux attributs et habiletés qui sont déjà présentes, ainsi qu’une humble projection de l’ensemble de ces qualités advenant un bon développement. L’évaluation comprend notamment le coup de patin, les habiletés globales avec la rondelle, le sens du jeu, le jeu défensif en général, la capacité à mener le jeu sur son trio ou son duo, la capacité à s’impliquer dans le jeu plus physique ainsi que la compétitivité démontrée sur la glace. Il ne s’agit pas d’une projection de ce qui surviendra le jour du repêchage. Je vous rappelle que je ne suis pas un évaluateur de talent professionnel et que l’exercice est fait purement par passion.

N’hésitez pas à consulter le top 100 de mon collègue Mathieu Lavigne qui s’est prêté à un exercice similaire!

1.ALEXIS LAFRENIÈRE
Ailier gauche, Canada
6pi1 | 192 lb | 11 octobre 2001
Rimouski, LHJMQ
Le roi de la montagne depuis le début de la saison 2019-20, Alexis Lafrenière est identifié comme étant le plus bel espoir du prochain repêchage de la LNH. La vedette de l’Océanic de Rimouski est sans contredit celui dont la transition vers la grande ligue sera la plus rapide et la plus efficace en raison de plusieurs de ses qualités qui sont déjà de niveau élite. Il est d’abord et avant tout un fabuleux fabricant de jeu. Sa vision et sa lecture de jeu sont superbes, réussissant à trouver ses coéquipiers facilement sur la patinoire et à créer des occasions de marquer pour sa formation à chaque fois qu’il pénètre la zone offensive. Son contrôle de la rondelle fluide et rapide l’aide manœuvrer autour des joueurs adverses et il n’est pas rare qu’il réussisse à les ridiculiser sur des séquences de jeu. L’ailier est très créatif et possède un arsenal de feintes impressionnant. Sa détermination à gagner et aider son équipe est immense. Il veut absolument faire la différence dans les rencontres en s’impliquant de toutes les manières, démontrant une éthique de travail exemplaire et un niveau d’effort constant. Le jeune leader affiche un niveau de compétitivité impressionnant et il aura un impact très important rapidement au sein de la formation qui le repêchera.

Positif:
-Superbe combinaison de talent et de niveau de compétitivité.
-Capable d’avoir un grand impact offensif sur le match.
-Un gagnant.
-Aussi menaçant comme passeur que comme tireur.

Négatif:
-Ce n’est pas si négatif en soi, mais il faut tenir compte de sa plus grande expérience acquise au hockey junior comparativement aux autres espoirs de la cuvée 2020 (ex: Quinton Byfield).

Lafrenière a tout ce dont un joueur a besoin pour espérer être un joueur d’impact rapidement dans la LNH. Bien qu’il pourrait se faire surpasser un jour par un des joueurs repêchés après lui, il est en date d’aujourd’hui le seul qui assure d’évoluer et de performer sur un trio offensif de l’équipe qui va le sélectionner.

2.TIM STÜTZLE
Ailier gauche, Allemagne
6pi | 187 lb | 15 janvier 2002
Mannheim, DEL
Un vrai dynamo sur la patinoire, Tim Stützle est ce genre de joueur qui semble toujours avoir de l’énergie lorsqu’il saute sur la patinoire. Patineur électrifiant, il combine un niveau de dynamisme et d’habiletés avec la rondelle qui sont hors du commun. Il a su s’attirer de nouveaux admirateurs suite à son passage au Championnat mondial de hockey junior (U20) en décembre dernier, démontrant toute la créativité dont il dispose lorsqu’il attaque en territoire offensif. Lorsqu’on parle de créativité, il possède l’un des meilleurs arsenal de feintes du repêchage tout simplement, ce qui l’aide grandement à se créer de nouvelles lignes de passes vers ses coéquipiers et gagner l’espace nécessaire en offensive. La vitesse à laquelle le jeune Allemand joue et agit sur la patinoire est tellement impressionnante. Son excellent sens du jeu aide à sa proactivité, ce qui le rend très dangereux à chaque moment où il prend la possession de la rondelle. Son potentiel à devenir un meneur du jeu sur un trio de la LNH est excellent car il est capable de créer et d’analyser ses options même lorsqu’il patine à grande vitesse. À noter qu’il a évolué dans la DEL en 2019-20, soit la ligue professionnelle de l’Allemagne. On ne peut négliger son expérience face à des hommes et le fait qu’il ait si bien paru.

Positif
:
-Un niveau de compétitivité élevé.
-Grande créativité offensive.
-Un mouvement de pieds très rapide et constant.
-Très dynamique.

Négatif:
-Son tir qui n’est pas le plus menaçant.
-Apprendre à mieux gérer ses limites et ses moments pour feinter.

Tim Stützle a su m’impressionner à plus d’une reprise et il est difficile de ne pas croire à son potentiel offensif au niveau de la LNH. Une future machine à créer des jeux de la semaine, son dynamisme et la qualité de son maniement de la rondelle, combinés à sa créativité, font potentiellement de lui le joueur au plus haut potentiel offensif du repêchage. Il fait parti de la courte liste préliminaire des espoirs potentiels à chauffer Lafrenière éventuellement pour le titre du meilleur espoir du repêchage de cette année.

3.QUINTON BYFIELD
Centre, Canada
6pi4 | 214 lb | 19 août 2002
Sudbury, OHL
Quinton Byfield combine une rare combinaison de puissance et de finesse. Bien qu’il ne soit pas le joueur le plus physique, le joueur de centre au gabarit imposant est créatif et efficace avec la rondelle en plus d’être un habile patineur, ce qui le rend déjà très dominant dans un circuit comme la OHL. Il rend ses coéquipiers meilleurs grâce à ses habiletés avec la rondelle, il sait manoeuvrer avec le disque pour gagner les espaces libres avant de pouvoir distribuer le disque vers ses ailiers. Il est si habile qu’il est capable de feinter en espaces restreints aussi, ce qui est plutôt rare pour un joueur de ce gabarit. Il est aussi dangereux car bien qu’il soit un fabuleux passeur, il sait utiliser un tir assez lourd pour surprendre les gardiens adverses. Il effectue les jeux de transitions adéquatement, démontrant par ailleur une belle implication dans son propre territoire pour aider son équipe à reprendre la possession du disque. Étant l’un des plus jeune joueur de sa cuvée, il présente une polyvalence intéressante qui nous assure qu’il se développera au minimum comme un joueur apte à évoluer sur un top 9 de la LNH.

Positif:
-Joueur très imposant qui est aussi un habile patineur.
-Créatif avec la rondelle et doté d’un instinct offensif indéniable.
-Capable de passer et marquer.

Négatif:
-Un certain manque de dynamisme dans sa posture de base en possession du disque.
-Incertitude sur la vitesse à assimiler l’information autour de lui afin de bien y réagir.

Ceux qui se servent de l’argument de son manque d’impact au Championnat mondial de hockey junior (U20) en 2020 sont complètement dans le tort. Au niveau de la OHL, Byfield a été l’un des joueurs les plus dominants de la ligue et ce malgré qu’il n’ait pas atteint les 18 ans durant la saison comme la majorité des autres joueurs de la cuvée 2020. Donnons-lui le temps de parfaire son jeu au niveau junior et de possiblement nous en mettre plein la vue d’ici son arrivée dans la LNH.

4.MARCO ROSSI
Centre, Autriche
5pi9 | 179 lb | 23 septembre 2001
Ottawa, OHL
Ceux qui jugent le potentiel de Marco Rossi par sa taille feront une grave erreur. Le meilleur pointeur junior au Canada en 2019-20 mène par l’exemple sur la patinoire, son éthique du travail irréprochable faisant de lui un joueur facile à aimer pour un entraîneur. Il est un fabricant de jeu extraordinaire et on ne mentionne pas suffisamment la créativité qu’il peut démontrer par moment avec le disque. Ses mains sont très habiles et il est capable de feinter autour des défenseurs adverses. Il ne panique jamais avec la rondelle et fait preuve d’une belle patience avec celle-ci pour s’assurer de toujours prendre les meilleures décisions. Il est capable de compléter des passes à haut risque avec précision lorsqu’il juge que c’est une bonne situation pour le faire. Bien qu’il soit un si bon passeur, il ne faut pas oublier de souligner qu’il a aussi un bon instinct de marqueur. Aussi, la force dans ses jambes est très impressionnante et l’aide vraiment à protéger le disque ou à batailler contre des adversaires qui sont plus forts. Rossi est très impliqué défensivement alors qu’il met tout l’effort nécessaire pour protéger son territoire et supporter ses défenseurs pour retrouver les rondelles libres. Il est déjà très bon au cercle de mise en jeu. Un jeune joueur qui est dédié à la victoire de son équipe.

Positif:
-Un super fabricant de jeu.
-Capable d’avoir un grand impact dans les deux sens du jeu.
-Éthique de travail incroyable, très travaillant.

Négatif:
-Le petit gabarit.

Marco Rossi est l’un de mes joueurs favoris de tout ce repêchage. Je sais que je pourrais compter sur lui pour tout faire afin d’aider mon équipe à gagner. Je crois personnellement que le plancher de développement au niveau de la LNH soit plus élevé que plusieurs puissent le croire, ce qui me rend encore plus confortable de le choisir avant d’autres espoirs disponibles à ce rang. Je crois qu’il deviendra au minimum un joueur top 9 fiable qui sera très utile sur les unités spéciales.

5.LUCAS RAYMOND
Ailier droit, Suède
5pi11 | 170 lb | 28 mars 2002
Frölunda, SHL
Plusieurs avaient initialement identifié Lucas Raymond en début de saison 2019-20 comme l’un des rivaux à Alexis Lafrenière pour le titre de meilleur espoir disponible au prochain repêchage. Cependant, une utilisation décevante dans la SHL cette année est venue calmer même ses plus grands admirateurs. Après tout, cette saison de développement est à un certain point perdue. Pour ce qui est du joueur en tant que tel, Raymond est un joueur qui présente des qualités élites en possession de la rondelle, que ce soit par la qualité de ses mains ou encore de sa vision du jeu. Un fabricant de jeu qui possède aussi un excellent instinct de marqueur, il est une vraie menace en possession du disque. La comparaison stylistique avec Mitch Marner est intéressante car ces deux joueurs créatifs ont une posture dynamique très similaire et sont excellent à bouger latéralement avec la rondelle lorsqu’ils feintent autour des joueurs joueurs adverses pour créer un jeu. Raymond n’est pas et ne sera probablement pas un Marner, je répète qu’il s’agit simplement de styles comparables à l’oeil seulement. Cette habileté à bouger latéralement si facilement force les gardiens à respecter l’option du tir au lieu de se compromettre vers le passeur trop rapidement. Défensivement, son sens du jeu l’aide à combler le fait qu’il soit de petit gabarit. Son efficacité défensive n’est pas extraordinaire, mais somme toute suffisante pour ne pas nuire à sa formation.

Positif:
-Habiletés élites avec la rondelle.
-Très créatif et rend ses coéquipiers meilleurs.
-Sa posture dynamique avec la rondelle.

Négatif:
-Une saison 2019-20 en deçà des attentes, une progression plus lente.
-Le manque de force physique.
-Bon patineur, mais une vitesse de pointe qui pourrait être meilleure.

À mon humble avis, Lucas Raymond n’a pas si mal paru dans la majorité des matchs que j’ai pu voir cette saison, et cela inclut Championnat mondial de hockey junior (U20) où il a été très décevant selon certains. Je crois que les déceptions à son endroit proviennent de toute cette excitation suite à sa superbe saison à 16 ans et d’attentes un peu trop importantes. Il présente encore aujourd’hui un fort potentiel de devenir un joueur offensif vedette dans la LNH. Sa saison 2020-21 sera très intéressante à surveiller et un élément clé de sa progression future.

6.COLE PERFETTI
Centre/Ailier gauche, Canada
5pi10 | 185 lb | 1er janvier 2002
Saginaw, OHL
Cole Perfetti est un candidat de choix pour une formation qui tente d’ajouter du punch à son attaque. Sa vision et sa compréhension du jeu sont parmi les meilleures de la cuvée 2020. L’une de ses forces est définitivement la vitesse à laquelle il filtre l’information autour de lui sur la patinoire afin d’y réagir le plus efficacement possible. Son maniement du bâton est superbe, ce qu’il combine très bien à sa créativité, encore une fois l’une des meilleures de son groupe d’âge. En territoire offensif, l’attaquant évoluant à Saginaw est avant tout un brillant fabricant de jeu, mais la précision de son tir mérite tout autant de reconnaissance. Cette capacité à être autant à l’aise à inscrire des buts que d’en préparer pour ses coéquipiers est impressionnante, ce qui a mené d’ailleurs à plusieurs séquences dignes des jeux de la semaine durant sa saison 2019-20. Il trouve et créer des lignes de passes que personne ne voit et sait déculotter les défenseurs adverses grâce à des feintes créatives et imprévisibles. De manière générale, son coup de patin est acceptable, mais c’est au niveau de la vitesse de pointe que ça se complique pour lui et du rythme auquel il peut jouer. Heureusement, tel que mentionné plus haut, sa capacité à lire et comprendre rapidement ce qui se déroule sur la glace l’aide grandement à compenser cette faiblesse. Il faut toutefois comprendre que ce manque de rythme dans son jeu est un aspect qui pourrait tout de même affecter sa capacité à mener le jeu sur son trio chez les professionnels. Son implication dans les batailles physiques et le jeu sans la rondelle doivent être améliorée, particulièrement le dernier point s’il tient à être un joueur de centre dans la LNH. Heureusement, il possède toute la compréhension du jeu nécessaire pour rectifier le tir sur l’aspect défensif.

Positif:
-Potentiel de joueur d’impact, habiletés offensives indéniables.
-Une superbe compréhension du jeu.
-Aussi dangereux offensivement avec ses passes que ses tirs.

Négatif:
-Le manque de vitesse de pointe et de rythme dans son jeu.
-L’inconstance dans l’effort sans la rondelle.
-Manque d’implication physique notable.

Parmi tous les joueurs du top 10 de ce classement, Cole Perfetti est probablement le joueur le plus à risque, avec Lucas Raymond, de ne pas se développer comme on puisse l’espérer. Ses faiblesses sont suffisamment importantes et ne doivent pas être ignorées dans l’évaluation, mais son talent est si immense qu’il faut être prudent avec lui. Basé sur ce que l’on sait aujourd’hui, il est peut-être mieux de prévoir qu’il sera un ailier au niveau professionnel compte tenu de son manque d’impact défensif, mais il ne faudrait tout de même pas être surpris qu’il réussisse à devenir l’un des trois meilleurs joueurs offensif de ce repêchage. C’est un jeune homme très sérieux et passionné de hockey qui ne cache pas son envie d’améliorer ses points faibles. 

7.JAMIE DRYSDALE
Défenseur droit, Canada
5pi11 | 170 lb | 8 avril 2002
Erie, OHL
Jamie Drysdale est un défenseur qui excelle dans les deux sens du jeu. Avec un coup de patin presque sans faille, il présente une mobilité dans tous les sens qui l’aide à être très efficace au niveau junior. Vraiment, sa mobilité est son plus bel atout alors qu’il se déplace si facilement et rapidement lors des changements de direction, lui qui freine et bouge instantanément comme si de rien n’était. Son mouvement de pieds est fluide et constant. Lorsqu’il reprend la possession du disque en zone défensive, il peut patiner avec le disque pour trouver la meilleure option qui se présentera pour la relance du jeu. Sa compréhension du jeu est très bonne et sa prise de décision, notamment en possession du disque, est excellente. Drysdale est l’un des meilleurs passeurs, surtout en terme de précision, chez les défenseurs de ce repêchage et il le démontre très bien lorsqu’il a la rondelle sur son bâton en zone offensive. Sa mobilité ainsi que la qualité de ses passes l’aident à générer des chances de marquer pour ses coéquipiers. Il n’est peut-être pas le plus dynamique ou spectaculaire avec la rondelle, lui qui penche beaucoup plus vers l’efficacité dans ses choix de jeux. Occasionnellement, il réussira une pièce de jeu spectaculaire en attaque. Défensivement, il compense le manque de physicalité par sa mobilité, son sens du jeu et une bonne utilisation de son bâton pour déranger les porteurs du disque.

Positif:
-La mobilité qui est recherchée dans la LNH moderne.
-Un style de jeu très complet.
-Une belle habileté de passeur.

Négatif:
-Il pourrait être encore plus dominant dans les jeux de transition considérant les qualités de patin et de passeur qu’il possède.

Jamie Drysdale est le plus bel espoir à la défensive de ce repêchage en date d’aujourd’hui. On peut se surprendre à simplement admirer son coup de patin lorsqu’on le regarde jouer tellement il est beau à voir. Je ne crois pas qu’il soit dans la catégorie des Cale Makar et Quinn Hughes sur le plan offensif, mais il possède tout de même des qualités qui pourraient lui permettre de me surprendre à ce niveau.

8.JAKE SANDERSON
Défenseur gauche, États-Unis
6pi1 | 185 lb | 8 juillet 2002
USNTDP, USHL
Jake Sanderson ne fera jamais la machette pour un jeu spectaculaire, mais il retiendra tout de même l’attention pour son efficacité dans tous les petits détails du jeu, particulièrement en défensive. Que ce soit dans sa manière d’utiliser son coup de patin et son bâton pour créer une sorte d’entonnoir afin de diriger ses adversaires vers la bande ou encore lorsqu’il utilise son corps pour faire payer le prix au porteur du disque, l’apport défensif de Sanderson est tout simplement élite. Il fait de superbes lectures défensives afin de neutraliser l’adversaire rapidement et d’organiser la relance de l’attaque, un aspect du jeu qu’il domine outrageusement. Le jeune homme présente aussi un excellent niveau de compétitivité sur la patinoire, s’impliquant dans les deux sens du jeu et utilisant son corps le long des rampes sans hésitation et son bâton pour déranger les lignes de passes de l’ennemi. Il s’implique efficacement et facilement dans les jeux de transition, repérant ses coéquipiers avec de bonnes passes, mais aussi dans sa manière de se libérer de ses couvreurs pour transporter le disque lui-même vers la zone offensive. Cette partie de son jeu est vraiment impressionnante. Ses habiletés défensives et son coup de patin lui offre un réel potentiel de devenir un défenseur de première paire un jour qui jouera plusieurs minutes de qualités dans toutes les situations. Son coup de patin l’aide à présenter un profil offensif qui gagne à être connu, lui qui peut créer des lignes de passes grâce à sa mobilité lorsqu’il décide de se déplacer en contrôle de la rondelle en zone adverse.

Positif:
-Jeu défensif élite combiné à une mobilité impressionnante.
-Il joue et agit comme un vrai pro sur la patinoire.
-Un maître des jeux de transition.

Négatif:
-Une légère incertitude face à son réel potentiel offensif.

Jake Sanderson ne présente pas un style de jeu flamboyant, mais l’efficacité dans son jeu parle pour elle-même. Pour faire ça simple, peu de joueurs cette année ont su m’impressionner de plus en plus à chaque visionnements autant qu’il ne l’a fait, particulièrement en deuxième moitié de saison. Le Jake Sanderson du début de la saison et celui du mois de mars sont deux versions différentes dans le sens qu’il est potentiellement l’un des joueurs qui a le plus progressé durant l’année. On ne vante pas assez ses qualités défensives qui risquent fortement de faire de lui l’un des meilleurs à ce chapitre dans la LNH.

9.SETH JARVIS
Ailier droit, Canada
5pi10 | 175 lb | 1er février 2002
Portland, WHL
Un joueur dynamique qui attire l’attention en raison de son niveau de compétitivité élevé et de son travail soutenu sur la patinoire, Seth Jarvis a su récolter le fruit de ses efforts en deuxième moitié de saison en étant le meilleur pointeur du hockey junior canadien en 2020 parmi les joueurs éligibles au repêchage. Un patineur rapide et explosif, l’implication de l’ailier droit est notable dans toutes les sphères du match. Il pivote avec efficacité et change de direction sans aucune contrainte, rappelant à certains égards l’aisance sur patins d’un Mathew Barzal. Son excellent jeu de pieds est définitivement l’une de ses forces. Son sens du jeu est aussi parmi les meilleurs de ce repêchage, lui qui trouve toujours une solution à ce qui se déroule autour de lui. Ses mains sont rapides et il est apte à manoeuvrer avec le disque à grande vitesse et en zone restreinte. Sa créativité est peut-être même un peu sous-estimée par moment. Il est une vraie menace dès qu’il charge la zone offensive en possession de la rondelle, lui qui peut tout aussi bien servir de bonnes passes à ses coéquipiers que d’inscrire des buts par lui-même. Son tir des poignets est d’ailleurs surprenant pour sa taille, lui qui sait trouver les bons angles pour profiter des ouvertures offertes par les gardiens adverses. Sur son trio, il est celui qui mène le jeu. Jarvis n’a pas peur de se salir le nez et son niveau détermination est impressionnant à chaque présence sur la glace. Son jeu défensif est déjà suffisamment bon pour croire qu’il pourra contribuer à ce niveau chez les professionnels.

Positif
:
-Un joueur très compétitif.
-L’habileté à mener le jeu sur sa ligne.
-La capacité à être autant efficace pour passer que de marquer des buts.
-Un superbe coup de patin rapide.
-Efficace défensivement.

Négatif:
-Questionnements sur la transition vers la LNH de son style de jeu plutôt intense pour sa taille.

À la mi-saison Jarvis bataillait pour un poste dans le top 31 de ce classement, et j’ai assurément sous-évalué le joueur à priori. Entre temps, il a su convertir en points tout l’effort qu’il met sur la patinoire, un aspect de son jeu qui était déjà indéniable au départ. Les qualités de Seth Jarvis lui procure le potentiel de devenir ce genre de joueur d’impact qui saura créer de l’offensive pour lui-même ainsi que pour ses coéquipiers chez les professionnels. Il joue sans peur malgré sa taille, ce qui pourrait à un certain point lui faire mal un jour face à des défenseurs beaucoup plus physique qu’au niveau junior. Personnellement, je crois que Jarvis deviendra un excellent joueur top 6 apte à être utilisé dans toutes les situations d’un match. Son éthique de travail sur la patinoire est irréprochable et c’est toujours un aspect attrayant pour un club de la LNH. Il semble aussi avoir toute une tête sur les épaules si je me fie aux entrevues que j’ai pu écouter pour découvrir un peu plus le jeune homme qu’il est.

10.YAROSLAV ASKAROV
Gardien, Russie
6pi3 | 176 lb | 16 juin 2002
SKA-Neva St. Petersburg, VHL
Sans contredit le meilleur espoir chez les gardiens de buts à se présenter au repêchage de la LNH depuis plusieurs années. Yaroslav Askarov présente déjà une feuille de route très impressionnante pour son âge, que ce soit ses performances sur la scène internationale en représentant la formation des moins de 18 ans de la Russie, ou encore ses performances cette saison en VHL (l’équivalent de la Ligue Américaine pour la KHL). Très rapide et agressif dans ses mouvements devant sa cage, il réussit des arrêts plutôt difficiles à faire grâce à sa vision du jeu et sa sa capacité à bien lire le jeu qui se développe. Son sens de l’anticipation, qui continue de s’améliorer au fil du temps, le guide au travers ses déplacements et son positionnement devant la cage, que ce soit dans sa manière qu’il défie les tireurs adverses ou simplement la prise de décision d’être plus vif dans son mouvement latéral d’un poteau à l’autre. Le jeune gardien au style énergique est un fier compétiteur qui sait s’élever lorsque l’enjeu est important. Il est capable de voler des matchs à lui seul comme il en a fait la démonstration si souvent déjà à son âge. On pourrait noter une petite faiblesse au niveau de la mitaine, lui qui d’ailleur attrape les rondelles de la droite, mais c’est un aspect qu’il peut assurément corriger avec le temps.

Positif:
-L’ensemble de ses qualités élites qui font de lui un potentiel gardien de franchise.
-Un niveau de compétitivité élevé, très difficile de le déstabiliser lorsqu’il est dans sa ‘’zone’’.
-Une vitesse de réaction impressionnante.
-Son aisance à lire le jeu qui se présente à lui.
-Une facilité à bouger latéralement.
-La capacité à voler des matchs par lui-même.

Négatif:
-La traditionnelle incertitude sur le développement des gardiens en général.
-Les ajustements à faire au niveau du positionnement de sa mitaine.

Certains observateurs accordent beaucoup de valeur à la contre-performance d’Askarov au Championnat mondial de hockey junior l’hivers dernier. Il ne faudrait toutefois pas oublié tout ce qu’il avait accompli sur la scène internationale auparavant. Il n’est pas parfait et il est capable d’accorder un but faible ici et là, comme tous les gardiens, mais jamais comme nous l’avons vu à ce tournoi. Lorsqu’il est à son meilleur, et cela arrive beaucoup plus souvent qu’autrement, il est capable d’offrir une énorme dose de confiance à ses coéquipiers. Je suis personnellement un admirateur de Spencer Knight, sélectionné au 13e rang par les Panthers en juin 2019. Bien que la technique de ce dernier soit impressionnante, je crois qu’il est clair que le jeune Askarov soit une bonne coche au-dessus au même âge. On dit qu’il est un vrai passionné qui passe beaucoup de temps à analyser le hockey, j’ai confiance qu’il devienne un gardien d’impact au niveau de la LNH.

11.ALEXANDER HOLTZ
Ailier droit, Suède
6pi | 183 lb | 23 janvier 2002
Djurgårdens IF, SHL
Ce n’est sans doute plus une surprise pour les amateurs d’espoirs, mais Alexander Holtz est considéré comme l’un des meilleurs marqueurs disponibles au prochain repêchage. Son tir des poignets en particulier a de quoi garder les gardiens sur le qui-vive à chaque fois qu’il se dirige vers le filet en possession de la rondelle. Son lancer est si précis et exécuté avec une telle vélocité qu’il est capable d’inscrire des buts même lorsqu’il y a distance considérable entre lui et le filet adverse. Il reconnaît les bons moments pour décocher son lancer, utilisant les défensives comme écran pour surprendre les gardiens qui ont la vue voilée. Son instinct de marqueur et sa compréhension du jeu l’aide aussi à se mettre en évidence dans son positionnement pour ses coéquipiers lorsqu’ils ont la possession du disque. Avec la rondelle, il est relativement habile bien qu’il ne soit pas un passeur ou un manieur de rondelle du niveau de Perfetti ou Raymond. Son jeu défensif progresse assurément, une partie de son jeu qu’il a amélioré durant sa saison dans la SHL. C’est la même chose pour la vitesse à laquelle il réagit, lui qui avait tendance à être moins proactif et à se fier majoritairement à son lancer pour aider son équipe. Dans le pire des cas, on peut s’attendre à voir Holtz devenir un attaquant capable d’inscrire des buts sur l’avantage numérique. Lorsqu’il a le temps et l’espace, il est définitivement un dangereux marqueur.

Positif:
-Un excellent lancer vif et précis
-Instinct de marqueur indéniable.
-Un plancher de développement assez haut.

Négatif:
-Potentiel ultime relativement limité comparé aux joueurs classés plus haut.
-Les chances qu’il soit un joueur unidimensionnel au niveau de la LNH.

Le classement de Holtz ne reflète probablement pas assez à quel point j’apprécie le joueur. La raison principale qu’il se retrouve si bas est le fait qu’il est probablement, jusqu’ici dans le classement, l’attaquant le plus à risque de devoir dépendre de ses coéquipiers de trio dans la LNH. Son habileté à mener le jeu sur sa propre ligne n’est pas aussi bonne que les autres espoirs placés plus haut. Ceci dit, les chances qu’il devienne un marqueur régulier de 30 buts au cours de sa carrière sont très présentes et inscrire des filets demeure la chose la plus importante au hockey. Il deviendra au minimum un heureux complément pour un fabricant de jeu. Si Holtz ne devient pas un joueur régulier de la LNH, je serai terriblement surpris.

12.JACK QUINN
Ailier droit, Canada
6pi | 176 lb | 19 septembre 2001

Ottawa, OHL
Jack Quinn aurait été sélectionné en 2019 s’il était né quelques jours plus tôt, et basé sur sa saison passée on peut croire que sa sélection n’aurait pas été parmi les deux premières rondes. On parlerait déjà d’un potentiel vol si c’était le cas. C’est tout le contraire suite à sa saison 2019-20, lui qui est maintenant clairement identifié comme l’un des meilleurs espoirs disponibles au repêchage cette année. Il faut débuter en mentionnant à quel point il a été impressionnant avec sa récolte de 52 buts en 62 parties à Ottawa cette saison. Ce qui est encore plus surprenant dans son cas, c’est qu’il n’est pas un marqueur qui se fie uniquement à son lancer ou sur ses coéquipiers pour lui remettre la rondelle. Il est capable de générer de l’offensive de lui-même et trouve le moyen d’attaquer les zones payantes afin de prendre des lancers de qualité. Il possède un excellent lancer vif et précis, mais son arsenal de tirs est encore plus impressionnant. Il est capable de tirer de toutes les manières et ce même en patinant rapidement. Sa compréhension du jeu l’aide à se distancer de ses couvreurs au bon moment. L’ailier est très habile avec la rondelle et sa créativité est surprenante puisqu’on pourrait avoir tendance de croire qu’il n’est qu’un tireur, ce qui est tout le contraire. Il est impliqué et efficace dans les deux sens du jeu, un aspect qu’il continue d’améliorer grandement. Son sens de l’anticipation et la bonne utilisation de son bâton sont ses principaux outils en zone défensive.

Positif:
-L’instinct naturel de marqueur, l’arsenal de tirs complet.
-La capacité à être un bon passeur.
-Bonne implication dans les deux sens du jeu.
-Une créativité sous-estimée.

Négatif:
-Un coup de patin suffisant qui pourrait devenir meilleur avec une posture un peu plus dynamique.
-L’un des plus vieux espoirs de la cuvée 2020.

Jack Quinn est ce genre de joueur qui ne cesse de grimper dans votre estime au fur et à mesure que vous le regardez jouer. Il est capable de faire plusieurs choses sur la patinoire et n’hésite pas à s’impliquer dans tous les aspects du jeu pour aider sa formation à gagner. Ceux qui pourraient croire qu’il est le produit de Marco Rossi, ou l’inverse, sont dans le tort considérant que les deux talentueux espoirs étaient utilisés sur des trios différents. Plusieurs personnes utilisent T.J. Oshie comme comparable de style pour Jack Quinn et je ne déteste pas l’idée.

13.DAWSON MERCER
Centre/Ailier droit, Canada
6pi | 179 lb | 27 octobre 2001
Chicoutimi, LHJMQ
Dawson Mercer a attiré l’attention de ceux qui le connaissaient moins avant cette saison suite à une nomination au sein de la formation des moins de 20 ans du Canada en décembre. Un attaquant très polyvalent grâce à son impressionnante compréhension du jeu, il peut être utilisé dans toutes les situations d’un match. Sur le plan offensif, l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi offre une superbe créativité en plus de son contrôle fluide de la rondelle. Vraiment, le maniement du bâton est impressionnant dans son cas et digne des meilleurs de ce repêchage. Il fait mordre les défenseurs adverses avec ses feintes créatives et imprévisibles, combinant cela à ses qualités de marqueur et de passeur. Il mérite qu’on le respecte à chaque fois qu’il est en possession du disque. De manière générale, il est un bon patineur. Il pourrait toutefois profiter d’une plus grande explosion dans ses premières enjambées, ce qu’il compense tout de même avec son intelligence sur la glace. Son niveau de compétitivité est excellent, lui qui agit comme un pro sur et en dehors de la glace déjà à son âge. Il veut gagner et ne ménage pas ses efforts pour aider l’équipe. Il est tout aussi bon à l’aile qu’au centre, quelque chose qui l’aidera assurément dans sa transition vers le niveau professionnel.

Positif:
-Très complet et compétitif.
-Une créativité qui complète ses attributs offensifs.
-Bon dans les deux sens du jeu

Négatif:
-Une explosion à améliorer.
-Incertitude sur son réel potentiel offensif.

À mes yeux, Dawson Mercer fait parti de cette courte liste de joueurs disponibles au repêchage 2020 qui sont pratiquement assurés d’atteindre la Ligue nationale de hockey un jour. Son style de jeu complet combiné à son esprit de compétiteur devraient à eux seuls lui permettre de jouer sa part de parties dans le show. Il semble réaliste que son plancher de développement soit de devenir un joueur de troisième trio efficace dans les deux sens de la patinoire. On dit de lui qu’il est une personne extraordinaire en dehors de la glace.

14.ANTON LUNDELL
Centre, Finlande
6pi1 | 183 lb | 3 octobre 2001
HIFK, Liiga
Le centre Anton Lundell est l’un des joueurs les plus polyvalents de ce repêchage, offrant notamment à son âge un jeu défensif presque parfait déjà. Un excellent compétiteur, il présente une maturité physique qui l’aide grandement à bien performer dans les deux sens du jeu. Dans son cas, il est si bon défensivement que c’est ce qui le rend si attrayant et sûr comme espoir. Sa compréhension du jeu est excellente, ce qu’il utilise pour prendre les meilleures décisions possibles loin de la rondelle, mais aussi avec celle-ci. L’utilisation de son bâton est très bon dans tous les territoires, lui qui brise déjà sa part de jeux au niveau de la ligue professionnelle en Finlande. Avec le disque, il est plutôt sans risque. Il démontre une préférence pour l’efficacité et la simplicité dans son choix de jeu, étant capable de distribuer le disque à ses ailiers sans difficulté. Il ne force jamais les jeux qui ne sont pas disponibles. Au niveau de son coup de patin, on peut voir une vitesse de pointe acceptable. Cependant, ses changements de direction peuvent être chaotiques parfois, ne démontrant pas une grande fluidité dans ses croisements de pieds. C’est un aspect qui risque de le retenir de jouer sur un top 6 de la LNH un jour, mais qui dans certains cas peuvent s’améliorer. Heureusement, son intelligence sur la glace compense à un certain point pour cette faiblesse, ce qui devrait l’aider à jouer très rapidement pour l’équipe qui le repêchera.

Positif:
-Superbe défensivement.
-Il a une excellente compréhension du jeu et éthique de travail.
-Bon passeur.
-Un physique avantageux

Négatif:
-Sa capacité à bien pivoter et changer de direction efficacement sur patins.
-Un certain manque de dynamisme dans son jeu.

Lundell n’est pas le joueur le plus spectaculaire, mais il est assurément un espoir intéressant. J’ai confiance en son impact sur le plan défensif, ce qu’il risque de démontrer rapidement avec sa future organisation. Par contre, les chances qu’il ne soit qu’un morceau secondaire d’une bonne équipe de la LNH sont relativement élevées. Je crois qu’il peut contribuer offensivement, mais que pour l’instant ses faiblesses au niveau du coup de patin limitent peut-être son réel potentiel à ce niveau. Il représente quand même une valeur sûre dans le sens qu’il est un excellent compétiteur qui comprend très bien le jeu. Le type de joueur dont les entraîneurs n’auront pas à se soucier.

15.LUKAS REICHEL
Ailier gauche, Allemagne
6pi | 170 lb | 17 mai 2002
Berlin, DEL
Un joueur qui présente une belle maturité dans son jeu. Lukas Reichel est un ailier polyvalent qui est un très bon patineur. Il est solide sur ses patins, démontrant un bon équilibre et une belle mobilité lorsqu’il se déplace. Ses enjambées sont faites sans effort. La polyvalence dans son jeu fait en sorte qu’il trouve son utilité dans toutes les zones de la patinoire, ayant un impact constant sur le match. Il utilise sa compréhension du jeu élevée pour assimiler l’information et prendre des décisions rapides sur la glace. En offensive, il est tout simplement aussi bon pour passer à ses coéquipiers que pour marquer des buts. Son sens de l’anticipation est sans doute ce qui l’aide le plus à être efficace en attaque. Il se démarque aussi au niveau de ses capacités à protéger la rondelle. Pour son âge, il présente déjà une brillante patience avec le disque face à la pression adverse. Il ne panique jamais. Lorsqu’il défend son territoire, il combine un bon positionnement à un bâton actif afin d’ennuyer les tentatives de l’ennemi. Bien qu’il soit relativement un bon compétiteur, on peut noter une certaine inconstance au niveau du rythme dans son jeu. C’est peut-être ce qui le retient le plus d’être classé dans le top 10.

Positif:
-Jeu mature pour son âge.
-Un bon patineur au style très polyvalent.
-Un sens de l’anticipation développé.
-Il agit comme un pro sur la glace.

Négatif:
-Inconstance dans le rythme de son jeu.

Bien que j’appréciais déjà Lukas Reichel, ce n’est que tardivement que j’ai pleinement réalisé le réel potentiel qu’il présente. Rien n’est spectaculaire dans son jeu, mais tout est si bien exécuté et avec une telle efficacité. Ce sont les subtilité dans son jeu qui attire beaucoup l’attention au fil du temps. Son jeu déjà bien développé l’aidera à évoluer dans la LNH assez rapidement. On peut s’attendre à ce qu’il soit en mesure de se développer en attaquant top 9 fiable.

16.KAIDEN GUHLE
Défenseur gauche, Canada
6pi3 | 187 lb | 18 janvier 2002
Prince Albert, WHL
Kaiden Guhle est un défenseur physique avec un excellent niveau de compétitivité. Pour son gabarit, il possède une mobilité très impressionnante. Il bouge aisément et effectue les changements de direction avec facilité, ce qu’il l’aide à couvrir rapidement beaucoup d’espace lorsqu’il défend son territoire. Sa portée l’aide grandement à briser des jeux, lui qui n’hésite jamais à utiliser son corps pour freiner les attaquants adverses. Sa mobilité lui permet de bien contenir les joueurs rapides et de supprimer rapidement les chances de marquer qui se dessinent chez l’ennemi. Son éthique de travail sur la patinoire est superbe, lui qui se présente à chaque match et chaque présence sur la glace. Offensivement, il est peut-être un peu sous-estimé. Il ne sera jamais celui qui va mettre une tonne de points au tableau chez les professionnels, mais son aisance sur patin, son contrôle de la rondelle et son lancer qu’il peut décocher assez rapidement l’aident à générer sa part d’occasions en attaque. Sa créativité est limité, mais il demeure néanmoins efficace. Il n’est pas le plus actif dans les jeux de transition, mais sa première passe est tout de même bonne et efficace pour relancer l’attaque. Guhle est ce type de joueur qui fera tout pour gagner.

Positif:
-Excellente combinaison de physicalité, mobilité et fiabilité défensive.
-Superbe éthique de travail.

Négatif:
-Incertitude sur ses capacités offensives au niveau professionnel.

Je n’étais pas particulièrement un fan de Guhle au départ, mais plusieurs détails dans son jeu me laisse croire qu’il pourrait éventuellement évoluer sur une deuxième paire dans la LNH. Son jeu physique et défensif sont très attrayants, surtout qu’il a la mobilité nécessaire pour maximiser tous ses attributs. Braden Schneider et lui sont assez proche l’un de l’autre en termes de valeur, j’ai simplement l’impression que le potentiel offensif de Guhle soit un brin meilleur, bien que limité.

17.MAVRIK BOURQUE
Centre, Canada
5pi10 | 165 lb | 8 janvier 2002
Shawinigan, LHJMQ
Mavrik Bourque est un joueur de centre doté d’un sens du jeu vraiment impressionnant. Sa vision du jeu est élite et c’est probablement ce qui le rend si dangereux comme fabricant de jeu. Il sait gérer la vitesse à laquelle il doit agir avec la rondelle, trouvant les bonnes lignes de passes et les bons moments pour distribuer vers un coéquipier. Il peut voir une opportunité de passer, attirer la pression vers lui et ensuite permettre à la cible qu’il avait identifié de profiter d’une meilleure situation. Son sens de l’anticipation l’aide à prévoir une bonne sélection de jeu avant même que la rondelle puisse se rendre à lui. Il est capable de réussir son lot de passes difficiles contrairement à la majorité des joueurs de son âge. Vraiment, le jeune Québécois est définitivement l’un des meilleurs passeurs de sa cuvée. En plus, il est capable d’inscrire sa part de but grâce à un tir des poignets précis qu’il utilise de plusieurs endroits en zone offensive. Défensivement, il s’implique pour aider ses coéquipiers à reprendre possession du disque rapidement. Il utilise son bâton et sa compréhension du jeu pour bloquer les opportunités qui se présente pour l’ennemi. Sa prise de décision défensive est généralement bonne. Bien que son coup de patin se soit amélioré depuis l’an passé, il devra continuer d’y travailler. Il doit devenir un peu plus rapide et explosif pour espérer devenir un joueur fiable offensivement au niveau de la LNH. Sa maturité physique future pourra probablement l’aider à développer sa force sur patins et corriger cette faiblesse.

Positif:
-Un excellent fabricant de jeu doté d’une vision et d’un sens du jeu élite.
-La précision impressionnante de ses passes.
-Sa capacité à inscrire des buts.
-Joueur de caractère.

Négatif:
-Son explosion sur patin.
-La force et maturité physique.
-Le petit gabarit.

Un joueur qui fait tellement de bonnes choses pour son équipe, particulièrement sur le plan offensif. Je suis définitivement un admirateur de son habileté de fabricant de jeu. Je crois qu’il peut devenir une vraie menace offensive un jour chez les professionnels. C’est un jeune homme qui met l’effort sur la glace pour gagner et il est employé à toutes les sauces par son entraîneur. Les succès de son équipe lorsqu’il est sur la patinoire passent définitivement par lui. Son potentiel ultime est peut-être sous-estimé de manière générale.

18.JACOB PERREAULT
Ailier droit, Canada
5pi11 | 198 lb | 15 avril 2002
Sarnia, OHL
Jacob Perreault présente des habiletés élites avec la rondelle, autant au niveau du maniement de celle-ci qu’au niveau de son lancer. Peu de joueurs peuvent manœuvrer aisément autour de ses adversaires comme il sait le faire. Son lancer en général est incroyable, lui qui combine la force, la précision et la vitesse dans sa motion pour décocher vers le filet. Son tir du revers est effectué sans effort et il le réussit même dans les situations difficiles avec une facilité déconcertante. Ses mains vives lui permettent d’ailleurs de feinter, mais aussi de trouver les bons angles pour lancer. Il tente sans hésitation de surprendre les gardiens à des endroits moins traditionnels du territoire offensif. Son arsenal de tirs est peut-être le plus raffiné parmi les espoirs de son repêchage. Le fils de l’ancien joueur de la LNH Yanic Perreault n’est pas qu’un redoutable tireur alors qu’il est peut aussi se transformer en un super passeur. Sa bonne vision du jeu le sert à ce niveau alors qu’il repère ses coéquipiers sans aucun effort. Le point faible notable de Perreault se trouve au niveau de la constance dans son effort ou son implication. Il peut certainement refroidir ceux qui accordent une grande importance à l’éthique de travail démontrée sur la patinoire. La combinaison de son talent élite et du risque dans son développement font de lui un espoir très intriguant pour l’avenir.

Positif:
-Un lancer élite et un instinct naturel de marqueur.
-De superbes habiletés avec la rondelle.
-Créatif dans ses feintes.
-Un coup de patin sous-estimé.

Négatif:
-Effort inconstant sur la glace, manque de régularité dans l’implication.

Tel que mentionné un peu plus haut, Jacob Perreault est très intriguant. Ses habiletés avec la rondelle font de lui l’un des 10 espoirs les plus talentueux disponible en 2020. Dans 15 ans, il pourrait être le meilleur buteur de tous les joueurs repêchés cette année et je ne serais pas surpris du tout. Le talent est là! Est-ce que Perreault saura être plus impliqué au niveau supérieur? Chose certaine, son potentiel immense ne devrait être ignoré complètement malgré le risque bien présent de ne pas se développer tel qu’espéré. Les joueurs avec autant de qualités offensives sont très rares.

19.NOEL GUNLER
Ailier droit, Suède
6pi2 | 176 lb | 7 octobre 2001
Lulea, SHL
Noel Gunler peut être un vrai cauchemar pour les gardiens de buts qui doivent l’affronter. Un redoutable marqueur de but, il présente une intelligence du jeu élevée et il sait reconnaître avec facilité les opportunités qui lui sont favorables afin d’inscrire des filets. Il utilise un lancer vif et précis qu’il peut laisser partir sans avertissement à tout moment. Il est capable de contribuer dans les jeux de transition et ses habiletés de fabricant de jeu sont probablement sous-évalués à l’heure actuelle. Son coup de patin est correct, sans être impressionnant. Il sait le maximiser pour demeurer efficace lorsqu’il se déplace. Il est parfois vu comme un joueur ne fournissant pas un effort soutenu ou qu’il ne semble pas avoir une éthique de travail idéale. Il trouve toutefois le moyen d’être aux bons endroits au bon moment et semble peut-être apte à gérer ses dépenses d’énergie. Cette inconstance dans son jeu apporte quelques questions. C’est définitivement un espoir très intriguant pour le futur en raison de son talent brut. En termes d’habiletés pures, le jeune suédois mérite qu’on le place parmi les plus beaux talents de la cuvée 2020. 

Positif:
-Excellent instinct de marqueur combiné à un bon tir.
-Talent offensif complet.

Négatif:
-Inconstance dans son engagement.
-Pas nécessairement un meneur de jeu sur son trio.

Noel Gunler est très intriguant. Il ne présente peut-être pas particulièrement le profil typique d’un joueur sur lequel j’ai envie de compter dans un match important, mais le potentiel offensif demeure si impressionnant en raison de son habileté à marquer qu’il faut le garder en haute estime. Il est beaucoup plus travaillant et actif sur la patinoire que je le voyais au départ. Un possible coup de circuit.

20.HENDRIX LAPIERRE
Centre, Canada
5pi11 | 172 lb | 9 février 2002
Chicoutimi, LHJMQ
Hendrix Lapierre est un attaquant avec l’une des meilleures visions du jeu de ce repêchage.  Malheureusement, sa saison 2019-20 fût marquée par sa longue absence, ce qui vient un peu compliquer l’évaluation dans son cas. Sur papier, sa compréhension et son intelligence du jeu sont indéniables, tout comme son éthique de travail. Cette capacité à voir le jeu si bien et si facilement fait de lui un merveilleux fabricant de jeu. Il est capable de compléter des passes risquées vers ses coéquipiers, utilisant son excellent contrôle de la rondelle et sa patience pour bouger autour des défenseurs et trouver les meilleures lignes de passes. Il possède un assez bon coup de patin bien que sa vitesse de pointe n’est peut-être pas optimale. Il réussit tout de même à jouer et exécuter rapidement grâce à sa compréhension du jeu et son explosion dans les premières enjambées. Son intelligence sur la glace l’aide grandement loin de la rondelle, il peut utiliser un bon positionnement et un bâton actif pour créer un revirement et provoquer la reprise de la possession. Une chose à améliorer dans son cas est son lancer. Il a une très grande préférence à passer plutôt que de prendre un tir au filet et il peut se retrouver un peu trop en périphérie par moments. Compte tenu qu’il demeure l’un des meilleurs fabricants de jeu de ce repêchage, l’amélioration de son lancer et la prise de décision de l’utiliser plus souvent pourraient réellement faire une immense différence dans son futur apport offensif chez les professionnels. Outre la santé, bien évidemment, une touche d’imprévisibilité à son offensive, dont il offre déjà des flashs, est ce qui va l’amener au prochain niveau.

Positif:
-Un des meilleurs passeurs naturels du repêchage.
-Vision et compréhension du jeu élites.
-Bonne éthique de travail.

Négatif:
-Un tir peu menaçant.
-La prévisibilité de sa décision de passer.
-Toute l’Incertitude entourant les blessures et son développement.

J’adore Hendrix Lapierre. Il a connu une superbe première saison dans la LHJMQ et a démontré ses habiletés de fabricants de jeu avec régularité. On croyait au départ qu’il avait subi trois commotions en moins d’un an, mais des rencontres avec des spécialistes auraient plutôt révélés que des vertèbres dans son cou étaient déplacées. C’est ce qui lui aurait donné des symptômes similaires à ceux d’une commotion. Je ne suis pas un spécialiste médical et je vais tout simplement faire confiance à cette donnée dans l’évaluation. Il faut demeurer prudent, car ses performances n’étaient pas géniales en début de saison. Est-ce que son jeu en général était affecté par les potentielles commotions? Un joueur prudent aura une prise de décision totalement différente que celui qui joue sans peur. Ultimement, un Lapierre en pleine santé aurait fort probablement batailler pour une place près du top 10 de ce classement. Son potentiel demeure immense.

21.BRADEN SCHNEIDER
Défenseur droit, Canada
6pi2 | 209 lb | 20 septembre 2001
Brandon, WHL
Bien que son style ne soit pas flamboyant, Braden Schneider est l’un des défenseurs les plus efficaces sur la patinoire parmi ceux disponible au prochain repêchage. Particulièrement bon dans son territoire, il démontre une présence physique très impressionnante dans son jeu, utilisant son corps sans hésitation pour séparer les joueurs adverses de la rondelle. Pour son gabarit, il est aussi un assez bon patineur, bien qu’il n’est peut-être pas le plus habile dans la mobilité latérale. Le fait qu’il puisse bien comprendre le jeu et qu’il bouge assez aisément lui sert pour défendre sa zone. Il aime être dans le visage de ses adversaires et s’assurer qu’ils sentent sa présence sur la patinoire. Dès qu’il récupère le disque en défensive, il est capable d’effectuer de bonnes passes sans trop se compliquer la tâche. Le jeune défenseur présente très peu de faiblesses dans son jeu, affichant une maturité sur la glace qu’on ne retrouve que bien rarement à son âge. Il ne sera peut-être pas le défenseur qui va créer le plus offensivement sur sa paire, mais sa fiabilité défensive, son niveau de compétitivité ainsi que son jeu physique font de lui un espoir qui pourra amener beaucoup plus que des points au tableau. Un guerrier qui peut et veut avoir un impact dans les matchs importants.

Positif:
-Excellente présence physique.
-Fiabilité défensive.
-Un vrai compétiteur qui veut gagner.

Négatif:
-Potentiel offensif probablement limité

La première fois que j’ai vu Schneider à l’oeuvre était l’an passé dans la WHL ainsi qu’au tournoi mondial des moins de 18 ans. Je n’ai pas perdu une seule seconde pour apprécier ce qu’il avait à offrir. Son impact physique dans un match est non-négligeable et sera encore plus important lorsque ce sera pour des rencontres à haute intensité. Le genre de gars qui sera le héro obscur dans certaines victoires. Je crois qu’il sera un jour un heureux complément à un joueur plus offensif et peut-être moins physique que lui. L’une des valeurs sûres de ce repêchage pour atteindre la LNH.

22.BRENDAN BRISSON
Centre, États-Unis
5pi11 | 179 lb | 22 octobre 2001
Chicago, USHL
Brendan Brisson a gagné des admirateurs l’hivers dernier, notamment suite à sa performance au Championnat mondial Jr. A. Un joueur très habile avec la rondelle, il réussit à donner du mal aux défenseurs adverses qui tentent de le contenir. Il est proactif et capable de créer une séquence offensive à partir de rien. Son lancer est un précieux atout, particulièrement sur réception alors qu’il l’exécute avec une excellente technique. Il est capable de manœuvrer la rondelle dans les espaces restreints, faisant preuve de créativité à tout moment pour se créer de l’espace. Ses habiletés de passeurs sont aussi très bonnes, il peut accomplir sa part de passes à haut risque. Il compétitionne très bien, mais parfois il peut faire preuve d’indiscipline tellement qu’il veut avoir un impact sur le match. Il est un joueur très intelligent sur la patinoire qui, malgré un manque de vitesse, sait jouer et réagir rapidement. Il filtre l’information instantanément sur la glace pour prendre des décisions vives. Son jeu défensif est correct, mais certaines de ses prises de décisions dans son territoire peuvent être débattables. Son apport défensif est peut-être insuffisant pour espérer être un centre complet au niveau professionnel, mais c’est un aspect qu’il peut améliorer car sa compréhension du jeu est très bonne. Son style de jeu est toutefois bien taillé pour devenir un ailier dans le pire des cas. Le fils de l’agent Pat Brisson possède le potentiel de possiblement se développer un jour en un attaquant top 6 offensif chez les professionnels.

Positif:
-Très habile avec la rondelle, créatif.
-Un bon lancer sur réception.

Négatif:
-Jeu défensif à développer pour espérer jouer au centre.
-Vitesse à améliorer.

Lors d’un match, Brisson peut offrir des certains flashs d’un futur attaquant vedette. Sa créativité et ses habiletés avec la rondelle sont dignes d’un joueur qui pourrait potentiellement évoluer sur le top 6 dans la LNH, que ce soit au centre ou à l’aile. Pour ma part, c’est son inconstance dans les performances qui le prive d’être placé dans le top 15. Je le vois toutefois comme un joueur qui ne cesse de progresser, ce qui vient compenser grandement dans l’évaluation en nous donnant confiance pour la suite de son développement. Je ne peux cacher qu’il est l’un de mes espoirs favoris cette année.

23.TRISTEN ROBINS
Ailier droit, Canada
5pi10 | 176 lb | 15 novembre 2001
Saskatoon, WHL
Un joueur extrêmement compétitif et dévoué sur la patinoire, Tristen Robins entre dans la catégorie des joueurs qui feront tout pour gagner. Combinant ses habiletés à son caractère, il est un joueur énergique et agile qui fait la différence de plusieurs façons au cours d’une partie. Sur l’aspect offensif, il est capable de s’imposer autant par ses capacités à distribuer le disque à ses coéquipiers que par son habileté à inscrire des buts. Il a un instinct de marqueur évident qu’il sait mettre en valeur car il visite continuellement les zones payantes et qu’il ne recule jamais. Il possède un bon lancer, particulièrement des poignets. Bien que ses qualités offensives soient bonnes, elles ne sont toutefois pas élites. Cela ne l’empêche pas de maximiser son impact offensif par la manière qu’il est un travailleur acharné et qu’il prend majoritairement de bonnes décisions sur la glace. Son effort soutenu est offert dans les deux sens du jeu, reconnaissant l’importance de bien s’impliquer défensivement pour aider sa formation à gagner. Comme plusieurs jeunes de son âge, il devra devenir plus fort physiquement pour être davantage efficace en protection de rondelle ou pour les batailles pour les disques libres. Il est toutefois important de mentionner que malgré sa taille et sa force actuelle, son niveau d’acharnement est si impressionnant qu’il gagne déjà une bonne part de batailles pour la rondelle contre des joueurs adverses. Son éthique de travail impeccable est le rêve de tous les entraîneurs au hockey.

Positif:
-Grand compétiteur, il est un moteur sur la glace.
-Éthique de travail impressionnante. 
-Autant menaçant dans ses passes que ses tirs.
-Bonne compréhension du jeu.
-Beaucoup d’intangibles.

Négatif:
-Potentiel offensif peut-être limité.
-Il peut vouloir en faire trop parfois, ce qui peut tout de même se corriger.

Dès le premier visionnement, bien que tardif, je me suis surpris à grandement admirer le jeune Tristen Robins. Sa capacité à mener le jeu malgré un arsenal offensif qui est peut-être d’un niveau inférieur à certains autres espoirs est très impressionnante. Je ne peux m’empêcher de voir un genre de Brendan Gallagher en lui, le joueur duquel il modèle son jeu par ailleurs. Il a notamment été nommé le joueur de l’année et l’attaquant défensif de l’année parmi les joueurs des Blades de Saskatoon. On peut s’attendre à voir Robins attirer encore plus l’attention des amateurs de hockey dès le retour au jeu de la WHL. Un coup de cœur définitif.

24.CONNOR ZARY
Centre, Canada
6pi | 181 lb | 25 septembre 2001
Kamloops, WHL
Un compétiteur avec un excellent sens du jeu, Connor Zary est un joueur qui a connu une saison brillante dans la WHL. Un très bon fabricant de jeu, il s’implique sans hésiter lorsqu’il saute sur la glace et visite les zones payantes sur la patinoire pour en tirer profit. Il ne recule jamais devant le jeu physique. Il est capable de faire preuve de créativité grâce à sa compréhension élevée du jeu et de ses mains très vives en contrôle du disque. Ses talents de passeurs sont vraiment indéniables, lui qui trouve ses coéquipiers même dans les situations plus difficiles. Il est aussi un bon marqueur qui sait fournir le petit effort supplémentaire pour compléter une séquence amorcée et récolter le but. Son excellent niveau de compétitivité l’aide à profiter pleinement de ses qualités en tant que joueur et d’avoir un impact direct sur les performances de son équipe. Il met tout autant d’effort à être efficace défensivement que offensivement. Son coup de patin est sans contredit sa plus importante faiblesse alors qu’il ne possède pas une posture idéale. Ses mouvements ne sont pas les plus fluides, mais il sait demeurer efficace malgré tout. Son éthique de travail irréprochable saura fort probablement le guider vers la LNH.

Positif:
-Un belle créativité.
-Compétiteur avec une excellente éthique de travail.
-Un excellent passeur.

Négatif:
-Son coup de patin qui pourrait limiter son développement en tant que centre et son impact en général chez les pros.
-L’un des joueurs les plus âgé de ce repêchage.

Une solide combinaison de talents de passeur et de marqueur. Zary est travaillant et se présente à chaque match, comme les entraîneurs le veulent. Son coup de patin est une inquiétude et pourrait limiter son potentiel au niveau de la LNH, mais il est toutefois ce genre de joueur contre lequel on ne voudrait pas miser tellement son éthique de travail est au-dessus de la moyenne. Il possède un côté guerrier qui devrait l’aider à atteindre son but de jouer dans la grande ligue.

25.RIDLY GREIG
Centre, Canada

5pi11 | 163 lb | 8 août 2002
Brandon, WHL

Ridly Greig est un joueur tenace et très polyvalent qui amène une tonne de choses sur la patinoire à chaque présence. Il est un joueur de centre qui joue avec intensité et qui adore se frotter aux joueurs adverses pour les déranger, tout en étant apte à avoir un impact sur le plan offensif grâce à son excellent sens du jeu. Sa détermination se fait sentir sur plusieurs détails du jeu, notamment l’échec-avant et l’utilisation de son bâton pour nuire aux lignes de passes adverses. Il adore aller dans les endroits payants, lui qui accueille le jeu physique de ses adversaires avec grand plaisir. En possession de la rondelle, il est un très bon passeur qui sait créer des opportunités pour ses coéquipiers et ce même lorsqu’il est en mouvement. Il présente aussi des flashs de créativité à différents moments. Bien que son tir ne soit pas mauvais en soi, il demeure un joueur qui préfère distribuer le disque. Puisqu’il est très déterminé et qu’il joue sur la limite de ce qui est permis, il obtiendra évidemment sa part de minutes de pénalités. Cependant, son efficacité à jouer dans la tête de ses adversaires est quelque chose qu’il ne doit absolument pas changer, c’est ce qui le caractérise et qui le rend si spécial comme joueur. Greig est l’un des plus jeunes joueurs disponibles de ce repêchage, la suite de son développement sera très intéressante à suivre pour connaître réellement son impact futur chez les pros. Il est un attaquant courageux qui fera tout pour permettre à sa formation de gagner.

Positif:
-Superbe détermination et une intensité soutenue.
-Excellent sens du jeu.
-Bon fabricant de jeu.

Négatif:
-Maturité physique pour l’aider à maximiser sa ténacité.

Ridly Greig fera le bonheur de ses entraîneurs et de ses coéquipiers par la manière qu’il se présente continuellement à chaque rencontre. S’il ne produit pas, il trouvera un autre moyen de faire sa marque et d’apporter quelque chose d’utile pour son équipe. Les intangibles qu’il offre font de lui un espoir si attrayant et c’est probablement pour cela que je l’apprécie autant, un peu comme c’était le cas avec un Jakob Pelletier l’an dernier. Il pourrait éventuellement être capable de jouer un peu partout sur un top 9 de la LNH. Le potentiel de production semble limité pour le moment, mais il compensera toujours autrement.

26.RODION AMIROV
Ailier gauche, Russie
6pi | 168 lb | 2 octobre 2001
Salavat Ufa, KHL
L’ailier Rodion Amirov est très polyvalent, tirant son épingle du jeu dans les deux sens du jeu. Il est impliqué et fait ce qu’il doit faire pour avoir un impact dans les différentes facettes du match, que ce soit avec la finesse qu’il peut démontrer offensivement ou encore l’acharnement pour aider son équipe dans sa zone. Un habile patineur, il est très à l’aise pour contrôler la rondelle et l’amener vers le filet adverse. Il profite d’excellents pivots, ce qui l’aide à créer de l’incertitude chez les adversaires qui le couvrent puisqu’il change de direction à tout moment. Ses mains rapides et fluides gardent les défenseurs qui le surveillent aux aguets, lui qui sait être plutôt patient pour arriver à ses fins. Sans être spectaculaire, il réussit à distribuer le disque avec une certaine facilité, étant apte à compléter des passes difficiles à exécuter. Son instinct de marqueur est peut-être son meilleur atout offensif, bien que son lancer n’a probablement rien d’exceptionnel à offrir. C’est plutôt son flair près du filet qui va l’aider à marquer. Son jeu défensif est assez bon, lui qui se démarque surtout par ses bons replis et son positionnement. Il est tout simplement suffisamment bon dans tout et l’expérience acquise au niveau professionnel en Russie est non-négligeable. Il peut évoluer sur tous les types de trios et trouver le moyen de contribuer à sa manière. Son potentiel offensif est peut-être limité au final, mais il présente d’excellentes chances de l’atteindre.

Positif:
-Joueur complet.
-Un habile patineur.
-Une bonne éthique de travail.

Négatif:
-Il ne présente aucune vraie qualité prédominante, ce qui limite son potentiel ultime de production.

Amirov est un espoir qui cadre bien dans la catégorie des valeurs sûres car il se débrouille à tous les niveaux du jeu. Je ne crois pas qu’il deviendra un joueur vedette, mais il projette tout même à un certain point l’assurance d’atteindre la LNH un jour et d’y avoir son utilité. On peut s’attendre à le voir devenir un ailier top 9 complémentaire.

27.DYLAN HOLLOWAY
Centre/Ailier gauche, Canada
6pi | 203 lb | 23 septembre 2001
Wisconsin, NCAA
Dylan Holloway est un attaquant qui présente une belle combinaison de gabarit, d’esprit compétitif et d’habiletés avec la rondelle. Il est un puissant et rapide patineur qui s’implique d’une multitude de façon pour aider son équipe à gagner. C’est un joueur de caractère. Il est relativement bon en contrôle de la rondelle, bien que ce ne soit pas sa principale force. Il est capable de jouer avec beaucoup de rythme et d’utiliser son corps pour ouvrir le jeu pour ses partenaires de trio. De plus, Holloway est très polyvalent et peut remplir pratiquement tous les rôles qu’un entraîneur puisse attribuer à un attaquant. Présentant une belle intensité dans les deux sens du jeu, il est tout autant confortable de jouer au centre qu’à l’aile. Étant l’un des plus vieux joueurs parmi ceux éligibles une première fois au repêchage cette année, le principal aspect négatif de son côté relié à son manque capacité de mener le jeu sur son trio. On pourrait aussi noter une inconstance dans l’utilisation de son physique. Toutefois, son style de jeu complet et son éthique de travail devrait lui permettre de devenir au minimum un joueur de troisième trio dans la LNH.

Positif:
-Excellente combinaison de gabarit et mobilité.
-Très bonne éthique de travail.
-Efficace dans les deux sens du jeu, polyvalent.

Négatif:
-Les grandes chances qu’il soit un complément plutôt que le moteur de son trio chez les pros.
-Inconstance dans l’utilisation de son physique.

Je crois que Dylan Holloway fait parti de ce groupe de joueur que tu as envie d’avoir dans ta formation pour gagner un match. Il peut faire plusieurs choses sur la glace et se moule assez bien aux différents styles de ses partenaires de trio. Il a glissé dans le classement, mais ce n’est certainement pas parce qu’il n’est pas apprécié. Peu importe la production offensive qu’il apportera dans la LNH, je crois qu’il trouvera toujours son utilité et saura s’adapter aux différents rôles que son entraîneur lui offrira. Un joueur qui se présente pour jouer.

28.JOHN-JASON PETERKA
Ailier droit, Allemagne
5pi10 | 181 lb | 14 janvier 2002
München, DEL
Un attaquant très énergique sur la patinoire, John-Jason Peterka est si facile à apprécier. Étant un patineur assez puissant et rapide, il peut donner de sérieux ennuis aux défensives adverses lorsqu’il fonce vers la zone offensive et qu’il demeure en mouvement. Son acharnement en tout temps l’aide à avoir un impact dans les deux sens du jeu. L’aisance sur patin, particulièrement au niveau de l’accélération et des changements de direction, l’aide à appliquer de la pression pour forcer l’ennemi à commettre des erreurs. Offensivement parlant, son tir est probablement son meilleur atout. Son lancer est vif et précis. De plus, il n’hésite jamais à entrer vers le centre du territoire et de batailler dans le trafic pour produire une occasion. Ses habiletés de distributeur de rondelle par contre sont plus limitées, lui qui peut rater sa part de passes en raison d’un manque de précision ou d’un empressement à faire le jeu. Il devra apprendre à mieux gérer le rythme qu’il est capable d’avoir sur patin, car ce sont souvent les jeux à grande vitesse qu’il trouvera le moyen de ne pas réussir. Peterka est un diamant à polir qui présente de brillantes qualités tant offensivement que défensivement, lui qui pourrait éventuellement avoir sa place sur un troisième trio de la LNH et avoir un impact notable dans les deux sens du jeu.

Positif:
-Excellente éthique de travail.
-Superbe patineur rapide.
-Un bon lancer qui complète son instinct de marqueur.
-Assez bon sens du jeu qui favorise ses bons positionnements sur la glace.

Négatif:
-Difficulté à effectuer des jeux à pleine vitesse.
-Inconstance dans la capacité à effectuer des passes de qualité.

Peterka est un espoir que j’apprécie grandement. Peu importe s’il se développe ou non offensivement, je crois qu’il possède déjà suffisamment d’atouts intéressants pour occuper éventuellement un rôle secondaire dans une équipe compétitive. Son coup de patin et son éthique de travail sur la patinoire l’aidera à bien appliquer la pression et créer des revirements à un tel point qu’il pourrait être redoutable sur cet aspect du jeu un jour dans la LNH.

29.OZZY WIESBLATT
Ailier droit, Canada
5pi10 | 183 lb | 9 mars 2002
Prince Albert, WHL

Un joueur compétitif doté d’une éthique de travail sans faille, Ozzy Wiesblatt est un joueur qui possède un talent offensif indéniable et une belle intensité. Il démontre continuellement son aisance à contrôler la rondelle en patinant, utilisant des feintes créatives pour gagner l’espace autour des joueurs adverses. Il peut manœuvrer tout en patinant rapidement, causant de sérieux ennuis aux défensives qui tentent de le contenir lorsqu’il décide de foncer vers l’attaque. Puisqu’il est aussi à l’aise pour tirer que pour distribuer le disque, il est une vraie menace offensive en tout temps. Son lancer des poignets est exécuté avec une grande facilité. Parlant de patiner, sa posture n’est peut-être pas idéale et ses enjambées ne sont pas effectuées de manière traditionnelle, mais il réussit tout de même à se rendre à destination en raison de ses mouvements de pieds rapides. Sa vision et sa compréhension du jeu sont très bonnes et ça lui permet de trouver des solutions aux situations qui se présente devant. Il prend l’information qui se présente avant de la filtrer rapidement pour y réagir du mieux qu’il peut. En défensive, on peut parler de sa bonne intensité et de son positionnement qui sont des outils qui l’aident grandement.

Positif:
-Habiletés avec la rondelle de haut niveau.
-Une redoutable capacité à tirer ou passer le disque.
-L’implication sur la glace et l’éthique de travail.
-Il compétitionne bien, intense.

Négatif:
-Des enjambées différentes d’un coup de patin traditionnel.
-Peut vouloir en faire un peu trop parfois, ce qui peut se corriger.

On ne se fera pas de cachette, Ozzy Wiesblatt se retrouve dans la première ronde de ce classement en raison du fait qu’il a probablement le nom le plus cool du repêchage! Plus sérieusement, il y a plusieurs raisons pourquoi il mérite d’être sélectionné si haut. Il est un bon compétiteur qui fait tout ce qu’il peut pour aider sa formation à gagner. Il possède la capacité de mener le jeu sur son trio chez les juniors, il suffit maintenant de voir à quel point il pourra continuer de le faire au prochain niveau. Un bon joueur de caractère.

30.JAN MYSAK
Centre/Ailier gauche, République Tchèque
6pi | 176 lb | 24 juin 2002
Hamilton, OHL
Suite à une bonne prestation au Championnat mondial de hockey junior durant l’hivers, Jan Mysak a pris la direction de Hamilton dans la OHL où il a connu un succès instantané. L’attaquant efficace dans les deux sens du jeu a su démontrer ce qu’il peut offrir avec une meilleure utilisation qu’il obtenait plus tôt dans la saison au niveau de la ligue professionnelle de la République Tchèque. Sur la patinoire, son implication est notable dans toutes les sphères du jeu alors qu’il n’hésite pas à fournir le même effort avant ou sans la rondelle. Son coup de patin est très bon, bien qu’une meilleure accélération pourrait l’aider à maximiser cet atout. Il est capable d’évoluer à la position de centre, là où il peut très bien prendre la charge défensive de son trio, mais il pourrait tout aussi bien être un ailier pour la suite de sa carrière. En zone offensive, il est avant tout un tireur plutôt qu’un fabricant de jeu et une bonne partie de ses mentions d’assistance proviendront de retours de lancers. Il est plutôt compétitif et n’a pas peur de foncer vers le filet pour tenter de créer quelque chose pour lui et ses coéquipiers. Sa polyvalence lui servira grandement alors qu’il pourra occuper toutes sortes de rôles chez les professionnels.

Positif:
-Implication dans les deux sens du jeu.
-Un excellent lancer.
-Bon coup de patin.

Négatif:
-Inconstance à trouver ses coéquipiers lorsqu’il doit effectuer une passe.

Mysak présente tellement d’outils intéressant qu’il est difficile de ne pas le voir réussir au prochain niveau. Sa polyvalence et sa bonne implication dans le jeu devrait être suffisante pour espérer occuper un rôle top 9 dans la LNH un jour. Les joueurs qui sont capable de marquer en plus de participer activement à la défense de leur territoire ne courent pas les rues et lorsqu’il y en a, ils font habituellement le grand bonheur de leurs dirigeants.

31.TYSON FOERSTER
Ailier droit, Canada
6pi2 | 194 lb | 18 janvier 2002
Barrie, OHL

Un redoutable marqueur, Tyson Foerster est un attaquant imposant et talentueux avec la rondelle. Son bon sens du jeu lui permet de se démarquer et de bien se positionner en zone offensive, s’offrant en cible pour ses coéquipiers dès qu’il le peut. Toutefois, son atout le plus important est son lancer. Ce tir est lourd autant des poignets que sur réception, ce qui lui permet de battre proprement les gardiens de plusieurs endroits. Il est capable de trouver les bons espaces pour marquer grâce à un bon sens de l’anticipation et peut aussi changer ses angles de tirs sans difficulté car il lit bien le jeu. Cette compréhension sur la glace l’aide aussi à combler sa plus grande lacune, soit le patin. Ses déplacements se font difficilement et sa posture n’est pas idéale lorsqu’il patine. Pour le moment, il trouve le moyen de se débrouiller avec ce point faible important, mais rien ne dit que ce sera aussi facile chez les pros. Advenant qu’il s’améliore sur cet aspect, il peut potentiellement devenir un joueur d’impact offensivement. Puisqu’il possède l’un des meilleurs tirs de la cuvée 2020, il pourrait être un complément de choix pour un fabricant de jeu qui exécute bien les passes transversales en territoire offensif.

Positif:
-Un lancer élite.
-Un bon sens du jeu.
-Son gabarit imposant.

Négatif:
-Son coup de patin.
-Peu utile défensivement.

Avec la qualité de son tir, il est difficile d’ignorer l’impact que Tyson Foerster pourrait avoir un jour dans la LNH. Bien que la moitié de ses buts proviennent de l’avantage numérique, soit 18 sur ses 36 inscrits, il n’en demeure pas moins qu’il est une menace à chaque fois qu’il décoche vers les gardiens. Son coup de patin pourrait réellement le retenir d’atteindre les plus hauts niveaux, mais sur papier il présente l’une des plus intéressantes combinaisons de ce repêchage au niveau du talent et de son gabarit avantageux. Un potentiel coup de circuit.

32.HELGE GRANS
Défenseur droit, Suède
6pi2 | 206 lb | 10 mai 2002
Malmö, SuperElit
Helge Grans est un défenseur qui est un excellent patineur et qui possède des qualités intéressantes dans les deux sens du jeu. Sa mobilité l’aide à bien bouger latéralement afin de faire face aux porteurs du disque. Cela l’aide aussi lorsqu’il récupère les rondelles libres dans son territoire et qu’il tente de relancer l’attaque, que ce soit avec une bonne première passe ou encore en patinant lui même avec la rondelle. Son contrôle du disque est généralement bon. Il a tendance à se compliquer la vie avec de mauvaises prises de décisions, mais il est capable de faire preuve d’une belle efficacité lorsqu’il penche vers des choix de jeu simples.

33.LUKE EVANGELISTA
Ailier droit, Canada
5pi11 | 166 lb | 21 février 2002
London, OHL
Ayant un rôle secondaire en 2019-20 à London, Luke Evangelista a produit à un rythme vraiment intéressant (23 buts et 61 points en 62 parties). Un joueur qui mise principalement sur son excellent sens du jeu, il est capable d’avoir un impact dans les deux sens de la glace. Sa vision fait en sorte qu’il est particulièrement bon à distribuer la rondelle vers ses coéquipiers. Assez bon patineur, il peut rapidement assurer un bon positionnement autant en attaque que lorsqu’il effectue ses replis défensifs. Sa prise de décision est bonne avec et sans la rondelle, ce qui lui permet de maximiser ses attributs dès qu’il saute sur la patinoire. La combinaison de son intelligence du jeu et de ses qualités avec la rondelle, autant comme passeur que comme tireur, lui procure un réel potentiel d’évoluer sur un deuxième ou troisième trio chez les pros.

34.DANIEL TORGERSSON
Ailier gauche, Suède
6pi3 | 199 lb | 26 janvier 2002
Frolunda, SuperElit

Daniel Torgersson est un ailier qui apporte une tonne d’énergie à chaque match. Rares sont les espoirs 2020 qui démontrent autant de détermination que cet attaquant de puissance. Il se présente avec régularité dans les endroits payants, ayant une présence notable près du filet adverse. Il est un joueur qui ne sera pas flamboyant par ses habiletés offensives, mais qui sait attirer l’attention par l’efficacité de son jeu. Sa protection de rondelle est très bonne alors qu’il utilise son corps pour s’assurer d’être difficile à contrer. Son tir est sans aucun doute son meilleur atout en offensive, ce qui complète assez bien son instinct de marqueur. Torgersson fera tout sur la glace pour gagner.

35.EMIL HEINEMAN
Ailier gauche, Suède
6pi1 | 185 lb | 16 novembre 2001
Leksands IF, SHL

Un ailier très compétitif, Emil Heineman est ce type de joueur qui est très difficile à affronter en raison de sa forte implication et de sa prestance physique. Sa combinaison de détermination, de force physique et d’équilibre sur patins lui permet de batailler durement pour les rondelles libres et d’être un cauchemar pour ses adversaires. Son acharnement est notable à chaque rencontre et il n’hésite pas à se présenter dans les zones les plus redoutées de la patinoire. Son arsenal de tirs est très diversifié et c’est probablement son meilleur outil offensif. Il contrôle tout de même bien la rondelle, ce qui l’aide à positionner le disque adéquatement pour ses tirs ou encore préparer une passe pour un coéquipier. Il n’est pas du genre à chercher le jeu compliqué, lui qui affectionne l’efficacité dans sa prise de décision offensive.

36.WILLIAM WALLINDER
Défenseur gauche, Suède
6pi4 | 191 lb | 28 juillet 2002
Modo, SuperElit
Présentant des attributs qui font rêver pour un défenseur, William Wallinder est un espoir qui est très intriguant. Sa mobilité très impressionnante et fluide lui permet de bouger avec une grande facilité selon les situations de jeu. Il affectionne particulièrement transporter lui-même le disque vers la zone offensive, étant très difficile à contrer lorsqu’il patine à haute vitesse avec la possession. Le sens du jeu du grand défenseur n’est malheureusement pas impressionnante, ce qui affecte notamment sa prise de décision et son positionnement sur la glace. En possession du disque, il est plutôt inconstant dans la qualité de ses passes, bien qu’il démontre quelques flashs à l’occasion. Il présente tout de même un potentiel de défenseur top 4 s’il trouve le moyen d’améliorer ses prises de décisions et peut-être aussi ses habiletés avec la rondelle.

37.THOMAS BORDELEAU
Centre, États-Unis
5pi10 | 175 lb | 3 janvier 2002
USNTDP, USHL

Thomas Bordeleau était à l’origine d’une majorité de la contribution offensive du Programme de développement américain en 2019-20. Sa vision l’aide à être un bon fabricant de jeu, mais il ne faudrait pas oublier de mentionner à quel point son lancer est bon. Il peut surprendre les gardiens avec des tirs vifs qu’il laisse aller de plusieurs endroits en zone offensive. Étant apte à mener le jeu certains soirs, c’est son inconstance à ce niveau qui amène certains doutes sur ce qu’il deviendra, surtout pour sa taille. Son excellent sens du jeu devrait toutefois le guider dans son ascension vers le niveau professionnel.

38.MARAT KHUSNUTDINOV
Centre, Russie
5pi11 | 176 lb | 17 juillet 2002
SKA St. Petersburg, MHL
Marat Khusnutdinov est un patineur élite qui présente une belle maturité dans son jeu. Responsable dans les deux sens de la glace, il utilise son agilité et son sens du jeu développé pour avoir un impact de toutes les manières possibles. Sa polyvalence fait en sorte qu’il peut occuper n’importe quel rôle qu’un attaquant peut avoir, ce qui risque fortement de plaire à ses entraîneurs s’il atteint la LNH. Lorsqu’il est en possession du disque en zone offensive, il faut surveiller ses grandes habiletés de fabricant de jeu, lui qui peut trouver ses partenaires facilement grâce à sa vision. Il a une bonne protection de rondelle, ce qui lui permet d’être un peu difficile à freiner pour un défenseur. Dans son territoire, c’est son sens de l’anticipation qui le guide afin d’assurer un bon positionnement et une récupération de rondelle rapide.

39.JUSTIN BARRON
Défenseur droit, Canada
6pi2 | 195 lb | 15 novembre 2001
Halifax, LHJMQ
Un défenseur profitant d’un excellent coup de patin, Justin Barron est particulièrement efficace sur l’aspect défensif du jeu. Il utilise sa mobilité, son principal atout, pour gérer l’espace entre lui et les porteurs du disque. Son bâton actif l’aide à mettre fin aux menaces adverses efficacement. Ses qualités offensives ou avec la rondelle ne sont pas les plus notables, mais il peut tirer son épingle du jeu lorsqu’il demeure en mouvement grâce à son jeu de pieds rapide. Son impact dans les transitions est meilleur lorsqu’il décide de patiner avec la rondelle plutôt que d’utiliser une passe vers une coéquipier. Avec un peu plus d’agressivité dans son jeu, il pourrait devenir encore plus difficile à affronter lorsqu’il défend son territoire. Il devrait devenir un défenseur défensif fiable dans son territoire capable d’écouler des minutes en désavantage numérique.

40.RYAN O’ROURKE
Défenseur gauche, Canada
6pi | 178 lb | 16 mai 2002
Sault Ste. Marie, OHL

Comme cela a souvent été le cas dans le passé, voilà un autre bon jeune défenseur issus des Greyhounds dans la OHL. Ryan O’Rourke présente une belle maturité sur la patinoire, étant excellent au niveau de l’éthique de travail, du positionnement défensif et de sa prise de décision. Son esprit compétitif et son leadership lui ont notamment permis d’être nommé capitaine de sa formation junior à 17 ans. Excellent aux deux extrémités de la patinoire, il possède un sens du jeu développé, ce qui est l’une de ses principales forces. Il joue un style plutôt intense et s’implique sans retenue dans toutes les sphères du jeu, utilisant son corps le long des rampes pour séparer le disque de son porteur. Sans être spectaculaire, il est un bon passeur grâce à sa vision du jeu autant sur les relances qu’en territoire offensif.

41.SAM COLANGELO
Ailier droit, États-Unis
6pi2 | 205 lb | 26 décembre 2001

Chicago, USHL
Colangelo est un joueur au gabarit avantageux qui complète très bien ses habiletés avec la rondelle. Très habile, il peut feinter et prendre avantage des espaces libres autour des joueurs adverses et créer la confusion. La vélocité de son lancer, particulièrement des poignets, est impressionnante. Puisqu’il est aussi bon à distribuer le disque à ses coéquipiers, il peut être menaçant à chaque fois qu’il prend contrôle du disque en zone offensive. Il possède certaines limitations au niveau du coup de patin, mais celles-ci ne sont pas si inquiétantes. Il devra simplement améliorer la constance dans son effort pour compenser cette faiblesse. On peut croire qu’il peut devenir un excellent complément pour un fabricant de jeu au niveau professionnel.

42.TOPI NIEMELA
Défenseur droit, Finlande
5pi10 | 156 lb | 25 mars 2002Karpat, Liiga

Niemela est un défenseur assez compétitif qui excelle particulièrement à faire bouger la rondelle dans les jeux de transitions. Son aisance sur patins, bien que sa vitesse de pointe et son accélération ne sont pas les plus impressionnantes, l’aide à bouger avec le disque vers le territoire offensif en possession du disque. Il peut aussi organiser la relance avec l’aide d’une bonne première passe vers ses attaquants. Il manie assez bien la rondelle et peut tout autant distribuer la rondelle que de prendre des tirs vers le filet adverse. Lorsqu’il défend son territoire, il utilise un très bon positionnement et tente de nuire aux adversaires en utilisant son bâton adéquatement, que ce soit pour couper les lignes de passes ou simplement bien presser les porteurs du disque.

43.RONI HIRVONEN
Centre, Finlande
5pi9 | 164 lb | 10 janvier 2002
Ässät, Liiga

Un fabricant de jeu doté d’une bonne vision, Roni Hirvonen possède cette capacité de rendre ses coéquipiers meilleurs. Son éthique de travail est notable, lui qui ne laisse pas sa petite taille influencer son niveau d’acharnement dans les batailles physiques. Il ne recule pas et se présente continuellement dans les endroits les plus difficiles de la patinoire. Son maniement du bâton est bon et lui permet de feinter lorsqu’il a besoin de le faire pour gagner son espace. Son tir est assez précis, mais une part de ses buts proviendront de ses instincts qui le guideront vers un bon positionnement près du filet adverse. Le manque de vitesse pourrait lui nuire au prochain niveau, surtout pour sa taille. Son intelligence sur la glace est ce qui l’aidera le plus dans sa progression future.

44.EMIL ANDRAE
Défenseur gauche, Suède
5pi8 | 181 lb | 23 février 2002
HV71, SuperElit
Emil Andrae possède un instinct offensif important qui lui permet d’être menaçant en territoire offensif. Son sens du jeu et sa créativité l’aide à créer des occasions de marquer pour lui-même et ses coéquipiers. Son maniement de la rondelle est assez bon et il s’en sert autant pour créer des lignes de passes offensives que lorsqu’il fait la transition de la défense vers l’attaque. Fier compétiteur, il ne possède toutefois pas la vitesse espérée pour un défenseur de ce gabarit, ce qui risque d’influencer son potentiel de réussite au prochain niveau. Son audace en possession du disque et son aisance à effectuer les jeux risqués font de lui un potentiel coup de circuit dans ce repêchage.

45.JÉRÉMIE POIRIER
Défenseur gauche, Canada
6pi | 196 lb | 2 juin 2002
Saint John, LHJMQ

Débordant de talent avec la rondelle, le défenseur Jérémie Poirier possède un maniement du bâton élite qui le rend très spécial comme espoir. Techniquement, ses mains sont parmi les meilleures du repêchage, toutes positions confondues. Basé sur le talent offensif pur uniquement, il mérite d’être une sélection dans la première ronde. Il est capable d’exécuter des pièces de jeu spectaculaires pour générer de l’offensive. Son lancer est excellent , en force et précision, et il l’utilise à outrance durant les parties. Il sait très bien distribuer le disque vers ses attaquants aussi à partir de la ligne bleue offensive. Ce qui est moins rose dans son cas, c’est son apport défensif. Il n’est pas totalement impliqué dans cette partie du jeu autant qu’on l’aimerait. Ses lectures défensives peuvent être très difficiles à expliquer à certains moments. Puisqu’il est très confortable à effectuer des jeux de transitions et qu’il possède tout de même un sérieux potentiel offensif, il demeure un espoir très intriguant à développer. Pourrait-il redevenir un attaquant au cours de sa carrière, lui qui l’a déjà été plus jeune?

46.THEODOR NIEDERBACH
Centre, Suède
5pi11 | 172 lb | 25 février 2002
Frölunda, SuperElit
De retour d’une absence d’un an suite à une blessure au genou, Theodor Niederbach a connu une très belle campagne 2019-20. Profitant pleinement de son excellent sens du jeu et de sa vision, il a été un fabricant de jeu de qualité pour son équipe. Son intelligence sur la glace se transpose aussi dans la manière qu’il peut assumer à merveille un rôle défensif dès que la situation l’exige. Son positionnement autant en zone offensive que défensive est excellent. Le Suédois est aussi travaillant, ce qui lui permet de vraiment maximiser ses attributs. Il bataille pour les rondelles libres même face aux adversaires au style de jeu plus physique.

47.LUKAS CORMIER
Défenseur gauche, Canada
5pi9 | 180 lb | 27 mars 2002
Charlottetown, LHJMQ
Un défenseur qui est capable de faire sa part dans les deux sens du jeu, Cormier est avant tout l’un des meilleurs passeurs de la cuvée 2020 à sa position. Sa vision du jeu est bonne et il est capable de prendre des décisions rapides en zone offensive afin de créer des opportunités pour ses coéquipiers. Ses passes sont exécutées avec facilité et précision, il est dangereux sur un avantage numérique pour créer les jeux. Bien qu’il ait une certaine mobilité, il n’est pas le meilleur des patineur ni le plus rapide. Son manque de dynamisme et d’un bon coup de patin pour son gabarit vont peut-être affecté sa progression au prochain niveau, mais il compense à sa manière en étant un bon compétiteur avec une belle compréhension du jeu.

48. JAKE NEIGHBOURS
Ailier gauche, Canada
6pi | 195 lb | 29 mai 2002
Edmonton, WHL
L’un des joueurs les plus compétitif de tout le repêchage, Jake Neighbours peut être un vrai cauchemar à affronter. Il frappe et s’implique physiquement sans retenue afin de punir l’adversaire. Il est très bon pour effectuer de l’échec-avant et récupérer les rondelles le long des rampes pour ses coéquipiers. Son niveau d’effort est tout simplement exemplaire et constant. Il n’est peut-être pas le plus talentueux, mais sa détermination lui permet de pleinement maximiser ses attributs et son impact offensif. Il fonce vers les zones payantes et paie le prix pour son équipe. Un meilleur coup de patin aurait possiblement propulsé Neighbours dans la première ronde de ce classement.

49.DMITRY RASHEVSKY
Ailier droit, Russie
6pi1 | 165 lb | 9 octobre 2000
Dynamo, MHL
Éligible une première fois au repêchage de l’an passé, Dmitry Rashevsky est un marqueur de but avec l’un des meilleurs lancers du repêchage. Il possède des mains fluides pour manœuvrer autour des défenseurs, ce qu’il fera sans hésitation si la situation s’y prête. La précision de son tir et le fait qu’il peut décocher de manière vive font en sorte qu’il doit être respecté en tout temps par les gardiens adverses. Il n’est pas le meilleur des patineurs, mais se débrouille suffisamment bien à ce niveau pour croire qu’il pourrait avoir une contribution à l’attaque dans la LNH. C’est le fait qu’il assimile rapidement l’information autour de lui qui compense pour ce manque. Ce qui est intriguant, c’est qu’il ait soudainement connu une progression offensive marquante et que le talent est indéniable dans son cas.

50.EAMON POWELL
Défenseur droit, États-Unis
5pi11 | 165 lb | 10 mai 2002
USNTDP, USHL

Un joueur qui a une compréhension du jeu élevé, Eamon Powell fait sa marque dans toutes les facettes du jeu. Sans nécessairement être dominant sur un aspect en particulier, il est ce genre de joueur qui prend majoritairement de bonnes décisions avec et sans la rondelle. Il ne fera prendra jamais de risques qui ne sont pas nécessaires. Avec la rondelle sur son bâton, il sait servir de bonnes passes vers ses coéquipiers. Sans être un puissant patineur, l’Américain est mobile et peut effectuer les changements de direction sans difficulté. Son positionnement défensif et l’utilisation de son bâton compense pour le manque de force physique actuel. Le développement sera probablement sur le long terme, mais il possède des qualités transposables à la LNH.

51.JUSTIN SOURDIF
Ailier droit, Canada
5pi11 | 173 lb | 24 mars 2002
Vancouver, WHL
Assez polyvalent, Justin Sourdif est un attaquant qui est autant à l’aise pour tirer que de distribuer le disque. Il a un bon contrôle de la rondelle qu’il utilise avec une belle créativité afin de gagner l’espace sur la glace. Cela l’aide à posséder une certaine imprévisibilité dans son jeu offensif puisque son arsenal est assez complet. Sa prise de décision est quelque peu inconstante, lui qui peut aussi aller jusqu’à disparaître complètement certains soirs. Il n’est pas le joueur le plus engagé physiquement, mais ne reculera tout de même pas face au jeu plus physique. Une plus grande constance dans l’implication et un peu plus d’acharnement sur la patinoire feraient de lui un espoir digne de la première ronde.

52.DANIIL GUSHCHIN
Ailier droit, Russie
5pi8 | 165 lb | 6 février 2002
Muskegon, USHL
Possédant un talent naturel avec la rondelle, Daniil Gushchin est un agile patineur qui bouge très bien sur la patinoire. Son explosion sur patin l’aide à mettre en valeur ses atouts offensif, lui qui est capable de bien contrôler le disque tout en patinant. La possession de la rondelle est très importante pour lui. Il est aussi un bon tireur qui possède un certain instinct de marqueur. S’il doit feinter pour créer une opportunité de marquer, il le fera. Son habileté à manœuvrer avec la rondelle lui permet aussi de bien passer, mais un possible manque de vision semble affecter le réel impact qu’il pourrait avoir comme fabricant de jeu. Néanmoins, il s’implique généralement bien dans les deux sens du jeu.

53.DAEMON HUNT
Défenseur gauche, Canada
6pi | 198 lb | 15 mai 2002
Moose Jaw, WHL
Un défenseur de caractère, Daemon Hunt démontre une intensité et une implication recherchée chez les entraîneurs. Il est compétitif et s’assure d’être régulier comme une horloge en défensive, utilisant une bonne première passe pour relancer le jeu suite à la récupération de rondelle. Il est un très bon patineur, ce qui lui permet de maximiser ses positionnements défensifs ou encore de patiner avec la rondelle à certains moments. Avec plus de force physique, son attrait défensif sera d’autant plus attrayant compte tenu qu’il n’hésite pas à batailler pour protéger son territoire. Le potentiel offensif n’est peut-être pas immense, mais celui défensif est assez intéressant dans son cas.

54.VASILI PONOMAREV
Centre, Russie
5pi10 | 180 lb | 13 mars 2002
Shawinigan, LHJMQ
Vasili Ponomarev est un joueur complet qui s’implique dans les deux sens du jeu. Il utilise sa bonne compréhension du jeu et sa vision pour être un fabricant de jeu efficace. Il est capable de réussir des passes à haut niveau de difficulté sans trop d’ennuis. Défensivement, il est très vif d’esprit dans ses prises de décisions, mettant aussi l’effort nécessaire afin que sa formation puisse reprendre la possession du disque rapidement. Il est d’ailleurs tout autant travaillant offensivement que défensivement. Son coup de patin n’est pas très avantageux au point que cela pourrait le retenir d’avoir un impact réel chez les pros. Le reste de ses attributs sont suffisamment bons pour se comparer à n’importe quel autre espoir qui aspire à un futur rôle dans un top 9 de la LNH.

55.KASPER SIMONTAIVAL
Ailier droit, Finlande
5pi9 | 177 lb | 11 janvier 2002
Tappara, Liiga
Un joueur bourré de talent, Kasper Simontaival est un attaquant très intelligent sur la patinoire. Il est une vraie menace offensive, autant pour ses habiletés de passeur que celles de tireur. Il a cette capacité recherchée de rendre les joueurs autour de lui meilleurs grâce à son superbe talent de fabricant de jeu. Il ne possède pas le coup de patin rêvé pour sa taille, bien qu’il sait se débrouiller avec ce qu’il a. Son gabarit n’est pas le plus avantageux et son impact défensif est très minime. Il devra probablement devenir un attaquant top 6 pour espérer évoluer dans la LNH. Blessé plus souvent qu’autrement au cours des dernières saisons, il s’agit d’un potentiel coup de circuit.

56.MAXIM GROSHEV
Ailier droit, Russie
6pi2 | 194 lb | 14 décembre 2001
Nizhnekamsk, KHL
Maxim Groshev est un excellent patineur avec un bon gabarit. Il utilise son corps pour bien protéger la rondelle et pour se frotter aux joueurs plus physique chez l’adversaire. Sur le plan offensif, il est avant tout un passeur. Il utilise ses mains pour manœuvrer et se créer de l’espace, étant capable de compléter des feintes tout simplement spectaculaires pour percer les défensives adverses. Il va généralement s’impliquer défensivement, bien qu’il ne sera jamais un facteur prédominant à ce niveau du jeu. Son potentiel est très intriguant en raison de la combinaison de son gabarit, de son talent avec la rondelle, de son sens du jeu et de son aisance sur patin. Il pourrait potentiellement devenir un bon complément sur un top 9 de la LNH.

57.WYATT KAISER
Défenseur gauche, États-Unis
6pi | 173 lb | 31 juillet 2002
Andover, USHS-MN
Un défenseur au sens du jeu élevé, Wyatt Kaiser est capable d’avoir un impact aux deux extrémités de la patinoire. Un jeune meneur sur la glace, il est assez mobile et démontre une belle compétence à effectuer les jeux de transitions, autant avec l’aide d’une bonne première passe que lorsqu’il décide de patiner avec la rondelle. Il est capable d’être créatif dans ses choix de feintes et d’être un vrai maître de la possession, patinant avec une grande aisance en territoire offensif pour créer des lignes de passes vers les avants. Son tir des poignets est assez précis et il aime l’utiliser. Il a participé à quelques parties dans la USHL en 2019-20 et y a bien paru. Avec un peu de patience dans son développement, il pourrait surprendre car il présente un certain potentiel offensif ainsi qu’au niveau de la transition.

58.JONI JURMO
Défenseur gauche, Finlande
6pi4 | 190 lb | 19 avril 2002
Jokerit, Jr. A SM-liiga

Joni Jurmo est un défenseur au gabarit imposant qui est très confortable de patiner avec la possession du disque. Un super patineur, il est capable d’atteindre une vitesse de pointe très intéressante et cela lui permet d’être plutôt difficile à freiner lorsqu’il décide de transporter le disque vers la zone offensive par lui-même. Il est quelque peu inconstant dans ses passes, que ce soit en attaque ou encore lorsqu’il tente de relancer l’attaque. En améliorant cet aspect, son potentiel impact dans les jeux de transitions sera encore plus élevé. Sa prise de décision avec la rondelle est assez imprévisible, que ce soit de manière positive ou négative. Son apport défensif étant défaillant, on peut croire que le défenseur devra être très efficace offensivement et en transitions pour espérer atteindre la LNH.

59.EMIL VIRO
Défenseur gauche, Finlande
6pi | 168 lb | 3 avril 2002
TPS, Liiga
Un défenseur très mobile qui n’hésite pas à s’engager physiquement pour défendre son territoire, Emil Viro joue comme s’il était plus imposant qu’il ne l’est en réalité. Son potentiel de production est très peu élevé, compte tenu de ses aptitudes avec la rondelle, mais il pourrait devenir un solide défenseur défensif capable de jouer avec intensité. Son aisance à changer de direction et à bouger dans tous les sens rapidement est un aspect important de son jeu. Sa prise de décision est généralement correcte, mais il lui arrive de ne pas bien assimiler l’information et de se retrouver au mauvais endroit en défensive. Le plus important de son impact dans une joute de hockey est vraiment au niveau défensif du jeu.

60.JEAN-LUC FOUDY
Centre, Canada
5pi11 | 177 lb | 13 mai 2002
Windsor, OHL

Un joueur énergique avec un superbe coup de patin, Jean-Luc Foudy est très bon pour transporter la rondelle. Même qu’il est si bon à ce niveau qu’il peut lui arriver de garder la possession un peu trop longtemps, ruinant lui-même certaines chances de marquer pour lui ou ses coéquipiers. Il est tout de même un patineur qui peut se sortir du trouble à tout moment avec cette capacité d’accélérer et de bouger dans tous les sens facilement. Il est capable d’offrir quelques flashs d’un bon fabricant de jeu. L’inconstance dans son jeu et son implication fait en sorte qu’il ne sera peut-être pas repêché aussi haut qu’on l’aurait pensé au début de la campagne 2019-20. Il est tout de même réaliste de croire qu’il pourrait devenir un attaquant défensif au prochain niveau avec un bon moteur.

61.WILLIAM VILLENEUVE
Défenseur droit, Canada
6pi1 | 175 lb | 20 mars 2002
Saint John, LHJMQ
Ennuyé par une mononucléose lors de la saison 2018-19, William Villeneuve a été ralenti quelque peu dans son développement. Toutefois, il a rebondi de brillante façon alors qu’il a terminé au premier rang des défenseurs de la LHJMQ en 2019-20 avec 58 points en 64 parties. Il est intelligent sur la patinoire, démontrant son aisance dans toutes les facettes du jeu. Bon compétiteur, il est capable de sacrifier son corps pour freiner les attaques adverses et bloquer des tirs. Malgré sa production offensive, sa fiabilité dans les deux sens du jeu, particulièrement en défensive, est probablement ce qui est le plus attrayant chez lui. Il filtre rapidement l’information pour maximiser ses prises de décisions. Son coup de patin est correct, mais peut-être pas impressionnant en date d’aujourd’hui. La maturité physique pourrait assurément l’aider dans le futur.

62.ROBY JARVENTIE
Ailier gauche, Finlande
6pi2 | 184 lb | 8 août 2002
Koove, Mestis
L’un des plus jeune de cette cuvée, Roby Jarventi est aussi l’un des plus talentueux. Il est assez rapide pour sa taille, combinant cette qualité à ses bonnes mains. Il est un dangereux marqueur qui maîtrise son lancer qui est lourd et décoché rapidement. Le fils de Martti, l’ancien choix des Canadiens de Montréal, ne démontre pas les plus impressionnantes qualités de distributeur. Sa vision du jeu est assez limité tout comme la constance de son effort. Son jeu défensif est vraiment peu développé. Il est unidimensionnel, mais ce qu’il fait de mieux c’est encore ce qui compte le plus au hockey, soit d’inscrire des buts.

#JoueurPONATÉquipeLigueTaillePoidsNaissance
1Alexis LafrenièreAGCANRimouskiLHJMQ6'1''19311 octobre 2001
2Tim StützleAGALLMannheimDEL6'1''18715 janv. 2002
3Quinton ByfieldCCANSudburyOHL6'4''21519 août 2002
4Marco RossiCAUTOttawaOHL5'9''18323 sept. 2001
5Lucas RaymondADSUEFrölundaSHL5'11''17028 mars 2002
6Cole PerfettiAG/CCANSaginawOHL5'10''1771 janv. 2002
7Jamie DrysdaleDDCANErieOHL5'11''1758 avr. 2002
8Jake SandersonDGUSAUSNTDPUSHL6'2''1858 juill. 2002
9Seth JarvisADCANPortlandWHL5'10''1751 févr. 2002
10Yaroslav AskarovGRUSSKA St. PetersburgVHL6'3''17616 juin 2002
11Alexander HoltzADSUEDjurgårdensSHL6'0''19223 janv. 2002
12Jack QuinnADCANOttawaOHL6'0''17619 sept. 2001
13Dawson MercerC/ADCANChicoutimiLHJMQ6'0''18027 oct. 2001
14Anton LundellCFINHIFKLiiga6'1''1853 oct. 2001
15Lukas ReichelAGALLBerlinDEL6'0''17017 mai 2002
16Kaiden GuhleDGCANPrince AlbertWHL6'2''18618 janv. 2002
17Mavrik BourqueCCANShawiniganLHJMQ5'10''1788 janv. 2002
18Jacob PerreaultADCANSarniaOHL5'11''19215 avr. 2002
19Noel GunlerADSUELuleåSHL6'2''1767 oct. 2001
20Hendrix LapierreCCANChicoutimiLHJMQ6'0''1799 févr. 2002
21Braden SchneiderDDCANBrandonWHL6'2''20220 sept. 2001
22Brendan BrissonCUSAChicagoUSHL5'11''17922 oct. 2001
23Tristen RobinsADCANSaskatoonWHL5'10''17615 nov. 2001
24Connor ZaryCCANKamloopsWHL6'0''17825 sept. 2001
25Ridly GreigCCANBrandonWHL5'11''1638 août 2002
26Rodion AmirovAGRUSSalavat UfaKHL6'0''1772 oct. 2001
27Dylan HollowayCCANUniv. of WisconsinNCAA6'0''20323 sept. 2001
28John-Jason PeterkaADALLMünchenDEL5'11''19214 janv. 2002
29Ozzy WiesblattADCANPrince AlbertWHL5'10''1839 mars 2002
30Jan MysakAG/CCZEHamiltonOHL5'10''17524 juin 2002
31Tyson FoersterADCANBarrieOHL6'2''19418 janv. 2002
32Helge GransDDSUEMalmöSuperElit6'2''20610 mai 2002
33Luke EvangelistaADCANLondonOHL5'11''16621 févr. 2002
34Daniel TorgerssonAGSUEFrölunda HC J20SuperElit6'3''19926 janv. 2002
35Emil HeinemanAGSUELeksands IFSHL6'1''18516 nov. 2001
36William WallinderDGSUEMODO J20SuperElit6'4''19128 juill. 2002
37Thomas BordeleauCUSAUSNTDPUSHL5'10''1753 janv. 2002
38Marat KhusnutdinovCRUSSKA St. PetersburgMHL5'11''17617 juill. 2002
39Justin BarronDDCANHalifaxLHJMQ6'2''19515 nov. 2001
40Ryan O'RourkeDGCANSault Ste. MarieOHL6'0''17816 mai 2002
41Sam ColangeloADUSAChicagoUSHL6'2''20526 déc. 2001
42Topi NiemeläDDFINKärpätLiiga5'10''15625 mars 2002
43Emil AndraeDGSUEHV71 J20SuperElit5'8''18123 févr. 2002
44Roni HirvonenCFINÄssätLiiga5'9''16410 janv. 2002
45Jérémie PoirierDGCANSaint JohnLHJMQ6'0''1962 juin 2002
46Theodor NiederbachCSUEFrölunda HC J20SuperElit5'11''17225 févr. 2002
47Lukas CormierDGCANCharlottetownLHJMQ5'9''18027 mars 2002
48Jake NeighboursAGCANEdmontonWHL6'0''19529 mai 2002
49Dmitri RashevskyADRUSDynamo St. PetersburgMHL6'1''1659 oct. 2000
50Eamon PowellDDUSAUSNTDPUSHL5'11''16510 mai 2002
51Justin SourdifADCANVancouverWHL5'11''17324 mars 2002
52Daniil GushchinADRUSMuskegonUSHL5'8''1656 févr. 2002
53Daemon HuntDGCANMoose JawWHL6'0''19815 mai 2002
54Vasili PonomarevCRUSShawiniganLHJMQ5'10''18013 mars 2002
55Kasper SimontaivalADFINTapparaLiiga5'9''17711 janv. 2002
56Maxim GroshevADRUSNizhnekamskKHL6'2''19414 décembre 2001
57Wyatt KaiserDGUSAAndoverUSHS-MN6'0''17331 juill. 2002
58Joni JurmoDGFINJokerit U20Jr. A SM-liiga6'4''19019 avr. 2002
59Eemil ViroDGFINTPSLiiga6'0''1683 avr. 2002
60Jean-Luc FoudyCCANWindsorOHL5'11''17713 mai 2002
61William VilleneuveDDCANSaint JohnLHJMQ6'1''17520 mars 2002
62Roby JarventieAGFINKooveeMestis6'2''1848 août 2002
Repêchage LNH 2020 – Top 100 des meilleurs espoirs disponibles

Repêchage LNH 2020 – Top 100 des meilleurs espoirs disponibles

Les espoirs de la cuvée 2020 auront dû attendre plus longtemps que prévu, mais malgré les événements des derniers mois, ils auront finalement enfin l’occasion de connaitre l’endroit où ils seront repêchés. À moins d’un mois du repêchage d’entrée de la LNH, qui aura lieu les 6 et 7 octobre prochains, je vous présente mon humble top 100 des meilleurs espoirs disponibles. Vous pouvez également consulter le classement (top 62) de mon collègue Alexandre Gaucher.  

RangJoueurRang CentraleÉquipeLiguePosition
1Alexis Lafrenière1 (Amérique du Nord)RimouskiLHJMQAG
Tout simplement le meilleur joueur disponible cette année. Un ailier de concession qui excelle comme fabricant de jeu tout en étant capable de marquer à profusion. En outre, il est solide défensivement et le long des rampes et il joue avec du chien.
2Quinton Byfield2 (Amérique du Nord)SudburyOHLC
Un gros centre rapide qui mise sur un excellent lancer, Byfield pourrait se développer en un véritable joueur de centre numéro 1 dominant, d'autant plus qu'il n'a eu 18 ans qu'au mois d'août, ce qui fait de lui l'un des plus jeunes joueurs de la cuvée.
3Tim Stützle1 (Europe)MannheimAllemagneAG/C
L'un des joueurs les plus spectaculaires de la cuvée 2020, l'Allemand possède d'excellentes mains et est un fabricant de jeu exceptionnel. Il a davantage joué à l'aile qu'au centre, mais ses aptitudes pourraient faire de lui un joueur de centre dans la LNH.
4Cole Perfetti5 (Amérique du Nord)SaginawOHLAG/C
Doté d'excellentes mains et d'une vision du jeu hors pair, Perfetti adore contrôler le jeu et mettre la table pour ses coéquipiers, tout en étant également un fin marqueur. Son coup de patin et son niveau d'effort pourraient l'empêcher d'atteindre les plus hauts sommets, mais sont deux éléments qui peuvent être améliorés.
5Jake Sanderson4 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Patineur exceptionnel qui n'éclipsera jamais de records offensifs, mais qui peut passer beaucoup de temps sur la glace à limiter les chances de l'adversaire, Sanderson a progressé à un rythme effréné cette année au point où il pourrait être le premier défenseur sélectionné lors du repêchage de 2020.
6Jamie Drysdale3 (Amérique du Nord)ErieOHLDD
Excellent patineur qui mise sur une très bonne vision du jeu pour être impeccable en relance et sur l'avantage numérique, Drysdale n'est toutefois pas très costaud, ce qui pourrait le limiter face aux gros attaquants dans la LNH. Il est toutefois très intelligent, ce qui parait dans son positionnement et le rend efficace défensivement.
7Lucas Raymond4 (Europe)FrolundaSuèdeAG/AD
Malgré des statistiques quelque peu décevantes en ligue élite suédoise, Raymond demeure un ailier ultra talentueux qui est surtout un excellent fabricant de jeu. Très intelligent et doté d'une vision du jeu et d'une anticipation hors du commun, il adore contrôler le tempo du match. Il devra toutefois améliorer son coup de patin.
8Marco Rossi6 (Amérique du Nord)OttawaOHLC
Peut-être le joueur le plus prêt pour la LNH après Lafrenière, et ce, malgré ses 5pi9, Rossi a été le meilleur pointeur de toute la Ligue canadienne cette année. Fabricant de jeu exceptionnel, il se fait aussi remarquer par son jeu tenace dans les trois zones et son efficacité défensive.
9Alexander Holtz2 (Europe)DjugardenSuèdeAD
Un marqueur pur qui possède probablement le meilleur lancer de la cuvée 2020, Holtz sait aussi où et comment se placer pour que ses coéquipiers le repèrent. Son accélération reste à travailler, mais le Suédois pourrait devenir un marqueur constant de plus de trente buts par saison grâce à ses atouts.
10Jack Quinn7 (Amérique du Nord)OttawaOHLAD
Sorti d'un peu nulle part, Quinn a impressionné avec son coup de patin amélioré, son jeu défensif mature et ses habiletés de marqueur. Misant sur davantage qu'un bon lancer, il semble vraiment pouvoir marquer de toutes les façons imaginables en plus d'apporter une contribution dans les autres facettes du jeu.
11Seth Jarvis11 (Amérique du Nord)PortlandWHLC/AD
Jarvis a grimpé dans tous les classements grâce à une excellente deuxième moitié de saison et aurait peut-être même monté davantage si les séries de la WHL avaient eu lieu. Très rapide et dynamique, il est autant un fabricant de jeu qu'un marqueur et joue toujours de façon énergique.
12Yaroslav Askarov1 (Europe - G)St-PetersbourgRussie-2G
Rares sont les gardiens qui font autant parler d'eux quelques années avant leur année de repêchage, mais c'est exactement ce qui s'est passé avec Askarov. Agile et aimant défier les tireurs adverses, il présente encore quelques lacunes du côté du mental qui ne sont toutefois pas rares chez les jeunes gardiens.
13Dawson Mercer10 (Amérique du Nord)ChicoutimiLHJMQC/AD
Attaquant complet qui mise sur des mains très habiles, Mercer est possiblement à une seule saison d'atteindre la LNH. Son travail défensif et en échec avant est déjà mature, mais il a aussi les aptitudes offensives pour éventuellement jouer sur un top 6, notamment sa vision du jeu.
14Lukas Reichel11 (Europe)Eisbaren BerlinAllemagneC/AG
L'Allemand a passé toute la saison en première ligue allemande à 17 ans et s'est plus que bien tiré d'affaire. Joueur très intelligent sur la patinoire, il semble toujours être au bon endroit et prendre la bonne décision, tout en ayant démontré une belle créativité et production offensive cette saison.
15Anton Lundell3 (Europe)HIFKFinlandeC
Certains contestent peut-être le potentiel offensif de Lundell, ce qui l'a fait descendre quelque peu dans la plupart des classements, mais il demeure un espoir aux multiples qualités avec le potentiel d'être un excellent centre complet de deuxième trio grâce à ses aptitudes de passeur, voire un candidat au Selke, tellement son jeu défensif est mature.
16Mavrik Bourque22 (Amérique du Nord)ShawiniganLHJMQC
Très intense malgré sa petite taille, Bourque est un attaquant très talentueux qui est un excellent fabricant de jeu tout en étant capable de marquer de bien des façons. Aussi utilisé en infériorité numérique et considéré comme un leader, sa taille et son coup de patin moyens sont assurément ses plus grandes lacunes.
17Hendrix Lapierre13 (Amérique du Nord)ChicoutimiLHJMQC
Après avoir suscité des comparatifs à Patrice Bergeron de par son jeu défensif et ses habiletés de passeur, Lapierre a dû composer avec une saison 2019-2020 bousillée par les blessures graves. L'un des choix les plus risqués de la cuvée 2020, il pourrait rapporter gros à l'équipe qui pariera sur son potentiel de centre sur un top 6.
18Rodion Amirov5 (Europe)UFARussieAG
Superbe patineur qui est toutefois loin du stéréotype russe en termes de style de jeu. Habile certes, Amirov est aussi un joueur intense qui excelle défensivement et en échec avant. Il devra toutefois ajouter du muscle à sa charpente afin d'être encore plus efficace le long des rampes, où il brille déjà.
19Brendan Brisson20 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLC
Doté d'un excellent lancer, de mains très habiles, d'un superbe coup de patin et d'une vision du jeu bien au-delà de la moyenne, le fils de Pat a beaucoup d'atouts qui pourraient faire de lui un attaquant solide sur les deux premiers trios d'une équipe dans la LNH. Il devra toutefois ajouter du muscle et améliorer sa constance.
20William Wallinder14 (Europe)Modo Jr.Suède-Jr.DG
Un projet à long terme, Wallinder a tous les atouts pour devenir un défenseur top 4, voire même sur un premier duo : grand (6pi4), longue portée, excellent coup de patin, bonne compréhension du jeu. Il est toutefois si jeune et peu développé qu'il ne faut pas s'attendre à le voir dans la LNH avant trois ou quatre ans au minimum.
21Noel Gunler9 (Europe)LuleaSuèdeAD
À première vue, Gunler devrait être choisi dans le top 10. Quand on voit ses aptitudes offensives, son physique et sa créativité, on pourrait y croire, mais son coup de patin requiert du travail tout comme son niveau d'ardeur au travail, souvent un drapeau rouge pour les équipes professionnelles.
22Braden Schneider9 (Amérique du Nord)BrandonWHLDD
Un gros défenseur de l'Ouest qui est avant tout efficace dans son territoire, Schneider possède aussi des aptitudes offensives en développement et est efficace en relance. Droitier, il pourrait rapidement se retrouver sur une deuxième paire, lui qui est en plus l'un des joueurs les plus âgés de la cuvée 2020.
23Jacob Perreault17 (Amérique du Nord)SarniaOHLAD
Le fils de Yanic est un marqueur naturel comme on en voit peu. Son lancer est peut-être le meilleur de la cuvée 2020 outre celui d'Alexander Holtz et il sait comment et où se placer pour marquer des buts. Il pourrait encore améliorer son patin, ce qu'il a déjà fait, tout en étant aussi plus constant dans son niveau d'effort.
24Connor Zary15 (Amérique du Nord)KamloopsWHLC
Même en temps que l'un des plus vieux joueurs de la cuvée 2020, sa moyenne de 1,51 point par match reste très impressionnante! Zary est un centre qui fait tout bien sans toutefois dominer dans aucune facette. Bon fabricant de jeu, il devra toutefois améliorer son coup de patin pour occuper un rôle important dans la LNH.
25Tyson Foerster21 (Amérique du Nord)BarrieOHLAD
Son coup de patin a besoin de beaucoup de travail, mais il est difficile de passer outre la qualité de son lancer et ses aptitudes offensives générales, surtout considérant son gabarit de 6pi2 et près de 200 livres. Dominant en avantage numérique, il rappelle à bien des égards James Neal.
26Dylan Holloway12 (Amérique du Nord)WisconsinNCAAC/AG
Holloway fera certainement le bonheur de l'équipe qui le repêchera, mais peut-être pas si c'est trop tôt. Excellent patineur qui travaille fort et joue bien le long des rampes, les questions autour du Canadien sont davantage quant à son jeu offensif. À ce chapitre, sa constance et son dynamisme pourraient le faire chuter quelque peu.
27Helge Grans6 (Europe)Malmo Jr.Suède-Jr.DD
Grand défenseur droitier suédois, Grans maitrise déjà bien le côté offensif, mais devra prendre de meilleures décisions en défensive s'il veut occuper un rôle important dans la LNH. À 6pi3 et doté d'un excellent coup de patin, il a les atouts physiques pour être un défenseur complet à condition d'y mettre l'effort.
28Kaiden Guhle8 (Amérique du Nord)Prince AlbertWHLDG
À 6pi2 et se déplaçant avec aise dans toutes les directions, Guhle représente le prototype parfait du défenseur moderne. Joueur intelligent, il est efficace en relance, mais n'apporte pas le jeu physique d'un Schneider ou le potentiel offensif d'un Grans. Somme toute, un choix assez sûr comme futur défenseur de 2e paire.
29John-Jason Peterka7 (Europe)MunichAllemagneAD
Le troisième Allemand de ce classement est un ailier explosif qui travaille fort lorsqu'il est sur la glace, mais qui est inconstant en termes de jeu offensif. Bon marqueur naturel, il est toutefois plus efficace en relance qu'une fois installé en zone adverse. Son lancer et ses instincts de marqueur pourraient faire de lui un ailier sur un 2e trio.
30Ridley Greig14 (Amérique du Nord)BrandonWHLAG
L'un des plus jeunes joueurs de la cuvée 2020, Greig est un joueur très intense qui fournit un effort constant dans toutes les facettes du jeu. Efficace en infériorité numérique, il surprend aussi par son niveau de talent, surtout comme fabricant de jeu. Son patin et sa taille ordinaire pourraient toutefois le faire glisser quelque peu.
31Topi Niemela8 (Europe)KarpatFinlandeDD
Niemela me fait beaucoup penser à Tobias Enstrom si on enlève ses quelques saisons dominantes offensivement. De taille modeste (5pi11), Niemela favorise avant tout son jeu défensif, très mature pour son âge, tout en effectuant une bonne relance. Son intelligence et sa mobilité pourraient faire de lui un excellent défenseur de deuxième paire dans la LNH.
32Marat Khusnutdinov12 (Europe)SKA St-PetersbourgRussie-Jr.C
Misant sur un excellent coup de patin et déployant un haut niveau d'effort en tout temps, le Russe charmera certainement une équipe de la LNH. Efficace défensivement, il est aussi très habile avec la rondelle, surtout pour mettre la table pour ses coéquipiers. Sa petite taille et sa nationalité sont les principaux éléments qui pourraient le faire glisser quelque peu.
33Tristen Robins86 (Amérique du Nord)SaskatoonWHLAD
Pas un joueur très costaud, Robins se compare néanmoins à Brendan Gallagher en termes d'intensité. Rapide et efficace défensivement, il a aussi mené son équipe avec 73 points en 62 matchs démontrant des aptitudes offensives plus qu'intrigantes tant comme passeur que comme marqueur.
34Sam Colangelo31 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLAD
Dans une cuvée où les joueurs de plus petite taille abondent, les 6pi2 de Colangelo le font sortir du lot, d'autant plus qu'il est excellent le long des rampes et qu'il peut jouer de façon physique lorsqu'il veut s'impliquer. Son manque de constance demeure une lacune, mais il a des aptitudes offensives intéressantes qui pourraient le propulser au premier tour.
35Lukas Cormier32 (Amérique du Nord)CharlottetownLHJMQDG
Cormier est un défenseur intelligent qui mise sur un bon coup de patin. Il n'est généralement pas le plus spectaculaire, mais il est efficace en relance et aime appuyer l'attaque. Sa petite taille (5pi10) demeure un défi dans son territoire, mais son positionnement efficace lui permet d'être un bon défenseur dans toutes les situations.
36Theodor Niederbach19 (Amérique du Nord)Frolunda Jr.Suède-Jr.C
Une blessure au genou l'a privé de sa saison 2018-2019, mais le Suédois a rassuré tout le monde avec 48 points en 40 matchs en ligue junior suédoise. Son coup de patin n'est pas une force, mais sa vision du jeu et son intelligence sur la patinoire font de lui une menace chaque fois qu'il a la rondelle, surtout en avantage numérique.
37Thomas Bordeleau29 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Bordeleau a été le meilleur pointeur de l'équipe de développement américaine cette année en grande partie en raison de ses aptitudes de fabricant de jeu et de son intelligence sur la patinoire. Pas très grand ni le plus rapide, il devra être utilisé dans un rôle offensif, bien qu'il soit également déjà un spécialiste des mises en jeu.
38Jan Mysak28 (Amérique du Nord)HamiltonOHLC
Arrivé dans la Ligue de l'Ontario après le Championnat mondial junior, Mysak s'est rapidement établi comme une menace dans toutes les phases de jeu, comme le démontrent ses 3 buts en infériorité numérique en 22 matchs. Très rapide, mais pas très gros ni le marqueur le plus naturel, son rôle devrait être sur une 2e ou 3e ligne.
39Jérémie Poirier18 (Amérique du Nord)Saint JohnLHJMQDG
Même en temps que défenseur, Poirier mise peut-être sur les meilleures mains de la cuvée 2020, c'est dire à quel point il est bon avec la rondelle. Il doit toutefois absolument faire une meilleure analyse des risques tant offensivement que défensivement où il n'atteindra pas la LNH. Il a aussi beaucoup de travail à faire sur son jeu défensif en général.
40Ozzy Wiesblatt19 (Amérique du Nord)Prince AlbertWHLAD
Rapide et intense, Wiesblatt vient de connaitre une excellente saison avec 70 points en 64 matchs dans la Ligue de l'Ouest. Particulièrement dangereux en contre-attaque, il est aussi très à son aise en avantage numérique grâce à ses excellentes aptitudes de passeur. Sa taille et son potentiel offensif limitent toutefois ses chances d'être appelé au premier tour.
41Justin Barron16 (Amérique du Nord)HalifaxLHJMQDD
Grandement affecté par une blessure cette saison, Barron est revenu visiblement en retard sur ses coéquipiers et n'a jamais vraiment trouvé son rythme cette année. Grand défenseur droitier fiable défensivement et très mobile, il est le prototype qu'adorent les recruteurs professionnels, mais son potentiel offensif continue de susciter les interrogations.
42Eemil Viro16 (Europe)TPSFinlandeDG
Avec Topi Niemela, Viro est le seul défenseur à sa première année d'éligibilité à avoir passé la majorité de la saison dans la Ligue élite de Finlande, ce qui est toujours un signe de maturité. Très bon patineur qui anticipe bien le jeu, Viro n'est pas robuste ni dynamique offensivement, mais il peut être utilisé dans toutes les situations de jeu.
43Emil Andrae15 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.DG
À 5pi9, Andrae devra toujours se prouver, mais son jeu offensif dominant en ligue junior lui a déjà valu dix matchs en Ligue élite professionnelle. Capable de jeu robuste, Andrae est surtout un défenseur très intelligent qui sait faire preuve de créativité offensive et d'un bon positionnement défensif. Sa taille sera toujours un handicap toutefois.
44Sean Farrell62 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLC
Un centre très intelligent, Farrell peut être employé dans toutes les situations sans mettre son équipe dans le pétrin. Pas nécessaire le joueur plus talentueux, il possède un excellent lancer et est à son aise autour du filet. Sa grande vitesse et son agilité compensent ses 5pi9, mais on peut se demander quel rôle il occupera chez les professionnels.
45Jake Neighbours26 (Amérique du Nord)EdmontonWHLAG
Neighbours est un ailier intelligent, mais surtout très intense. Il excelle autour du filet et le long des rampes et peut être employé en infériorité numérique. Ce n'est pas qu'il n'est pas talentueux, lui qui a amassé 70 points en 64 matchs, mais il fera probablement davantage sa marque par sa fougue que sur la feuille de pointage dans la LNH.
46Luke Evangelista39 (Amérique du Nord)LondonOHLAD
Evangelista est un joueur intrigant, lui qui a amassé seulement 2 de ses 61 points en avantage numérique. Pas le plus gros ni le plus rapide, il est toutefois très intelligent et s'adapte très bien aux différents rôles qu'on peut lui confier. Efficace défensivement, il ne sera jamais un dynamo offensif, mais rien ne dit qu'il ne pourrait en être le complément parfait.
47Ryan O'Rourke27 (Amérique du Nord)Sault Ste-MarieOHLDG
Dans la moyenne pour le patin et la taille, O'Rourke est un leader qui peut passer beaucoup de temps sur la patinoire. Très intelligent, il ne possède pas un talent offensif comparable à plusieurs de ses comparses de la cuvée 2020, mais il devrait produire un certain lot de points grâce à sa bonne relance tout en étant efficace défensivement.
48Joni Jurmo20 (Europe)Jokerit Jr.Finlande-Jr.DG
Un grand défenseur gaucher finlandais, Jurmo a un potentiel offensif très intéressant. Son coup de patin lui permet de transporter la rondelle, ce qu'il adore faire, mais ce qu'il fait ensuite avec la rondelle demeure imprévisible et pas dans le bon sens! Son jeu défensif nécessitera aussi beaucoup de travail.
49Eamon Powell51 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDD
Le partenaire de Jake Sanderson la saison dernière, Powell apportait un côté plus offensif à la paire, sans toutefois être un Quinn Hughes lui-même. Mobile, mais surtout très intelligent, il est excellent en relance et efficace défensivement. Il est difficile de le voir devenir un joueur dominant, mais ses aptitudes pourraient en faire un défenseur numéro 4 ou 5 très utile.
50Daniel Torgersson13 (Europe)Frolunda Jr.Suède-Jr.AG
Un ailier polyvalent de 6pi3, Torgersson séduira certainement une équipe qui souhaite ajouter du poids à son attaque. Capable de jouer tous les rôles, il est à son mieux en infériorité numérique, le long des rampes et devant le filet en avantage numérique. Son coup de patin et son potentiel offensif demeurent toutefois suspects.
51Jack Finley38 (Amérique du Nord)SpokaneWHLC
La progression qu'a démontrée Finley, l'un des joueurs les plus jeunes de la cuvée 2020, est phénoménale. Maitrisant davantage ses 6pi5, il est passé de 19 à 57 points principalement en raison de ses aptitudes de passeur. Solide défensivement, Finley devra toutefois améliorer son coup de patin pour jouer régulièrement dans la LNH.
52Veeti Miettinen72 (Europe)Espoo Jr.Finlande-Jr.AD
Un marqueur naturel de petite taille (5pi9), Miettinen met toujours du cœur à l'ouvrage et possède un excellent lancer qu'il utilise à profusion. Doté d'une très bonne accélération, il est surtout dangereux en contre-attaque quoiqu'il est aussi particulièrement bon pour se rendre disponible dans les endroits dangereux en zone offensive.
53Roni Hirvonen10 (Europe)AssatFinlandeC
Petit mais très polyvalent, Hirvonen a passé toute la saison dernière chez les professionnels, en première ligue finlandaise. À 5pi9, on souhaiterait le voir plus rapide, mais sa vision du jeu et ses aptitudes de passeur lui donnent certainement le potentiel de contribuer dans la LNH sur un 2e ou 3e trio, plus probablement à l'aile.
54Drew Commesso2 (Amérique du Nord - G)USNTDPUSHLG
Gardien agile misant sur une bonne technique et un gabarit adéquat, Commesso est surtout très jeune, étant né à la mi-juillet. Après une bonne saison, il devait se joindre à l'Université de Boston à l'automne, mais il sera intéressant de voir sa progression s'il ne peut évoluer dans la NCAA cette année.
55William Villeneuve99 (Amérique du Nord)Saint JohnLHJMQDD
Meilleur pointeur chez les défenseurs de la LHJMQ, Villeneuve est néanmoins un joueur très polarisant. D'un côté, les statistiques sont là, il a un bon gabarit et il n'est pas mauvais défensivement, mais de l'autre, son patin laisse à désirer, son jeu défensif est inconstant et il n'est pas assez fort physiquement.
56Shakir Mukhamadullin17 (Europe)UFARussieDG
Le Russe a disputé 27 matchs en KHL l'an dernier, mais avec une moyenne de 3 minutes de jeu par rencontre. Cette saison, il en est plutôt à 12 minutes et se débrouille très bien démontrant son jeu physique et un bon positionnement défensif. Bien qu'il sache faire une première passe, il ne sera toutefois jamais un grand producteur de points.
57Evan Vierling66 (Amérique du Nord)BarrieOHLC
Vierling a explosé lorsqu'il a été échangé de Flint à Barrie, terminant la saison avec 34 points en 28 matchs. Misant avant tout sur son anticipation et sa vision du jeu, l'Ontarien est un bon fabricant de jeu qui est aussi bon sur les mises en jeu. Ces atouts le destinent à un rôle de centre sur un 2e ou 3e trio.
58Emil Heineman26 (Europe)Leksand Jr.Suède-Jr.AG
L'ailier suédois a marqué 26 buts en 29 matchs en ligue junior suédoise tout en disputant 11 matchs en Ligue élite suédoise. À 6pi1, il n'a pas peur du jeu physique et est bon autour du filet, mais il n'est pas le plus rapide. Probablement un futur attaquant de 3e trio, Heineman pourrait surprendre s'il continue sa progression tardive.
59Ty Smilanic24 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Superbe patineur qui mise aussi sur un gabarit intéressant (6pi1), Smilanic a déçu relativement à sa production offensive l'an dernier. Il a pourtant les mains et le lancer pour être meilleur que ce qu'il a été, ce qui suscite des questions sur son implication et sa ténacité. Les blessures ont toutefois peut-être eu leur mot à dire à ce sujet.
60Tyler Tullio52 (Amérique du Nord)OshawaOHLAD
Un autre attaquant diminutif à 5pi9, Tullio mise sur une grande intelligence et un sens du hockey très avancé qui fait de lui un joueur efficace défensivement et capable de bien mettre la table pour ses coéquipiers. Bien qu'agile, l'explosion et la vitesse de Tullio sont des faiblesses qui justifient son classement malgré ses 66 points en 62 matchs.
61Martin Chromiak30 (Amérique du Nord)KingstonOHLAD
Avec Chromiak, on se demande quelle part de son efficacité vient de l'exceptionnel Shane Wright. En outre, bien que très talentueux, le Slovaque va rarement dans le trafic et n'est pas constant dans son effort. Wright ou pas, ses 33 points en 28 matchs pour un joueur qui n'a eu 18 ans qu'à la fin août ont certainement attiré l'oeil des recruteurs.
62Dylan Peterson43 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Un rare gros attaquant dans la cuvée 2020, Peterson pourrait en profiter pour se hausser au 2e tour. À 6pi4 et préférant un jeu robuste, l'Américain est aussi efficace défensivement. En fait, il montre une belle compréhension du jeu dans toutes les phases, mais devrait ultimement agir davantage comme joueur complémentaire offensivement.
63Samuel Knazko42 (Europe)TPS Jr.Finlande-Jr.DG
La Slovaquie n'est pas reconnue pour produire beaucoup de défenseurs, mais Knazko en est déjà à sa troisième saison en Finlande. Défenseur gaucher de 6pi1 très mobile, son sens du jeu en attaque est excellent et il excelle à transporter le disque en zone adverse. Il devra toutefois améliorer son jeu dans son propre territoire.
64Kasper Simontaival21 (Europe)Tappara Jr.Finlande-Jr.AD
À 5pi9 et sans coup de patin explosif, Simontaival commence déjà avec deux prises contre lui. Il compense toutefois avec des mains et une vision du jeu incroyables qui lui permettent d'être efficace pour contrôler le jeu. En tant que joueur unidimensionnel, il devra toutefois continuer de produire offensivement à chaque niveau pour atteindre la LNH.
65Michael Benning57 (Amérique du Nord)Sherwood ParkAJHLDD
Le petit frère de Matt Benning apporte beaucoup plus de dynamisme offensif que son frère des Oilers. Meilleur pointeur chez les défenseurs de la AJHL depuis 2 ans grâce à sa mobilité et à son lancer en plus de ses instincts offensifs, le reste de son jeu nécessite toutefois beaucoup de travail.
66Anton Johannesson31 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.DG
Répertorié à à peine 154 livres, Johannesson mise plutôt sur son coup de patin pour se démarquer. Très mobile, il est excellent en relance et pour amener la rondelle en zone offensive de même que comme quart-arrière en avantage numérique. On ne l'a toutefois jamais vu contre des adultes, où sa taille pourrait ne pas suffire défensivement.
67Vasili Ponomarev48 (Amérique du Nord)ShawiniganLHJMQC
Ses 49 points en 57 matchs en ont déçu plus d'un, d'autant plus qu'il a le talent pour produire davantage. Le Russe reste un joueur talentueux, solide défensivement et qui fournit un effort constant, mais sa petite taille, son coup de patin ordinaire et son manque de production offensive pourraient le faire chuter quelque peu.
68Carter Savoie50 (Amérique du Nord)Sherwood ParkAJHLAG
Savoie ne s'est jamais mesuré à un calibre de jeu plus élevé que le Junior A, mais cela ne l'empêche certainement pas de marquer des buts, principalement grâce à son lancer. À 5pi9, s'il atteint un jour la LNH, ça sera dans un rôle offensif sur un top 6 puisque son jeu défensif est très peu développé et qu'il n'est pas physique.
69Dmitri OvchinnikovS.O. (Europe)Novosibirsk Jr.Russie-Jr.C
Patineur très rapide, Ovchinnikov apporte aussi un jeu défensif mature de même qu'un niveau d'effort soutenu à la table. En fait, malgré sa production offensive intéressante, cette facette est sûrement la plus incertaine de son jeu, lorsqu'on évalue son potentiel, un fait rare pour un Russe.
70Zion Nybeck29 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.AG
Nybeck est un véritable dynamo offensif qui a dominé la ligue junior suédoise et a même vu du temps chez les pros. À 5pi7 et pas très rapide, il est difficile de le voir dans un rôle important dans la LNH, mais il travaille fort et avec son niveau de talent, une équipe tentera assurément le coup dans son cas.
71Justin Sourdif23 (Amérique du Nord)VancouverWHLAD
Malgré sa taille modeste (5pi11), Sourdif est un joueur intense qui ne cesse jamais de travailler et lorsqu'on combine cette qualité à sa vitesse, on obtient un joueur qui excelle en échec avant et qui fournit aussi un appui en défensive. Offensivement, il a les atouts pour être dangereux, mais sa constance fait encore défaut.
72Brock Faber44 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDD
Faber est l'un des plus jeunes joueurs de la cuvée de 2020, mais il montre déjà de nombreux atouts qui pourraient lui ouvrir les portes de la LNH. Son coup de patin est excellent et sa compréhension du jeu défensif est également très avancée. Sa relance est bonne, mais on est en droit de se questionner sur son potentiel offensif.
73Yan Kuznetsov36 (Amérique du Nord)ConnecticutNCAADG
Plus jeune joueur dans la NCAA l'an dernier, Kuznetsov s'y est très bien tiré d'affaire, démontrant bien qu'il était de calibre pour le circuit universitaire. À 6pi4 et 210 livres, ce n'était pas tant une surprise puisque ses meilleures qualités sont son jeu défensif et sa robustesse. Ne vous attendez toutefois pas à beaucoup d'offensive de sa part.
74Ian Moore47 (Amérique du Nord)St-Mark's SchoolUS High SchoolDD
Excellent athlète avant tout, Moore est un défenseur droitier de 6pi2 doté d'un excellent coup de patin et qui affectionne le jeu robuste. Ayant évolué au niveau secondaire américain l'an dernier et devant travailler sa prise de décision, il est encore loin de la LNH, mais ses aptitudes physiques sont indéniables.
75Jaromir Pytlik46 (Amérique du Nord)Sault Ste-MarieOHLC
À 6pi3 et jouant de façon intense, Pytlik pourrait certainement avoir un rôle dans la LNH un jour, mais il a encore beaucoup de travail à faire sur son coup de patin et sa production offensive en a laissé plus d'un sur son appétit.
76Joel Blomqvist3 (Europe - G)Karpat Jr.Finlande-Jr.G
Pas un gardien très costaud, Blomqvist excelle pour suivre la rondelle des yeux et semble toujours bien positionné pour arrêter les lancers adverses. Solide mentalement, il est généralement très calme devant son filet et se laisse difficilement déconcentrer. Après une excellente saison au niveau junior, il a été prêté en seconde division finlandaise où il évoluera au niveau professionnel cette année.
77Ronan Seeley75 (Amérique du Nord)EverettWHLDG
Un défenseur mobile qui excelle en relance, Seeley aime appuyer l'attaque et sait rapidement se replier lorsque c'est nécessaire. Né le 2 août, Seeley est très jeune et pourra encore progresser, mais il vient de connaitre une saison solide pour la fabrique de défenseurs que sont les Silvertips.
78Alexander Pashin22 (Europe)UFA Jr.Russie-Jr.AD
Ailier russe typique très rapide et talentueux, Pashin mesure malheureusement 5pi8, ce qui limite grandement ses chances d'être repêché au premier ou même au deuxième tour. Excellent pour générer de l'offensive sur la relance, Pashin est un excellent fabricant de jeu qui travaille fort dans toutes les facettes du jeu.
79Roby Jarventie18 (Europe)KooveeFinlande-2AG
Le fils de l'ancien espoir du CH, Martti, Roby Jarventie est un ailier grand format qui peut jouer physiquement et connaitre du succès autour du filet adverse. Patineur bien ordinaire, son niveau d'effort est aussi très inconstant, ce qui pourrait le faire chuter au repêchage malgré ses attributs intéressants et sa jeunesse (né le 8 août).
80Donovan Sebrango59 (Amérique du Nord)KitchenerOHLDG
Bon défenseur dans toutes les facettes du jeu, Sebrango n'a pas vraiment une spécialité si ce n'est qu'il est excellent sur patins. Efficace en relance, sa prise de décision est généralement bonne et il est capable de s'impliquer physiquement malgré sa taille moyenne. Son potentiel offensif demeure toutefois limité.
81Tyler Kleven42 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Chaque année, le programme américain semble produire un grand défenseur défensif robuste. Cette année, c'est Kleven. D'une mobilité adéquate, sa relance est toutefois difficile et il apporte peu offensivement hormis son puissant lancer. Il pourrait atteindre la LNH grâce à son bon jeu défensif et son apport physique soutenu.
82Cross Hanas58 (Amérique du Nord)PortlandWHLAG
Ailier de 6pi1 très doué avec la rondelle, Hanas n'a pas récolté des statistiques à tout casser puisqu'il évoluait sur le 2e trio des Winterhawks de Portland (WHL). Pas très solide défensivement ni particulièrement rapide, son jeu est basé sur le contrôle de la rondelle et la préparation de jeux pour ses coéquipiers.
83Daniil Gushchin41 (Amérique du Nord)MuskegonUSHLAG
Contrairement à d'autres petits joueurs de la cuvée 2020, le Russe de 5pi8 qui joue en Amérique depuis deux ans est très rapide. Dynamique avec le disque, il excelle à générer de l'offensive à pleine vitesse, surtout comme passeur. Joueur à haut risque, son inconstance pourrait le faire chuter lors du repêchage malgré tout son talent.
84Jean-Luc Foudy33 (Amérique du Nord)WindsorOHLC
Le petit frère de Liam Foudy est tout aussi rapide, mais possiblement plus talentueux offensivement, du moins comme passeur. On lui reproche toutefois son manque de production pour un joueur supposément offensif (43 points en 59 matchs). Heureusement, il travaille fort, ce qui pourrait lui permettre de corriger ses lacunes.
85Luke Tuch40 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLAG
Un autre petit frère de joueur de la LNH, le cadet d'Alex n'a pas le talent naturel de l'aîné, mais il est aussi un joueur costaud solide le long des rampes. Jouant de façon robuste et intense, surtout autour du filet, Luke Tuch devra toutefois travailler sur son coup de patin pour atteindre la LNH, possiblement dans un rôle de 3e trio.
86Kasper Puutio76 (Amérique du Nord)EverettWHLDD
Un autre défenseur mobile de plus petite taille à 5pi11, le Finlandais n'est pas vraiment affecté par ce manque, lui qui mise avant tout sur son coup de patin et son intelligence pour être efficace. Sans être spectaculaire, il est bon en relance et bouge bien la rondelle. Le fait qu'il soit droitier augmente également sa valeur.
87Daemon Hunt25 (Amérique du Nord)Moose JawWHLDG
Défenseur mobile qui affectionne le jeu robuste, Hunt a été limité par les blessures l'an dernier en plus d'évoluer pour l'une des pires équipes junior au pays. Ses 2 points à égalité numérique en 28 matchs sont un total inquiétant, mais il ne faut pas oublier que le jeu offensif de Hunt n'est qu'un complément à son apport dans les autres phases de jeu.
88Nico Daws1 (Amérique du Nord - G)GuelphOHLG
Daws aura 20 ans en décembre, mais on ne peut ignorer ses performances l'année dernière. Grand gardien de 6pi4, il mise davantage sur le positionnement que sur l'agilité pour effectuer les arrêts. Sa performance au Championnat du monde de hockey junior ne l'a toutefois pas du tout aidé à mousser sa candidature.
89William Dufour69 (Amérique du Nord)DrummondvilleLHJMQAD
Ailier droit de 6pi3, Dufour a certainement attiré l'attention avec 18 buts et 33 points en 28 matchs après un échange à Drummondville. Solide marqueur autour du filet, son coup de patin est toutefois ordinaire et on aimerait le voir davantage impliqué dans toutes les facettes du jeu.
90Bogdan Trineyev28 (Europe)Dynamo MoscouRussie-Jr.AD
Ailier imposant à 6pi3, Trineyev est aussi doté d'excellentes aptitudes avec la rondelle qui font en sorte qu'il est généralement difficile de la lui soutirer. Solide le long des rampes, il est davantage un marqueur qu'un passeur et devra améliorer son jeu défensif et son coup de patin, lequel est tout juste dans la moyenne.
91Zayde Wisdom54 (Amérique du Nord)KingstonOHLAD
L'histoire de Wisdom est exceptionnelle, mais il est aussi un espoir intéressant. Il ne sera jamais une vedette, mais comme joueur complémentaire, difficile de faire mieux que son niveau d'effort. Sa vision du jeu est aussi très bonne, lui permettant de suivre l'exceptionnel Shane Wright. S'il améliore son coup de patin, il pourrait être un très bon joueur de 3e trio.
92Wyatt Kaiser37 (Amérique du Nord)AndoverUS High SchoolDG
Défenseur pour qui la meilleure qualité est son excellent coup de patin, Kaiser joue bien défensivement et relance bien l'attaque, mais n'a pas un très haut potentiel offensif. De taille modeste à 6pi, Kaiser est très jeune (31 juillet) et a évolué de brillante façon au niveau secondaire américain l'an dernier et prendra le chemin de l'Université du Minnesota à Duluth.
93Brandon Coe35 (Amérique du Nord)North BayOHLAD
Gros ailier de 6pi4, Coe a tous les atouts pour plaire aux équipes de la LNH : gabarit désirable, bon coup de patin, excellentes mains… Mais son niveau d'effort et sa production offensive sont deux gros points d'interrogation tout comme sa constance, ce qui pourrait le faire glisser au repêchage.
94Ruben Rafkin84 (Amérique du Nord)WindsorOHLDD
Après des saisons au niveau prep school, en USHL et en OHL, Rafkin évolue maintenant en Ligue élite de Finlande, une belle progression pour le défenseur droitier de 6pi qui mise avant tout sur son bon coup de patin. Efficace offensivement et capable de jouer physiquement, il devra continuer d'améliorer son jeu défensif.
95Ethan Cardwell70 (Amérique du Nord)BarrieOHLC/AD
La saison de Cardwell a véritablement décollé après son échange aux Colts de Barrie, avec qui il a récolté 26 points en autant de matchs. Attaquant polyvalent de 5pi11, sa meilleure qualité est son sens du jeu, ce qui lui sert tant comme fabricant de jeu qu'en repli défensif. Très jeune (30 août), il pourrait avoir un potentiel offensif encore inexploité.
96Brett Berard45 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLAG
Un autre petit ailier, Berard ne mesure que 5pi9, mais il joue beaucoup plus gros. Véritable agitateur, il est assez talentueux pour jouer un rôle offensif bien que son potentiel soit plus probablement sur une troisième ligne dans la LNH. S'il était une semaine plus jeune, il aurait été éligible seulement en 2021, donc il demeure un projet à long terme.
97Dylan Garand6 (Amérique du Nord - G)KamloopsWHLG
Gardien hyper athlétique, Garand ne mesure que 6pi, ce qui est bien en deçà de la moyenne des gardiens modernes. Très constant, il vient de connaitre une saison de rêve à Kamloops et pourrait être considéré pour l'équipe canadienne junior en décembre prochain, si tournoi il y a.
98Blake Biondi64 (Amérique du Nord)HermantownUS High SchoolC
Après une saison où il a amassé plus de 3 points par match au niveau secondaire, Biondi se dirige aussi vers l'Université du Minnesota à Duluth. Attaquant très intense doté de bonnes mains, son coup de patin devra s'améliorer s'il veut jouer un rôle important dans la LNH.
99Jacob Truscott68 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Truscott n'est absolument pas flamboyant, mais n'est-ce pas ce que les équipes de la LNH cherchent de leurs défenseurs défensifs? Excellent patineur, il a aussi un gabarit raisonnable (6pi1) et semble toujours bien placé, ce qui le rend efficace défensivement même sans être robuste. Pour un joueur aussi mobile, son jeu offensif est décevant, mais sa relance demeure adéquate.
100Will Cuylle34 (Amérique du Nord)WindsorOHLAG
À 6pi3, Cuylle est costaud et peut jouer de façon robuste, connaissant du succès autour du filet en plus de miser sur un lancer puissant et vif. Toutefois, son sens du jeu et son coup de patin dans la moyenne limitent sa valeur à celle d'un ailier de puissance complémentaire, surtout qu'il n'a pas progressé statistiquement malgré une meilleure formation.

 

Entre les Alexis Lafrenière, Quinton Byfield, Tim Stützle, Cole Perfetti, Marco Rossi et autres en attaque, les Jamie Drysdale et Jake Sanderson en défensive et le Russe Yaroslav Askarov devant le filet, le repêchage 2020 ne manque pas de potentielles vedettes de la LNH. Ces 8 joueurs devraient assurément entendre leur nom appelé très tôt le 6 octobre prochain tandis que les Jack Quinn, Seth Jarvis, Alexander Holtz, Anton Lundell et compagnie tenteront pour leur part de faire leur place dans ce top 10 très relevé. L’identité du choix des Canadiens de Montréal au 16e rang fera aussi couler beaucoup d’encre alors que les fans espéreront certainement la chute de l’un des joueurs mentionnés ci-dessus. Autrement, c’est vraisemblablement entre Hendrix Lapierre, Dawson Mercer, Rodion Amirov, Lukas Reichel, Mavrik Bourque et Jacob Perreault, pour ne nommer qu’eux, que le Tricolore pourra choisir. Une chose est sûre, le Repêchage LNH 2020 sera plein de surprises et il sera assurément un grand plaisir à suivre, encore une fois cette année! 

 

 

Top 25 espoirs du CH – Mars 2020

Top 25 espoirs du CH – Mars 2020

La course aux séries étant maintenant chose du passé, l’organisation des Canadiens et ses partisans doivent maintenant penser en fonction du futur. Le repêchage 2020 sera une belle occasion de s’armer pour les saisons à venir et de compléter une banque d’espoirs déjà très intéressante à Montréal.

Les Canadiens de Montréal continue d’améliorer la qualité de leur bassin d’espoirs. Avec la récolte des dernières années, il est possible de croire que certains de ces joueurs atteindront un jour la LNH. Bien qu’il manque encore peut-être un peu de qualité, l’organisation montréalaise profite maintenant d’une profondeur plus que respectable en terme de jeunes joueurs d’avenir.

Voici donc un classement des 25 meilleurs espoirs du CH en date d’aujourd’hui. Voyons voir qui parmi ceux-ci ont de réelles chances d’atteindre la LNH un jour.


1.COLE CAUFIELD
Ailier droit, États-Unis
5pi7 | 163 lb | 2 janvier 2001
U. du Wisconsin, NCAA
15e choix au total en 2019 par Montréal

Sans contredit, le plus bel espoir dans la banque des Canadiens. Cole Caufield est un marqueur de but naturel qui est capable de terroriser les gardiens adverses avec son tir élite qu’il décoche de plusieurs endroits sur la glace. Son arsenal de tirs est tout simplement complet et se doit d’être respecté par les défensives qui tentent de le neutraliser. Capable de générer de l’offensive par lui-même, il n’est pas ce type de marqueur qui dépendra de ses coéquipiers pour se mettre en valeur. Il est un bon patineur qui peut se déplacer aisément en contrôle du disque en zone offensive, mais aussi dans les jeux de transitions, tout en trouvant le moyen d’atteindre les endroits où il sera très dangereux s’il décide de décocher un lancer. Bien qu’il ne soit pas le plus grand ou le plus fort sur la glace, il ne recule pas pour autant face au jeu physique et sait flairer les bonnes opportunités de se présenter tout près du filet. Il devra continuer de travailler sur son jeu défensif, mais aussi sur la qualité et la précision de ses passes, un aspect de son jeu qui a refait un peu plus surface jusqu’ici en 2019-20. Ses qualités élites globales en offensive font de lui un espoir de premier plan au travers la LNH.

Un but de Caufield (#8 rouge)


2.ALEXANDER ROMANOV
Défenseur gauche, Russie
5pi11 | 185 lb | 6 janvier 2000
CSKA Moscou, KHL
38e choix au total en 2018 par Montréal
Depuis sa sélection qui semblait hâtive en 2018, Alexander Romanov ne cesse de s’attirer des admirateurs dans le monde du hockey. Pratiquant un style de jeu très énergique, il démontre une belle compréhension du jeu autant offensivement que défensivement. Sa mobilité sur patin lui permet d’être agressif dans son contrôle de l’écart face au porteur du disque, prenant de bonnes décisions pour être difficile à passer. Il est excellent pour briser les jeux des attaquants sur la transition et les entrées de zone, mais aussi pour intercepter les passes dans son propre territoire quand le jeu s’installe. Il est un bon passeur sur la relance, capable de gérer la pression de l’attaque adverse en fond de territoire avant de remettre la rondelle à un coéquipier. Sans nécessairement être le plus talentueux offensivement, il est vif d’esprit et proactif dans sa prise de décision.


3.RYAN POEHLING
Centre, États-Unis
6pi2 | 204 lb | 3 janvier 1999
Laval, AHL
25e choix au total en 2017 par Montréal

Ryan Poehling présente une intéressante progression depuis sa sélection par les Canadiens en 2017. Il est un joueur de centre qui met l’effort nécessaire pour être bon dans les deux sens du jeu, tout en bénéficiant d’une belle habileté à distribuer le disque à ses coéquipiers. Non, il n’est pas le plus spectaculaire. C’est un joueur qui garde les choses simples, à l’intérieur de ses limites, mais qui peut tout de même pratiquer tous les styles de jeu. Sans être explosif, il présente une vitesse de pointe intéressante sur patins. Il est très efficace en échec-avant, appliquant la pression adéquatement en plus de gagner une bonne partie de ses batailles pour les rondelles libres. Il ne sera jamais un grand buteur malgré un lancer qui n’est pas mauvais du tout. Il a simplement tendance à utiliser ses qualités de passeur au profit de son tir.


4.CAYDEN PRIMEAU
Gardien, États-Unis
6pi3 | 198 lb | 11 août 1999Laval, AHL
199e choix au total en 2017 par Montréal
Bien qu’il ait été le tout dernier gardien de but sélectionné au repêchage de 2017, Cayden Primeau fait parti de la courte liste de quatre cerbères issus de cette cuvée à avoir déjà jouer au moins un match dans la LNH. Présentant un calme impressionnant devant le filet malgré son jeune âge, le jeune américain ne cesse d’améliorer l’aspect technique de son art. Ses déplacements latéraux dans son demi-cercle sont fluides et exécutés avec aisance, étant capable de bien maximiser son positionnement debout ainsi que le style papillon pour demeurer cadré devant les tireurs. Bien que ses glissades puissent être agressives parfois, il est capable de ne pas trop se déporter, une faille qui est généralement commune chez les gardiens de son âge. Rien ne presse et il aura tout le temps de se développer de la bonne manière au sein de l’organisation, lui qui présente plusieurs qualités permettant de croire qu’il pourrait être un gardien partant dans la Ligue nationale de hockey un jour.


5.JESSE YLÖNEN
Ailier droit, Finlande
6pi1 | 172 lb | 3 octobre 1999
Laval, AHL
35e choix au total en 2018 par Montréal
Un ailier travaillant sur la surface glacée, Jesse Ylönen est un joueur qui offre une bonne implication dans les deux sens du jeu. Il patine bien, utilisant une certaine explosion dans ses premières enjambées pour se donner les meilleures chances d’être le premier sur les rondelles libres ou en bonne position face aux porteurs du disque. Cela l’aide grandement dans les jeux de transitions, les entrées et sorties de zone contrôlées ainsi que les replis défensifs. Offensivement parlant, il combine son grand talent de passeur à un excellent lancer. Il ne sera peut-être pas le plus grand joueur offensif dans la LNH, mais les outils de base sont là pour espérer le voir remplir toutes sortes de rôles dans le top 9 des Canadiens un jour. Jesse Ylonen terminera sa saison 2019-20 à Laval suite à un prêt des Pelicans, son équipe en Finlande.


6.JAYDEN STRUBLE
Défenseur gauche, États-Unis
6pi | 205 lb | 8 septembre 2001
Northeastern, NCAA
46e choix au total en 2019 par Montréal
Définitivement l’espoir au potentiel le plus intriguant dans la banque du Tricolore. Jayden Struble a grimpé les différents classements durant son année de repêchage pour finalement se mériter une sélection en deuxième ronde par Montréal. Combinant un bon coup de patin à son jeu physique, il est très actif dans les transitions en transportant le disque d’une zone à l’autre sans difficulté. Il est plutôt habile avec la rondelle et sait manoeuvrer autour des joueurs adverses pour prendre possession des espaces libres. Défensivement, il est capable de distribuer de lourdes mises en échec pour freiner les attaquants en contrôle de la rondelle. Son implication physique est très bonne. Le jeune défenseur continue d’améliorer sa prise de décision, ce qui semblait être sa plus grande faille à pareil date l’an dernier.

Une belle performance de Struble (#3 noir)


7.JORDAN HARRIS
Défenseur gauche, États-Unis
5pi11 | 185 lb | 7 juillet 2000
Northeastern, NCAA
71e choix au total en 2018 par Montréal
Jordan Harris obtient de plus en plus la reconnaissance qu’il mérite en tant que bon espoir des Canadiens. Il ne sera jamais un défenseur très offensif, mais il profite d’une qualité prédominante qui est très importante dans le hockey d’aujourd’hui : un superbe coup de patin. Il est vraiment mobile sur la patinoire, étant capable de se déplacer dans toutes les directions rapidement. Cette mobilité lui sert très bien lorsqu’il gère les écarts face aux porteurs du disque, étant apte à gêner la route des attaquants adverses vers son propre gardien. Il est rapide dans la récupération du disque, repérant ensuite ses coéquipiers pour effectuer une relance efficace ou encore en prenant la décision de s’impliquer dans le jeu de transition en transportant le disque. Bien qu’il soit relativement un bon passeur, il devra continuer d’améliorer sa prise de décision en offensive. Avec un développement optimal, il pourrait devenir un défenseur top 4 capable de jouer plusieurs minutes, particulièrement pour s’acquitter de missions défensives.


8.MATTIAS NORLINDER
Défenseur gauche, Suède
6pi | 179 lb | 12 avril 2000
Modo, Allsvenskan
64e choix au total en 2019 par Montréal
Mattias Norlinder a su se faire remarquer avec quelques pièces de jeu spectaculaires depuis sa sélection par les Canadiens en juin dernier. Ce défenseur qui possède une intelligence du jeu élevée est un maître dans les jeux de transitions, prenant de bonnes décisions selon ce qui se déroule devant lui. Il est facilement capable de patiner dans toutes les zones en possession du disque tout en combinant une bonne gestion du risque afin de ne pas nuire à son équipe. Démontrant une belle confiance et un calme impressionnant, il réussit de bonnes passes précises vers ses coéquipiers, étant capable de les réussir aussi sur une longue distance lors des contre-attaques. Éventuellement dans la LNH, il sera un défenseur mobile qui prend de bonnes décisions et qui a un impact dans les jeux de transition.


9.JOSH BROOK
Défenseur droit, Canada
6pi1 | 192 lb | 17 juin 1999
Laval, AHL
56e choix au total en 2017 par Montréal
Pour sa dernière année au hockey junior canadien l’an passé, Josh Brook a été l’un des meilleurs défenseurs en avantage numérique. Il a notamment présenté le meilleur ratio de points primaires (buts + premières passes) sur cette facette du jeu à sa position. Démontrant sa versatilité en évoluant à droite, à gauche ainsi que quelques parties en attaque, il est à son mieux lorsqu’il est proactif dans sa prise de décision et qu’il garde ses pieds en mouvement. Il est un bon patineur qui excelle à transporter le disque et trouver les lignes de passes pour ses coéquipiers. Dans son territoire, il lui arrive d’être un peu téméraire dans ses choix de jeu, causant des ennuis pour lui et ses partenaires sur la glace. La constance sera la clé pour lui dans son développement afin d’atteindre la LNH.


10.CALE FLEURY
Défenseur droit, Canada
6pi1 | 203 lb | 19 novembre 1998
Laval, AHL
87e choix au total en 2017 par Montréal
Plusieurs partisans ont adoré le passage de Cale Fleury à Montréal cette saison. Avec raison! Le jeune défenseur offre plusieurs choses très intéressantes lorsqu’il est sur la patinoire. Il est très alerte défensivement, profitant de son coup de patin pour bien se déplacer et se positionner face aux attaquants adverses. Il fait de bonnes lectures du jeu et utilise très bien son corps pour défendre son territoire. Il n’hésitera jamais à distribuer les mises en échec au bon moment. Son potentiel offensif n’est peut-être pas le plus énorme, mais cela ne l’empêche pas de faire de bonnes passes à ses coéquipiers, que ce soit lors des relances ou encore lorsque le jeu s’installer en zone offensive. Fleury se débrouille dans tous les aspects du jeu.


11.JAKE EVANS
Centre, Canada
6pi1 | 186 lb | 2 juin 1996
Montréal, LNH
207e choix au total en 2014 par Montréal
Un joueur très intelligent sur la patinoire. Jake Evans se démarque par la manière dont il prend, la majorité du temps, les bonnes décisions avec ou sans la rondelle. Ce jeune fabricant de jeu est très responsable sur la glace, étant capable de contribuer aux deux extrémités de la patinoire. Il est travaillant et impliqué dans ses replis afin d’aider son équipe à récupérer le disque rapidement. Il a un bon contrôle de la rondelle et sait trouver les lignes de passes avantageuses grâce à sa patience. Evans a connu une belle progression au niveau de la NCAA et il ne fait plus aucun doute qu’il évoluera dans la LNH sur une base régulière dans un futur rapproché.


12.CAM HILLIS
Centre, Canada
5pi11 | 170 lb | 24 juin 2000
Guelph, OHL
66e choix au total en 2018 par Montréal
Dans la banque d’espoirs des Canadiens, il s’agit sans aucun doute du retour de l’année. Cam Hillis a brillamment rebondi suite à une saison 2018-19 affectée par les blessures. Sur la glace, le jeune joueur de centre joue avec beaucoup de rythme. Le jeune capitaine du Storm de Guelph aime transporter la rondelle dans les jeux de transition, ce qu’il accomplit à merveille. Sa vision du jeu est très bonne, lui servant autant sur le plan offensif que défensif du jeu. Il est aussi un très bon passeur qui saura toujours tirer son épingle du jeu si on lui fournit un marqueur à ses côtés. Son tir n’est pas mauvais en soi, mais Hillis ne l’utilise que très peu. Bien que rien n’assure une ascension vers la LNH dans son cas, ses habiletés défensives et de passeur sont suffisantes pour continuer d’espérer le voir réussir.

Hillis effectue une belle passe (#8 blanc)


13.RHETT PITLICK
Ailier gauche, États-Unis
5pi9 | 167 lb | 7 février 2001
Muskegon, USHL
131e choix au total en 2019 par Montréal
Depuis qu’il a été échangé à Muskegon, Rhett Pitlick démontre tout l’étendu de son talent offensif. De nature, il est très travaillant et tenace sur la patinoire malgré son gabarit. En possession du disque, il utilise son bon maniement de la rondelle pour gagner les espaces libres autour des défenseurs. Un rapide patineur, il est excellent pour appliquer de la pression sur les défensives adverses pour causer des revirements et aider ses coéquipiers à récupérer la rondelle rapidement. Il est beaucoup plus un passeur qu’un tireur, au point où parfois il décide de remettre le disque à un partenaire alors qu’il devrait tirer. L’ailier gauche demeure un projet pour l’organisation, mais l’attente pourrait très bien en valoir l’attente. On en saura plus sur son réel potentiel lors de son passage dans la NCAA dès la saison prochaine.


14.ALLAN MCSHANE
Centre/Ailier gauche, Canada
5pi11 | 192 lb | 14 février 2000
Oshawa, OHL
97e choix au total en 2018 par Montréal
McShane est un espoir très intriguant. Il possède des outils très intéressants offensivement, notamment au niveau du contrôle de la rondelle et de son habileté à distribuer le disque à ses coéquipiers. Bien que ce soit avant tout un fabriquant de jeu, il possède un lancer des poignets qui est vif, ce qui peut le rendre dangereux en possession du disque car toutes les options sont possibles avec lui. C’est quelqu’un d’agile sur patins, bien que la vitesse et l’explosion ne soient pas si impressionnante.  La progression au niveau de sa production nous laisse un peu sur notre appétit et tempère un peu les attentes fondées envers lui au moment de sa sélection en 2018. Il devra améliorer sa constance, non seulement en termes de points mais aussi au niveau de l’implication dans le jeu.


15.JONI IKONEN
Centre/Ailier droit, Finlande
5pi11 | 183 lb | 14 avril 1999
KalPa, Liiga
58e choix au total en 2017 par Montréal
Un joueur qui possède de si belles habiletés offensives, parmi les meilleures du groupe d’espoirs des Canadiens. Il démontre un bon dynamisme en possession du disque, étant proactif dans ses décisions en territoire offensif. Il est un excellent passeur qui utilise un lancer des poignets vif et précis pour surprendre les gardiens. Ses mains sont rapides, utilisant un maniement du bâton fluide pour se créer de l’espace autour de lui et s’offrir de meilleures options. Il est un patineur habile qui sait se faufiler entre les défenseurs et sa vitesse est quelque peu au-delà de la moyenne. Ce qui est inquiétant dans son cas est la fréquence à laquelle il se blesse. Il n’a pas joué un seul match du calendrier régulier de son équipe cette saison et seulement 13 l’an passé. La clé dans son cas sera de demeurer en santé car ce sont deux saisons importantes perdues dans son développement. Il serait un candidat à une place dans le top 10 des espoirs du CH si ce n’était pas de l’incertitude entourant ses blessures.


16.JOËL TEASDALE
Ailier gauche, Canada
6pi | 203 lb | 11 mars 1999
Laval, AHL
Signature comme agent libre le 21 septembre 2018
Joël Teasdale est un attaquant polyvalent capable d’aider sa formation dans les deux sens du jeu. Il s’implique dans les batailles physiques pour la rondelle, n’hésitant pas à se présenter dans les coins de patinoire ou encore devant les filets adverses. Il est d’ailleurs très efficace pour marquer des buts tout près du filet, travaillant fort pour se démarquer et compléter les jeux de ses coéquipiers. Une blessure importante au genou l’a empêché de se faire justice cette année à l’occasion de sa première saison professionnelle. Il est sur la voie d’un retour au jeu et il sera intéressant de voir comment il saura réagir sur la glace par la suite. Au cours de son stage junior, il a démontré avec son style de jeu qu’il pouvait aspirer à atteindre la LNH un jour.


17.JACOB OLOFSSON
Centre, Suède
6pi2 | 196 lb | 8 février 2000
Skelleftea AIK, SHL
56e choix au total en 2018 par Montréal
Évoluant au niveau professionnel en Suède, Jacob Olofsson est déjà à son âge un joueur de centre très responsable sur la patinoire. Impliqué dans les deux sens de la patinoire, il tire particulièrement son épingle du jeu sur l’aspect défensif d’un match. Un habile patineur, il est très alerte dans ses prises de décisions défensives et sa vision du jeu l’aide à bien lire ce qui se passe autour de lui. Lorsqu’il est confronté directement à un adversaire, il remporte son lot de bataille pour la possession du disque, utilisant bien son physique. En zone offensive, il n’hésite pas à rejoindre ses coéquipiers avec l’aide de bonnes passes précises. Il n’est pas le plus créatif, préférant les jeux moins à risque. Son potentiel offensif n’est pas le haut, mais il contribue amplement sur d’autres aspects du jeu. Il pourrait devenir un joueur de profondeur très fiable défensivement et capable d’écouler les punitions de son équipe. Olofsson est à l’écart du jeu depuis la fin du mois de Janvier en raison d’une blessure à l’épaule.


18.GIANNI FAIRBROTHER
Défenseur gauche, Canada
6pi | 194 lb | 30 septembre 2000
Everett, WHL
77e choix au total en 2019 par Montréal
Ceux qui apprécient le jeu physique se doivent de garder ce jeune espoir à l’oeil. Gianni Fairbrother est un défenseur tenace qui est très bon pour défendre son territoire. À commencer, il joue dur en présentant une très belle physicalité dans son jeu, utilisant son corps pour distribuer des mises en échec ou tout simplement pour embêter les attaquants qui foncent vers son filet. Il est bon pour relancer le jeu, préférant remettre efficacement le disque à ses avants plutôt que de transporter le disque par lui-même dans la transition. Mobile sur la glace, il est capable de décocher de bons tirs de la pointe lorsque le jeu s’installe en zone offensive. On peut s’attendre à le voir évoluer sur une troisième paire de défense de la LNH un jour en étant capable de dépanner dans un rôle plus important.


19.LUKAS VEJDEMO
Centre, Suède
6pi2 | 194 lb | 25 janvier 1996
Laval, AHL
87e choix au total en 2015 par Montréal
Lukas Vejdemo continue son apprentissage à Laval et progresse constamment, particulièrement sur l’aspect défensif de son jeu. Il possède une intelligence du jeu qui lui permet d’être difficile à affronter lors de ses missions défensives. Un habile patineur, bien qu’il ne soit pas le plus rapide nécessairement, il présente un très bon positionnement, une qualité souvent sous-estimé chez les joueurs de hockey. Il anticipe bien les jeux afin de couper les passes et aider son équipe à reprendre possession du disque. Il est capable d’aider en attaque avec de bonnes passes, mais aussi un tir qui n’est pas mauvais non plus. Son potentiel d’atteindre la LNH sur une base régulière repose en majeure partie sur ses grandes qualités défensives, lui qui est l’un des meilleurs sur cet aspect dans toute l’organisation.


20.RAFAËL HARVEY-PINARD
Ailier gauche, Canada
5pi9 | 172 lb | 6 janvier 1999
Chicoutimi, LHJMQ
201e choix au total en 2019 par Montréal
Armé d’une compréhension du jeu élevé et d’une éthique de travail exemplaire, Rafaël Harvey-Pinard est ce genre de joueur dont la contribution sur la glace va bien au-delà de la production de points. Il est responsable dans toutes les facettes du jeu, démontrant une belle ténacité dans les trois zones lorsqu’il est sur la patinoire. Il est proactif pour causer des revirements, appliquant de la pression adéquatement pour forcer la main de ses adversaires. Tout aussi bon pour passer que marquer, le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi n’hésite pas à visiter les endroits payants sur la glace pour en être récompensé. Nullement retenu par son gabarit, il fonce et s’implique de toutes les manières possibles pour faire gagner son équipe. Un vrai leader, il sera intéressant de suivre sa progression une fois qu’il passera chez les professionnels. Il pourrait éventuellement jouer sur n’importe quel style de trios dans l’organisation du Tricolore.

Un bel effort qui se termine par un but pour Harvey-Pinard (#11 blanc)


21.BRETT STAPLEY
Centre/Ailier droit, Canada
5pi10 | 172 lb | 23 février 1999
U. de Denver, NCAA
190e choix au total en 2018 par Montréal
Un joueur impliqué physiquement malgré son gabarit et qui n’hésite pas à jouer dur avec ses adversaires. Brett Stapley est un bon passeur qui est capable de jouer avec beaucoup de rythme. Il distribue sans difficulté la rondelle à ses coéquipiers et sait se démarquer des défensives adverses pour contribuer à l’attaque. Très travaillant le long des bandes, il est plutôt acharné afin de prendre possession du disque. Il est relativement habile avec la rondelle et il fournit un bon effort chaque fois qu’il saute sur la patinoire. On aimerait peut-être un peu plus de vitesse pour se donner une meilleure chance d’avoir un impact chez les professionnels. Son tir n’est actuellement pas un atout non plus, ce qui limite ses choix de jeux sur la patinoire.


22.COLE FONSTAD
Ailier gauche/Centre, Canada
5pi10 | 170 lb | 24 avril 2000
Everett, WHL
128e choix au total en 2018 par Montréal
Cole Fonstad est un joueur de centre qui est maintenant principalement utilisé à l’aile, là où il est le plus réaliste de le voir évoluer chez les professionnels. Il est un excellent fabricant de jeu capable de trouver ses coéquipiers sur la surface glacée, effectuant avec précision des passes qui peuvent être difficiles à réussir. Il est surtout confortable et efficace en périphérie, utilisant sa vision pour distribuer la rondelle autour de lui. Son manque de vitesse pourrait jouer contre lui lorsqu’il passera au prochain niveau, une qualité habituellement requise pour un joueur de son gabarit. Lorsqu’il a de l’espace pour manœuvrer, comme en avantage numérique, il devient très efficace. Il devra continuer de maximiser son talent en attaque pour se mériter une place dans la LNH un jour car il ne deviendra jamais un grand joueur sur le plan défensif.


23.OTTO LESKINEN
Défenseur gauche, Finlande
5pi11 | 187 lb | 6 février 1997
Laval, AHL
Signature comme agent libre le 7 mai 2019

Un patineur fluide, Otto Leskinen est un défenseur capable de contribuer dans les deux sens du jeu. Il excelle dans les relances du jeu, capable aussi de transporter le disque dans les jeux de transition vers le territoire offensif. Sa mobilité, son principal atout, l’aide grandement dans son territoire pour retrouver les rondelles libres. Il est bon à faire circuler le disque vers ses coéquipiers, utilisant son habileté à bouger dans tous les sens aisément pour trouver et créer les meilleures lignes de passe. Il n’est définitivement pas le plus physique sur la patinoire et il est un peu inconstant dans ses performances. En bout de ligne, il possède tout de même un coup de patin qui lui permet d’espérer un jour évoluer sur une troisième paire de la LNH.


24.SAMUEL HOUDE
Centre, Canada
6pi | 170 lb | 6 mars 2000
Chicoutimi, LHJMQ
133e choix au total en 2018 par Montréal
Une fracture au poignet est venu gâcher en partie la belle saison de Samuel Houde. L’espoir du Tricolore est sorti de sa coquille cette saison, présentant une production d’au moins un point par match pour la première fois de sa carrière au hockey junior. Un bon passeur, il est un joueur capable d’être dynamique en possession du disque et de créer des occasions de marquer pour lui ou ses coéquipiers. Il est très confortable pour manier le disque et peut feinter au travers les défensives adverses lorsqu’il doit le faire. Il est tout simplement capable de réussir des pièces de jeu éblouissantes qui sauront attirer votre attention. Sa progression dans la LHJMQ n’est peut-être pas satisfaisante dans son ensemble, mais il possède tout de même des outils offensifs qui font de lui un espoir encore très intriguant aujourd’hui.


25.ALEXANDRE ALAIN
Centre/Ailier droit, Canada
6pi1 | 189 lb | 3 mars 1997
Laval, AHL
Signature comme agent libre le 24 avril 2018
Très versatile, Alexandre Alain est un élément relativement important de l’attaque du Rocket depuis maintenant deux ans. Étant capable de pratiquer tous les styles de jeu, il est employé de plusieurs manières et démontre une compréhension du jeu élevée dans toutes les situations de match. Faisant preuve de ténacité, il n’hésite pas à utiliser son corps dans les batailles physiques, particulièrement le long des rampes, afin de récupérer les rondelles rapidement. Ayant une éthique de travail irréprochable, il est aussi capable de tirer son épingle du jeu offensivement grâce à ses habiletés de passeurs. Il est réussit à bien lire le jeu et à être suffisamment créatif dans sa sélection de passes. Le fait qu’il soit responsable défensivement pourrait l’aider éventuellement à disputer quelques matchs dans la LNH dans un rôle de soutien.

LES AUTRES…


NICK SUZUKI
Centre, Canada
5pi11 | 201 lb | 10 août 1999
Montréal, LNH
13e choix au total en 2017 par Vegas
Identifié comme étant le plus bel espoir de l’organisation il y a un an, Nick Suzuki ne cesse de plaire aux partisans des Canadiens. Il a maintenant gradué au niveau de la LNH, ce qui le rend inéligible pour le classement 2020. Que ce soit sa compréhension du jeu élite dans les deux sens du jeu ou encore la superbe vision qu’il lui permet de réussir des passes spectaculaires, le jeune joueur de centre a de quoi faire rêver les partisans. En date d’aujourd’hui, il ne fait aucun doute qu’il possède les outils pour espérer être un joueur de première ligne efficace au niveau de la LNH. La manière dont il a réussi sa transition vers les professionnels cette année est tout simplement impressionnante et encourageante pour la suite des choses. Il ne reste plus qu’à apprécier le développement de cette recrue qui figure parmi les meilleures de la ligue. S’il réussit à faire davantage confiance à son tir éventuellement, il pourrait devenir encore plus redoutable offensivement parlant. Défensivement parlant, il prend déjà des décisions dignes d’un vétéran.


JESPERI KOTKANIEMI
Centre, Finlande
6pi2 | 198 lb | 6 juillet 2000
Laval, AHL
3e choix au total en 2018 par Montréal
Jesperi Kotkaniemi ne figure pas dans le classement principalement en raison du fait qu’il possède une saison entière d’expérience de jeu de la LNH. Son potentiel demeure très grand, lui qui pourrait devenir un excellent centre de premier trio capable d’avoir un impact dans les deux sens du jeu. Il devra évidemment continuer de travailler sa force physique, lui qui doit devenir un peu plus solide sur ses patins pour maximiser ses qualités offensives et défensives. Sa vision du jeu pourrait lui permettre de devenir un dangereux passeur au niveau de la LNH d’ici quelques années. Sans être nécessairement spectaculaire, Kotkaniemi possède des mains habiles avec le bâton et peut manœuvrer au travers la circulation lourde. Par ailleurs, son lancer est excellent et il aura intérêt à l’utiliser plus souvent. La patience est de mise avec le talentueux centre! Sur papier, tous les ingrédients sont là pour qu’il devienne le joueur que les Canadiens ont projeté en lui. S’il avait fait parti du classement, il serait en compétition pour le premier rang du plus bel espoir avec Cole Caufield.


NOAH JUULSEN
Défenseur droit, Canada
6pi3 | 190 lb | 7 avril 1997
Laval, AHL
26e choix au total en 2015 par Montréal
Toute l’incertitude reliée aux dernières blessures de Noah Juulsen fait en sorte qu’il ne fait pas partie de ce classement. Ce n’est pas par manque de talent, lui qui aurait pu trouver sa place dans le top 5 des plus beaux espoirs du club en raison de ses qualités de futur défenseur top 4. Lorsqu’il est en mesure de jouer, le défenseur est capable d’être très efficace dans son territoire, n’hésitant pas à utiliser son corps dans les batailles le long des rampes. Il gère très bien les écarts qu’il accorde aux attaquants adverses lorsqu’ils ont possession du disque, utilisant adéquatement son bâton et sa mobilité sur patin. Il est capable de faire de bonnes relances sans se compliquer la vie dans ses choix de jeu. Son tir surprenant est capable d’ennuyer les gardiens qu’il affronte. La santé est vraiment tout ce qui compte maintenant dans le cas de Juulsen et tout ce qui viendra sera un agréable bonus pour l’organisation.

Top 25 espoirs du CH
Mars 2020

1. Cole Caufield AD
2.Alexander Romanov DG
3.Ryan Poehling C
4. Cayden Primeau G
5. Jesse Ylonen AD
6.Jayden Struble DG
7.Jordan Harris DG
8.Mattias Norlinder DG
9.Josh Brook DD
10.Cale Fleury DD
11.Jake Evans C
12.Cam Hillis C
13.Rhett Pitlick AG
14.Allan McShane C/AG
15.Joni Ikonen C/AD
16.Joël Teasdale AG
17.Jacob Olofsson C
18.Gianni Fairbrother DG
19.Lukas Vejdemo C
20.Rafaël Harvey-Pinard AG
21.Brett Stapley C/AD
22.Cole Fonstad AG/C
23.Otto Leskinen DG
24. Samuel Houde C
25.Alexandre Alain C/AD

Repêchage LNH 2020 – Top 31 des espoirs, édition mi-saison

Repêchage LNH 2020 – Top 31 des espoirs, édition mi-saison

Alors que la Ligue nationale de hockey amorce son dernier droit, plusieurs formations commencent à se concentrer sur le repêchage qui aura lieu en juin. Ce sera aussi le cas pour plusieurs amateurs qui voudront en savoir plus sur les meilleurs espoirs qui seront disponibles.

**Mise à jour, 25 septembre 2020 – Consultez nos top 62 (Alexandre Gaucher) et top 100 (Mathieu Lavigne) en vue du repêchage de la LNH**

La cuvée 2020 du repêchage de la LNH présente plusieurs espoirs de premier plan. Effectivement, les noms qui se retrouvent dans le top 10 auraient tous mérités d’être dans la discussion pour se mériter un classement parmi les trois premiers espoirs dans la plupart des autres encans.

Pour le moment, Alexis Lafrenière est le favori pour être sélectionné au premier rang. Cependant, il reste encore du temps pour ses poursuivants de faire bonne figure et de mériter une plus forte considération. C’est le cas notamment de Quinton Byfield, un joueur de centre imposant qui a un impressionnant potentiel. 

C’est bien connu, le repêchage de la Ligue nationale de hockey est loin d’être une science exacte. Les espoirs qui seront sélectionnés en juin devront poursuivre leur développement adéquatement afin de s’approcher le plus possible des projections de ce qu’ils aspirent à devenir un jour. Pour le moment, l’évaluation de ces joueurs se limite donc aux attributs et habiletés qui sont déjà présentes, ainsi qu’une humble projection de l’ensemble de ces qualités advenant un bon développement. L’évaluation comprend notamment le coup de patin, les habiletés globales avec la rondelle, le sens du jeu, le jeu défensif en général, la capacité à s’impliquer dans le jeu plus physique ainsi que la compétitivité démontrée sur la glace.

Sans plus tarder, voici la liste des 31 plus beaux espoirs du repêchage 2020 de la LNH en date d’aujourd’hui.

1.ALEXIS LAFRENIÈRE
Ailier gauche, Canada
6pi1 | 192 lb | 11 octobre 2001
Rimouski, LHJMQ

Le meilleur espoir de la cuvée 2020. Alexis Lafrenière fait parler de lui depuis plusieurs années déjà en raison de son potentiel énorme et de l’assurance qu’il deviendra un joueur très efficace au niveau de la LNH. Il possède un excellent contrôle de la rondelle et une superbe intelligence du jeu, mais l’une de ses plus belles forces est sans aucun doute sa compétitivité. Il démontre une volonté impressionnante d’avoir un impact important sur l’issue d’un match en s’impliquant de toutes les manières possibles, n’hésitant pas à utiliser son corps à la dure dans les duels pour la possession du disque. Véritable vedette du hockey junior canadien, Lafrenière est capable de contrôler le rythme d’une partie à chaque fois qu’il saute sur la patinoire. Cette saison, il a notamment améliorer son jeu sans la rondelle grâce à un sens de l’anticipation élevé. Il faut s’attendre à une transition rapide de sa part chez les professionnels.

2.QUINTON BYFIELD
Centre, Canada
6pi4 | 214 lb | 19 août 2002
Sudbury, OHL

Pour certains observateurs, Quinton Byfield est l’espoir avec le plus haut potentiel au prochain repêchage. Au-delà de sa production cette saison dans la OHL, il offre une combinaison de finesse et de puissance comme on en voit rarement. Il est un excellent patineur qui se démarque dans la protection de la rondelle et sa capacité à attaquer le filet en possession du disque. Le joueur de centre effectue les situations de transition à merveille, profitant de son agilité et de sa capacité à bien lire le jeu afin de se faufiler au travers les espaces libres. Son maniement du bâton est fluide tandis que sa force physique et sa grande portée peuvent causer de sérieux ennuis aux défenseurs qu’il affronte. Tout aussi habile pour marquer des buts que pour distribuer le disque à ses coéquipiers, Byfield présente plusieurs qualités que l’on retrouve rarement toutes chez un même joueur. Il est l’un des plus jeunes parmi les meilleurs espoirs du repêchage 2020.

3.LUCAS RAYMOND
Ailier droit, Suède
5pi10 | 165 lb | 28 mars 2002
Frölunda, SHL

Sans contredit l’un des meilleurs fabricants de jeu au prochain repêchage, Lucas Raymond présente un style de jeu très dynamique en territoire offensif. Il est l’un des espoirs les plus créatif parmi ceux disponibles en juin prochain, utilisant ses mains très rapides et sa compréhension du jeu élite pour prendre avantage des défensives qu’il affronte. Son excellente vision l’aide de trouver les lignes de passes difficiles et de tout de même réussir à remettre le disque à ses coéquipiers. Généralement, Raymond aura tendance à principalement mettre en valeur ses qualités de fabricant de jeu, mais cela ne veut pas dire que cela l’empêche d’être un bon marqueur aussi. Ce qu’il est assurément. Son grand calme combiné à son arsenal offensif lui ont déjà procuré une réputation de joueur qui se lève dans les moments importants. Malgré une utilisation limitée et une production qui peut sembler insuffisante à Frölunda dans la ligue professionnelle de Suède, il présente une progression dans son apprentissage et se dirige vers une potentielle sélection top 5 en juin.

4.TIM STÜTZLE
Ailier gauche, Allemagne
6pi | 187 lb | 15 janvier 2002
Mannheim, DEL

Un attaquant dynamique, Tim Stützle est un patineur élite avec de grandes habiletés offensives. Un moteur sur la glace, il réussit avec facilité des pièces de jeux magistrales en contrôle de la rondelle, démontrant une créativité et une confiance impressionnante pour son âge. Il garde ses pieds en mouvement afin de se déplacer rapidement sur la patinoire et de prendre l’espace autour de lui. Il est un joueur définitivement tenace, ce qui le rend très dangereux dans les situations offensives puisqu’il pense et agit rapidement sur la patinoire en plus d’être habile. Même s’il peut lui arriver de forcer le jeu à certaines occasions, il prend généralement de bonnes décisions lorsqu’il est en possession du disque. La versatilité de Stútzle lui permet d’ailleurs d’être tout aussi efficace au centre qu’à l’aile. Le fait qu’il évolue dans la ligue professionnelle en Allemagne, en plus qu’il y ait déjà un impact et un rôle important, l’aide à gagner en reconnaissance depuis le début de la saison 2019-20.

5.JAMIE DRYSDALE
Défenseur droit, Canada
5pi11 | 170 lb | 8 avril 2002
Erie, OHL

Le meilleur espoir disponible à la défensive, Jamie Drysdale pourrait très bien devenir un jour le défenseur numéro un de sa future formation dans la LNH. Son coup de patin est vraiment superbe, profitant d’une excellente vitesse et d’une bonne agilité pour ses virages brusques. Il est capable de faire bouger la rondelle vers ses avants aisément, utilisant sa mobilité quasi-parfaite pour créer de meilleures lignes de passes. Si son potentiel offensif n’a jamais fait de doute dans le passé, il démontre de plus en plus à quel point il deviendra un bon défenseur dans son territoire chez les professionnels. Sa compréhension du jeu et l’utilisation adéquat de son bâton pour embêter les attaquants adverses l’aident à être plus difficile à affronter. Il faudra voir contre des hommes comment il s’en sortira défensivement dans le futur, mais ultimement son coup de patin bien au-delà de la moyenne l’aidera toujours à se débrouiller.  En date d’aujourd’hui, il mérite une forte considération à une sélection dans le top 3.

6.MARCO ROSSI
Centre, Autriche
5pi9 | 179 lb | 23 septembre 2001
Ottawa, OHL

Marco Rossi joue pratique un style qui devrait l’aider grandement dans sa future transition vers la LNH. Il est impliqué dans toutes les zones de la patinoires, démontrant de superbes aptitudes offensives et défensives. Ne faites pas l’erreur de le juger sur sa taille puisqu’il est tout de même fort physiquement, ce qui l’aide beaucoup dans ses batailles à un contre un. Excellent en contrôle de la rondelle, il est capable d’attaquer la zone adverse et d’être difficile à défendre. Il lit très bien les situations de jeu et possède un excellent tir qu’il peut utiliser de plusieurs manières. Avec un centre de gravité plutôt bas et un bon contrôle du disque, il est capable de feinter les défenseurs avec facilité. Il est très compétitif et n’hésite pas à jouer robuste. Il possède les qualités nécessaires pour devenir un premier joueur de centre.

7.ALEXANDER HOLTZ
Ailier droit, Suède
6pi | 183 lb | 23 janvier 2002
Djurgårdens IF, SHL

Un vrai buteur naturel, Alexander Holtz sait définitivement comment déjouer les gardiens de but. Il a un tir des poignets vif et précis qui est probablement le meilleur du repêchage. Puisqu’il n’hésite pas à visiter les endroits difficiles près du filet, l’ailier peut marquer de plusieurs manières car il se positionne toujours aux bons endroits pour en être récompensé. Ne le laissez pas seul car il n’a besoin que d’une fraction de seconde pour vous faire payer le prix. Son esprit compétitif combiné à ses habiletés de marqueur permet de croire qu’il deviendra un redoutable buteur dans la LNH. Son coup de patin est bon, mais il pourrait peut-être profiter d’un peu plus d’explosion pour être encore plus difficile à contenir. Il n’est pas le style de marqueur qui dépend de ses partenaires de trio.

8.COLE PERFETTI
Centre, Canada
5pi10 | 185 lb | 1er janvier 2002
Saginaw, OHL

Une menace à chaque fois que le jeu s’installe en territoire offensif, Cole Perfetti est un joueur aux habiletés offensives très complètes. Son tir est très dangereux tout comme son habileté à fabriquer des jeux pour ses coéquipiers. Sa compréhension du jeu est élevée et cela lui permet de prendre bien avantage de ses adversaire, notamment en se démarquant pour être en meilleure position pour la rondelle. Capable de démontrer une belle créativité, il est aussi très calme dans les situations corsées. Il n’est pas un mauvais patineur soi, mais il ne profite pas d’une vitesse si impressionnante sur patin et cela pourrait peut-être limiter en partie son efficacité dans certains aspects chez les pros, comme par exemple le jeu de transition.  Bien qu’il puisse jouer aux deux positions en attaque au niveau junior, il semble réaliste de voir le jeune attaquant évoluer à l’aile lorsqu’il sera chez les professionnels.

9.ANTON LUNDELL
Centre, Finlande
6pi1 | 183 lb | 3 octobre 2001
HIFK, Liiga

Il n’est peut-être pas le plus spectaculaire au premier coup d’oeil, mais Anton Lundell présente plusieurs qualités recherchées chez un joueur de centre. Sa compréhension du jeu et son efficacité à avoir un impact aux deux extrémités de la patinoire font de lui un centre que les entraîneurs pourront utiliser sans retenue. Sur le plan offensif, il est surtout un bon passeur qui sait bien alimenter ses ailiers. Son tir est précis et il est capable de le décocher en mouvement, bien que ce ne soit pas l’option qu’il va privilégier en zone offensive. Dédié à gagner, il présente un excellent effort à chaque occasion qu’il se retrouve sur la glace. Il continue d’améliorer son coup de patin constamment, ce qui représentait probablement la seule faille notable dans son cas.

10.YAROSLAV ASKAROV
Gardien, Russie
6pi3 | 176 lb | 16 juin 2002
SKA-Neva St. Petersburg, VHL

Yaroslav Askarov est avant tout un gardien présentant des qualités athlétiques de haut niveau. Il est puissant dans ses mouvements devant sa cage et il est capable de faire des mouvements difficiles grâce à son excellente flexibilité. Il est très compétitif et agressif dans ses déplacements lorsqu’il bouge devant le filet. Comme il l’a démontré par le passé, notamment au tournoi des moins de 18 ans le printemps dernier il est capable de prendre la pression de gagner et de performer au point de voler des matchs à lui seul. Probablement le plus bel espoir chez les gardiens de buts à son année de repêchage depuis Carey Price et il sera prêt pour le niveau de la LNH bien avant la moyenne des jeunes de son âge. Le potentiel de futur super-vedette est bien présent chez le jeune gardien russe.

11.CONNOR ZARY
Centre, Canada
6pi | 181 lb | 25 septembre 2001
Kamloops, WHL

Un fier compétiteur, Connor Zary joue dur et n’hésite pas à foncer vers le filet adverse. Sans être spectaculaire, il est très efficace et réussit à avoir un impact constant sur les résultats de son équipe dans la WHL. Ayant manqué le repêchage 2019 de quelques jours seulement, il est un excellent fabricant de jeu qui sait tout aussi bien marquer. Qu’il soit aussi bon sur ces deux aspects fait en sorte qu’il est menaçant à chaque fois qu’il se retrouve en zone ennemie. Il peut être utilisé dans toutes les situations de matchs, ne lésinant pas sur l’effort et le jeu physique. Il a le don d’avoir un impact dans les moments clés d’un match. Il visite les endroits les plus redoutés de la surface de jeu sans hésitation.

12.NOEL GUNLER
Ailier gauche, Suède
6pi2 | 176 lb | 7 octobre 2001
Lulea, SHL

Un redoutable marqueur de but, Noel Gunler est un cauchemar pour les gardiens de buts qui doivent l’affronter. Son intelligence du jeu est élite et il sait reconnaître très facilement les opportunités qui lui sont favorables afin d’inscrire des filets. Il utilise un lancer vif et précis qu’il peut laisser partir sans avertissement. Il est aussi assez efficace dans le jeu de transition et son côté fabricant de jeu est peut-être un peu sous-évalué à l’heure actuelle. Son coup de patin est correct, sans être génial. Il est parfois vu comme un joueur ne fournissant pas un effort soutenu, mais il trouve le moyen d’être aux bons endroits au bon moment et semble peut-être gérer ses dépenses d’énergie. C’est définitivement un espoir intriguant pour le futur. En termes d’habiletés pures, le suédois mérite qu’on le place parmi les plus beaux talents de la cuvée 2020.

13.DYLAN HOLLOWAY
Centre, Canada
6pi | 192 lb | 23 septembre 2001
Wisconsin, NCAA

Dylan Holloway est un joueur qui présente une belle combinaison de physicalité, de compétitivité et d’habiletés. Étant l’un des plus vieux joueurs parmi ceux éligibles une première fois au repêchage cette année, il est un puissant et rapide patineur qui s’implique d’une multitude de façon pour aider son équipe à gagner. Il est relativement bon avec la rondelle, bien que ce ne soit pas sa principale force. Il est capable de jouer avec beaucoup de rythme et de s’imposer physiquement en ouvrant le jeu pour ses partenaires de trio. De plus, Holloway est très versatile et peut remplir pratiquement tous les rôles qu’un entraîneur puisse attribuer à un attaquant. Présentant une belle intensité dans les deux sens du jeu, il deviendra assurément un bon joueur pouvant évoluer sur un top 6 dans la LNH en plus d’apporter une tonne de bénéfices intangibles à sa formation. Il est confortable de jouer autant au centre qu’à l’aile gauche.

14.DAWSON MERCER
Ailier droit, Canada
6pi | 179 lb | 27 octobre 2001
Chicoutimi, LHJMQ

Un joueur énergique qui est extrêmement intelligent sur la patinoire. Dawson Mercer présente des habiletés avec le disque qui sont bien au-delà de la moyenne des jeunes de son âge. Il réussit à attirer l’attention des amateurs lors d’un match grâce à des pièces de jeu magistrales qu’il peut compléter à tout moment. D’ailleurs, son contrôle du disque en zone restreinte est impressionnant. Un patineur très agile, il démontre beaucoup de cran alors qu’il n’hésite jamais à attaquer les espaces libres et le centre de la patinoire, fonçant vers les défensives adverses lorsqu’il transporte le disque. C’est un joueur qui est définitivement une force dans le jeu de transition. Il démontre une bonne combativité dans les deux sens du jeu.

15.JAKE SANDERSON
Défenseur gauche, États-Unis
6pi1 | 185 lb | 8 juillet 2002
US-NTDP, USHL

Jake Sanderson est un défenseur mobile qui présente un sens du jeu développé. Bien qu’il ne soit pas le type de joueur qui fera la manchette pour des jeux spectaculaires, sa fiabilité sur la patinoire parle d’elle-même. Il prend de bonnes décisions, autant offensivement que défensivement, permettant à sa formation de pouvoir compter sur lui dans toutes les situations de jeu. Puisqu’il combine un bon coup de patin à une excellente lecture du jeu, il réussit à freiner les attaques adverses avec efficacité. Toujours calme, il n’est pas affecté par la pression dans les situations de match. Le fils de Geoff Sanderson n’a peut-être pas un plafond offensif élevé, mais ses outils de base pourraient lui permettre d’être en mesure de jouer plusieurs minutes de qualité chez les professionnels. Un talent à polir.

16.JAN MYSAK
Ailier gauche, République Tchèque
6pi | 176 lb | 24 juin 2002
Hamilton, OHL

Nouvellement arrivé dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario, Jan Mysak est un joueur intelligent qui présente un sens de l’anticipation bien au-dessus de la moyenne des espoirs de son âge. Il patine bien et manœuvre aisément dans la circulation lourde en zone offensive, trouvant les lignes de tirs qui lui sont favorables avant de pouvoir décocher. La vivacité de son lancer peut donner de la difficulté aux gardiens auxquels il est confronté. Il est plus un tireur qu’un passeur et l’ensemble de ses qualités offensives font de lui un joueur qui pourrait éventuellement jouer sur un top 6 de la LNH.

17.RODION AMIROV
Ailier gauche, Russie
6pi | 168 lb | 2 octobre 2001
Salavat Ufa, KHL

Un ailier talentueux qui peut générer de l’offensive de diverses manières, à commencer par sa capacité à marquer des buts. Amirov est un joueur efficace en zone offensive, présentant une bonne vitesse d’exécution, bien que ce ne soit pas le joueur le plus rapide en tant que tel. Il démontre une belle compétitivité dans son jeu et il réussit à gagner des batailles le long des rampes malgré le fait qu’il ne soit pas le plus fort physiquement. Bon passeur, il est beaucoup plus du genre à exécuter des jeux efficaces que spectaculaires. Son arsenal offensif et son tir dangereux pourrait lui permettre de remplir un rôle offensif dans sa future organisation.

18.EMIL ANDRAE
Défenseur gauche, Suède
5pi9 | 183 lb | 23 février 2002
HV71 J20, SuperElit

Bien que sa taille ne se conforme pas au gabarit du défenseur typiquement recherché, Emil Andrae compense avec d’autres qualités très intéressantes. Il est un patineur tellement agile et dynamique, se déplaçant sur la glace avec fluidité dans tous ses mouvements. Il aime avoir possession du disque, duquel il a un contrôle impeccable. Il exécute les jeux de transitions à merveille, que ce soit dans sa manière de bouger la rondelle vers l’avant ou encore dans la manière qu’il puisse la transporter jusqu’en territoire offensif. Son tir des poignets est bon et il sait le placer au filet. Il devra continuer de bien travailler sur l’utilisation de son bâton lorsqu’il défend sa zone afin de faire bonne figure au niveau supérieur.

19.LUKAS CORMIER
Défenseur gauche, Canada
5pi10 | 170 lb | 27 mars 2002
Charlottetown, LHJMQ

Un défenseur qui excelle à faire bouger le disque et à participer de manière efficace au jeu de transition. Cormier est un très bon patineur qui utilise sa mobilité et son agilité pour se déplacer dans tous les sens sur la surface glacée. Il possède une bonne explosion dans ses premières enjambées, lui permettant de bien réagir à l’action qui se déroule autour de lui. Il est un excellent passeur, sur les relances du jeu et à la pointe en offensive, mais il n’hésitera pas pour transporter lui-même la rondelle lorsque c’est la meilleure option qui s’offre à lui. Il est un défenseur qui se distingue par sa compréhension du jeu de qualité, prenant plus souvent qu’autrement les bonnes décisions avec et sans la rondelle.

20.MAVRIK BOURQUE
Centre, Canada
5pi10 | 165 lb | 8 janvier 2002
Shawinigan, LHJMQ

Un joueur très complet qui tire son épingle du jeu dans les deux sens de la patinoire. Mavrik Bourque voit très bien le jeu et son sens du hockey lui permet de s’acquitter de toutes les missions possibles qu’un entraîneur puisse donner à un joueur de centre. Son intensité et son implication sont notables, lui qui fait du très bon boulot pour remporter une majorité de ses batailles pour la rondelle libre. Sur son trio, il est tout aussi bon pour marquer des buts que pour assumer le rôle de fabricant de jeu. Il réagit rapidement sur la glace, bien qu’il pourrait profiter quelque peu d’une vitesse supplémentaire pour être encore plus dangereux. Il mène par l’exemple et se présente à chaque rencontre.

21.RONI HIRVONEN
Centre, Finlande
5pi9 | 163 lb | 10 janvier 2002
Ässät, Liiga

Roni Hirvonen est un fougueux fabricant de jeu qui ne recule devant rien malgré sa taille. Faisant face à des hommes cette saison dans la Liiga, le jeune attaquant a su mériter sa place avec la formation d’Ässät principalement en raison de ses fabuleuses habiletés offensives et du fait qu’il se débrouille bien dans son propre territoire. Il est constant dans l’effort qu’il fournit sur la glace et n’a pas peur de visiter les endroits difficiles en zone offensive. Utilisé à l’aile à certaines occasions cette saison, son style de jeu et son gabarit pourrait se conformer un peu mieux pour cette position dans la LNH.

22.JÉRÉMIE POIRIER
Défenseur gauche, Canada
6pi | 196 lb | 2 juin 2002
Saint John, LHJMQ

Un défenseur à caractère offensif qui est dynamique en possession du disque. Jérémie Poirier présente des atouts très alléchants pour les recruteurs, particulièrement dans l’aspect offensif du jeu. Il contrôle son bâton sans effort et de manière fluide, réussissant des pièces de jeux à couper le souffle. On le retrouve parmi les joueurs ayant les meilleures mains du repêchage, toutes positions confondues. Un patineur au-dessus de la moyenne de son âge, il n’y a pas d’hésitation de sa part à participer activement à la relance de l’attaque et à patiner en zone offensive une fois le jeu installé. Il devra améliorer sa prise de décision en territoire défensif, mais aussi lorsqu’il est en contrôle de la rondelle. Il lui arrive d’être un brin trop téméraire dans l’action.

23.TOPI NIEMELÄ
Défenseur droit, Finlande
6pi | 163 lb | 25 mars 2002
Kärpät, Liiga

Topi Niemelä n’est définitivement pas un défenseur au style flamboyant, mais son efficacité dans tous les aspects du jeu à son jeune âge est assez impressionnante. Faisant preuve d’une compréhension du jeu très élevée, sa principale force, il est déjà très fiable défensivement et ce au point de croire que la transition vers la LNH se fera assez rapidement pour lui éventuellement. Il reconnaît les bonnes opportunités d’appuyer l’attaque et il l’exécute très bien. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’il devienne soudainement dominant offensivement, mais l’ensemble des qualités qu’il possède fait de lui un défenseur qui pourra être utilisé dans toutes les situations de match.

24.BRENDAN BRISSON
Centre, États-Unis
5pi11 | 179 lb | 22 octobre 2001
Chicago, USHL

Brendan Brisson sait attirer l’attention par la qualité de son jeu en général. Débordant de créativité, il peut générer de l’offensive pour lui et ses coéquipiers alors qu’il est tout aussi bon pour marquer des buts que pour passer. Le fils de l’agent de joueur Pat Brisson est aussi un agile patineur qui démontre une superbe patience en possession du disque. Il feinte grâce à ses mains fluides et réussit des passes difficiles vers ses ailiers tout en gardant son calme. Il excelle dans le jeu de transition qu’il peut effectuer sans difficulté par lui-même. Sa combinaison d’intelligence sur la glace et d’attributs techniques en offensive pourrait faire de lui un potentiel coup de circuit à l’encan 2020 de la LNH.

25.HENDRIX LAPIERRE
Centre, Canada
5pi11 | 172 lb | 9 février 2002
Chicoutimi, LHJMQ

Un talentueux centre qui offre un jeu très complet, Hendrix Lapierre a gagné plusieurs admirateurs à la dernière édition du tournoi Hlinka-Gretzky. Sa vision et sa compréhension du jeu sont élevées, lui permettant de toujours bien réagir sur la glace. Grâce à son sens de l’anticipation, l’une de ses forces, il demeure proactif dans le jeu notamment avec son bon positionnement. Sur le plan offensif, il est définitivement un passeur qui sait reconnaître les bons moments pour distribuer le disque. Il n’est pas vraiment le joueur le plus spectaculaire, bien que son maniement de la rondelle soit loin d’être mauvais. Un joueur bien efficace et fiable dans toutes les situations qu’il sera placé. La seule raison qu’il ne soit pas classé plus haut est l’incertitude entourant ses trois commotions cérébrales subies au cours de la dernière année. Sur papier, il possède des qualités dignes du top 15.

26.JOHN-JASON PETERKA
Ailier droit, Allemagne
5pi10 | 181 lb | 14 janvier 2002
München, DEL

Un joueur très travaillant sur la glace, John-Jason Peterka est un joueur rapide sur ses patins. Il profite de bonnes habiletés individuelles pour se démarquer, que ce soit son bon contrôle de la rondelle ou encore sa grande capacité à bien distribuer le disque à ses compagnons de trio. Il ne panique pas lorsqu’il a possession du disque, démontrant un calme impressionnant lorsqu’il attend une ouverture pour passer vers un coéquipier. Patineur fluide, il se démarque en échec-avant alors qu’il applique adéquatement la pression sur les défensives adverses. Il devra travailler sa constance, lui qui peut présenter deux versions totalement différentes de lui-même lors d’un même match. Il est définitivement capable de marquer des buts lorsqu’il est à son meilleur.

27.BRADEN SCHNEIDER
Défenseur droit, Canada
6pi2 | 209 lb | 20 septembre 2001
Brandon, WHL

L’un des plus vieux espoirs de cette cuvée, Braden Schneider est un défenseur qui combine un excellent coup de patin à sa grande force physique. Profitant d’un bon sens du jeu, il est l’un des meilleurs défenseurs pour défendre son territoire parmi ceux qui seront disponibles en juin prochain. Dans sa zone, il n’hésite pas pour utiliser son physique contre les attaquants qui tentent de foncer vers le filet. Il ne sera jamais un grand joueur offensif, mais il est assez bon dans sa distribution du disque et est capable d’appuyer une attaque sur la relance rapide du jeu. Déjà à son âge, on lui reconnait des qualités de leader qui font de lui un meneur pour sa formation junior à Brandon.

28.JACOB PERREAULT
Ailier droit, Canada
5pi11 | 198 lb | 15 avril 2002
Sarnia, OHL

Un fin marqueur qui possède certainement l’un des meilleurs tirs de ce repêchage. Jacob Perreault a prouvé depuis son arrivée dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario qu’il était un redoutable tireur qui peut inscrire des buts de plusieurs manières. Il fonce aisément vers les filets adverses pour provoquer des choses en offensive et utilise son arsenal de tirs dès qu’on lui en donne la chance. Son lancer sur réception est d’ailleurs excellent. Sa compréhension du jeu lui permet de maximiser l’utilisation des espaces libres autour de lui, de se détacher des défenseurs adverses et de se mettre en valeur pour devenir une option de passe pour un coéquipier. Le fils de Yanic Perreault, ancien joueur dans la LNH, est un bon patineur qui peut être très efficace dans l’application de l’échec-avant.

29.ZION NYBECK
Ailier droit, Suède
5pi8 | 176 lb | 12 mai 2002
HV71 J20, SuperElit

Il ne faut surtout pas se fier à la taille de Zion Nybeck pour le juger car le jeune ailier joue de la même manière que s’il avait un gabarit plus avantageux. Très compétitif et acharné dans ses batailles pour les rondelles libres, le joueur suédois a une éthique de travail irréprochable. Celle-ci est plutôt facile à remarquer dès qu’il saute sur la patinoire. Il fait preuve d’une grande confiance en ses moyens, réussissant à battre les défenseurs qu’il affronte grâce à sa bonne vitesse et ses mains rapides. Il pratique un style de jeu énergique et s’implique dans toutes les phases du jeu, mettant tout l’effort nécessaire pour être aussi très efficace sans la rondelle. Il peut être une menace quand il applique l’échec-avant.

30.THOMAS BORDELEAU
Centre, États-Unis
5pi9 | 179 lb | 3 janvier 2002
US-NTDP, USHL

Malgré son petit gabarit, Thomas Bordeleau ne s’en laisse pas imposer. Il demande le respect de ses adversaires grâce à ses qualités offensives, notamment un tir qu’il décoche avec rapidité et sa capacité à distribuer le disque à ses coéquipiers. Il est capable de trouver les lignes de tirs et de passes qui lui sont favorables et d’en profiter. D’ailleurs, il n’hésitera jamais à lancer au filet de plusieurs endroits en territoire offensif, ce qui peut surprendre les gardiens adverses. Il possède une bonne agilité sur patin et une intelligence du jeu qui lui sert bien défensivement. Le fils de Sébastien Bordeleau, qui a joué 251 parties dans la LNH auparavant, devra continuer de travailler sa force physique pour être encore plus efficace face aux défensives adverses. S’implique généralement bien dans les deux sens du jeu.

31.LUKAS REICHEL
Ailier gauche, Allemagne
6pi | 170 lb | 17 mai 2002
Berlin, DEL

Lukas Reichel est un jeune espoir qui se comporte comme un pro. Il est déjà reconnu pour sa bonne et rapide prise de décision face aux situations de matchs qui se présentent à lui. Malgré un arsenal offensif assez complet, il est surtout un tireur qui réussit à surprendre les gardiens dès qu’il s’approche du filet adverse. et qui n’a aucune peur de se salir le nez, ce qui est généralement avantageux dans une transition au style de jeu nord-américain. Il est solide et agile sur ses patins en plus de posséder une vitesse quelque peu au-delà de la moyenne. Il continue d’améliorer son jeu défensif qui est bien suffisant déjà en plus d’être efficace dans les jeux de transition. Le neveu de Robert Reichel, qui a participé à plus de 830 matchs dans la LNH, pourrait potentiellement assumer n’importe quel rôle dans un top 9 de la LNH.