Repêchage LNH 2019 – Simulation de la 1e ronde

Repêchage LNH 2019 – Simulation de la 1e ronde

Chaque année, les amateurs de hockey s’amusent à jouer le rôle de directeur général d’une formation de la LNH en faisant la projection des choix qui seront faits lors de la première ronde du repêchage.

Puisque notre équipe chez LesDépisteurs.com a passé beaucoup de temps à analyser les meilleurs espoirs cet hivers, deux de nos membres se sont prêtés au jeu de faire le repêchage simulé de la première ronde. Sans plus tarder, voici le résultat de cet exercice.

Cliquez ici pour visionner notre classement final des 100 meilleurs espoirs


1.Devils – Jack Hughes
Centre –  US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 1
Les Devils vont accueillir un joueur de centre dynamique qui deviendra éventuellement le meneur offensif de cette franchise. Créatif avec la rondelle et le meilleur patineur de la cuvée 2019, Hughes sera un jour le premier centre de sa formation. La connection entre Ray Shero, le directeur général du club, ainsi que la famille Hughes donne l’impression que leur choix est fait depuis belle lurette. La combinaison de centres Hughes-Hischier sera très intéressante à suivre.
Autres options : Kaapo Kakko


2.Rangers – Kaapo Kakko
Ailier droit – TPS, Liiga

Classement LesDépisteurs.com : 2
Kakko est l’espoir qui est le plus prêt à faire le saut dans la LNH. Il s’agit d’un choix extrêmement facile à faire pour les Rangers qui vont mettre la main sur un joueur d’impact qui apportera beaucoup à l’avenir de cette concession. Il est difficile d’établir des comparaisons, puisque chaque joueur est unique en soi, mais il y a plusieurs similitudes dans le style de jeu de Kakko et d’un Mikko Rantanen.
Autres options : Jack Hughes


3.Blackhawks – Alex Turcotte
Centre – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 3
Le lien est assez facile à faire pour ce choix, alors que le jeune Turcotte est originaire de la région de Chicago. Il a grandi en tant que fan des Blackhawks! Son style de jeu efficace dans les deux sens lui permet d’être un successeur éventuel à Jonathan Toews, de qui il pourra apprendre beaucoup au cours des prochaines années.
Autres options : Bowen Byram, Trevor Zegras


4.Avalanche – Bowen Byram
Défenseur gauche – Vancouver, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 4
L’Avalanche pourrait bénéficier grandement de l’ajout d’un joueur offensif à ce rang, particulièrement un joueur de centre qui pourrait seconder Nathan MacKinnon éventuellement. Cependant, Bowen Byram est tout simplement trop bon pour ne pas l’ajouter au groupe de défenseurs de l’organisation. De plus, il est capable d’amener une bonne part d’offensive et de se présenter dans les moments importants. Une future paire Byram-Makar a de quoi faire rêver!
Autres options : Kirby Dach, Dylan Cozens


5.Kings – Kirby Dach
Centre – Saskatoon, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 9
Les Kings ont définitivement besoin d’un peu plus de punch en attaque, surtout avec l’état de santé de Gabe Vilardi qui représente un morceau offensif important de l’avenir du club. Dach apporte ses grandes habiletés avec la rondelle sur la patinoire. Il déborde de talent et représente l’un de ces joueurs qui aspire à devenir un premier centre dans la LNH un jour.
Autres options : Dylan Cozens, Trevor Zegras


6.Red Wings – Dylan Cozens
Centre – Lethbridge, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 8
Les Red Wings auront l’occasion d’ajouter un joueur de centre à un groupe d’espoirs qui s’en vient très intéressant, surtout depuis le repêchage 2018. Cozens va assumer plusieurs rôles éventuellement dans cette équipe et deviendra possiblement l’homme de confiance de son entraîneur dans toutes les situations de match. Kirby Dach serait une sélection logique advenant qu’il soit disponible encore.
Autres options : Trevor Zegras, Vasili Podkolzin

7.Sabres – Trevor Zegras
Centre – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 5
L’ajout de Trevor Zegras aux Sabres offrira un espoir avec un potentiel immense. Un jeune homme très confiant qui saura supporter adéquatement Jack Eichel. Il est aussi très à l’aise à l’aile gauche, ce qui offre de belles options advenant un bon développement du jeune Casey Mittelstadt. Grâce à sa vision extraordinaire et ses mains magiques, Zegras est le genre de joueur qui pourrait rendre les rencontres très excitantes pour les partisans à Buffalo. Si Cozens se rend ici, il sera probablement la sélection du club.
Autres options : Matthew Boldy, Cole Caufield


8.Oilers – Philip Broberg
Défenseur gauche – AIK, Allsvenskan
Classement LesDépisteurs.com : 17
Les Oilers auront l’occasion de mettre la main sur un joueur qui répondra à un besoin, peu importe qui sera choisi. Broberg est un superbe patineur qui excelle dans le jeu de transition. Sa vitesse pourrait bien se marier au style de jeu plus rapide que les Oilers tentent d’amener pour supporter Connor McDavid. Un ailier offensif pourrait fortement être considéré aussi à ce rang.
Autres options : Matthew Boldy, Cole Caufield


9. Ducks – Peyton Krebs
Centre – Kootenay, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 7
L’organisation des Ducks pourrait bien être tentée d’ajouter un défenseur à leur groupe d’espoirs après en avoir perdu un nombre assez important au cours des dernières années. Le départ des Theodore, Montour et Pettersson affecte assurément l’avenir à la ligne bleue de la formation, mais il y aura plusieurs bons défenseurs plus loin dans le repêchage. Il ne faudrait pas se surprendre de voir un Peyton Krebs sélectionné ici, un vrai moteur offensif qui ajoutera du lustre au groupe d’espoirs offensifs de l’organisation.
Autres options : Matthew Boldy, Moritz Seider


10.Canucks – Cole Caufield
Ailier droit – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 6
Le bruit court que les Canucks aimeraient bien grimper dans le top 10 et voler le spectacle du repêchage qui est présenté devant les partisans. Il semble que l’équipe est très intéressé à Trevor Zegras, mais advenant qu’ils ne soient pas capable de transiger pour un choix plus haut, Cole Caufield serait tout un choix pour l’organisation. Un marqueur de but naturel qui se joindra éventuellement à un groupe d’attaquants très talentueux. Juste d’imaginer un avantage numérique réunissant Elias Pettersson, Brock Boeser, Bo Horvat, Quinn Hughes et Cole Caufield aurait de quoi faire peur à bien des formations.
Autres options : Matthew Boldy, Vasili Podkolzin


11.Flyers – Matthew Boldy
Ailier gauche – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 12
Un ailier avec un bon gabarit pour les Flyers, c’est un naturel! Boldy pratique un style de jeu très complet et se démarque par ses habiletés en offensive pour sa taille.  Bien que les cinq choix de première ronde des trois dernières saisons ont été utilisés pour des attaquants, la marge est encore suffisante par rapport au reste du repêchage pour se permettre de ne pas sélectionner ce jeune attaquant.
Autres options : Peyton Krebs, Victor Soderstrom


12.Wild – Vasili Podkolzin
Ailier droit – St. Petersburg, VHL

Classement LesDépisteurs.com : 11
Le Wild doit trouver le moyen d’ajouter de la grande qualité à leur groupe d’espoirs. Heureusement pour eux, le 12e choix est sur la limite et pourra leur offrir un joueur qui aura un rôle important dans l’avenir du club, qui semble de plus en plus se diriger vers une reconstruction. Podkolzin a glissé dernièrement dans les classements, mais le potentiel est indéniable dans son cas.
Autres options : Spencer Knight, Alex Newhook


13.Panthers – Moritz Seider
Défenseur droit –  Mannheim, DEL

Classement LesDépisteurs.com : 14
Les Panthers n’ont sélectionné aucun défenseur dans les deux premières rondes des quatre derniers repêchages. Cette tendance changera cette année alors qu’il y aura plusieurs options très intéressantes à cette position pour eux. Seider est probablement le deuxième meilleur défenseur disponible en 2019, ce qui représentera une solide acquisition pour eux.
Autres options : Victor Soderstrom, Cam York


14.Coyotes – Arthur Kaliyev
Ailier gauche – Hamilton, OHL

Classement LesDépisteurs.com : 18
Les Coyotes ont encore besoin d’attaquants avec un talent offensif pur, et c’est le cas de Kaliyev. Son habileté à inscrire des buts saura compléter avantageusement cette attaque diversifié qui manque un peu de punch. Un joueur créatif comme Clayton Keller pourrait profiter éventuellement d’un marqueur naturel de cette qualité à ses côtés.
Autres options : Ryan Suzuki, Alex Newhook


15. Canadiens – Cam York
Défenseur gauche – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 19
Lié aux Canadiens depuis le combine de la LNH, Cam York solidifie l’avenir défensif du club. Profitant d’une bonne mobilité, il est un joueur qui saurait facilement se plaire dans le style de jeu plutôt rapide que l’on retrouve à Montréal. Si un attaquant classé plus haut glisse vers le 15e rang, les chances sont bonnes que l’équipe profite de cette opportunité pour choisir ce joueur en question.
Autres options : Victor Soderstrom, Ryan Suzuki


16.Avalanche – Alex Newhook
Centre – Victoria, BCHL

Classement LesDépisteurs.com : 10
Si l’organisation de l’Avalanche réussit à sélectionner Bowen Byram quatrième et d’ajouter Alex Newhook à ce rang-ci, on pourra déjà les identifier comme les potentiels gagnants de la première ronde en date d’aujourd’hui. L’avenir nous dira à quel point il se développera adéquatement, mais Newhook pourrait éventuellement supporter MacKinnon et offrir des habiletés offensives extraordinaires à son équipe.
Autres options : Ryan Suzuki, Spencer Knight


17. Golden Knights – Philip Tomasino
Centre – Niagara, OHL

Classement LesDépisteurs.com : 13
Mine de rien, le besoin de vouloir gagner rapidement a diminué la belle banque d’espoirs des Golden Knights. Sacrifier Nick Suzuki et Erik Brannstrom au cours de la même année affecte grandement l’avenir à long terme. Toutefois, ils sont relativement bien placés pour réussir à acquérir un bel espoir qui viendra soutenir les Cody Glass et cie qui seront le visage du club éventuellement. Tomasino et ses grandes qualités offensives aideront Vegas à redorer l’avenir du club.
Autres options : Ryan Suzuki, Victor Soderstrom


18.Stars – Victor Soderstrom
Défenseur droit – Brynas, SHL

Classement LesDépisteurs.com : 15
L’ajout d’un défenseur droitier de cette qualité à la ligne bleue des Stars va assurer la qualité du jeu de transition rapide de l’équipe pour plusieurs années. En se joignant aux Miro Heiskanen, John Klingberg et Esa Lindell, on parle d’un top 4 très complémentaire. Si Soderstrom n’est pas la sélection du club, l’ajout d’un attaquant fait aussi beaucoup de sens.
Autres options : Raphael Lavoie, Ryan Suzuki


19.Senators – Thomas Harley
Défenseur gauche – Mississauga, OHL

Classement LesDépisteurs.com : 20
Si Spencer Knight se rend à ce choix, je crois qu’il sera fortement considéré pour la sélection du club. Les Senators ont plusieurs bons jeunes de qualité à chaque position, sauf pour les gardiens de buts. Si on y va avec la logique du meilleur joueur disponible, dans ce cas Thomas Harley serait fort probablement le choix à faire. Un défenseur qui offre parfois des flashs à la Thomas Chabot.
Autres options : Spencer Knight, Ryan Suzuki


20.Jets – Raphaël Lavoie
Ailier droit – Halifax, LHJMQ

Classement LesDépisteurs.com : 25
Thomas Harley serait le choix le plus logique ici, mais je doute qu’il glisse jusqu’aux Jets. Lavoie, un ailier au gabarit impressionnant, semble être dans le moule des joueurs que les Jets affectionnent habituellement. Il est talentueux pour sa taille et son tir dangereux se doit d’être respecté à sa juste valeur. Son arrivée dans la LNH pourrait être beaucoup plus rapide que certains puissent l’imaginer et la qualité du noyau à Winnipeg aiderait à son intégration.
Autres options : Ville Heinola, Samuel Poulin


21.Penguins – Tobias Bjornfot
Défenseur gauche – Djurgardens, SuperElit

Classement LesDépisteurs.com : 34
Soyons honnête, la banque d’espoirs des Penguins fait vraiment pitié. Ils ont besoin de joueurs à chaque position pour assurer l’avenir du club. Cependant, cela ne date pas d’hier qu’ils ont besoin de relève de qualité à la défensive. Bjornfot a grimpé dans les classements et sa brillante performance au tournoi U18 ce printemps lui permettra d’être fortement considéré en première ronde. Si Lavoie se rend aux Penguins, je crois qu’il sera le choix puisqu’il sera dans la LNH avant longtemps et les aidera à maximiser leur fenêtre actuelle d’aspirants à la coupe Stanley.
Autres options : Ville Heinola, Brett Leason


22.Kings – Spencer Knight
Gardien – US-NTDP, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 21
Cal Petersen est le plus bel espoir chez les gardiens des Kings. Bien que j’apprécie ce gardien, nous sommes loin de la qualité d’un Jonathan Quick. Spencer Knight offre aux Kings un futur gardien partant qui pourra sécuriser l’avenir du club devant les filets. Si Knight est déjà sélectionné, un attaquant aux qualités offensives élites comme Bobby Brink serait une belle acquisition pour l’organisation.
Autres options : Bobby Brink, Ryan Suzuki


23.Islanders – Ryan Suzuki
Centre – Barrie, OHL

Classement LesDépisteurs.com : 16
Malgré la présence de Mathew Barzal dans l’organisation, il manque encore un autre centre à grand potentiel offensif. Ce qui est génial à ce rend-ci est que logiquement, Ryan Suzuki se veut le meilleur joueur disponible et qu’il répond directement à un besoin du club. Si Suzuki est sélectionné plus tôt et qu’un Tomasino glisse, il pourrait bien aussi être le choix du club.
Autres options : Ville Heinola, Nils Hoglander


24.Predators – Nils Hoglander
Ailier gauche – Rogle, SHL

Classement LesDépisteurs.com : 27
Les Predators ont besoin d’ajouter du talent pur à leur équipe, particulièrement sur les ailes. Un joueur électrisant comme Nils Hoglander serait toute une acquisition pour eux puisque ses habiletés sont excellentes offensivement et qu’il est excitant à regarder jouer. Un ailier de cette qualité pourrait remplir un besoin considérable pour eux. Malgré tout, ils pourraient tout simplement prendre le meilleur attaquant disponible à ce rang même s’il s’agit d’un centre.
Autres options : Bobby Brink, Patrik Puistola


25.Capitals – Bobby Brink
Ailier droit – Sioux City, USHL

Classement LesDépisteurs.com : 26
L’organisation n’a repêché aucun attaquant dans les deux premières rondes depuis 2014. Brink possède des qualités élites, à un point tel qu’il ne serait pas étonnant qu’il soit sélectionné dans le top 20. Considérant que leur fenêtre en tant que aspirants à la coupe Stanley se refermera plus tôt que tard, il ne faudrait pas se surprendre de les voir choisir un Brett Leason, qui est plus près de la LNH qu’un Brink bien qu’il ne possède pas un aussi haut potentiel offensif.
Autres options : Brett Leason, Lassi Thomson


26.Flames – Brayden Tracey
Ailier gauche – Moose Jaw, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 42
Les Flames ont plusieurs défenseurs dans leur organisation, ayant déjà un peu de difficulté à pouvoir tous les intégrer adéquatement dans l’alignement considérant leur top 4 aussi fort. Tracey a ouvert les yeux de bien des gens avec sa performance au tournoi U18. Un attaquant intelligent sur la patinoire et qui possède un certain potentiel offensif intéressant pour eux.
Autres options : Jakob Pelletier, Matthew Robertson


27.Tampa Bay – Jakob Pelletier
Ailier gauche – Moncton, LHJMQ

Classement LesDépisteurs.com : 22
Seriez-vous vraiment surpris si Julien BriseBois vient piger encore une fois dans la LHJMQ pour garnir sa banque d’espoirs? Pelletier est un gagnant et est ce type de joueur que l’organisation affectionne vraiment. Si Tracey se rend à ce choix, il pourrait bien être la sélection du club. Il faudrait aussi considérer la possibilité de voir un défenseur choisi à ce rang.
Autres options : Lassi Thomson, Ville Heinola


28.Hurricanes – Nicholas Robertson
Ailier gauche – Peterborough, OHL

Classement LesDépisteurs.com : 24
Le propriétaire du club, Tom Dundon, a affiché ses couleurs depuis son arrivée avec l’organisation. Il a déjà affirmé que tant qu’il sera en place, jamais le club ne sélectionnera autre chose qu’un attaquant. Le dynamisme et le potentiel offensif élevé de Robertson font de lui un candidat de choix qui correspond amplement à ce que l’équipe cherche à offrir sur la patinoire, soit des buts et un divertissement garanti.
Autres options : Connor McMichael, Samuel Poulin


29.Ducks – Ville Heinola
Défenseur gauche – Lukko, Liiga

Classement LesDépisteurs.com : 23
Tel que mentionné plus tôt, les Ducks pourrait vraiment profiter de l’ajout d’un bon espoir à la défensive. Ville Heinola est mobile et le meilleur défenseur disponible à ce rang. Un choix qu’il faudrait aussi considérer ici est Ryan Johnson, un autre qui profite d’une belle mobilité. Originaire de la Californie, c’est une belle histoire qui a une certaine probabilité d’arriver puisqu’il sera sélectionné vers la fin de la première ronde ou le début de la deuxième.
Autres options : Ryan Johnson, Lassi Thomson


30. Boston – Samuel Poulin
Ailier gauche – Sherbrooke, LHJMQ

Classement LesDépisteurs.com : 29
Poulin est fort et tenace sur la patinoire, un peu comme la manière que nous sommes habitués de voir les Bruins jouer. Le jeune leader s’est démarqué cette saison et les Bruins n’ont jamais hésité à sélectionner les meilleurs espoirs issus de la LHJMQ. Si Bobby Brink se rend ici, je crois qu’il serait le choix facile à faire car il apporterait une dose importante de talent dans le futur. Le bruit court récemment que l’organisation adore Jayden Struble, mais je doute qu’il soit un choix de première ronde.
Autres options : Alex Vlasic, John Beecher


31.Sabres – Lassi Thomson
Défenseur droit – Kelowna, WHL

Classement LesDépisteurs.com : 30
Si Ville Heinola glisse jusqu’ici, je crois qu’il sera sélectionné sans hésiter. Sinon, la superbe mobilité de Lassi Thomson et son attrait offensif pourrait séduire les Sabres. Avec les Dahlin et Pilut déjà en place notamment, l’équipe commence à posséder des arrières qui sont excellent dans le jeu de transition tout comme Thomson. Peut-être qu’un marqueur naturel comme Patrik Puistola pourrait aussi être considéré ici.
Autres options : Ryan Johnson, Patrik Puistola

RangÉquipeAlexandre
Gaucher
Mathieu
Lavigne
1NJJack HughesJack Hughes
2NYRKaapo KakkoKaapo Kakko
3CHIAlex TurcotteAlex Turcotte
4COLBowen ByramBowen Byram
5LAKirby DachKirby Dach
6DETDylan CozensDylan Cozens
7BUFTrevor ZegrasTrevor Zegras
8EDMPhilip BrobergMatthew Boldy
9ANAPeyton KrebsMoritz Seider
10VANCole CaufieldCole Caufield
11PHIMatthew BoldyVictor Soderstrom
12MINVasili PodkolzinSpencer Knight
13FLAMoritz SeiderVasili Podkolzin
14ARIArthur KaliyevPhilip Tomasino
15MTLCam YorkPeyton Krebs
16COLAlex NewhookAlex Newhook
17VGKPhilip TomasinoPhilip Broberg
18DALVictor SoderstromThomas Harley
19OTTThomas HarleyCam York
20WPGRaphael LavoieRaphael Lavoie
21PITTobias BjornfotArthur Kaliyev
22LASpencer KnightTobias Bjornfot
23NYIRyan SuzukiRyan Suzuki
24NSHNils HoglanderVille Heinola
25WSHBobby BrinkLassi Thomson
26CGYBrayden TraceyJamieson Rees
27TBJakob PelletierConnor McMichael
28CARNick RobertsonBrett Leason
29ANAVille HeinolaSamuel Poulin
30BOSSamuel PoulinBobby Brink
31BUFLassi ThomsonKaedan Korczak
Trois aubaines à la portée du CH

Trois aubaines à la portée du CH

Nous sommes à l’approche du 1er juillet, soit la date de l’ouverture du marché des joueurs autonomes sans restrictions de la Ligue nationale de hockey. Qui dit ouverture du marché dit grosses dépenses pour plusieurs équipes. La plupart du temps, les contrats faramineux offerts lors de cette journée finissent par devenir de lourds fardeaux pour les équipes. Cependant, quelques directeurs généraux font des trouvailles à moindre prix, qui deviennent de vraies aubaines. Voici trois joueurs qui pourraient dépanner le CH et pour lesquels Marc Bergevin n’aura pas à sortir les gros chèques en blanc.

Alex Chiasson

Malgré une coupe Stanley et une production respectable de 18 points en 61 matchs avec les Capitals de Washington, Alex Chiasson a, encore une fois, dû se présenter à un camp d’entraînement sans contrat garanti. Cette fois, il n’a pas déçu. Profitant d’un temps de jeu de qualité avec Connor McDavid, l’attaquant québécois a connu la meilleure saison de sa carrière, cumulant 22 buts et 38 points en 73 matchs. Près de la moitié de ses points furent amassés en avantage numérique (15 points), où il a fait sa niche à obstruer la vue du gardien. L’ancien des Stars et des Sénateurs a démontré qu’il n’a pas peur de se salir les mains et de se mettre les pieds dans la zone du gardien, là où la majorité de ses buts ont été marqués cette saison. Ce sont deux catégories qui aideraient grandement le CH pour la prochaine saison. Bien qu’il devrait obtenir une augmentation de salaire cet été, Chiasson pourrait s’avérer être l’une des meilleures acquisitions côté rapport qualité-prix à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Jonny Brodzinski

Nous le savons tous, Marc Bergevin a un flair pour trouver des joueurs qui n’attendent seulement qu’une chance pour se faire valoir. On l’a vu au cours des dernières saisons avec Paul Byron, Brett Kulak et plus récemment Jordan Weal. L’été dernier, le directeur général des Canadiens de Montréal a offert un contrat de deux ans à Matthew Peca alors qu’il n’était pas régulier dans la ligue, et coincé derrière plusieurs autres espoirs à Tampa. L’agent libre Jonny Brodzinski pourrait bien être cette nouvelle trouvaille cet été. Pratiquement personne ne le connait, mis à part les admirateurs hardcore de la LNH. À Los Angeles, il n’a pas été gâté avec les entraîneurs qu’il a eus. Willie Desjardins a toujours préféré les grinders aux joueurs de talent, alors que John Stevens a préféré faire mourir ses espoirs sur le 4e trio, plutôt que de laisser la chance aux plus jeunes dans une saison perdue. Malgré des statistiques qui ne sautent pas aux yeux, Brodzinski a su capter l’attention grâce à son excellent tir ainsi que son travail le long des rampes. L’ex-joueur des Kings a marqué 20 buts et plus de façon constante à tous les niveaux où il a joué, une statistique qui pourrait se poursuivre avec la bonne équipe. Il faut le dire, à 6’1 et 208 lbs, l’attaquant américain a la charpente pour espérer connaître du succès dans la grande ligue. Ne manque plus que la confiance d’une équipe envers lui.

Brandon Pirri

L’énigmatique Brandon Pirri est un cas très intéressant. L’attaquant canadien était en train de brûler la Ligue américaine (42 en 29) lorsque les Golden Knights de Vegas ont fait appel à lui pour remplacer Max Pacioretty, tombé au combat. Pirri n’a pas déçu et a continué sur sa lancée, amassant 12 buts et 18 points en 31 matchs. Malheureusement, Pacioretty a effectué son retour en séries, ce qui a relégué Pirri aux oubliettes. Celui qui a aussi évolué pour les Panthers et les Blackhawks en début de carrière éprouve beaucoup de difficultés à s’établir définitivement dans la grande ligue, malgré des statistiques et une touche de marqueur constants tout au long de sa carrière. Il est un cas typique d’une signature « low risk/high reward » et pourrait aider le CH autant à marquer des buts sur l’avantage numérique du grand club dans le meilleur des cas ou être un vétéran vedette de la Ligue américaine pour le Rocket de Laval dans le pire des cas.

Repêchage LNH 2019 – Top 100 des espoirs, édition finale

Repêchage LNH 2019 – Top 100 des espoirs, édition finale

Avec le repêchage de la LNH qui aura lieu demain soir, notre équipe chez LesDépisteurs.com vous offre maintenant un classement des 100 plus bels espoirs qui y seront disponibles.

C’est bien connu, le repêchage de la Ligue nationale de hockey est loin d’être une science exacte. Les espoirs qui seront sélectionnés durant la fin de semaine devront poursuivre leur développement adéquatement afin de s’approcher le plus possible des projections de ce qu’ils peuvent devenir un jour. Pour le moment, l’évaluation de ces joueurs se limitent donc aux attributs et habiletés qui sont déjà présentes, ainsi qu’une humble projection de l’ensemble de ces qualités advenant un bon développement. L’évaluation comprend notamment le coup de patin, les habiletés globales avec la rondelle, le sens du jeu, le jeu défensif en général, la capacité à s’impliquer dans le jeu plus physique ainsi que la compétitivité démontré sur la glace.

Afin de se familiariser sur les principaux joueurs à surveiller, notre équipe vous présente aujourd’hui une liste de 100 patineurs et gardiens en vue du repêchage 2019 de la LNH. De plus, nous ferons un survol de ceux qui se retrouvent parmi les 31 premières positions, représentant le total des sélections de la première ronde.  Sans plus tarder, voici le classement complet dans le texte qui suit.


1.JACK HUGHES
Centre, États-Unis
5pi10 | 170 lb | 14 mai 2001
US-NTDP, USHL
Le meilleur espoir de la cuvée 2019. Hughes est un attaquant dynamique qui déborde de talent. Son coup de patin est de niveau élite, tout comme son contrôle de la rondelle. Il est un joueur qui génère beaucoup d’offensive et qui utilise sa bonne vision pour préparer des jeux pour ses coéquipiers. Dès qu’il a possession de la rondelle, il est dans son élément et parvient à être une vraie menace pour les défensives adverses, surtout dans le jeu de transition où il est vraiment dominant. Il démontre un grand désir de faire la différence dans les rencontres et s’impose lui-même la pression de produire. Lorsqu’il sera plus mature physiquement, il deviendra un premier centre dans la LNH. En raison de son potentiel de production très élevé, il est difficile de ne pas l’identifier comme le plus bel espoir de 2019.


2.KAAPO KAKKO
Ailier droit, Finlande
6pi2 | 192 lb | 13 février 2001
TPS, Liiga
Kakko mérite toute l’attention qu’il a obtenu avec sa brillante performance aux Championnats du monde de hockey le mois dernier. Il a démontré tout son talent en signant quelques pièces de jeu très impressionnantes. Il est capable d’inscrire des buts, mais aussi de servir de brillantes passes à ses coéquipiers. Il n’y a pratiquement aucune faille dans le jeu du jeune finlandais, sauf peut-être son patin qui pourrait être légèrement meilleur bien qu’il soit suffisamment bon. Il excelle le long des rampes et réussi à gagner ses duels pour le disque, comme il l’a démontré en évoluant cette année contre des hommes dans la Liiga. Cette saison, il a fracassé le record de buts d’un joueur âgé de moins de 18 ans dans ce circuit en plus d’aider sa formation à remporter l’or aux Championnats du monde des moins de 20 ans, faisant tout en son possible pour mériter d’être le tout premier choix au total du prochain repêchage.


3.ALEX TURCOTTE
Centre, États-Unis
5pi11 | 194 lb | 26 février 2001
US-NTDP, USHL
Malgré une blessure à la hanche qu’il l’a empêché de jouer une partie de la saison, Alex Turcotte a su se faire remarquer chaque fois qu’il en a eu l’occasion. Il démontre une compréhension du jeu élite et assimile très rapidement l’information sur la patinoire afin de maximiser la qualité de sa prise de décisions. Il est beaucoup plus efficace qu’il est créatif, mais ça ne veut pas dire qu’il n’est pas capable de compléter de belles manœuvres avec la rondelle. Un battant sur la patinoire, il mène par l’exemple en s’impliquant dans les deux sens du jeu en utilisant son excellent coup de patin. Sa combinaison des instincts offensifs et défensifs est probablement la meilleure de ce repêchage.


4.BOWEN BYRAM
Défenseur gauche, Canada
6p1 | 192 lb | 13 juin 2001
Vancouver, WHL
Byram a solidifié son statut du meilleur défenseur disponible au prochain repêchage avec une performance inspirante en séries éliminatoires de la WHL. Il a récolté 26 points en 22 rencontres pour terminer au premier rang des pointeurs, toutes positions confondues. Sur la glace, il démontre un certain leadership par sa capacité à prendre en main les situations plutôt tendues. Il a des mains rapides et une mobilité qui lui permet de créer de l’espace en zone offensive. Son tir est excellent et il ne faudrait pas se surprendre s’il continue à inscrire des buts au niveau professionnel. Son accélération avec la rondelle se distingue des autres défenseurs de son âge, étant très à l’aise à bien effectuer la transition par lui-même si les options de passes ne sont pas présentes.


5.TREVOR ZEGRAS
Centre, États-Unis
6pi | 168 lb | 20 mars 2001
US-NTDP, USHL
Probablement le joueur le plus créatif de ce repêchage. Les choses que Trevor Zegras puisse tenter sont pratiquement sans limites, de quoi faire saliver les amateurs de jeux spectaculaires. Bien que ses choix de jeux puissent être risqués, il réussit néanmoins à les compléter plus souvent qu’autrement. Sa vision et son contrôle du disque sont parmi les meilleurs de ce repêchage. Il est capable de se créer de l’espace sans problème et de repérer les lignes de passes qui vont permettre à ses coéquipiers d’obtenir de bonnes chances de marquer. Malgré son gabarit, il demeure impliqué lorsque le jeu devient plus physique. Il pourrait potentiellement devenir l’un des meilleurs fabricants de jeu sélectionné le 21 juin prochain. Il représente un talent offensif élite.


6.COLE CAUFIELD
Ailier droit, États-Unis
5pi7 | 163 lb | 2 janvier 2001
US-NTDP, USHL
Un vrai marqueur de buts naturel. Il est probablement l’espoir qui dégaine le plus rapidement de tout le repêchage. Son lancer des poignets est vif et extrêmement précis, ce qui donne beaucoup de difficulté aux gardiens qui tentent de repousser ses attaques. Malgré son petit gabarit, Caufield a du chien. Il va dans les zones payantes sans même hésiter et réussit à se positionner pour compléter les manœuvres de ses coéquipiers. N’allez pas penser qu’il est incapable de générer de l’offensive par lui-même. Son contrôle de la rondelle est génial et ce même lorsqu’il patine à pleine vitesse. Son agilité sur patins l’aide à saisir le disque dans des situations très difficiles, notamment sur des retours de lancers.


7.PEYTON KREBS
Centre/ailier gauche, Canada
5pi11 | 181 lb | 26 janvier 2001
Kootenay, WHL
Un vrai moteur sur la glace, le tenace attaquant sait se faire remarquer par sa grande détermination. Il est ce type de joueur passionné sur lequel les entraîneurs peuvent se fier pour offrir un effort soutenu à chaque rencontre. Bon patineur, il est capable de fournir de savantes passes à ses coéquipiers et de prendre de bons tirs au filet. Puisqu’il est proactif sur la patinoire, il est menaçant en zone offensive et plus souvent qu’autrement réussit à générer des chances de marquer pour sa formation. Il est un jeune homme dédié à la cause de l’équipe, ce qui peut parfois donner l’impression qu’il tente de trop en faire. En réalité, il est rempli de bonnes intentions et est prêt à tout pour faire la différence.


8.DYLAN COZENS
Centre, Canada
6pi3 | 185 lb | 9 février 2001
Lethbridge, WHL
Un joueur très complet qui offre des habiletés impressionnantes partout sur la patinoire. Un bon patineur pour sa taille, ses longues foulées l’aide à se déplacer rapidement. Son tir est plutôt lourd et précis, un autre excellent atout qu’il possède pour l’aider offensivement. Il peut créer des chances de marquer par son acharnement et par l’implication physique qu’il apporte dans une partie de hockey. Cozens est utile dans toutes les facettes du jeu, démontrant de belles choses autant en avantage numérique que lorsqu’il doit écouler les punitions de son club. Il utilise bien son bâton pour ennuyer les attaques adverses quand il défend son territoire.


9. KIRBY DACH
Centre, Canada
6pi4 | 198 lb | 21 janvier 2001
Saskatoon, WHL
Capable de transporter une attaque lorsqu’il le décide, Kirby Dach est un joueur de centre apte à tenir son bout dans les deux sens de la patinoire. Ses qualités de fabricant de jeu font de lui un espoir avec le potentiel d’être un premier centre offensif un jour. Il est vraiment habile avec la rondelle et peut réussir des feintes magiques à certains moments. Il réussit à bien utiliser sa grande portée et ses changements de direction pour causer du troubles aux défensives adverses. Il peut se démarquer par une belle protection de rondelle, encore une fois avec l’aide de cette portée qui lui sert bien. En plus de bien voir le jeu et de pouvoir créer des chances de marquer pour ses coéquipiers, il est en mesure d’utiliser un tir des poignets rapide pour surprendre les gardiens.


10. ALEX NEWHOOK
Centre, Canada
5pi10 | 190 lb | 28 janvier 2001
Victoria, BCHL
Newhook a profité du Championnat mondial des moins de 18 ans pour démontrer que ses habiletés sont tout simplement parmi les meilleures chez les espoirs canadiens de la cuvée 2019. Il joue avec beaucoup de rythme et s’impose grâce à un excellent coup de patin, mais aussi parce qu’il aime garder ses pieds en mouvement. Très habile dans le contrôle du bâton, ses tirs peuvent faire mal paraître les gardiens lorsqu’il dégaine rapidement comme il en est capable. Engagé dans toutes les sphères du jeu, il pratique un jeu complet avec un bon niveau de compétitivité qu’il maintient constamment. Il gagne la majorité de ses batailles physique par sa grande volonté.


11. VASILI PODKOLZIN
Ailier droit, Russie
6pi | 190 lb | 24 juin 2001
St. Petersburg, VHL
Podkolzin possède un potentiel immense, mais la question est de savoir à quel point il s’en approchera vraiment. Chose certaine, il est un joueur plutôt énergique qui fournit un effort soutenu et une éthique de travail digne des meilleurs espoirs au monde. Il aime foncer au filet, contrôle très bien la rondelle et peut utiliser un tir qui est vraiment précis. Il peut aussi briser les jeux de ses adversaires lorsqu’il défend sa zone, démontrant qu’il peut aussi s’impliquer positivement en défensive. Si sa production cette saison inquiète, il ne faudrait pas négliger le fait qu’il ait évolué dans plusieurs ligues et tournois différents cet hivers. S’il se développe bien lors des prochaines saisons, il pourrait devenir l’un des meilleurs ailiers de ce repêchage.


12. MATTHEW BOLDY
Ailier gauche, États-Unis
6pi2 | 187 lb | 5 avril 2001
US-NTDP, USHL
La progression de Matthew Boldy cette saison est très encourageante. Le jeune ailier profite d’un bon gabarit sur la patinoire, sa force physique lui permettant de bien garder possession du disque lors des duels face aux défenseurs. Il est très rapide dans son contrôle de la rondelle, a une vision exceptionnelle et présente une certaine créativité dans sa sélection de feintes à un contre un. Son tir est vif et précis, ce qui le rend dangereux chaque fois qu’il se présente près du filet. Il n’hésite jamais à visiter les zones payantes pour marquer des buts et faire la différence. Tenace et impliqué, il est capable de réaliser de gros jeux en offensive, mais aussi dans son propre territoire.


13. PHILIP TOMASINO
Centre/ailier droit, Canada
5pi11 | 181 lb | 28 juillet 2001
Niagara, OHL
Un joueur très talentueux, Tomasino est un centre plutôt complet avec un potentiel offensif très élevé. Il peut se déplacer avec une grande vitesse qui lui permet de se démarquer en contrôle du disque. Ses habiletés à un contre un sont excellentes et il possède une bonne vision qui lui permet de bien distribuer le disque à ses coéquipiers. Sa compréhension du jeu est géniale et lui sert bien aux deux extrémités de la patinoire. Il adore avoir possession du disque et créer les jeux avec beaucoup de rythme. Il peut éprouver un peu de difficulté lorsqu’il bataille pour le disque le long des rampes, mais compense avec un très bon effort. Il est probablement le joueur le plus sous-estimé du repêchage 2019.


14. MORITZ SEIDER
Défenseur droit, Allemagne
6pi4 | 198 lb | 6 avril 2001
Mannheim, DEL
Efficace dans les deux sens du jeu, Moritz Seider a fait beaucoup parler de lui suite à sa participation aux derniers Championnats du monde de hockey. C’est un joueur qui est complet par ses attributs physique et ses habiletés en tant que joueur. Un gabarit imposant qui lui permet de protéger le devant de son filet ou encore de distribuer des mises en échec à ses adversaires. Il est mobile pour sa taille et peut bouger sans difficulté dans tous les sens. Déjà pour son âge, il affiche une belle maturité dans son jeu et ses décisions sur la glace. D’un point de vue plus offensif, il est un bon passeur qui peut joindre l’attaque lors des jeux de transition.


15. VICTOR SODERSTROM
Défenseur droit, Suède
5pi11 | 178 lb | 26 février 2001
Brynas, SHL
Un défenseur mature qui pratique un style complet et qui excelle à bien bouger le disque dans le jeu de transition. Il joue avec un excellent rythme et se déplace rapidement grâce à sa bonne mobilité. Sa vision du jeu est superbe ainsi que sa prise de décision lorsqu’il fait la lecture des options devant lui. Ses changements de direction sont effectués efficacement en zone offensive afin d’ouvrir les lignes de passes autour de lui. Il affiche un calme impressionnant lorsqu’il doit faire un jeu rapidement. Son tir et sa force physique vont s’améliorer avec le temps, ce qui lui permet d’espérer percer le top 4 défensif d’une formation de la LNH un jour.


16. RYAN SUZUKI
Centre, Canada
6pi | 172 lb | 28 mai 2001
Barrie, OHL
Un centre qui possède une intelligence et compréhension du jeu extraordinaire. Le frère de Nick, l’espoir des Canadiens, est un fabricant de jeu qui pourrait bien évoluer sur un top 6 de la LNH un jour. Ses mains sont très habiles en contrôle de la rondelle, il peut trouver ses coéquipiers dans les zones difficiles et leur fournir de superbes passes. Son tir est bon, bien qu’il devra apprendre à moins hésiter pour l’utiliser. Il est capable de feinter pour prendre possession de l’espace libre autour des défenseurs et se donner de meilleurs angles pour tirer ou passer le disque. Sa vision lui permet de reconnaître les bons moments pour servir une passe à un coéquipier.


17. PHILIP BROBERG
Défenseur gauche, Suède
6pi3 | 203 lb | 25 juin 2001
AIK, Allsvenskan
Un patineur extraordinaire, rapide et fluide dans ses déplacements. Broberg possède des attributs physiques qui sont avantageux au hockey. Il patine et s’implique largement dans le jeu de transition, n’hésitant pas à transporter le disque lorsqu’il y voit une opportunité. Il est capable de bien distribuer le disque et de prendre de bons lancers au filet. Il n’hésite pas à s’impliquer lors des situations plus physiques face aux joueurs qu’il affronte. Il n’est peut-être pas le plus grand manieur de rondelle, mais excelle tout de même à la protéger dans des situations où il se doit de le faire. Le mystère autour du potentiel du jeune suédois provient sans aucun doute de sa prise de décision en général, ce qui n’est pas toujours facile à corriger. Toutefois, il possède suffisamment d’outils pour donner l’impression qu’il deviendra au minimum un top 4 dans la LNH qui se démarquera particulièrement dans le jeu de transition.


18. ARTHUR KALIYEV
Ailier gauche, États-Unis
6pi1 | 185 lb | 26 juin 2001
Hamilton, OHL
Un ailier fort physiquement qui excelle à marquer des buts grâce à un tir dévastateur. Il maîtrise les différents types de lancer et est très efficace chaque fois qu’il les utilise. En fait, son tir en général est vraiment élite. Kaliyev aime se présenter près du filet, n’ayant pas peur de batailler devant le gardien grâce à sa force physique. Sa vision l’aide à bien repérer ses coéquipiers et à effectuer ses passes. Il est confortable et efficace dans les duels le long des rampes. Ce qui dérange dans son cas, c’est qu’il puisse parfois complètement disparaître lors d’un match, ou encore souvent de manquer de hargne. Peut-être même trop souvent au goût de ceux qui l’observent. Personne ne pourra toutefois s’opposer du fait que son lancer élite et ses superbes habiletés avec la rondelle sont parmi les meilleurs de ce repêchage.


19. CAM YORK
Défenseur gauche, États-Unis
5pi11 | 172 lb | 5 janvier 2001
US-NTDP, USHL
Profitant d’une super mobilité sur patin, Cam York est un défenseur calme qui est assez bon dans tout, sans nécessairement se détacher du lot dans une facette en particulier. Il possède une intelligence du jeu élevé et est capable de réagir rapidement à ce qui se déroule autour de lui. Fluide dans ses déplacements sur la glace, il est capable de joindre l’offensive à tout moment sans pour autant placer son équipe dans une situation difficile advenant une contre-attaque adverse. Dans son territoire, il gère bien l’espace entre lui et le porteur du disque, mais devra devenir plus fort physiquement pour bien se conformer aux réalités d’un défenseur top 4 de la LNH.


20. THOMAS HARLEY
Défenseur gauche, Canada
6pi3 | 183 lb | 19 août 2001
Mississauga, OHL
Harley est un défenseur plutôt proactif qui aime se joindre à l’attaque et à transporter le disque lors des jeux de transition. Lorsqu’une opportunité de patiner avec la rondelle se présente, il saute sur l’occasion et réussit à bien le faire. Déjà, il est capable de jouer plusieurs minutes de qualité comme en témoigne son utilisation moyenne d’environ 28 minutes par partie cette saison. Il est un rapide patineur qui est en constante progression depuis son arrivée dans la OHL. Sa vision du jeu est très bonne et lui sert bien lorsqu’il alimente ses coéquipiers à partir de la pointe. Il peut aussi utiliser un puissant lancer frappé pour mettre le disque au filet. Défensivement, sa grande portée ainsi que sa bonne mobilité l’aide à se défendre, mais il devra continuer de prendre de l’expérience et d’améliorer sa prise de décision. Celle-ci a peut-être été exposée un peu compte tenu de sa surutilisation à son jeune âge, lui qui serait un espoir du repêchage 2020 s’il était né quelques semaines plus tard.


21. SPENCER KNIGHT
Gardien, États-Unis
6pi3 | 195 lb | 19 avril 2001
US-NTDP, USHL
Le meilleur gardien du repêchage 2019. Il présente une belle maturité et un calme rassurant devant sa cage. Tout l’aspect technique de sa position est impressionnant chez lui. Ce qui n’est pas considéré élite comme attribut chez lui sera à tout le moins tout près de l’être. Il bouge très bien dans son demi-cercle, étant très bien cadrer face à la rondelle pour couvrir les angles de tirs. Il lit le jeu facilement et ses réactions sont rapides afin de fermer la porte aux attaques adverses. S’il accorde un mauvais but, attendez-vous à le voir rebondir rapidement dans cette même rencontre. Il est très habile autour de son filet pour contrôler le disque et passer vers ses défenseurs. Ses qualités en tant que gardien laisse présager qu’il pourrait potentiellement devenir un partant dans la LNH, avec des probabilités d’être un jour parmi les 10 meilleurs de sa position.


22. JAKOB PELLETIER
Ailier gauche, Canada
5pi9 | 160 lb | 7 mars 2001
Moncton, LHJMQ
Avec une éthique de travail irréprochable, Jakob Pelletier est un joueur fait sur mesure pour plaire aux entraîneurs au hockey. Il est très acharné dans son travail et s’implique de toutes les façons possible pour faire la différence dans un match. Il est un gagnant et fera tout pour aider son équipe. En plus de son intensité, il se comporte comme un pro sur la patinoire. Le jeune ailier a beaucoup de talent, mais il préfère l’efficacité aux jeux spectaculaires. Il a la réputation d’être un joueur des grandes occasions, s’élevant toujours lorsque l’enjeu est important. Offensivement, il est un excellent fabricant de jeu qui peut tout aussi bien inscrire des buts par son acharnement. Un jeune leader qui pourra assumer plusieurs types de rôles dans son équipe. On peut dresser plusieurs comparaisons entre son style de jeu et celui d’un Brendan Gallagher, que ce soit pour son style fatiguant à affronter ou encore pour l’impact au sein de sa formation qui va bien au-delà de la production de points.


23. VILLE HEINOLA
Défenseur gauche, Finlande
5pi11 | 176 lb | 2 mars 2001
Lukko, Liiga
Un défenseur qui ne présente peut-être rien de vraiment flamboyant dans son jeu, mais qui est très efficace dans les deux sens de la glace. Heinola est un habile patineur qui offre une mobilité sans faille ainsi qu’une bonne prise de décision lorsqu’il contrôle la rondelle. Il est excellent pour relancer le jeu et participer au jeu de transition. Quand l’attaque est installée en zone adverse, il est capable de distribuer le disque efficacement à ses avants, utilisant sa mobilité pour ouvrir les lignes de passes autour de lui. Sa lecture du jeu est très bonne, de sorte qu’il puisse reconnaître sans difficulté les situations où il se doit de tirer ou de passer le disque. Sans dominer nécessairement, il est bon dans tous les aspects du jeu. Il devra continuer d’améliorer son positionnement défensif.


24. NICHOLAS ROBERTSON
Ailier gauche, États-Unis
5pi9 | 161 lb | 11 septembre 2001
Peterborough, OHL
L’un des joueurs les plus jeunes du repêchage. Frère de Jason Robertson, l’excellent espoir des Stars de Dallas, Nick est un attaquant très dynamique offensivement. Il est acharné et déploie tous les efforts possibles pour aider sa formation à inscrire des buts. Son coup de patin est bon et il excelle dans les changements de directions brusques. Son talent naturel est exceptionnel et il démontre une belle créativité en possession du disque. Son intelligence du jeu sur la patinoire est tout simplement élite et ça lui permet de compenser pour son petit gabarit. Il est capable de laisser aller son tir très rapidement et avec une précision remarquable. Sa combinaison de vitesse et d’habiletés avec la rondelle fait de lui un possible coup de circuit dans cette cuvée 2019.


25. RAPHAËL LAVOIE
Ailier droit, Canada
6pi4 | 198 lb | 25 septembre 2000
Mooseheads de Halifax, LHJMQ
Lavoie possède le physique idéal pour être un attaquant de puissance, mais il est davantage efficace lorsqu’il utilise son superbe tir ou encore ses mains qui peuvent être surprenantes pour sa taille. Bien que certains aimeraient qu’il démontre plus de hargne sur la glace, cela ne l’empêche pas de pouvoir aider sa formation à sa manière. Sa protection de rondelle est excellente grâce à un gabarit et une portée qu’il utilise très bien. En possession du disque, sa prise de décision est bonne et rapide, ce qui lui permet d’être autant dangereux dans l’utilisation de son tir que lorsqu’il feinte de lancer avant de remettre à un coéquipier. Il est d’ailleurs un bon passeur et non seulement un tireur. Son lancer des poignets est lourd et précis et il peut faire mal paraître les gardiens de plusieurs endroits en zone offensive. Si sa production durant la saison était un peu moindre que prévue, il a rappelé à tout le monde l’étendue de son potentiel offensif avec une solide performance durant les séries et le tournoi de la Coupe Memorial.


26. BOBBY BRINK
Ailier droit, États-Unis
5pi8 | 160 lb | 8 juillet 2001
Sioux City, USHL
Un joueur aux habiletés offensives élites, Brink serait un top 20 assuré si ce n’était pas de son coup de patin inorthodoxe. Il est tout de même rapide dans ses prises de décisions et apporte une certain dynamisme avec l’aide de son acharnement dans les deux sens du jeu. Ses changements de vitesse en possession du disque sont excellentes, ce qui fait mordre les défensives adverses plus souvent qu’autrement. Ses mains sont magiques, il réussit des pièces de jeu que bien peu de jeunes de son âge sont aptes à faire. Il est capable de trouver les ouvertures qui se trouvent près de lui et de s’y faufiler avant de distribuer le disque à ses coéquipiers. L’un des plus jeunes de ce repêchage, il a déjà la réputation de travailler fort à chaque présence en plus de rendre ses compagnons de trio meilleurs grâce à sa vision et sa compréhension du jeu qui sont élites.


27. NILS HOGLANDER
Ailier gauche, Suède
5pi9 | 185 lb | 20 décembre 2000
Rogle, SHL
Un futur favori de la foule par l’énergie et le talent qu’il apporte sur la patinoire. Il est flamboyant grâce à des mains habiles et rapides, mais aussi par le fait qu’il n’hésite jamais à les utiliser pour gagner l’espace autour des défenseurs adverses. Il est créatif en plus d’être aussi bon passeur que marqueur. Il note bien les occasions de distribuer le disque lorsqu’elles se présentent à lui, son dynamisme lui permettant d’ouvrir les lignes de passes quand il contrôle le jeu en territoire ennemi. Il est impliqué dans les deux sens du jeu, bien que défensivement parlant ce ne soit pas un futur gagnant du trophée Selke. Il n’hésite pas à se diriger dans les zones payantes autour du filet, bien que sa force physique ne soit pas tout à fait suffisante parfois. Son sens du jeu lui permet de bien compenser son petit gabarit.


28. PATRIK PUISTOLA
Ailier gauche, Finlande
6pi | 170 lb | 11 janvier 2001

Tappara, Liiga
Puistola est l’un des ailiers les plus talentueux de ce repêchage. Il est passé un peu sous le radar pour une partie de la saison, mais sa performance au tournoi U18 ce printemps avec la Finlande a ouvert les yeux de bien des observateurs. Son tir des poignets est excellent et précis, de sorte que les gardiens se doivent de demeurer aux aguets lorsqu’il est en possession du disque en zone offensive. Créatif, il peut faire mal paraître les défenseurs à un contre un, ses habiletés lui permettant de réussir des pièces de jeu que vous retrouverez dans les bulletins de nouvelles sportives. S’il avait un peu plus de vitesse et d’explosion sur patin, il n’y a aucun doute que Puistola serait dans la conversation de la première ronde depuis bien longtemps. Il est un buteur très dangereux sur l’avantage numérique.  


29. SAMUEL POULIN
Ailier gauche, Canada
6pi2 | 206 lb | 25 février 2001
Phoenix de Sherbrooke, LHJMQ
Samuel Poulin pratique un style de jeu qui devrait faciliter sa transition éventuelle chez les professionnels. Il est impliqué dans le jeu dès qu’il saute sur la patinoire, que ce soit en appliquant un excellent échec-avant ou encore dans tout l’aspect offensif du jeu. Il est fort physiquement et en profite pour remporter plusieurs batailles pour la possession du disque. Il est tenace et représente un type de joueur qui n’est pas du tout agréable à affronter car il va tout faire pour aider sa formation à gagner. Ses attributs offensifs sont peut-être un peu trop sous-estimés. Il a un excellent lancer précis et vif, étant capable de l’utiliser en zone restreinte lorsqu’il se trouve tout près du filet adverse. Il peut surprendre aussi avec la qualité de ses passes. Il affectionne les jeux efficaces et ne sera pas vraiment le genre à soulever les foules avec une feinte incroyable, mais plutôt avec un effort exemplaire à chaque soir. Avec un peu plus de vitesse dans ses enjambées, il pourrait devenir encore plus dangereux offensivement.


30. LASSI THOMSON
Défenseur droit, Finlande
6pi | 190 lb | 24 septembre 2000
Kelowna, WHL

Un défenseur offensif qui est excellent chaque fois qu’il est en possession du disque. Son lancer est lourd et parmi les meilleurs de ce repêchage, toutes positions confondues. Il patine très bien, profitant d’une mobilité et d’une agilité vraiment impressionnantes qui l’aident à bien se positionner offensivement. Efficace dans les jeux de transitions, il est capable de bien lire le jeu pour distribuer le disque ou encore de transporter lui-même la rondelle jusqu’au territoire adverse. Sa vision du jeu complémente très bien ses habiletés de passeur ainsi que la créativité qu’il puisse démontrer en possession du disque. Son impact défensif devra être amélioré au fil du temps s’il veut réellement devenir un vrai top 4 dans la LNH.


31. PAVEL DOROFEYEV
Ailier droit, Russie
6pi | 163 lb | 26 octobre 2000
Magnitogorsk, MHL
Un excellent tireur, Dorofeyev est un espoir qui se démarque par ses habiletés avec la rondelle. Élusif lorsqu’il manœuvre en territoire ennemi, il est une machine à générer des chances de marquer pour lui-même et ses coéquipiers. Ses mains fluides l’aident à naviguer au travers du trafic et sa patience avec le disque lui permet de profiter des meilleures situations pour attaquer le filet adverse. Il est très dangereux en périphérie, à la hauteur des cercles de mise en jeu, alors qu’il peut prendre une lecture complète de ce qui se déroule avant de passer à l’action. Son maniement de la rondelle est superbe, lui permettant d’ouvrir les lignes de tirs et de passes afin de surprendre les défensives adverses. Il est aussi un habile patineur qui devra toutefois devenir plus fort physiquement pour se conformer aux réalités de la LNH.

Classement final des espoirs 2019 de la LNH
RkPlayerPONatÉquipeLigueTaillePoids
1Jack HughesCUSAUSNTDPUSHL5'10''170
2Kaapo KakkoADFINTPSLiiga6'2''192
3Alex TurcotteCUSAUSNTDPUSHL5'11''194
4Bowen ByramDGCANVancouverWHL6'1''192
5Trevor ZegrasCUSAUSNTDPUSHL6'0''168
6Cole CaufieldADUSAUSNTDPUSHL5'7''163
7Peyton KrebsCCANKootenayWHL5'11''181
8Dylan CozensCCANLethbridgeWHL6'3''185
9Kirby DachCCANSaskatoonWHL6'4''198
10Alex NewhookCCANVictoriaBCHL5'10''190
11Vasili PodkolzinADRUSSKA St. PetersburgMHL6'1''190
12Matthew BoldyAGUSAUSNTDPUSHL6'2''187
13Philip TomasinoCCANNiagaraOHL5'11''181
14Moritz SeiderDDALLMannheimDEL6'4''198
15Victor SöderströmDDSUEBrynasSHL5'11''178
16Ryan SuzukiCCANBarrieOHL6'0''172
17Philip BrobergDGSUEAIKAllsvenskan6'3''203
18Arthur KaliyevAGUSAHamiltonOHL6'1''185
19Cam YorkDGUSAUSNTDPUSHL5'11''172
20Thomas HarleyDGCANMississaugaOHL6'3''183
21Spencer KnightGUSAUSNTDPUSHL6'3''195
22Jakob PelletierAGCANMonctonLHJMQ5'9''160
23Ville HeinolaDGFINLukkoLiiga5'11''176
24Nicholas RobertsonCUSAPeterboroughOHL5'9''160
25Raphael LavoieADCANHalifaxLHJMQ6'4''198
26Bobby BrinkAGUSASioux CityUSHL5'8''160
27Nils HoglanderAGSUERogleSHL5'9''185
28Patrik PuistolaAGFINTapparaLiiga6'0''170
29Samuel PoulinAGCANSherbrookeLHJMQ6'2''206
30Lassi ThomsonDDFINKelownaWHL6'0''190
31Pavel DorofeyevADRUSMagnitogorskMHL6'3''163
32Matthew RobertsonDGCANEdmontonWHL6'3''195
33Vladislav KolyachonokDGBLRFlintOHL6'2''188
34Tobias BjörnfotDGSUEDjurgardenSuperElit6'0''187
35Connor McMichaelCCANLondonOHL5'10''170
36Albin GreweADSUEDjurgardenSuperElit5'11''190
37Samuel FagemoAGSUEFrolundaSHL5'11''194
38Ryan JohnsonDGUSASioux FallsUSHL6'0''160
39Robert MastrosimoneAGUSAChicagoUSHL5'10''168
40Brett LeasonADCANPrince AlbertWHL6'4''198
41Ilya NikolayevCRUSYaroslavlMHL6'0''190
42Brayden TraceyAGCANMoose JawWHL6'0''176
43Jamieson ReesCCANSarniaOHL5'10''171
44Nathan LégaréADCANBaie-ComeauLHJMQ6'0''201
45Egor AfanasyevCRUSMuskegonUSHL6'3''203
46Jordan SpenceDDCANMonctonLHJMQ5'10''165
47John BeecherAGUSAUSNTDPUSHL6'3''203
48Simon HolmströmADSUEHV71SuperElit6'0''182
49Mikko KokkonenDGFINJukuritLiiga5'11''195
50Maxim CajkovicADSLOSaint JohnLHJMQ5'11''186
51Alex BeaucageADCANRouyn-NorandaLHJMQ6'2''192
52Tuukka TieksolaADFINKärpät U20Jr. A SM-Liiga5'10''157
53Kaedan KorczakDDCANKelownaWHL6'3''188
54Zachary JonesDGUSATri-CityUSHL5'10''176
55Antti TuomistoDDFINAssatJr. A SM-Liiga6'3''176
56Jackson LaCombeDGUSAShattuck St. MaryUSHS6'1''172
57Mattias NorlinderDGSUEMODOAllsvenskan6'0''187
58Alex VlasicDGUSAUSNTDPUSHL6'6''195
59Daniil MisyulDGRUSYaroslavlMHL6'3''176
60Pyotr KochetkovGRUSRyazanVHL6'3''205
61Yegor SpiridonovCRUSMagnitogorskMHL6'2''192
62Samuel BolducDGCANBlainville-B.LHJMQ6'4''212
63Vladislav FirstovAGRUSWaterlooUSHL6'0''181
64Nolan FooteAGCANKelownaWHL6'3''188
65Drew HellesonDDUSAUSNTDPUSHL6'2''182
66Anttoni HonkaDDFINJYPLiiga5'10''178
67Shane PintoCUSALincolnUSHL6'2''192
68Adam BeckhamAGCANSpokaneWHL6'1''168
69Domenick FensoreDGUSAUSNTDPUSHL5'7''154
70Daniil GutikAGRUSYaroslavlMHL6'3''179
71Michal TeplyAGCZELiberecCzech6'3''187
72Albert JohanssonDGSUEFarjestadSuperElit6'0''168
73Matias MaccelliCFINDubuqueUSHL5'11''170
74Semyon ChistyakovDGRUSTolpar UfaMHL5'10''168
75Henry ThrunDGUSAUSNTDPUSHL6'2''190
76Rhett PitlickAGUSAChaska HighUSHS5'9''161
77Layton AhacDGCANPrince GeorgeBCHL6'2''187
78Dillon HamaliukAGCANSeattleWHL6'3''201
79John FarinacciCUSADexterUSHS6'0''185
80Aaron HuglenADUSAFargoUSHL5'11''165
81Alex CampbellCCANVictoriaBCHL5'11''154
82Leevi AaltonenAGFINKalPa U20Jr. A SM-Liiga5'9''168
83Jayden StrubleDGUSASt. Sebastian's SchoolUSHS6'0''194
84Nikita AlexandrovCRUSCharlottetownLHJMQ6'0''179
85Antti SaarelaCFINLukkoLiiga5'11''183
86Marshall WarrenDGUSAUSNTDPUSHL5'11''170
87Artemi KnyazevDGRUSChicoutimiLHJMQ5'11''176
88Sasha MutalaADCANTri-CityWHL6'1''196
89Karl HenrikssonCSUEFrölunda HC J20SuperElit5'9''174
90Mads SogaardGDENMedecine HatWHL6'7''194
91Graeme ClarkeADCANOttawaOHL5'11''173
92Justin BergeronDGCANRouyn-NorandaLHJMQ6'1''181
93Ethan KeppenAGCANFlintOHL6'2''212
94Henri NikkanenCFINJukuritLiiga6'4''200
95Ilya KonovalovGRUSYaroslavlKHL6'0''194
96Kirill SlepetsADRUSYaroslavlMHL5'10''165
97Ronnie AttardDDUSATri-CityUSHL6'4''205
98Hugo AlnefeltGSUEHV71 J20SuperElit6'3''183
99Harrison BlaisdellCCANChilliwackBCHL5'11''181
100Kristian TanusAGFINLekiMestis5'8''160

Repêchage LNH 2019 – Nils Höglander

Repêchage LNH 2019 – Nils Höglander

La LNH moderne permet à des joueurs de plus petite taille de se faire une place et d’espérer avoir une belle carrière. Peu importe l’époque, un joueur aussi talentueux que Nils Hoglander aurait pu avoir sa chance, mais en 2019, il sera un espoir sérieusement considéré au premier tour.

NILS HOGLANDER
Ailier gauche, Suède
5pi9 | 185 lb | 20 décembre 2000
Rogle, SHL

11e patineur européen  

Le repêchage 2019 compte son lot de jeunes attaquants dynamiques pouvant générer de l’offensive, mais une fois à l’extérieur du top 10, peu d’entre eux peuvent en créer autant que le Suédois Nils Hoglander, qui y arrive grâce à sa grande vitesse et surtout, à sa capacité à effectuer des jeux en mouvement. À ce niveau, on peu le comparer aux Trevor Zegras et autres jeunes prometteurs de sa cuvée, mais Hoglander est souvent ignoré ou sous-estimé en raison de son absence presque totale des regards lors des événements internationaux à forte couverture. En effet, il n’était pas au U18 ni au Hlinka-Gretzky en raison de son âge, et il n’avait récolté aucun point au U18 l’an dernier, étant confiné à un rôle moins important au sein de la formation suédoise. Il ne faut toutefois pas oublier quelque chose : Hoglander a joué 50 parties en ligue élite suédoise cette année, récoltant au passage 7 buts et 7 aides. Toutes ces statistiques sont de loin des sommets parmi les espoirs éligibles au repêchage pour la première fois, cette année. Le simple fait d’avoir évolué dans un circuit d’adultes toute la saison confère en fait un avantage au Suédois quand viendra le temps de projeter son développement.

Très énergique malgré sa petite taille, Hoglander est aussi un joueur très complet et particulièrement dominant en échec avant. Il se replie aussi très rapidement et pourrait certainement se faire une niche comme attaquant défensif si la production offensive ne se développait pas au niveau professionnel. L’équipe qui le repêchera le fera tout de même dans l’optique de repêcher un joueur du top 6 et le Suédois de 18 and a certainement ce potentiel. Ses excellentes mains se combinent à merveille avec ses changements de direction vifs et sa grande agilité pour faire de lui une menace constante en possession de la rondelle. Il est ainsi capable en une fraction de seconde de se donner un angle de passe ou encore de se positionner pour un tir sur réception. Son accélération  et sa vitesse sont aussi des points forts, tout comme son lancer des poignets vif. 

Comme mentionné plus haut, la production offensive de Hoglander au prochain niveau demeure un point d’interrogation, mais il demeure qu’un joueur rapide, intense à l’ouvrage et qui mise sur de bonnes aptitudes offensives trouvera toujours une place peu importe le niveau. La constance du Suédois sera toutefois un élément à surveiller parmi ceux qui pourraient entraver son développement. L’autre principal sera d’ajouter de la force physique, ce qui lui permettra d’être plus efficace dans son jeu le long des rampes, surtout qu’il aime donner une bonne mise en échec à l’occasion. Cela lui permettrait aussi d’améliorer la puissance de son lancer des poignets qui deviendrait d’autant plus redoutable combiné à la vitesse à laquelle il le décoche. Au final, Nils Hoglander représente certainement un espoir de premier tour cette année même si l’équipe qui le choisira prend en quelque sorte un pari sur son futur offensif. Un bon développement pourrait en faire un véritable dynamo offensif sur un premier trio tout en conservant son ardeur au travail et sa bonne conscience défensive. Au pire, on peut plutôt pense à un Carl Hagelin ou Paul Byron, pas un mauvais prix de consolation!

Montage de la saison 2018-19 de Nils Höglander

Repêchage LNH 2019 – Philip Tomasino

Repêchage LNH 2019 – Philip Tomasino

À chaque année, il y a des espoirs qui trouvent le moyen de grimper dans les différents classements en vue du repêchage amateur de la LNH. Cette saison, nous pouvons retrouver le nom de Philip Tomasino parmi ceux qui ont brillamment progressé.

PHILIP TOMASINO
Centre, Canada
5pi11 | 181 lb | 28 juillet 2001
Niagara, OHL
14e patineur en Amérique du Nord

Philip Tomasino mérite beaucoup de crédit pour sa saison 2018-19. Évoluant à Niagara, soit l’une des meilleures formations de la Ligue de hockey junior de l’Ontario, l’attaquant a débuté la campagne dans un rôle de second ordre avant de grimper au cœur de l’alignement et obtenir plus responsabilités. Aujourd’hui, il est généralement reconnu comme un futur choix de première ronde au prochain repêchage de la LNH.

Originaire de Mississauga en Ontario, Philip Tomasino est un joueur de centre avec un arsenal offensif très intriguant. Utilisé souvent à l’aile droite cette saison, il est dynamique en attaque et peut causer du tort à l’adversaire de plusieurs manières. Parmi ses meilleurs atouts, il y a son coup de patin. C’est une habileté où il se démarque particulièrement de la moyenne. Il est capable de garder ses pieds en mouvement pour prendre avantage des espaces libres autour de lui, profitant d’une excellente vitesse en général. Il effectue sans difficulté ses changements de direction lorsqu’il patine, ce qui cause du trouble aux défenseurs dans les situations de un contre un. L’exécution du jeune homme est bonne aussi dans les jeux de transitions. Il se démarque pour attaquer la zone rapidement, tout en étant capable de bien repérer ses options de jeux lorsqu’elles se présentent. Il applique sans problème un style de jeu très rapide qui s’apparente de plus en plus à ce que nous retrouvons dans la LNH de nos jours. En zone offensive, il est dangereux car il peut combiner ses excellentes mains à son profil dynamique et rapide. Son sens du jeu en général est vraiment très bon, tout comme sa vision lorsqu’il contrôle la rondelle. Il peut démontrer toute sa créativité lorsqu’il trouve ses coéquipiers sur la patinoire en réussissant des passes plus difficiles. Cette habileté à voir et reconnaître les situations payantes lui sert très bien. Un autre aspect qui l’aide grandement est cette capacité à bien cacher ses intentions en possession du disque. Autrement dit, il peut être difficile pour les gardiens de prévoir si Tomasino va effectuer une passe ou s’il prendra plutôt un tir au filet. Dans son territoire, il utilise bien son coup de patin pour être rapidement en position afin de couper les lignes de passes. Il n’hésite pas à fournir l’effort nécessaire pour aider à défendre le jeu, mais rencontre quelques ennuis le long des rampes ou dans les batailles plus physiques en raison de sa force. Toutefois, il y a certains moments où il réussit à bien manœuvrer dans la circulation lourde. Avec un peu plus de maturité physique, il sera fort probablement plus efficace dans cette facette du jeu.

En termes de talent et d’habiletés, Philip Tomasino est un espoir qui pourrait très bien obtenir un rôle offensif dans la LNH un jour. Il a les outils nécessaires pour devenir un fabricant de jeu dynamique qui pourra aussi contribuer en marquant des buts. Cependant, il faudra qu’il devienne plus fort physiquement afin d’obtenir plus de succès dans les duels physiques qui surviennent chez les professionnels. On pourrait aussi espérer qu’il y ait un peu plus de constance dans ses performances, comme c’est le cas pour plusieurs joueurs à son âge. Étant l’un des plus jeunes de son repêchage et considérant sa belle progression cette année, il ne faudrait vraiment pas s’étonner de le voir être repêcher plutôt rapidement le 21 juin prochain.

Montage de la saison 2018-19 de Philip Tomasino
Repêchage LNH 2019 – Alex Newhook

Repêchage LNH 2019 – Alex Newhook

Il y aura plusieurs options intéressantes chez les joueurs de centre disponibles au repêchage 2019 de la LNH. Dans cette liste, nous retrouvons Alex Newhook, le joueur de l’année dans la BCHL.

ALEX NEWHOOK
Centre, Canada
5pi10 | 190 lb | 28 janvier 2001
Victoria, BCHL
13e patineur en Amérique du Nord

Alex Newhook a connu une saison extraordinaire dans la BCHL cette année, l’une des meilleures de ce circuit lors des dernières années. Bien que ce niveau soit inférieur aux ligues juniors canadiennes, le joueur de centre a fait tout en son possible pour ne pas laisser le moindre doute sur le potentiel offensif qu’il détient. Auteur d’une saison de 102 points en 53 parties cette année, il a été nommé le joueur le plus utile du circuit.

Newhook est un espoir très intéressant. Évoluant dans un niveau inférieur à d’autres espoirs canadiens bien en vue, il a passé une partie de l’année à ne pas recevoir le crédit qu’il mérite pour ses performances. Pour certains, c’est au Championnat mondial des moins de 18 ans, en avril dernier, qu’il y eu pleine reconnaissance de ses habiletés tant offensives que défensives. Le jeune canadien pratique un style de jeu très complet pour son âge. Il est dynamique, efficace dans les deux sens du jeu et présente des qualités individuelles qui sont très intéressantes. Premièrement, il profite d’un coup de patin très agile et rapide, combinée à d’excellentes mains et une compréhension du jeu notable sur la patinoire. On peut noter en l’observant qu’il garde plus souvent qu’autrement ses pieds en mouvement sur la patinoire, causant du trouble pour les défenseurs qui tente de le contenir. Ses mains sont fluides et rapides, à un tel point où il est apte à faire mal paraître les défenseurs à tout moment dans les situation de un contre un. Il réussit à créer des jeux à grande vitesse, que ce soit pour feinter, pour fabriquer des occasions de marquer pour ses coéquipiers ou encore pour utiliser son tir qu’il dégaine sans avertissement. Il est assez fort sur ses patins, démontrant un bel équilibre lorsqu’il doit s’impliquer dans les bagarres physiques ou pour défendre son espace en possession du disque. D’ailleurs, Newhook n’hésite jamais à pratiquer un jeu plus physique et à compléter ses mises en échec lorsqu’il doit le faire. Il affiche une grande détermination et compétitivité sur la patinoire, démontrant une partie de son côté leader en étant constamment engagé dans les rencontres. Puisqu’il lit très bien le jeu et qu’il est pro actif sur la glace, il est efficace pour appliquer de la pression sur ses adversaires lorsqu’ils ont la rondelle, que ce soit dans les situations d’échec-avant ou dans la défense de son territoire. Sa compréhension du jeu et sa vision sont excellentes et l’aident grandement à avoir un impact dans les deux sens de l’action. Déjà, il démontre aussi une certaine efficacité aux cercles de mises en jeu, un aspect qu’il faudra surveiller à un niveau supérieur.

L’ensemble des qualités d’Alex Newhook font en sorte qu’il est un espoir de qualité en vue du prochain repêchage de la LNH. Sa vision, son coup de patin et ses habiletés offensives sont bien au-dessus de la moyenne des jeunes de son âge. Advenant un bon développement, il pourrait potentiellement se retrouver sur un top six chez les professionnels un jour. En 2019-20, le jeune homme évoluera à Boston College, dans la NCAA, en compagnie entre autres de Matthew Boldy, un autre excellent espoir qui sera sélectionné le 21 juin prochain.

Montage de la saison 2018-19 d’Alex Newhook