Sélectionner une page

Le repêchage de la LNH est à nos portes et comme chaque année, les rumeurs pullulent. Il semble toutefois que cette année, l’engouement soit encore plus grand, peut-être en raison des situations particulières à Ottawa et à Montréal. Beaucoup d’action risque de se passer dans le monde du hockey, autant sur le tableau de repêchage que sur les téléphones des directeurs généraux. Voici donc cinq prédictions audacieuses mais probables en vue du repêchage.

1- Filip Zadina glissera au moins jusqu’au 8e rang.

Il y a à peine un mois, il semblait écrit dans le ciel que Filip Zadina se retrouverait à Montréal. Personne ne remettait en question la place dans le top 3 de l’attaquant tchèque, même que certains estimaient qu’ils pourrait être repêché au deuxième rang, devant le gros ailier russe Andrei Svechnikov. Maintenant, avec les performances impressionnantes du Finlandais Jesperi Kotkaniemi au Championnat du monde de hockey junior U18 et le besoin criant de repêcher un centre, on pourrait voir le Canadien bouder Zadina. Mais serait-elle la seule équipe à le faire? Zadina n’a pas impressionné grand monde avec ses performances au Combine de la LNH, notamment en ce qui a trait à sa puissance. Un dépisteur anonyme a déclaré à Grant McCagg, du site Recrutes.ca, qu’il n’avait « aucune puissance ».

Il s’agit d’un signal d’alerte qui pourrait faire que Zadina glisse de quelques rangs. Jumelé à une mauvaise fin de saison, la dégringolade pourrait être majeure, surtout que les équipes ont tendance à faire attention lorsqu’elles repêchent un joueur dans la LHJMQ, une ligue réputée plus offensive que les autres.

De plus, plusieurs du top 10 ont davantage besoin d’un défenseur que d’un attaquant. Les Sénateurs, les Coyotes, les Red Wings, les Canucks et les Blackhawks pourrait donc repêcher coup sur coup Noah Dobson, Quinn Hughes, Evan Bouchard et Adam Boqvist, ce qui pourrait laisser à Chicago le choix entre Zadina, Brady Tkachuk et Oliver Wahlstrom. Encore là, on pourrait voir Zadina être boudé. Pour ma part, je crois qu’une équipe se laissera tenter par Tkachuk avant Zadina, et que la tendance à la baisse que Zadina a vécu depuis le combine se continuera au moins jusqu’au 8e rang.

2- Les Islanders feront l’acquisition de Philipp Grubauer avec un de leurs choix de première ronde.

Les Islanders ont besoin à tout prix d’un gardien de qualité s’ils veulent prouver à John Tavares qu’ils sont sérieux dans leurs démarches pour aligner une formation gagnante. Ils ont fait deux bons pas en avant ces derniers temps en plaçant Lou Lamoriello au 7e étage et Barry Trotz derrière le banc. Les deux hommes ont quatre coupes Stanley derrière la cravate et sont extrêmement respectés à travers la ligue. Lamoriello a toujours considéré la position de gardien comme excessivement importante. Son premier coup majeur avec les Maple Leafs a été d’acquérir le Danois Frederik Andersen contre les 30e et 50e choix en 2016 il y a deux ans presque jour pour jour.

Si on remonte à ses années avec les Devils, il a eu Martin Brodeur entre les poteaux pendant de nombreuses années, et s’est immédiatement repris en allant chercher Cory Schneider après la retraite de Brodeur. Schneider avait été acquis contre un choix de 1ère ronde, 9e au total en 2013, lequel a donné Bo Horvat aux Canucks. Gageons que la valeur de Grubauer se situera aux alentours de cela, lui qui a des statistiques semblables et le même âge que Schneider lors de cet échange. Ça tombe bien puisque les Islanders détiennent les 11 et 12e choix au total.

Il y a un motif ici: à chaque fois que Lamoriello s’est trouvé en situation instable dans les filets, en 2013 et en 2016, il a payé le gros prix au repêchage et est tombé sur un véritable joyau. Grubauer sera un Islander d’ici la fin du repêchage.

3- Vitaly Kravtsov repêché dans le top 10.

Le top 10 est déjà pas mal établi selon la plupart des experts, mais des joueurs comme Evan Bouchard, Adam Boqvist et Oliver Wahlstrom pourraient glisser un peu plus bas au profit d’un joueur comme Vitali Kravtsov. Meilleur joueur russe éligible, il a connu toute une fin de saison avec le Traktor de Tcheliabinsk avec une récolte de 11 points en 16 matchs lors des séries éliminatoires. Pour un joueur de 18 ans dans cette ligue, c’est extrêmement intéressant. En raison de la force de la KHL, il est toujours un peu plus risqué de repêcher un joueur russe, ce qui a possiblement affecté le classement de Kravtsov jusqu’à maintenant. Mais je crois qu’une équipe comme les Rangers, qui n’a jamais eu peur de repêcher des joueurs russes, risque de décider de mettre la main sur Kravtsov au 9e rang… s’il n’a pas été réclamé par Chicago un rang plus tôt.

4- Erik Karlsson sera échangé aux Golden Knights…

L’échange de Mike Hoffman était, aux dires de Pierre Dorion, une tentative de rétablir un bon climat dans le vestiaire de l’équipe. Maintenant que l’affaire Hoffman-Karlsson est close, on pourrait croire que Karlsson restera à Ottawa. Or, il me semble que la haute direction des Sénateurs est bien décidée à aller de l’avant et échanger Karlsson aussi. La volonté de Dorion semble être de mettre le passé derrière lui et de reconstruire.

Une transaction a tout juste avorté avant la date limite des transactions entre Vegas et les Sénateurs. Après la saison magique qu’ils viennent de connaître, gageons que les Golden Knights feront tout en leur possible pour continuer d’être compétitifs, surtout comme ils sont dans une division très faible en ce moment. Les rumeurs amènent déjà possiblement le tireur étoile Ilya Kovalchuk dans la ville du vice, et les Golden Knights ont l’espace requis et le foin pour acquérir Karlsson. Avec Alex Tuch, Shea Theodore, Colin Miller, Nick Suzuki, Cody Glass, Erik Brannstrom, Nicolas Hague et de nombreux choix de deuxième et troisième ronde dans les années à venir, peu d’équipes sont équipées comme Vegas pour acquérir Erik Karlsson, ce qu’ils feront lors du repêchage.

5- …et les Sénateurs donneront leur 4e choix au total au Colorado.

Il s’agit, je crois, de ma prédiction la plus risquée, mais elle est conséquente avec celle voulant qu’Erik Karlsson sera échangé. Comme je l’ai mentionné plus tôt, Pierre Dorion aimerait bien repartir à neuf en éloignant les distractions, et pour ce faire, il doit fermer le plus de dossiers controversés possible. Dorion a déjà déclaré qu’il croit qu’il gardera son 4e choix au total, mais je crois qu’il va en fait le laisser à l’Avalanche s’il échange Karlsson.

En effet, échanger Karlsson après en avoir fait autant avec Hoffman est une action que seule une équipe en réelle reconstruction peut entreprendre. Or, s’ils gardent leur 4e choix au total mais échangent Karlsson, les chances sont réelles que les Sénateurs donnent Jack Hughes sur un plateau d’argent à l’Avalanche, ce qui serait désastreux autant au niveau hockey que du côté de la confiance des partisans. De plus, en n’ayant pas de 1er choix, le cynisme des partisans serait extrêmement dommageable pour la marque des Sénateurs d’Ottawa, qui peinent à remplir l’aréna même lorsqu’ils sont compétitifs. Non, pas de doute, il est impératif pour Dorion de mitiger ses pertes et de donner à l’Avalanche le 4e choix au total, mettant ainsi de l’arrière une décision désastreuse, celle d’acquérir Matt Duchene, ce qui permettrait à l’équipe d’aller de l’avant.