Sélectionner une page

Pour bien des amateurs de hockey, le temps de fêtes rime avec la présentation du Championnat mondial de hockey junior. Il représente ainsi un bon moment pour suivre les vedettes de demain dans la LNH.

Chaque année, le CMHJ présente des moments effervescents qui resteront gravés dans la mémoire des fans du monde du hockey. Comme à chaque édition, plusieurs joueurs méritent une attention particulière pour une raison ou une autre. Afin de se familiariser un peu avec ces espoirs présents, voici une liste de 10 joueurs à surveiller durant le tournoi.

Cole Caufield
États-Unis | Ailier droit
15e au total par Montréal en 2019

« Goal » Caufield n’a plus besoin de présentation. L’espoir qui dégaine plus vite que son ombre aura l’occasion de jouer un rôle prédominant au sein de la formation américaine. Présentement, il est le joueur de la NCAA ayant la meilleure moyenne de points par matchs (1,11) parmi les joueurs repêchés en juin dernier dans la Ligue Nationale de Hockey. Proactif dans sa prise de décision sur la patinoire, Caufield fait la démonstration de son grand talent de marqueur à chaque fois qu’on lui en donne l’occasion. Il brille à chaque opportunité qu’il a de représenter son pays dans une compétition internationale et on peut s’attendre à la même chose lors des prochains jours.

Yaroslav Askarov
Russie | Gardien
Éligible au repêchage de 2020

Vous êtes fan de gardiens de buts et ne connaissez toujours pas Yaroslav Askarov? Assurez-vous de pouvoir admirer le talentueux cerbère, lui qui a la réputation de pouvoir gagner des parties à lui-seul. Possédant un esprit très compétitif, il excelle pour suivre les trajectoires de la rondelle devant lui et de ne pas se compromettre afin de couvrir ses angles. Il a d’ailleurs permis à la Russie de remporter la médaille d’or à la Coupe Hlinka cet été et il sera très difficile de ne pas lui faire confiance pour le Championnat mondial junior. 

Tim Stützle
Allemagne | Centre
Éligible au repêchage de 2020

Prévu dans le top 10 du prochain repêchage de la LNH, Stützle sera la tête d’affiche de l’attaque allemande pour le tournoi. Il évolue présentement dans la ligue professionnelle en Allemagne et a récolté 23 points en 25 parties. Il ne cesse d’attirer l’attention du monde du hockey par ses habiletés, notamment son rapide coup de patin. C’est un excellent fabricant de jeu qui est aussi capable de marquer des buts qui sauront se retrouver dans les jeux de la semaine. Le jeune qui aura 18 ans au cours du mois de janvier devra être à son meilleur pour permettre à sa nation de faire belle figure durant le tournoi.

Lucas Raymond
Suède | Ailier gauche
Éligible au repêchage de 2020

L’un des plus bels espoirs du prochain repêchage. Lucas Raymond est habitué de bien performer sur la scène internationale, lui qui a notamment eu un rôle important dans la conquête de l’or par la Suède aux Championnats du monde des moins de 18 ans. Il a un coup de patin excellent, lui permettant notamment de battre ses adversaires lors des premières enjambées. Il est très créatif et peut être très spectaculaire en possession du disque. Bien que son utilisation moindre avec Frõlunda dans la SHL cette saison puisse laisser sur son appétit, le jeune tire tout de même son épingle du jeu avec les occasions qu’il a. Capable de jouer sur les deux ailes, Raymond pourrait profiter du CMHJ pour solidifier sa place dans le top 5 des projections du repêchage 2020.

Rasmus Kupari
Finlande | Centre
20e choix au total en 2018 par Los Angeles

Le joueur de centre a fait ses débuts en Amérique du Nord cette saison, amassant huit points en 27 parties dans la Ligue Américaine de hockey. Kupari est capable d’avoir un impact dans les deux sens du jeu et de démontrer sa grande versatilité selon le style de jeu qu’il se doit de jouer. Il sera le premier centre de la formation finlandaise pour le tournoi. Il s’agit d’une troisième présence au CMHJ et il tentera de mener la Finlande dans leur défense de la médaille d’or acquise l’an dernier.

Alexander Romanov
Russie | Défenseur
38e choix au total en 2018 par Montréal

Le défenseur du tournoi l’an dernier, Romanov arrive cette fois-ci avec beaucoup de pression car les regards seront tournés vers lui afin de répéter ses exploits qui avaient été surprenants. Bien que techniquement il ne soit pas le plus offensif, il est capable de bien lire le jeu et de repérer les opportunités qui se présentent à lui en territoire ennemi. Il patine bien et n’a pas peur du jeu physique, lui qui n’hésite jamais pour distribuer des mises en échec. La Russie présente une belle formation et Romanov sera encore une fois un élément clé des succès de l’équipe.

Ville Heinola
Finlande | Défenseur
20e choix au total en 2019 par Winnipeg

Le mobile défenseur a goûté à la LNH au début de la saison, présentant une performance de cinq points en huit parties quelques mois après son repêchage. Il arrivera au CMHJ avec la confiance de pouvoir faire une différence dans le tournoi. Heinola ne fait pas beaucoup d’erreurs, il a une excellente lecture du jeu et ne fait pas dans la dentelle. Il garde les jeux simples et distribue le disque aisément. Si la Finlande veut avoir une chance de faire bonne impression dans les prochaines semaines, il faudra que Heinola figure parmi les meilleurs défenseurs du tournoi comme il se doit.

Grigori Denisenko
Russie | Ailier gauche
15e choix au total en 2018 par la Floride

C’est une deuxième présence au tournoi pour Denisenko. Le capitaine de la formation russe a les capacités d’avoir un impact majeur dans une rencontre, lui qui déborde de talent. Il a un excellent contrôle de la rondelle ainsi qu’une vision du jeu qui lui permet de repérer ses coéquipiers facilement. Il a aussi un tir vif, ce qui force les gardiens à se méfier de l’option qu’il choisira en possession du disque en zone offensive. L’an dernier, il a récolté neuf points en sept parties au CMHJ et on peut s’attendre à ce qu’il soit un sérieux prétendant au titre de meilleur pointeur à l’édition 2020 de ce tournoi.

Trevor Zegras
États-Unis | Centre
9e choix au total en 2019 par Anaheim

Un joueur qui a un très haut potentiel de pouvoir divertir les partisans. Zegras peut être un magicien avec la rondelle et distribuer de savantes passes à ses coéquipiers. Sa vision du jeu est superbe et il démontre une belle implication dans toutes les sphères du jeu. Cette année à l’Université de Boston dans la NCAA, il a réussi à accumuler 17 points en 16 rencontres. Il pourrait être utilisé au centre ainsi qu’à l’aile durant le tournoi et il aura son mot à dire dans le parcours de la formation américaine au CMHJ.

Alexis Lafrenière
Canada | Ailier gauche
Éligible au repêchage de 2020

Lafrenière est l’un des deux meilleurs espoirs disponibles au prochain repêchage. Définitivement, il possède les outils et le coffre pour tout mettre en place en vue d’une carrière fructueuse. Très dangereux à un contre un, il a les habiletés requises pour faire mal paraître les défenseurs lorsqu’il fonce vers le filet en possession du disque. Le jeune ailier créatif aura la pression de transporter l’attaque canadienne durant le tournoi et de faire la différence, ce qu’il est amplement capable de faire.


Bonus :
Quinton Byfield
Canada | Centre
Éligible au repêchage de 2020

On ne peut mentionner Lafrenière sans faire de même pour Byfield. Il est au plus fort de la course pour être sélectionné au premier rang du prochain repêchage de la LNH. Il aura 18 ans seulement au mois d’août et de la manière qu’il domine la OHL cette saison, tous les arguments sont valables pour l’identifier comme le plus bel espoir de l’encan 2020. Sur le plan du présent tournoi, il sera utilisé à l’aile gauche pour commencer. Auteur de 57 points en 30 matchs cette année à Sudbury, le grand patineur présente une combinaison de puissance et de finesse comme on le voit rarement.