Le deuxième tour des séries éliminatoires dans la NFL aura lieu ce week-end et la première chose qui saute au yeux se situe au niveau des quarts-arrières en action et de leur expérience en séries. Les duels seront on ne peut plus inégaux à ce chapitre avec quatre quarts (Brady, Roethlisberger, Brees et Ryan) qui ont débuté un total de 75 parties éliminatoires contre seulement trois pour les quatre quarts auxquels ils feront face. Reste donc à voir si l’expérience aura le dessus cette semaine!


Samedi, 16h35 : Atlanta @ Philadelphie

Les champions de l’Association nationale en saison auront fort à faire pour leur premier match en séries depuis 2014 alors que les Falcons seront à Philadelphie ce samedi. Après un passage difficile, la troupe de Dan Quinn s’est très bien ressaisi, particulièrement en défensive, n’ayant pas accordé plus de 23 points depuis le 20 novembre dernier, soit une séquence de sept matchs au cours desquels les Falcons ont affiché un dossier de cinq victoires et deux défaites. Le point culminant de cette série est survenu la semaine dernière alors que la défensive a été dominante contre Jared Goff, limitant la meilleure attaque de la ligue à 13 points seulement. Atlanta a bien voyagé cette année, mais l’affrontement à Philadelphie sera un nouveau défi contre une formation qui n’a subi la défaite qu’une fois au Lincoln Financial Field, lors de la semaine 17 dans un match qui ne voulait plus rien dire. Malgré tout, la performance des Eagles lors de ce match, face aux Cowboys, avait été si piètre que les Falcons seront favoris, même sur la route. Personnellement, je crois qu’il s’agit du meilleur duel du week-end et que les Eagles sortiront affamés devant une foule endiablée tandis que Matt Ryan connaitra des ennuis dans le froid venteux de Philadelphie. Probablement pas rassuré par le travail de Nick Foles au poste de quart, l’entraineur-chef Doug Pederson pourra garder le ballon au sol avec l’excellent trio formé de Jay Ajayi, LeGarrette Blount et Corey Clement qui courront derrière une ligne à l’attaque très solide. Le front défensif des Eagles pourrait quant à lui donner du fil à retordre aux porteurs d’Atlanta et c’est pourquoi je choisis Philadelphie dans cet affrontement.

Ligne sur Mise-o-jeu : Falcons favoris par 2,5 points
Ma prédiction : Falcons 19, Eagles 21

Samedi, 20h15 : Tennessee @ Patriots

Ceux qui avaient des plans pour samedi soir ont dû être soulagés de voir les Titans vaincre les Chiefs, parce qu’il faut avouer que le duel Titans/Patriots a décidément moins d’attrait. Personnellement, je regarderai tout de même le match; non seulement parce que je suis un grand amateur de football, mais aussi parce que je crois qu’on pourrait avoir droit à un affrontement plus serré que ce que la plupart des experts croient. Oui, les Patriots sont supérieurs à presque tous les niveaux et Tom Brady ne devrait avoir aucune difficulté à attaquer la défensive contre la passe des Titans, mais je pense que Marcus Mariota est équipé pour faire mal paraitre l’unité défensive de Matt Patricia, qui a peiné plus tôt cette année contre Alex Smith, DeShaun Watson et Cam Newton, tous des quarts mobiles. De plus, Derrick Henry est un très gros porteur et la défensive des Patriots est particulièrement petite. Si le Tennessee peut demeurer à un maximum de deux possessions offensives d’écart, ils pourront garder le ballon au sol et fatiguer la défensive de la Nouvelle-Angleterre, ce qui pourrait rapporter en fin de match. Malgré cela, vu le retentissant échec que représenterait une défaite aux mains des Titans pour Bill Belichick, il m’apparait inconcevable que sa troupe ne soit pas prête pour cet affrontement, mettant la table avec un match grandement attendu en finale d’association.

Ligne sur Mise-o-jeu : Patriots favoris par 13,5 points
Ma prédiction : Titans 23, Patriots 34

Dimanche, 13h05 : Jacksonville @ Pittsburgh

La semaine dernière, les Jaguars ont remporté un match très défensif contre les Bills, ceux-ci qui ont mené le jeu pendant une bonne partie de la rencontre, sans toutefois être en mesure de se placer en position de marquer. La première demie offensive de Blake Bortles n’avait absolument rien fait pour donner confiance aux partisans des Jaguars et il aura finalement fallu qu’il utilise ses jambes pour créer l’étincelle suffisante pour vaincre Buffalo. Si ses 88 verges au sol pourraient faire peur aux Steelers, surtout qu’ils seront à nouveau privés de l’excellent Ryan Shazier, la fiche de 2 en 12 de Jacksonville en 3e essai et les 87 verges aériennes de Bortles ont montré à quel point l’offensive des Jaguars peut être unidimensionnelle et inefficace par la voie des airs. Je ne m’attends pas à une autre performance aussi médiocre, mais il faut dire que la météo favorisera grandement les Steelers ce dimanche. Ceux-ci sont évidemment habitués de jouer par temps froid tandis que de l’autre côté, peu de joueurs ont même de l’expérience dans ce genre de conditions, à commencer par Bortles lui-même, un Floridien ayant joué son football universitaire en Floride et n’ayant joué que deux parties sous le point de congélation en quatre saisons professionnelles, passant pour un total de 275 verges lors de ces deux matchs. Avec le trio de Roethlisberger, Brown et Bell en santé pour les Steelers, ça ne suffira tout simplement pas pour vaincre Pittsburgh sur leur terrain, en séries. À mon avis, l’intrigue dans cette rencontre sera de savoir si les Steelers peuvent prendre les devants tôt ou si le match demeure serré jusqu’en fin de match. Dans ce deuxième scénario, sur qui miseriez-vous pour obtenir un billet vers la finale de l’AFC: Ben Roethlisberger ou Blake Bortles? Poser la question, c’est y répondre.

Ligne sur Mise-o-jeu : Steelers favoris par 7,5 points
Ma prédiction : Jaguars 13, Steelers 27

Dimanche, 16h40 : Nouvelle-Orléans @ Minnesota

Les Vikings seront terriblement motivés en séries cette année, eux qui pourraient accomplir quelque chose qui n’a jamais été fait dans l’histoire de la NFL: disputer un Super Bowl devant leurs partisans. L’avantage que cela leur conférerait serait immense et ils vont tout donner pour avoir une chance que ça arrive. Leur parcours éliminatoire s’amorce toutefois contre les Saints et Drew Brees, qui a démontré la semaine dernière qu’il était toujours en mesure d’être le point de mire de l’offensive de Sean Payton. Le vétéran a en effet récolté 376 verges aériennes contre les Panthers pendant que le duo dynamique de Mark Ingram et Alvin Kamara ne pouvait faire mieux que 45 verges au sol. Les deux porteurs pourraient à nouveau peiner à trouver de l’espace face aux Vikings, mais ceux-ci sont également mieux équipés pour stopper le jeu aérien, à commencer par Xavier Rhodes qui suivra assurément Michael Thomas. C’est donc dire que Ted Ginn, Willie Snead et Brandon Coleman devront prendre les bouchées doubles et se démarquer sinon Brees pourrait avoir de la difficulté à traverser le terrain pour rivaliser avec la surprenant offensive des Vikings. Case Keenum a connu une saison exceptionnelle et en sera à un premier départ en séries en carrière. Le fait d’être à domicile devrait donc l’aider, mais les armes offensives sur lesquelles il mise, à savoir Adam Thielen, Kyle Rudolph et Stefon Diggs, sont probablement même meilleures que le personnel de Brees. Les porteurs Latavius Murray et Jerick McKinnon forment un duo du même style qu’Ingram et Kamara, soit un porteur en puissance et un autre plus agile impliqué davantage dans le jeu aérien. Les unités offensives étant similaires, je donnerai l’avantage à la meilleure défensive et sans aucun doute, c’est celle des Vikings.

Ligne sur Mise-o-jeu : Vikings favoris par 4,5 points
Ma prédiction : Saints 22, Vikings 27

Autres suggestions de paris (cote Mise-o-Jeu)

Le’Veon Bell plus de 40,5 verges sur réception : 1,75
Tevin Coleman plus de 20,5 verges sur réception : 1,75
Blake Bortles plus de 17,5 verges au sol : 1,75
Est-ce que Blake Bortles lancera au moins 1 interception – OUI : 1,40