Cela fait déjà quelques mois qu’une vague impression que Fernando Alonso ne sera pas de retour en Formule 1 en 2019 flottait dans les paddocks du circuit. Aujourd’hui, ces impressions se sont confirmées. Le pilote espagnol et l’écurie McLaren le confirment: Fernando Alonso ne pilotera pas en Formule 1 en 2019.

Le pilote émérite âgé de 37 ans disputera ainsi les dernières courses de son exceptionnelle carrière cette année. Le double champion du monde en 2005 et 2006 montre un bilan provisoire de 32 victoires, 22 positions de tête et 97 podiums en 17 ans de carrière.

Le directeur de l’écurie McLaren, Zak Brown, a été très élogieux à l’endroit d’Alonso. «Fernando est non seulement un exceptionnel ambassadeur pour McLaren, mais aussi pour la Formule 1. Nous respectons sa décision, même si nous estimons qu’il est encore au sommet de sa carrière», a-t-il dit. Brown ajoute aussi que l’évaluation de son futur n’a diminué en rien la compétitivité d’Alonso en piste. Effectivement, à chaque fois que sa McLaren a terminé l’épreuve, Fernando Alonso a réussi à marquer des points.

Quant au principal intéressé, il a mentionné qu’après 17 ans «à pratiquer ce fabuleux sport, il est temps pour lui de penser à autre chose.» Il spécifie qu’il reste pleinement concentré pour le reste de la saison, alors qu’il reste encore neuf épreuves à disputer. «Voyons ce que le futur apporte: de nouveaux défis m’attendent. Je vis actuellement une excellente période de ma vie, mais je dois explorer d’autres avenues.»

Peut-être voudra-t-il consacrer sa saison 2019 à courir à temps plein dans le circuit Indycar aux États-Unis? Il ne le cache pas, Alonso désire ardemment devenir le deuxième pilote de l’histoire seulement après Graham Hill à compléter la Triple Couronne: une victoire à Monaco en Formule 1, la victoire aux 24h du Mans et la victoire aux 500 miles d’Indianapolis. Pour Alonso, il ne lui reste que la troisième étape sur sa liste à cocher.

Il a aussi pris la peine de remercier tout le monde chez McLaren: «Mon cœur demeure avec l’équipe pour toujours. Je sais qu’ils seront plus forts et meilleurs dans le futur et ce serait peut-être le bon moment pour moi pour un potentiel retour en Formule 1; cela me rendrait très heureux.»

Ainsi, Fernando Alonso semble quitter la Formule 1 le cœur relativement léger et ce, malgré ses déboires des dernières années. Qui sait, peut-être reviendra-t-il en 2020, en grande forme?