Contre toute attente le surprenant « bunch of jerks », est venu à bout des champions défendants de la coupe Stanley en sept matchs. La troupe de Rod Brind’Amour a montré beaucoup de résilience et de force de caractère lors des deux rencontres lors de lesquelles elle a fait face à l’élimination. Ils affronteront donc les bien reposés Islanders de New York au deuxième tour des éliminatoires. Tombeurs des Penguins de Pittsburgh en quatre petits matchs, les New-Yorkais en auront plein les bras avec l’énergétique groupe de la Caroline.

 

 

Jordan Eberle est sans aucun doute le joueur étoile pour les Islanders à l’attaque lors de la première ronde des séries. Il a récolté quatre buts et six points lors de la première ronde, lui qui avait connu une bonne fin de saison avec cinq buts lors des sept derniers matchs de saison régulière. Mathew Barzal, qui a eu cinq points lors des quatre premières rencontres, ne compte aucun but à sa fiche. Il faudra que les trios secondaires de l’équipe commencent à produire offensivement. L’équipe a marqué 14 buts en quatre matchs, mais dix de ces buts ont été comptés par trois joueurs, Eberle (4), Bailey (3) et Nelson (3).

Pour les Hurricanes, Jordan Staal a été le catalyseur a l’attaque avec trois buts et trois passes en sept rencontres. Le joueur de centre a d’ailleurs déjà gagné la coupe Stanley en 2009 avec les Penguins de Pittsburgh, l’équipe qui l’a repêché. Les Canes ont aussi en leurs rangs le meilleur défenseur lors des présentes séries, Jaccob Slavin. Slavin compte neuf points en sept parties et est extrêmement fiable défensivement. Dougie Hamilton a aussi connu une bonne première ronde avec trois buts et trois passes. Il ne faudrait pas oublier le joueur surprise des séries 2019, Warren Foegele. Avec quatre buts et deux assistances, Foegele sera un joueur marqué lors de la confrontation de deuxième tour.

Devant le filet, Robin Lehner a été sensationnel devant la troupe de Crosby n’allouant que six petits buts. En remportant ses quatre premiers matchs de série en carrière, il devient le premier à le faire depuis Michael Leighton en 2010. Rappelons que les Flyers de Leighton s’étaient rendus en finale de la coupe Stanley lors de cette saison. De son côté Petr Mrazek a été parfois chancelant et parfois brillant, mais a tout de même su élever son jeu d’un cran lorsque l’enjeu était à son plus haut.

Pour se mériter la victoire dans cette série, les Islanders devront faire comme lors de leur affrontement contre les Penguins. Forcer les Hurricanes à jouer leur style de jeu et mettre de la pression sur le porteur de la rondelle afin d’étouffer la créativité des joueurs de talent comme Sebastien Aho. Le travail d’Adam Pelech et de Ryan Pulock sera essentiel à la victoire des insulaires. Le duo de défenseurs a été incroyable contre le trio de Sidney Crosby et devra continuer son travail lors de la prochaine ronde.

Les Hurricanes devront continuer d’avoir de l’aide de leur ligne bleue. Jaccob Slavin et Dougie Hamilton ont été essentiels à la victoire de leur équipe contre les Capitals et ont grandement contribué aux succès de l’avantage numérique. Il faudra par contre que les joueurs de soutien produisent davantage pour venir à bout des polyvalents Islanders.