La parade du Superbowl est terminée depuis longtemps; la valse des changements d’entraineurs a mis en place huit nouveaux entraineurs-chefs; plus de deux milliards de dollars en contrats ont été octroyés, des joueurs vedettes ont été échangés, mais il reste encore une dernière grande étape à l’entre-saison dans la NFL… le repêchage d’entrée.

Des centaines de vies seront changées par cet événement qui dure quelques jours et question de vous mettre en appétit, voici un aperçu de ce qui pourrait se passer jeudi prochain. Bien que j’aborderai quelques possibilités d’échanges, gardez en tête que ces prédictions sont avant tout faites pour présenter les principaux espoirs de cette cuvée et une destination possible pour chacun en fonction de l’ordre actuel de repêchage.

RangÉquipeJoueur choisiJustification
1Kyler Murray
QB
Oklahoma
Tout semble indiquer que les Cardinals opteront pour le quart mobile aussi repêché par les Athletics du baseball majeur. Un an après avoir choisi Josh Rosen au premier tour, c'est donc rapidement un constat d'échec envers lui, mais surtout enfin le début d'une nouvelle ère en Arizona qui espérera que Murray pourra être le prochain Russell Wilson.
2Nick Bosa
EDGE
Ohio State
Les pièces commencent à être en place à l'attaque à San Francisco, mais l'ajout de Bosa comble un manque énorme chez les 49ers qui ont terminé 22e pour les sacks et de loin derniers pour les revirements provoqués avec 7 (Détroit a été 31e avec 14). Avec Dee Ford de l'autre côté, Bosa pourrait terroriser les quarts adverses avec les 49ers.
3Quinnen Williams
DT
Alabama
Énorme décision pour les Jets qui pourront choisir entre Josh Allen et Williams. Allen comble un besoin plus grand, mais Williams est tout simplement le meilleur joueur à mon avis et pourrait être l'un des rares plaqueurs défensifs qui peuvent amener une pression au centre à tous les jeux.
4Josh Allen
EDGE
Kentucky
Dès que Murray est choisi dans le top 3, les Raiders sont gagnants, parce que ça signifie qu'ils pourront repartir avec l'un de Bosa, Williams ou Allen. Après avoir échangé Khalil Mack, Oakland a pris le dernier rang du circuit avec un pathétique total de 13 sacks du quart (17 de moins que la deuxième pire équipe). Allen a réussi 17 sacks l'an dernier et est une future vedette à la position.
5Devin White
ILB
LSU
Les Buccaneers ont des trous absolument partout, mais la défensive est particulièrement à améliorer après une autre saison dans les bas fonds. Lavonte David ne rajeunit pas et Kwon Alexander a quitté, faisant de la position de secondeur intérieur un besoin criant. White représente tout ce que Todd Bowles peut espérer d'un secondeur intérieur dans sa défensive 3-4 et le jeune Tiger est de loin le meilleur secondeur de la cuvée 2019 après avoir dominé le "combine".
6Jawaan Taylor
OT
Florida
Le besoin d'un quart pour les Giants est bien documenté, mais les récentes rumeurs sont à l'effet que Dwayne Haskins ne sera pas ce quart. Le DG David Gettleman se tourne donc vers un joueur de ligne offensive pour protéger son quart du futur qui viendra peut-être plus tard cette année, ou l'an prochain. Taylor est jeune, en pleine ascension et assez polyvalent pour évoluer à gauche comme à droite.
7T.J. Hockenson
TE
Iowa
L'acquisition de Nick Foles et la défensive dominante des Jaguars indiquent que leur choix sera probablement en attaque. Je les vois prendre un ailier rapproché ou améliorer leur ligne offensive. Hockensen est intéressant parce qu'il fait les deux, étant un excellent receveur, mais aussi un bloqueur très efficace dans le jeu au sol.
8Jonah Williams
OT
Alabama
Les Lions ont des trous partout et je pourrais très bien les voir reculer pour amasser plus de choix, mais s'ils ne bougent pas, le meilleur joueur disponible est peut-être Williams, un partant pour trois saisons avec le puissant Crimson Tide. Polyvalent (peut jouer garde ou plaqueur), il est aussi puissant et utilise très bien ses mains.
9Ed Oliver
DT
Houston
Kyle Williams quitte et est remplacé immédiatement par Oliver, ça me semble un très bon scénario pour les Bills qui voudront mettre plus de pression sur le quart cette année après avoir pris le 26e rang pour les sacks l'an dernier. Oliver est un expert pour pénétrer dans le champ arrière que ce soit pour repousser les porteurs adverses ou encore frapper le quart.
10Drew Lock
QB
Missouri
Les Broncos adoreraient mettre la main sur Devin White mais dans ce scénario, John Elway serait fébrile à l'idée de repêcher un quart et les rumeurs sont à l'effet que Lock lui est tombé dans l'oeil. Pas le quart le plus athlétique, Lock a toutefois un bras canon et excelle dans la pochette, même s'il devra travailler sa précision. La présence de Joe Flacco lui permettrait d'arriver à son rythme sans presse.
11Rashan Gary
EDGE
Michigan
Je me demande à quel point les Bengals pourraient être intéressés aux quarts cette saison, mais ils ont plusieurs autres trous à combler. Devin Bush serait intéressant comme ILB, mais Gary présente possiblement la meilleure valeur à ce point-ci. Il est plus gros que les Brian Burns et Montez Sweat toujours disponibles et je le vois mieux cadrer dans la défensive des Bengals, dans un rôle miroir à celui de Carlos Dunlap.
12Devin Bush
ILB
Michigan
Les Packers ont sorti le portefeuille pour améliorer leur défensive, surtout au niveau de la pression de l'extérieur, mais l'intérieur de la défensive a encore besoin d'aide. Bush est un secondeur hyper athlétique qui cadre bien dans le nouveau moule à la position (pensez à Ryan Shazier ou Deion Jones). Plusieurs équipes souhaiteront prendre ce virage et les Packers ont la chance de le faire avec Bush.
13Cody Ford
OL
Oklahoma
Les Dolphins ont possiblement le pire alignement de la NFL et pourraient donc aller dans toutes les directions ici, incluant quart-arrière. Je les vois bien prendre un joueur de ligne à l'attaque si l'un d'entre eux vaut le coup à ce point-ci du repêchage et Ford est un jeune joueur (partant une seule année) avec énormément de potentiel. Un jeune leader, sa venue serait parfaite pour un quart recrue en 2020.
14Brian Burns
EDGE
Florida State
Les Falcons ont deux gros besoins cette année: la ligne à l'attaque et mettre la pression sur les quarts adverses. Les rumeurs autour d'eux et Ed Oliver sont persistantes, mais à moins d'un échange, ils n'auront pas la chance de sélectionner le plaqueur. Burns est un athlète impressionnant qui a gravi jusqu'au top 10 de plusieurs analystes en raison de son potentiel. Plus complet que Vic Beasley, Burns pourrait signifier la fin de ce dernier à Atlanta à moyen terme.
15Dwayne Haskins
QB
Ohio State
J'aime les chances que les Redskins sélectionnent un quart cette année, même si ça ne sera possiblement pas au 15e rang, un échange étant fort possible. Avant l'ascension fulgurante de Kyler Murray, Haskins était considéré le meilleur quart par plusieurs et a possiblement le style qui est le plus près de la NFL avec son bras puissant et son calme dans la pochette. Washington n'a pas de quart d'avenir et pourra choisir entre Josh Rosen (ARI), Daniel Jones et Haskins.
16Montez Sweat
EDGE
Mississippi State
Un léger problème au coeur pose un certain risque pour Sweat, mais sa combinaison de vitesse et de taille est trop intéressante pour qu'une équipe en quête de chasseurs de quarts comme les Panthers le laisse glisser davantage. À 6'6", il a couru le 40 verges en 4,41 secondes, un temps incroyable. Les Panthers ont besoin d'un joueur comme lui pour contrer les Brees, Ryan et Winston de leur division.
17Clelin Ferrell
EDGE
Clemson
Si les Giants laissent de côté leur besoin d'un quart d'avenir, je pense que la bonne décision serait d'améliorer les tranchées au premier tour et après un plaqueur offensif, pourquoi pas ajouter Ferrell, le meilleur joueur de la défensive des Tigers, champions nationaux, l'une des meilleures de l'histoire universitaire américaine. New York a pris le 30e rang pour les sacks dans la NFL et Ferrell a la polyvalence requise pour jouer dans tous les schémas défensifs.
18Garrett Bradbury
C/G
North Carolina State
Le secret le moins bien gardé de la NFL pour le repêchage 2019 est sûrement que les Vikings choisiront un joueur de ligne à l'attaque au premier tour. Heureusement pour eux, il y en a plusieurs bons à ce point-ci de la séance de sélection et encore mieux, Bradbury cadre parfaitement dans le schéma offensif de Gary Kubiak.
19Christian Wilkins
DT
Clemson
Les Titans sont un cas intéressant. Voudront-il ajouter des armes offensives, par exemple un DK Metcalf ou Noah Fant? Mieux protéger Marcus Mariota? Je crois qu'au final, la ligne défensive demeure une lacune pour eux et l'ajout d'un plaqueur défensif du calibre de Wilkins aux côtés de Jurell Casey serait énorme pour les Titans, qui ont pris le 19e rang pour les verges allouées au sol l'an dernier et qui n'ont eu que 8 sacks de la part de leur ligne défensive (7 par Casey).
20Greedy Williams
CB
LSU
Les Steelers ont ajouté des agents libres à leurs positions les plus faibles (Barron, Nelson, Moncrief), si bien qu'ils peuvent rester ouverts pour leur premier choix. Noah Fant est une cible intéressante comme ailier rapproché, mais la défensive a besoin de plus d'aide. Devin Bush parti depuis longtemps, Williams est un demi de coin expert en homme à homme (contrairement à Byron Murphy), ce qui cadre bien à Pittsburgh, l'équipe qui en a joué le 3e plus haut taux l'an dernier.
21Noah Fant
TE
Iowa
Ce choix ne sera presque certainement pas celui des Seahawks, eux qui voudront amasser plus de choix pour renflouer leur banque. Que Seattle ou une autre équipe fasse le choix ici, Fant est un spécimen comme ailier rapproché qui joue davantage comme un énorme receveur. Russell Wilson a besoin d'armes offensives et Fant serait un ajout de taille à un groupe de petits receveurs.
22D.K. Metcalf
WR
Ole Miss
Les Ravens ont assurément le pire groupe de receveurs de la NFL, donc l'ajout d'un véritable receveur numéro un est certainement dans leurs plans dans une bonne année à cette position. Metcalf est devenu une sensation sur internet grâce à ses prouesses physiques et les Ravens aiment sûrement l'idée d'ajouter un gros receveur rapide comme lui à Lamar Jackson pour terroriser les défensives adverses.
23Andre Dillard
OT
Washington State
Si les Texans peuvent mettre la main sur Dillard sans même s'avancer, ils seront certainement plus qu'enthousiastes. Pour cause, Houston mise sur possiblement la pire ligne à l'attaque du circuit et a concédé pas moins de 62 sacks sur DeShaun Watson l'an dernier. Dillard ou Dalton Risner boucheraient immédiatement un énorme trou sur la ligne offensive pour protéger la jeune vedette des Texans.
24Jeffery Simmons
DT
Mississippi State
Oakland a des trous partout et les trois choix de premier tour risquent de les aider à combler beaucoup de trous. Évidemment, si leur premier choix est Quinnen Williams, Simmons ne fait aucun sens ici. En revanche, mettre la main sur Josh Allen, puis sur Simmons ici? Je suis sûr que Jon Gruden sauterait de joie à cette idée. Le gros plaqueur s'est déchiré un ligament du genou en février, ce qui ralentira son développement et sa venue dans la NFL, mais tous s'entendaient pour le placer top 10 avant ça.
25Byron Murphy
CB
Washington State
Malgré un flot incessant de blessures, les Eagles sont malgré tout passés près d'une deuxième présence en finale de l'Association nationale consécutive. La tertiaire a été particulièrement durement touchée, mais au-delà des blessures, l'ajout d'un choix de premier tour comme Murphy ferait beaucoup de bien à cette unité à Philadelphie. Le demi de coin de 6' n'a pas beaucoup d'expérience, mais a déjà prouvé être une machine à revirements et cadrerait très bien dans le schéma défensif des Eagles.
26Jerry Tillery
DT
Notre Dame
Les Colts ont été l'une des belles surprises dans la NFL l'an dernier et avec les choix 26 et 34 cette année, ils sont bien positionnés pour ajouter du talent de haute qualité à leur formation via le repêchage. Après avoir connu beaucoup de succès en repêchant Quenton Nelson à Notre Dame l'an dernier, les Colts pourraient être tentés d'y retourner pour Tillery, un énorme joueur de ligne défensive qui peut facilement bouger du centre à la position d'ailier, un atout important dans la défensive de Matt Eberflus.
27Amani Oruwariye
CB
Penn State
Après avoir bien adressé le problème de leur front défensif avec deux choix, Oakland pourrait se tourner vers sa tertiaire et sélectionner Oruwariye, un demi de coin en pleine ascension qui excelle en défensive de zone. Expérimenté, il pourrait être un partant immédiat sur une unité qui a été l'une des pires défensives l'an dernier, mais qui pourrait être très améliorée cette saison, la deuxième de Jon Gruden avec l'équipe.
28Dexter Lawrence
DT
Clemson
La présence d'un troisième joueur de la ligne défensive de Clemson au premier tour démontre bien à quel point celle-ci était dominante cette année. Lawrence est un typique "nose tackle" qui occupe beaucoup d'espace et qui est presque impossible à tasser dans le jeu au sol. S'il peut s'améliorer dans le jeu aérien, il serait un fit parfait entre Joey Bosa et Melvin Ingram pour la solide défensive des Chargers.
29Taylor Rapp
S
Washington State
Le plus grand besoin des Chiefs est évidemment en défensive et, ayant laissé partir Dee Ford et Justin Houston, particulièrement au niveau des chasseurs de quart. La fin du premier tour n'est pas un bon endroit pour cette position et je pense que KC regardera plutôt du côté de sa tertiaire où un joueur comme Rapp remplacerait parfaitement Eric Berry comme leader de la défensive. Ses qualités athlétiques ne sont pas exceptionnelles, mais sa prise de décision l'est, une qualité recherchée à la position de maraudeur.
30A.J. Brown
WR
Ole Miss
Si D.K. Metcalf a été sur toutes les lèvres au dernier combine, son coéquipier à Ole Miss, A.J. Brown, s'est aussi démarqué en réalisant un temps plus rapide que prévu au 40 verges, atténuant les inquiétudes par rapport à sa vitesse. Receveur très complet, Brown représenterait un ajout de taille à l'offensive, lui qui peut évoluer à l'extérieur, mais qui pourrait aussi très bien s'intégrer dans l'offensive des Packers comme demi inséré, en remplacement de Randall Cobb.
31Erik McCoy
OL
Texas A&M
La seule position où les Rams ont vraiment besoin d'aide immédiate est au niveau des secondeurs où Cory Littleton est bien seul. La position n'est pas géniale cette année et encore moins à ce rang où il serait trop tôt pour Mack Wilson. Les Rams viennent de perdre deux partants sur la ligne à l'attaque et même s'ils misent déjà sur des remplaçants de qualité, McCoy leur donnerait une profondeur très importante à une position souvent frappée par les blessures.
32DeAndre Baker
CB
Georgia
Bill Belichick aime repêcher des joueurs défensifs au premier tour et Baker est l'un des meilleurs demis de coins cette année, particulièrement en couverture homme à homme. Les Pats ont des trous sur la ligne défensive, mais avec un repêchage qui se déroulerait ainsi, la valeur est beaucoup plus intéressante chez les demis défensifs (Johnathan Abram est une option aussi) que sur la ligne défensive.

Sur quoi peut-on parier? 

En terminant, tout grand événement sportif amène quelques opportunités de paris. En me basant sur mes prédictions ci-dessous, j’en placerai moi-même quelques-uns. En en combinant certains selon votre goût du risque, vous pouvez aller chercher une cote assez intéressante au final.

Quinnen Williams avant Josh Allen (1,50)
Ed Oliver avant Rashan Gary (1,40)
Devin White avant Montez Sweat (1,30)
Devin Bush avant Christian Wilkins (1,55)
Garrett Bradbury avant Marquise Brown (1,40)
D.K. Metcalf après 18,5 (1,55)

Et un plus osé, mais pour lequel je suis confiant:

A.J. Brown avant Josh Jacobs (2,35)