La première ronde du repêchage d’entrée de la NFL est toujours un événement majeur, surtout que la plupart des joueurs choisis à ce moment auront un impact majeur sur la franchise qui les aura sélectionnés, et ce, bien souvent dès leur saison recrue. La cuvée 2018 est encore plus particulière en ce sens que pas moins de six quarts-arrière pourraient être choisis au premier tour, prenant une place immense dans les plans d’avenir de six équipes de la NFL.

La présence de tous ces quarts et équipes qui souhaitent les repêcher fait en sorte que le repêchage 2018 est particulièrement difficile à anticiper, plus encore à prédire, parce qu’une multitude d’équipes pourraient choisir d’améliorer leur rang pour mettre la main sur l’un des généraux disponibles faisant ainsi glisser des joueurs plus talentueux dans les mains d’autres formations. Les dernières rumeurs faisaient d’ailleurs état de beaucoup de discussions du côté des Giants, des Broncos, des Colts et des Bills, entre autres. Ajoutez à cela les écrans de fumée lancés par les équipes et vous obtenez un repêchage 2018 carrément impossible à prédire.

Néanmoins, c’est pour le plaisir que je vous présente ma prédiction des choix de chaque équipe au premier tour, en gardant toutefois en tête que des échanges surviendront. Ce mock draft tient compte des besoins de chaque équipe, des rumeurs qui les entourent actuellement, à la veille du repêchage, ainsi que de mes connaissances sur chacun de ces espoirs.

1.     Browns – Sam Darnold – QB – USC
Une forte rumeur persiste depuis le combine comme quoi les Browns seraient très intéressés par Josh Allen. Un commentaire du DG John Dorsey à l’effet que la taille des mains d’un quart est importante a d’ailleurs poussé plusieurs analystes à croire que le quart de l’Université du Wyoming serait effectivement le choix des Browns, d’autant plus que les mains de Darnold sont particulièrement petites et qu’il a perdu beaucoup d’échappés la saison dernière (neuf). Les dernières indications pointent tout de même vers la sélection du quart de 20 ans pour les Browns, qui souhaiteront mettre fin au carrousel de quarts-arrière qui tourne depuis 1999 à Cleveland. Ses aptitudes variées et son attitude de gagnant feront un grand bien aux Browns.

2.     Giants – Saquon Barkley – RB – Penn State
Il semblerait que le choix des Giants se fasse entre Darnold, qui est le seul quart qui soit vraiment en considération pour eux, l’ailier défensif Bradley Chubb et Barkley. Ce dernier est vu comme le meilleur porteur à être repêché depuis possiblement LaDainian Tomlinson. On le décrit comme un plus gros LeSean McCoy, c’est tout dire. L’attaque des Giants repose sur le bras d’Eli Manning depuis trop longtemps et la venue de Barkley changerait assurément la donne. Bradley Chubb pourrait être un remplaçant efficace à Jason Pierre-Paul, mais l’occasion est tout simplement trop belle pour les Giants, s’ils gardent le deuxième choix… ce qui est loin d’être garanti!

3.     Jets – Baker Mayfield – QB – Oklahoma
Les Jets ont payé le gros prix pour monter du sixième au troisième rang et ça n’annonce qu’une chose : ils vont enfin mettre la main sur leur quart de concession. Après avoir tenté le coup avec les Geno Smith, Mark Sanchez, Christian Hackenberg et autres, Mayfield semble posséder toutes les aptitudes pour ramener les Jets à la respectabilité. À 23 ans, il est le plus vieux des quarts de haut niveau disponibles, mais a prouvé qu’il est un gagnant et qu’il a bien peu de failles à son jeu. Sa maturité hors du terrain a toutefois été critiquée, ce qui pourrait faire peur à certaines équipes, mais pas au Jets, à mon avis.

4.     Browns (via Texans) – Bradley Chubb – DE – NC State
Même si Barkley est considéré comme le meilleur joueur du repêchage, je pense que la signature de Carlos Hyde et la présence de Duke Johnson viennent limiter le potentiel d’amélioration que la sélection du porteur de Penn State apporterait aux Browns. Dans ce scénario, Chubb est sans doute le meilleur joueur disponible et formerait un duo monstre avec le premier choix du dernier repêchage, Myles Garrett, de l’autre côté de la ligne défensive. Le seul bémol serait qu’avec Garrett, Chubb et Darnold, les Browns seraient financièrement dans le pétrin dans quelques années lorsqu’ils devraient signer les trois à d’énormes contrats. Cette considération est peut-être mineure, mais pourrait influencer leur décision d’échanger le choix, plutôt que de l’utiliser. Dans ce scénario, les Cardinals et les Bills seraient évidemment très actifs pour en faire l’acquisition en vue de l’utiliser sur un quart d’avenir.

5.     Broncos – Quenton Nelson – G – Notre Dame
Les Broncos sont difficiles à lire cette année, mais je n’ai pas l’impression qu’un quart est dans leurs plans au premier tour. L’arrivée de Case Keenum, qui sans être un jeunot, n’est pas non plus à l’aube de la retraite, m’indique qu’ils souhaitent continuer de bâtir leur formation sur une défensive solide avant tout. Un joueur de ligne offensive est rarement un choix excitant, encore moins lorsqu’il s’agit d’un garde, mais Nelson est considéré par certains comme le meilleur espoir de la cuvée de 2018 et a le potentiel d’être nommé All-Pro à de multiples reprises au cours de sa carrière. S’il n’échange pas le cinquième choix, John Elway aimera l’idée de l’utiliser sur Nelson.

6.     Colts – Roquan Smith – LB – Georgia
Dans les scénarios où Barkley ou Chubb atteignent le sixième choix, cette sélection est plutôt facile, mais advenant qu’ils ne soient pas disponibles, le repêchage prend une nouvelle tournure ici avec les Colts qui choisissent l’excellent secondeur de Georgia, Roquan Smith. Secondeur rapide et agile, il excelle en couverture contre la passe, ce qui est de plus en plus recherché dans la NFL, avec les nombreux porteurs qui peuvent être impliqués dans le plan de match offensif adverse de multiples façons. Certains comparent Smith à Luke Kuechly des Panthers, en termes d’impact qu’il peut avoir sur une équipe. Les Colts, à la recherche d’un leader en défensive depuis belle lurette, aimeraient donc bien mettre la main sur Smith.

7.     Buccaneers – Derwin James – S – Florida State
Les Buccaneers ont déjà leur quart d’avenir et bien qu’ils aimeraient mettre la main sur Barkley ou Nelson, je ne m’attends pas à les voir bouger, du moins pas vers le haut. La ligne à l’attaque est un gros problème devant Jameis Winston, mais après Nelson, aucun espoir ne vaut vraiment le coup à ce rang-ci, donc Tampa serait heureux de se tourner vers le maraudeur Derwin James, considéré par certains comme le meilleur athlète défensif de la cuvée 2018. À 6’3″ et 215 livres, James est un athlète exceptionnel qui démontre de superbes aptitudes en lecture du jeu et en anticipation.

8.     Bears – Tremaine Edmunds – LB – Virginia Tech
S’il est disponible, Quenton Nelson sera assurément le choix des Bears ici, à mon avis. Ceux-ci voudront aussi ajouter du talent en défensive et il se trouve qu’Edmunds est justement un athlète exceptionnel, comme le DG Ryan Pace les aime. À 6’4″  et 250 livres à seulement 19 ans, Edmunds est un monstre en défensive et bien qu’il doive s’améliorer en couverture de passe, son habileté à aussi jouer comme secondeur extérieur d’une défensive 3-4 lui donne une polyvalence très prisée à travers la NFL. Je serais donc bien surpris qu’il ne soit pas choisi dans le top 10.

9.     49ers – Minkah Fitzpatrick – S/CB – Alabama
San Francisco a maintenant son quart d’avenir en Jimmy Garoppolo, ce qui leur permet de se tourner vers d’autres besoins pressants. Leur front défensif s’annonce solide avec plusieurs bons jeunes, mais les ennuis légaux de Reuben Foster pourraient les forcer à retourner piger à cette position, surtout si Smith ou Edmonds est toujours disponible. Dans ce scénario, ils n’y sont pas et les 49ers, qui ont choisi de ne pas resigner Eric Reid, du moins pour l’instant, seraient très intéressés à aller chercher un leader pour leur tertiaire, 20e de la ligue contre la passe l’an dernier. Faisant preuve d’une grande intelligence sur le terrain comme en dehors, Fitzpatrick a aussi le physique et la vitesse pour être un joueur étoile à sa position.

10.     Raiders – Denzel Ward – CB – Ohio State
Une autre équipe qui devra se rabattre sur son plan B si Smith et Edmonds ne sont plus disponibles, mais la défensive d’Oakland a besoin de toute l’aide qu’elle peut trouver. Si ça semble cliché d’assigner un joueur rapide aux Raiders, rassurez-vous, la vitesse de Ward (4,32 secondes sur le 40 verges) n’est pas la seule raison de sa présence au 10e rang de mon mock. Oakland a pris le 24e rang pour les verges allouées par la passe l’an dernier et cherchent depuis longtemps ce demi de coin numéro un. Ward est à mon avis le meilleur demi de coin de l’encan 2018, mais sa taille (5’10″) pourrait refroidir certaines équipes. Je pourrais aussi voir les Raiders mettre la main sur Josh Jackson, un autre excellent demi de coin, ou encore sur le plaqueur offensif Mike McGlinchey, vu les ennuis de santé du vétéran Donald Penn.

Voir les choix 11-21
Voir les choix 22-32