Sélectionner une page

Officiellement, la période de signature des agents libres dans la NFL ne s’ouvrira que le 14 mars à 16h, mais dans les faits, de nombreux joueurs – dont plusieurs vedettes – ont déjà conclu des ententes avec de nouvelles formations.

Sammy Watkins – WR – Chiefs
À peine une saison après avoir été acquis via transaction par les Rams, le receveur de 24 ans déménage à nouveau et complétera maintenant un trio d’impact à Kansas City avec Travis Kelce et Tyreek Hill, offrant une panoplie d’armes offensives au jeune quart Patrick Mahomes. Choisi au quatrième rang du repêchage par les Bills en 2014, Watkins a été ralenti par plusieurs blessures jusqu’ici, mais il avait démontré tout son potentiel en 2015, récoltant 9 touchés et plus de 1000 verges au sol en seulement 13 rencontres. Il aurait signé un contrat de trois ans avec les Chiefs, lequel pourrait lui rapporter 48 millions de dollars. Vu son historique à l’infirmerie, on peut tout de même supposer qu’une bonne partie du pacte n’est pas garantie.

Allen Robinson – WR – Bears
Tout comme les Chiefs avec Mahomes, il semblerait que les Bears souhaitent mieux entourer leur jeune quart Mitch Trubisky, qui en sera à une deuxième saison dans la NFL. Il pourra compter sur les services du receveur de 6’3″ Allen Robinson, anciennement des Jaguars. Auteur de 1400 verges sur 80 réceptions, dont 14 touchés, en 2015, Robinson avait connu des ratés en 2016 avant de subir une déchirure du ligament croisé antérieur gauche lors du match d’ouverture l’an dernier, le forçant à rater toute la saison 2017. Les Bears lui auraient consenti un pacte de trois ans pour 42 millions de dollars. Chicago a aussi annoncé la signature de Cameron Meredith pour une saison. Meilleur receveur de l’équipe en 2016, le receveur éloigné a passé toute la saison 2017 sur la liste des blessés en raison d’une déchirure du ligament croisé antérieur.

Case Keenum – QB – Broncos
L’une des belles histoires de la saison 2017, Keenum tentera d’amener les succès qu’il a connus avec les Vikings à Denver. Après avoir montré une fiche de 9-15 à ses quatre premières saisons dans la NFL, Keenum a hérité du poste de partant des Vikings à la semaine deux et mené l’équipe à une fiche de 11-3 sous sa gouverne, culminant en une participation au championnat de la NFC. Son ratio de 22 passes de touché contre seulement 7 interceptions a surement séduit Denver qui a vu ses trois quarts lancer plus d’interceptions (22) que de passes de touché (19) en 2017. En effet, les Broncos avaient grandement besoin d’aide à la position de quart après que Trevor Siemian, Paxton Lynch et Brock Osweiler se soient succédés sans grand succès, menant les Broncos à une saison de 5-11, leur pire depuis 2010. Cette année-là, l’équipe avait repêché Von Miller au 2e rang du repêchage et la signature de Keenum devrait leur permettre d’utiliser leur choix de premier tour, le cinquième au total, sur une autre position, possiblement la ligne à l’attaque.

Drew Brees – QB – Saints
Sans grande surprise, Drew Brees demeurera avec les Saints pour deux saisons supplémentaires après s’être entendu sur les termes d’un contrat de deux saisons qui lui rapportera 50 millions de dollars. L’un des meilleurs quarts de l’histoire de la NFL, Brees a mené La Nouvelle-Orléans à un Super Bowl en 2009 en plus de montrer le plus haut taux de complétions en carrière dans l’histoire de la ligue. 2017 était la première année depuis 2009 où il ne franchissait pas la marque des 4 500 verges aériennes, mais le tout s’explique par une attaque mieux équilibrée qui mise avant tout sur les prouesses athlétiques de porteurs Alvin Kamara et Mark Ingram.

Albert Wilson – WR – Dolphins
Les Dolphins ont mis sous contrat le receveur Albert Wilson, auparavant le deuxième receveur éloigné des Chiefs derrière Tyreek Hill. Ayant échangé Jarvis Landry aux Browns, les Dolphins s’attendent probablement à ce que Wilson remplace une partie de sa production, lui qui évoluait régulièrement comme demi inséré à Kansas City. Le contrat serait d’une valeur de 24 millions pour trois ans, un énorme pari de Miami pour un receveur qui n’a jamais atteint le plateau des 600 verges en quatre saisons dans la NFL, ne marquant que sept touchés au cours de cette période.

Star Lotulelei – DT – Bills
Les Bills ajouteront du muscle à leur ligne défensive en mettant sous contrat le plaqueur Star Lotulelei, anciennement avec les Panthers. Choix de premier tour de la Caroline en 2013, le joueur originaire de Tonga devrait améliorer la défensive des Bills contre le jeu au sol, laquelle a été lamentable après l’échange de Marcell Dareus aux Jaguars en octobre dernier.

Les Bills repêcheront au 12e rang

Au chapitre des transactions, l’entre-saison 2018 continue de nous surprendre alors que les Bills ont envoyé le plaqueur Cordy Glenn aux Bengals dans le but de passer du 21e au 12e rang du prochain repêchage. Il ne fait pas de doute que les Bills souhaitent mettre la main sur leur quart d’avenir avec ce choix après avoir échangé Tyrod Taylor aux Browns le weekend dernier. De leur côté, les Bengals comblent le vide laissé par le départ d’Andrew Whitworth sur leur ligne offensive l’an dernier, après que celui-ci eut signé avec les Rams.

La fin pour plusieurs étoiles?

Notons en terminant que le début de semaine a été difficile pour de nombreux vétérans dans la NFL alors que William Gay (PIT), Tamba Hali (KC), Lardarius Webb (BAL), Ndamukong Suh (MIA), Lawrence Timmons (MIA), Sean Smith (OAK), Adrian Peterson (ARI), Danny Woodhead (BAL), Jeremy Maclin (BAL) et Dominique Rodgers-Cromartie (NYG) ont tous été libérés par leur équipe respective. La plupart de ces joueurs sont d’anciens participants au Pro Bowl, certains ayant même été nommés sur les équipes All-Pro de fin de saison. Il sera intéressant de voir combien pourront se trouver une nouvelle équipe alors que la NFL fait de plus en plus de place aux jeunes joueurs dès leur sortie des circuits universitaires.