Après une semaine remplie de matchs palpitants, la semaine 10 risque de laisser les amateurs de football sur leur appétit alors que peu de matchs de haut profil sont à l’affiche. Déjà, le match très attendu du jeudi soir s’est soldé par une victoire sans équivoque des Steelers et il ne faudrait pas se surprendre que les matchs de dimanche suivent aussi cette tendance. Le match Seahawks-Rams est probablement le plus intéressant à l’affiche, mais pas nécessairement le plus excitant en termes de Daily Fantasy.

Les matchs où le plus de points sont attendus incluent Saints-Bengals, Redskins-Buccaneers et Falcons-Browns, tandis que le match Bills-Jets s’annonce à l’inverse un buffet pour les deux défensives. Parmi les joueurs que je préfère ce dimanche, on compte Kareem Hunt, Josh Gordon et Dion Lewis tandis que la position d’ailier rapproché est particulièrement mince, surtout avec O.J. Howard qui est maintenant établi parmi les meilleurs à sa position, mais qui devient un peu cher pour le faible volume de passes qui va en sa direction.

Quarts-arrières

Drew Brees (NO) – 6 300$ : À leurs cinq derniers matchs, les Bengals ont alloué une moyenne de 360 verges aux quarts adverses. Cette moyenne grimpe à 404 par match si on exclut les 185 accordées à Brock Osweiler. Une semaine après avoir traversé la défensive des Rams, Brees sera à nouveau une option de choix au poste de quart. 
Ryan Fitzpatrick (WSH) – 5 900$
: La défensive des Redskins n’est plus ce qu’elle était, mais c’est en fait l’ineptie de la défense des Bucs qui rend Fitzpatrick aussi intéressant. Il tire souvent de l’arrière et à l’exclusion de son match atroce à Chicago à la semaine 4, il récolte en moyenne 34,6 points par rencontre, un pointage absolument exceptionnel et loin d’être inatteignable vu l’incapacité des Bucs à courir avec le ballon. 
Baker Mayfield (CLE) – 5 400$
: La défensive des Falcons est la troisième pire du circuit contre les quarts adverses, mais attention, elle s’est replacée depuis deux matchs… face à Eli Manning et Alex Smith. Je suis confiant que Mayfield pourra atteindre les 20 points, à la maison, surtout dans un match où Cleveland devrait tirer de l’arrière rapidement. 
Marcus Mariota (TEN) – 4 700$
: Il vient un point où un quart est intéressant seulement en raison de son salaire et pour Mariota, à 4 700$, c’est le cas. Les Patriots accordent le 8e plus haut total de points aux quarts adverses et ont particulièrement peiné contre les quarts mobiles comme Blake Bortles, Patrick Mahomes et Mitch Trubisky. Je n’aime pas vraiment de receveur du Tennessee, mais Mariota est un choix très intéressant à domicile pour les Titans qui voudront se maintenir dans la course aux séries. À un aussi bas salaire, Mariota permet de faire de très belles choses avec un alignement.

Porteurs de ballon

Kareem Hunt (KC) – 8 500$ : Ça y est, Todd Gurley n’est plus ma recommandation la plus chère, ce titre revenant à Kareem Hunt. Avec sept touchés en trois matchs et une moyenne de 28 points DK à ses SIX derniers matchs, Hunt connait une séquence irrésistible et s’apprête maintenant à affronter la deuxième pire équipe contre les porteurs adverses cette année. Considérant le succès des Cards contre le jeu aérien, Hunt est un must pour moi cette semaine. 
David Johnson (ARI) – 6 800$ :
Une seule équipe fait pire que les Cardinals cette année contre les porteurs : les Chiefs, qui sont également de loin la pire équipe contre les porteurs adverses dans le jeu aérien. Historiquement excellent dans cette facette du jeu, Johnson sera probablement plus impliqué par Byron Leftwich, qui vient de bénéficier d’une semaine de congé pour peaufiner son livre jeu offensif.
Leonard Fournette (JAX) – 6 300$
: Fournette a été mon choix de premier tour cette année en fantasy… pas besoin de vous dire que je ne le porte pas dans mon coeur en ce moment. Néanmoins, il est finalement en santé et les Colts ne sont pas connus pour leur excellente défensive. À 6 300$, ça pourrait être le plus bas qu’il descend cette saison, donc si vous avez confiance, placez le dans votre alignement, il aura de belles opportunités, surtout près de la zone des buts, dans un match qui pourrait être étonnamment offensif. 
Tevin Coleman (ATL) – 5 400$
: Je me fie souvent davantage à des statistiques qu’à des impressions, mais il me suffit de regarder la vidéo des verges gagnées par Kareem Hunt la semaine derrière pour saliver devant les perspectives de Coleman contre les Browns. Joe Schobert sera de retour, mais l’excellent Christian Kirksey est fini pour l’année et Coleman pourrait dominer cette défensive qui vient d’accorder plus de 40 points aux porteurs adverses dans trois de leurs quatre derniers matchs, le duo médiocre des Bucs étant la seule exception.
Dion Lewis (TEN) – 4 600$ : Parfois, de belles aubaines sont disponibles chez les joueurs qui jouent le lundi soir et Lewis entre dans cette catégorie. Il a récolté au moins 21,5 points depuis deux matchs et s’est clairement établi comme porteur numéro un devant Derrick Henry. En effet, sa présence sur le terrain 85% du temps face aux Cowboys ne peut être que de bon augure avant un match contre son ancienne équipe, d’autant plus que les Titans devraient jouer du football de rattrapage toute la journée, augmentant l’implication de Lewis par la voie des airs. 
Mike Davis (SEA) – 4 300$ 
: Si Chris Carson joue, oubliez cette option, mais dans le cas contraire, souvenez-vous de ce qu’a fait Davis en l’absence du porteur de deuxième année. 31,4 points à la semaine 4 et 17,7 la semaine dernière. Il est impliqué dans le jeu aérien et excellent à la porte des buts et vu la nouvelle identité des Seahawks comme équipe qui court à profusion, Davis pourrait être dans une position idéale, même face aux puissants Rams.

Receveurs de passes

Michael Thomas (NO) – 8 100$ : Après quatre semaines plus tranquilles, Thomas est revenu en force avec 42 points la semaine dernière. Le plus incroyable, c’est que le receveur de troisième année mène toujours les receveurs du circuit pour les points par match malgré ce passage à vide de quatre matchs où sa moyenne n’a été que de 13,3 points par rencontre. Les Bengals n’ont aucun demi de coin capable de couvrir Thomas, qui pourrait s’amuser à Cincinnati. 
Mike Evans (TB) – 7 000$
: À première vue, j’aurais éviter un receveur qui devrait faire face à Josh Norman, mais les gros receveurs auxquels il a fait face (Thomas, Adams, Beckham et Jones) ont connu beaucoup de succès contre lui. Considérant le nombre de passes que tentent les Buccaneers, j’aime ses perspectives cette semaine.
Jarvis Landry (CLE) – 6 200$
: Peu de joueurs ont été aussi frustrants que Landry cette année. Deuxième dans la NFL pour le nombre de fois où il a été visé (101), il ne figure qu’au 17e rang pour les points. Un affrontement contre Brian Poole – qui a été lessivé par Maurice Harris, Adam Humphries et Jarius Wright cette année – est très avantageux pour Landry, qui demeure l’un des meilleurs demis insérés dans tout le circuit.
Josh Gordon (NE) – 6 000$
: Après quelques belles tentatives, Gordon a finalement explosé contre les Packers la semaine dernière et à seulement 6 000$, j’adore ses chances de récidiver contre Malcolm Butler, un ancien des Pats. Les Patriots le connaissent bien et voudront exploiter ses faiblesses, lui qui connait une saison atroce jusqu’ici. Julian Edelman (6 800$) est aussi d’intérêt face à un autre ancien Patriot, Logan Ryan. 
Marquez Valdes-Scantling (GB) – 5 000$
: La saison de Geronimo Allison est terminée et ça augure très bien pour la recrue de 6’4″, qui est en voie de s’établir comme l’option numéro deux dans l’attaque d’Aaron Rodgers, une position assez enviable. Randall Cobb a des ennuis récurrents à l’ischiojambier, ce qui pourrait ouvrir toute grande la porte à Valdes-Scantling, qui a récolté en moyenne 16,1 points à ses quatre derniers matchs. Un duel contre le très ordinaire Torry McTyer, ridiculisé par Martavis Bryant, Taylor Gabriel et Cordarrelle Patterson jusqu’ici.
Maurice Harris (WAS) – 3 900$
: Jamison Crowder absent, Harris est possiblement la plus belle aubaine de la semaine à seulement 3 900$. Sorti un peu de nulle part, il a capté dix des douze ballons envoyés en sa direction la semaine dernière et l’affrontement face à MJ Stewart, qui accorde une cote d’efficacité de 148,6 aux quarts adverses qui le visent. Vu les nombreuses blessures en attaque à Washington et la ligne à l’attaque amochée, Harris pourrait visé à profusion sur des courtes passes.

Ailiers rapprochés

Jared Cook (OAK) – 4 700$ : En début de saison, les Chargers n’allouaient absolument rien aux ailiers rapprochés adverses, mais depuis quelques semaines, la situation a changé et ils ont alloué au moins un touché à quatre de leurs cinq derniers matchs. Cook est possiblement l’option numéro un de la piètre offensive des Raiders et je m’attends à ce qu’il soit visé à profusion ce dimanche. 
Jimmy Graham (GB) – 4 600$
: Depuis trois semaines, les Dolphins ont donné deux touchés aux ailiers rapprochés des Lions et deux à ceux des Texans, avant d’accorder 74 verges à ceux des Jets, trois des équipes les moins bien nanties à cette position dans toute la ligue. Graham a récolté au moins 13,6 points lors de trois de ses quatre derniers matchs. Sans être la mer à boire, une telle performance représenterait une valeur de 3X son salaire cette semaine, un très bon résultat dans une mauvaise semaine pour la position. Si Randall Cobb est absent, sa valeur augmente encore plus.
Ben Watson (NO) – 3 400$
: Seuls les Panthers sont pire que les Bengals pour arrêter les ailiers rapprochés adverses. Le risque avec Watson, c’est que depuis la semaine 4, il n’a jamais couru plus de 15 tracés de passe, ce qui limite grandement son potentiel dans le jeu aérien. Certes, il est visé en moyenne 4,5 fois par match et n’a besoin que d’un touché pour réaliser une bonne journée de travail, mais il faut tout de même garder ça en tête.
Nick Vannett (SEA) – 2 700$
: J’ai déjà inclus Vannett ici à quelques reprises, mais il continue d’être disponible à un très bon salaire après avoir finalement éclos pour 78 verges sur 6 réceptions (8 cibles) et un touché contre les Chargers la semaine dernière. Malgré le retour d’Ed Dickson, il semble être l’ailier rapproché à utiliser à Seattle et cette dernière performance risque d’augmenter la confiance de Russell Wilson à son endroit, surtout face à une défensive qui est attaquable à cette position.

Défensives

Bears (CHI) – 3 600$ : Les Vikings ont réussi 10 sacks la semaine dernière face à la ligne offensive des Lions, qui connait toutes sortes de difficultés en ce moment. Khalil Mack devrait revenir au jeu dimanche pour les Bears qui ont de loin la défensive au plus haut potentiel en format fantasy. C’est aussi la défensive la plus dispendieuse cette semaine, mais n’hésitez pas à l’utiliser.
Jets (NYJ) – 3 400$
: Difficile de ne pas utiliser une défensive qui fera face au quatrième quart utilisé par les Bills, Matt Barkley, à domicile. Les Bills sont DE LOIN l’équipe qui alloue le plus de points aux défensives adverses en format fantasy, ayant permis 16 points ou plus à six reprises, incluant quatre en cinq matchs sur la route! Avec un quart qui en sera à sa première activité en saison depuis 2016, les Jets seront assurément la défensive que j’utiliserai. 
Jaguars (JAX) – 2 900$
: Andrew Luck est propice à causer des revirements et malgré un début difficile pour les Jaguars, ils ont encore tout de même une défensive redoutable et ils seront de retour de semaine de congé avec Leonard Fournette dans l’alignement. Ils pourraient donc revenir à la formule de contrôle du cadran et de défensive opportuniste qui leur a donné tant de succès l’an dernier. 
Patriots (NE) – 2 700$
: Si vous ne croyez pas du tout en ma suggestion de Marcus Mariota, la défensive des Patriots est disponible à un prix très avantageux et même dans un bon match du jeune quart, les Cowboys ont réussi 7 points contre les Titans la semaine dernière et ceux-ci sont la cinquième la plus généreuse à l’égard des défensives adverses en fantasy.

En se basant sur ces prédictions, voici un exemple d’alignement que vous pourriez utiliser cette semaine avec votre budget de 50 000$: