Sélectionner une page

Pour les amateurs de paris sportifs, le Super Bowl est un peu comme l’opportunité ultime; d’une part parce qu’il s’agit du dernier match de la NFL avant le mois de septembre, mais également parce que l’offre de paris sur la grande célébration du football américain a de quoi satisfaire les intérêts de tous avec des paris qui ne sont pas disponibles pour les autres matchs au calendrier. Sans même entrer dans les paris sur la durée de l’interprétation de l’hymne national américain par Pink ou la couleur du Gatorade versé sur l’entraineur-chef de l’équipe championne, c’est l’occasion de laisser aller son « guts » et de tenter des paris un peu plus risqués.

Pour l’occasion, je vous présente donc trois combinaisons personnelles à considérer selon le niveau de risque que vous jugez acceptable. Chacune est composée d’une série de paris que vous pouvez combiner sur Mise-o-Jeu avec une petite analyse pour chaque scénario. Évidemment, vous n’êtes pas forcés de combiner toutes ces suggestions, mais ça peut tout de même donner une idée. Gardez seulement en tête qu’à l’exception de certaines offres de paris, vous devez combiner au moins deux paris pour chaque mise que vous effectuerez, jusqu’à un maximum de huit.

Scénario 1 – Faible risque – Les évidences

La semaine dernière, Rex Burkhead n’a été sur le terrain que pour trois maigres jeux offensifs, portant le ballon une fois pour cinq verges. Considérant le succès qu’ont connu James White et Dion Lewis dans le champ arrière, le seul contexte où je vois Burkhead être plus employé que ça est si les Patriots devaient largement prendre les devants tôt dans le match. Je m’attends à voir les Eagles exploiter à profusion le duel entre leur demi inséré Nelson Agholor et le demi de coin « nickel » des Pats, Eric Rowe. Celui-ci a peiné toute la saison et devrait être débordé contre l’un des meilleurs à sa position dans la NFL.

Fait intéressant, la dernière fois qu’un placement d’au moins 47 verges a été réussi au Super Bowl, c’était en 2010; en fait, le placement de 41 verges réussi par Stephen Gostkowski en fin de première demie l’année dernière était le plus long depuis cette même année 2010. Considérant que d’excellents botteurs comme Gostkowski, Steven Hauschka, Justin Tucker et David Akers n’ont pas même tenté d’aussi long placement en grande finale depuis, je trouve cette cote très intéressante. Autre fait intéressant, lors de ses trois dernières présences au Super Bowl, Tom Brady a mené l’attaque des Patriots a une impressionnante production offensive au premier quart de… zéro point. Avec Nick Foles à la tête de leur offensive, les Eagles ont marqué 21 points au premier quart en cinq rencontres, soit une moyenne d’à peine quatre par match. Je m’attends donc à un premier quart tranquille au cours duquel les deux équipes resteront prudentes, de peur de commettre la première bévue.

À mesure que la saison a progressé, les Patriots sont devenus particulièrement disciplinés, si bien qu’à leurs cinq derniers matchs, ils n’ont jamais récolté plus de quatre pénalités, étant punis pour un maigre total de 110 verges au cours de cette séquence. En fait, à leurs neufs derniers matchs en séries éliminatoires, les Patriots n’ont franchi la marque des 49 verges qu’à deux reprises, étant pénalisés pour 50 et 53 verges. Dans un match de la plus haute importance, je serais donc surpris que cette tendance change. À l’inverse, Philadelphie a été l’une des formations les plus punies en saison, mais surtout, l’une de celles qui ont le moins bénéficié de pénalités adverses, ce qui est tout de même étrange considérant leur fiche de 13-3 en saison régulière.

Total de verges au sol accumulées par Rex Burkhead : Moins de 14,5 (1,75)
Total de verges sur réception accumulées par Nelson Agholor : Plus de 42,5 (1,75)
Quelle sera la distance du plus long placement réussi dans le match : Moins de 46,5 (1,85)
Total de points marqués au premier quart : Moins de 9,5 (2,00)
Quelle équipe accumulera le plus de pénalités : Philadelphie (1,75)
——————————————————————————————
Cote totale : 19,83 – Gain potentiel pour mise de 5$ : 99,15$

Scénario 2 – Moyen risque – Les Patriots l’emportent
À travers les années, les Patriots ont prouvé qu’ils pouvaient autant l’emporter par des pointages indécents que par un seul point sur le dernier jeu du match. Je ne me mouille donc pas à tenter de prédire un écart ou un pointage précis. Pour une équipe universellement vue comme favorite, la cote de 1,40 est tout de même intéressante. Lors de leur séquence victorieuse actuelle, les Patriots ont beaucoup utilisé le jeu au sol, faisant grandement confiance à Dion Lewis à ce niveau. Certes, le front défensif des Eagles est très solide, mais devant la menace aérienne, le jeu au sol des Patriots devrait être en mesure de gagner beaucoup de terrain, surtout dans un scénario ou la Nouvelle-Angleterre prendrait les devants. Les Eagles seraient alors forcés d’utiliser davantage le bras de Nick Foles et délaisser Jay Ajayi, LeGarrette Blount et le jeu au sol. Cette combinaison d’événements me semble assez probable, surtout dans un scénario où Tom Brady est en mesure de donner une bonne avance à son équipe assez tôt dans le match. Même dans un match serré, Blount n’a été en mesure de récolter 30 verges ou plus qu’à une reprise lors de ses six derniers matchs. Dans une cause perdante, il sera vite écarté de l’équation.

J’avais inclus un pari sur le total de verges au sol de Brady puisque je misais sur le fait qu’advenant une victoire des Patriots, il devrait probablement mettre le genou au sol à quelques reprises, réduisant son total de verges par la course. Je me suis ensuite souvenu du Super Bowl de l’an dernier où le quart étoile avait surpris tout le monde avait une course de quinze verges en troisième et huit face à une défensive homme à homme. J’aimerais bien me dire qu’il ne retentera pas le coup cette année, mais face à un excellent front défensif, il pourrait avoir à courir pour sauver sa peau à quelques reprises.

Je crois que les Patriots voudront impliquer le héros du dernier Super Bowl rapidement et souvent dans le match. Les cotes des paris visant le porteur James White m’apparaissent donc très alléchantes, considérant combien les totaux demandés sont bas. Certes, il n’est pas beaucoup utilisé dans le jeu au sol, mais la semaine dernière, il a tout de même été sur le terrain plus souvent que Dion Lewis. S’il peut obtenir le ballon sur trois ou quatre courses et autant de passes, il ne devrait pas avoir de difficulté à franchir les totaux au sol (10,5) et par la passe (24,5), même face à une défensive qui excelle à couvrir les porteurs adverses.

Gagnant du match : Patriots (1,40)
Total de verges sur réception accumulées par Nelson Agholor : Plus de 42,5 (1,75)
Qui accumulera le plus de verges au sol entre Dion Lewis et Jay Ajayi : Dion Lewis (2,20)
Total de verges au sol accumulées par LeGarrette Blount : Moins de 29,5 (1,75)
Total de verges au sol accumulées par James White: Plus de 10,5 (1,75)
Total de verges sur réception accumulées par James White : Plus de 24,5 (1,75)
Total de verges de pénalité pour les Patriots : Moins de 48,5 (1,75)
——————————————————————————————
Cote totale : 50,55 – Gain potentiel pour mise de 5$ : 252,80$

Scénario 3 – Haut risque – Les Eagles l’emportent
Les Eagles m’ont surpris la semaine dernière, mais s’ils devaient remporter le premier Super Bowl de leur histoire, ça serait au terme d’une bataille serrée jusqu’à la toute fin, d’où la prédiction d’une victoire par 1 à 6 points. Pour un scénario loin d’être loufoque, la cote est d’ailleurs très intéressante à plus de 5.

Danny Amendola est tout feu tout flammes depuis le début des séries et il remplace à merveille Julian Edelman. Il aura tout de même tout un défi face à l’un des meilleurs demis défensifs cette année, Patrick Robinson. Je crois tout de même qu’Amendola sera impliqué souvent sur des passes rapides, qui devraient être nombreuses dans le plan de match de Bill Belichick face aux Eagles et leur excellent front défensif. Considérant qu’il a capté 26 des 33 passes tentées vers lui à ses trois derniers matchs en séries pour des gains de 274 verges, le total de 53 verges me semble plus qu’atteignable dans son cas!

La semaine dernière, Corey Clement a été employé pour 21 jeux offensifs, soit près du double de LeGarrette Blount. Clement a franchi la marque des 13 verges au sol huit fois à ses onze dernières sorties et surtout dans huit de leur neuf dernières victoires. Si les Eagles gagnent, Clement aura certainement eu à jouer un rôle. En terminant, même dans une victoire, je pense que les Eagles seront plus punis que les Patriots, pour les raisons évoquées ci-dessus

Qui gagne le match et par combien de points? Philadelphie par 1 à 6 points (5,10)
Total de verges sur réception accumulées par Nelson Agholor : Plus de 42,5 (1,75)
Total de verges sur réception accumulées par Danny Amendola : Plus de 52,5 (1,75)
Total de verges sur réception accumulées par James White : Plus de 24,5 (1,75)
Total de verges au sol accumulées par Jay Ajayi : Plus de 65,5 (1,75)
Total de verges au sol accumulées par Corey Clement : Plus de 12,5 (1,75)
Quelle sera la distance du plus long placement réussi dans le match : Moins de 46,5 (1,85)
Quelle équipe accumulera le plus de pénalités : Philadelphie (1,75)
——————————————————————————————
Cote totale : 271,00 – Gain potentiel pour mise de 5$ : 1 355,00$

En terminant, pour les amateurs qui prévoient célébrer ce dimanche en regardant le match Canadiens-Sénateurs en après-midi avant la grande messe du football, Loto-Québec a pensé à vous avec des paris simples qui combinent des variables des deux matchs. Pour le plaisir, j’aurai un « petit deux » sur Danny Amendola dans la prédiction pour le nombre le plus élevé entre « Passes captées par Danny Amendola » et « Lancers au but par Max Pacioretty », le tout pour une cote de 1,45, pas énorme, mais juste assez pour avoir un petit intérêt supplémentaire à regarder le match du Tricolore!

Bon Super Bowl à tous et bonne chance!