INFORMATIONS

Date de naissance : 3 mars 1997

Lieu de naissance : Québec, QC, Canada

Position : Centre, ailier droit

Grandeur: 6pi2

Poids: 181 lb

Lance: Droite

Repêché: Jamais repêché

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
C
Potentiel de production
30-40 points

Un fabriquant de jeu bon dans les deux sens de la patinoire, possède un bon tir des poignets

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

5 mars 2020, Alexandre Gaucher
Très versatile, Alexandre Alain est un élément relativement important de l’attaque du Rocket depuis maintenant deux ans. Étant capable de jouer tous les styles de jeu, il est employé de plusieurs manières, démontrant une compréhension du jeu élevée. Faisant preuve de ténacité, il n’hésite pas à utiliser son corps dans les batailles physiques, particulièrement le long des rampes, afin de récupérer les rondelles rapidement. Ayant une éthique de travail irréprochable, il est aussi capable de tirer son épingle du jeu offensivement grâce à ses habiletés de passeurs. Il est capable de bien lire le jeu et d’être suffisamment créatif dans sa sélection de passes. Le fait qu’il soit responsable défensivement pourrait l’aider éventuellement à disputer quelques matchs dans la LNH dans un rôle de soutien.

13 février 2019, Alexandre Gaucher
Signé par l’organisation des Canadiens le 24 avril 2018 en tant qu’agent libre, Alexandre Alain est un espoir qui peut surprendre puisqu’il possède des qualités qui pourraient lui permettre un jour de jouer des parties dans la LNH. Il joue intelligemment dans les deux sens de la patinoire, il est un bon patineur et il peut produire offensivement à l’aide de son tir des poignets et de son habileté à distribuer le disque à ses coéquipiers. Il est d’ailleurs capable d’utiliser un bon maniement du bâton pour se créer de l’espace en zone offensive. Cette saison avec le Rocket à Laval, il est utilisé sur la plupart des trios et il est un heureux complément à ses partenaires, peu importe leur style de jeu adopté. Avec 18 points en 48 rencontres, soit deux de plus que Lukas Vejdemo qui avait déjà l’expérience professionnelle de la SHL avant cette saison, il fait relativement bien dans une équipe qui manque d’attaque en général. Sa fin de saison et sa deuxième année professionnelle devraient nous offrir un meilleur aperçu de son potentiel de développement.