INFORMATIONS

Date de naissance : 19 novembre 1998

Lieu de naissance : Calgary, AB, Canada

Position : Défenseur

Grandeur: 6pi1

Poids: 203 lb

Lance: Droite

Repêché: 2017 Ronde 3, 87e au total, Montréal

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
B
Potentiel de production
20-30 points

Un défenseur mobile qui excelle dans la relance du jeu

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

5 mars 2020, Alexandre Gaucher
Plusieurs partisans ont adoré le passage de Cale Fleury à Montréal cette saison. Avec raison! Le jeune défenseur offre plusieurs choses très intéressantes lorsqu’il est sur la patinoire. Il est très alerte défensivement, profitant de son coup de patin pour bien se déplacer et se positionner face aux attaquants adverses. Il fait de bonnes lectures du jeu et utilise très bien son corps pour défendre son territoire. Il n’hésitera jamais à distribuer les mises en échec au bon moment. Son potentiel offensif n’est peut-être pas le plus énorme, mais cela ne l’empêche pas de faire de bonnes passes à ses coéquipiers, que ce soit lors des relances ou encore lorsque le jeu s’installer en zone offensive. Fleury se débrouille dans tous les aspects du jeu.

17 septembre 2019, Mathieu Lavigne
Un excellent patineur capable de jouer de façon physique, Fleury a réussi la transition au hockey professionnel avec brio. En effet, il a terminé la saison sur la première paire défensive à Laval et était utilisé dans toutes les situations. La prochaine saison sera intéressante pour voir à quel point son jeu offensif s’est développé, mais ses autres aptitudes lui confèrent un potentiel de défenseur complet pouvant évoluer sur une deuxième paire de même qu’en infériorité numérique. Reste à voir si les beaux flashs offensifs qu’il réalise à l’occasion se transposent aussi au niveau supérieur. On pourrait le voir dans la LNH pour quelques rencontres cette année et comme régulier d’ici deux ans.

13 février 2019, Alexandre Gaucher
Un défenseur qui progresse constamment, Cale Fleury continue de s’habituer au style de jeu de la Ligue américaine. Il est vraiment un joueur complet dans les deux sens du jeu et profite d’une grande mobilité sur patin. Il sait se déplacer avec la rondelle pour les sorties de zone, que ce soit pour profiter d’une meilleure ligne de passe ou simplement en effectuant lui-même la sortie de zone en transportant le disque. Son jeu défensif en général deviendra meilleur avec le temps, mais une partie intéressante qu’il présente déjà est au niveau physique alors qu’il utilise bien son corps dans les batailles pour la possession de la rondelle. En ce moment, il pointe au 14e rang de la AHL chez les défenseurs de 20 ans et moins qui ont un minimum de 10 parties avec 11 points en 33 parties.

20 mars 2018, Mathieu Lavigne
Choisi en fin de troisième ronde (87e) par Montréal lors du dernier repêchage, Fleury est passé du Ice de Kootenay aux Pats en novembre dans une transaction qui lui aura fait le plus grand bien. Quittant une formation en voie de rater les séries pour une troisième saison consécutive, l’arrière de 6’2″ a rejoint l’une des puissances de la ligue, déjà assurée de participer au tournoi de la Coupe Memorial. Je parle de puissance parce que bien que les Pats n’aient pu faire mieux que le troisième rang de la division est de la WHL, l’équipe déborde de talent, misant sur sept joueurs repêchés dans la LNH, dont l’excellent Sam Steel. En défensive, Fleury complète un trio redoutable avec Libor Hajek (NYR) et Josh Mahura (ANA). L’espoir du Tricolore a conclu la saison avec une fiche de 12 buts et 39 aides pour 51 points et une fiche de +17, tous des sommets en carrière.

31 janvier 2018, Mathieu Lavigne
Sans faire de vagues, les membres de la vague de défenseurs de l’Ouest choisis par le Tricolore au plus récent repêchage connaissent de bons moments dans la ligue de l’Ouest. Si Josh Brook demeure le plus prometteur, c’est plutôt Fleury, choisi en fin de troisième ronde, qui a le plus brillé en janvier. Évoluant sur la première paire défensive aux côtés de Libor Hajek, choix de deuxième tour du Lightning qui a brillé pour les Tchèques au plus récent Championnat du monde de hockey junior, Fleury a disputé treize rencontres et récolté douze points. Il a de plus présenté une excellente fiche de +12 en janvier, son meilleur mois en carrière. Ayant débuté la saison comme capitaine du Ice de Kootenay, où il avait compilé une fiche de -98 à ses deux dernières saisons, Fleury peut maintenant démontrer tout son talent, comme en font foi ses 26 points en 31 rencontres depuis son arrivée avec les Pats. Notez que Fleury complétera son mois de janvier ce soir, face aux Cougars de Prince George, l’une des pires formations du circuit.