INFORMATIONS

Date de naissance : 6 mai 1996

Lieu de naissance : Blainville, QC, Canada

Position : Centre, ailier gauche

Grandeur: 5pi9

Poids: 170 lb

Lance: Gauche

Repêché: 2014 Ronde 5, 147e au total, Montréal

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
C
Potentiel de production
30-40 points

Un fabriquant de jeu avec une belle vision du jeu, présente un bon coup de patin

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

13 février 2019, Mathieu Lavigne
Ancien premier choix au total dans la LHJMQ, il a toujours été clair que le fils de Donald possède un talent offensif exceptionnel, mais c’est au niveau des autres atouts que ses lacunes sont rapidement exposées. Patineur très agile, sa vitesse et son accélération laissent néanmoins à désirer pour un joueur aussi petit (5’9″). Son jeu défensif n’est pas au point et sa prise de décision résulte encore trop souvent en des revirements. S’il y a une chose qu’Audette fait bien toutefois, c’est produire en avantage numérique. À tous les niveaux où il est passé, il a su profiter de la fraction de seconde supplémentaire qui lui est donnée lorsque l’adversaire a un joueur en moins sur la glace pour rejoindre un coéquipier à l’aide d’une passe savante. C’est d’ailleurs cette faculté qui pourrait lui ouvrir une porte vers la LNH, si le contexte le permet. Autrement, il s’ajoutera à la longue liste de joueurs qui performent bien dans la Ligue américaine ou en Europe, mais qui, finalement, ne jouent qu’une poignée de parties dans la Ligue nationale.

30 janvier 2019, Mathieu Lavigne
Après un début de saison plus qu’ordinaire, le Rocket s’est replacé en janvier avec une fiche de 6-3-2 qui lui a permis de revenir dans la course aux séries éliminatoires. L’un des grands artisans de cette remontée a sans contredit été le Québécois Daniel Audette, auteur de 5 buts et 9 aides, pour 14 points, en 11 rencontres. Le comparatif entre son mois de janvier et le reste de la saison est par ailleurs fulgurant, alors qu’il n’avait pu faire mieux qu’une fiche de 3-10-13 en 29 rencontres avant l’arrivée de 2019. Un diminutif attaquant offensif, Audette ne sera possiblement jamais un joueur régulier dans la LNH, mais il est tout de même en voie de connaitre (et de loin) sa meilleure saison dans la Ligue américaine, après des récoltes de 30 et de 29 points. Spécialiste de l’avantage numérique, où il a récolté plus de la moitié de ses points cette saison (14 sur 27), le choix de cinquième tour de Montréal en 2014 peut toujours s’accrocher à l’espoir de jouer un tel rôle dans la LNH un jour. Autrement, il a tout de même le potentiel de devenir dominant dans cette facette aux niveaux inférieurs.