INFORMATIONS

Date de naissance : 15 septembre 1999

Lieu de naissance : West Salem, WI, États-Unis

Position : Ailier gauche

Grandeur: 5pi11

Poids: 176 lb

Lance: Gauche

Repêché: 2018 Ronde 4, 123e au total, Montréal

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
C
Potentiel de production
25-35 points

Un rapide attaquant qui excelle dans les deux sens de la patinoire

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

13 février 2019, Mathieu Lavigne
Repêché par le Tricolore à sa deuxième année d’éligibilité, Gorniak est vraisemblablement un projet à long terme pour Montréal. La première chose qui saute aux yeux quand on le regarde à l’œuvre est son coup de patin explosif. Combiné à une hargne en échec avant et à une volonté de créer des revirements, on peut déjà envisager un rôle pour lui sur une unité d’infériorité numérique au niveau professionnel. D’ici là, il devra ajouter du muscle, mais dès qu’on voit un espoir avec un coup de patin comme le sien, il y a de l’espoir, surtout dans la LNH d’aujourd’hui. Gorniak a bien produit offensivement au niveau secondaire, mais à moins d’une explosion à l’Université, on parle d’un joueur pour qui la signature demeurera son niveau d’effort et sa vitesse, ce qui n’est tout de même pas mal pour un choix de fin de quatrième tour.

30 janvier 2019, Mathieu Lavigne
L’Américain de 19 ans est loin d’être l’espoir le plus connu, ou le plus prometteur, du CH, mais il faut tout de même souligner sa performance encourageante en janvier. Le choix de 4e tour du Tricolore au dernier repêchage a doublé sa production sur la saison en récoltant un but et quatre aides, pour cinq points, en six rencontres. Il avait auparavant pris 18 matchs pour arriver à une telle récolte. Évoluant maintenant sur le premier trio des Badgers avec Seamus Malone et Will Johnson, l’ailier gauche de 5’11″ et 176 livres en est à une première saison dans les rangs universitaires après avoir été capitaine au secondaire lors de ses deux dernières saisons au Wisconsin. Bien qu’il ait été ignoré à sa première année d’éligibilité au repêchage, Gorniak a l’avantage d’être né le 15 septembre, la dernière journée d’admissibilité à un encan. Cela fait en sorte qu’il n’est en fait qu’un jour plus jeune que certains joueurs repêchés en juin dernier, à leur première année d’éligibilité.