INFORMATIONS

Date de naissance : 15 mars 1999

Lieu de naissance : Langley, BC, Canada

Position : Défenseur

Grandeur: 6pi3

Poids: 192 lb

Lance: Gauche

Repêché: 2017 Ronde 5, 149e au total, Montréal

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
C
Potentiel de production
20-30 points

Un défenseur travaillant et mobile, particulièrement efficace dans l’aspect défensif du jeu

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

23 mars 2019, Mathieu Lavigne
Le choix de 5e tour du Tricolore en 2017 souhaitera évidemment conclure sa carrière junior du bon pied, lui qui a tout de même récolté 30 points en 41 matchs cette année. Ce rythme lui aurait aisément permis de battre son précédent sommet personnel n’eut été d’une grave commotion cérébrale subie plus tôt cette année. Quand on regarde le duel de premier tour des Thunderbirds, c’est une bonne chose que Tyszka ait participé au tournoi de la Coupe Memorial en 2017, parce qu’il ne risque pas d’y être cette année. Seattle s’est qualifié de justesse pour les séries et amorce les séries face aux Giants de Vancouver, qui ont récolté 41 points de plus qu’eux cette année. Les Thunderbirds ont réussi à marquer trois buts de plus que les Giants, mais ceux-ci en ont accordé 83 de moins, soit un écart de 80 entre les deux différentiels. Vancouver ne déborde pas nécessairement de talent repêché dans la LNH, mais il s’agit d’une équipe bien plus complète que Seattle pour qui Tyszka est par ailleurs le seul espoir repêché. Seul élément positif pour Seattle: ils ont partagé les honneurs de la série de quatre matchs cette année, mais disons que même advenant une surprise au premier tour, il est presque impossible de les imaginer vaincre trois autres puissances de la WHL cette année. 

13 février 2018, Mathieu Lavigne
Quatrième défenseur de la Ligue de l’Ouest choisi par Montréal en 2017, Tyszka possède beaucoup de qualités intéressantes chez un arrière dans la LNH moderne. Bon patineur doté d’un excellent gabarit (6’3″), il impressionne par sa patience avec la rondelle et la qualité de sa première passe. Loin d’être un joueur spectaculaire, sa prise de décision avec la rondelle est tout de même un point fort chez lui, bien que son positionnement et son jeu le long des rampes demeurent à travailler. Offensivement, Tyszka mise sur un bon lancer des poignets, mais devra améliorer son tir sur réception s’il espère devenir une option sur l’avantage numérique. À ce point-ci, ses aptitudes en relance font de lui un joueur qui peut être employé à toutes les sauces sans jamais être un handicap bien qu’on aimerait voir une amélioration sur le plan défensif, ce qui devrait venir avec un passage dans la Ligue américaine, prochainement.

20 mars 2018, Mathieu Lavigne
Des six espoirs des Canadiens en séries dans la Ligue canadienne, Tyszka est celui ayant le moins de chances de se retrouver au tournoi de la Coupe Memorial, mais dans son cas, c’est un moindre mal, lui qui y a déjà participé la saison dernière. Alors âgé de tout juste 18 ans, le Britanno-Colombien avait alors vu son équipe marquer seulement trois buts en autant de matchs, en allouant dix-huit, en route vers une élimination hâtive. De cette équipe, pas moins de cinq joueurs repêchés dans la LNH ne sont pas de retour cette année, incluant les excellents Matthew Barzal (NYI) et Ethan Bear (EDM). Dans les circonstances, Tyszka a connu une excellente saison, faisant passer sa production offensive de 25 à 40 points et démontrant beaucoup plus de confiance en ses moyens offensifs. Le gaucher choisi au cinquième tour en 2017 a encore beaucoup à apprendre en zone défensive, mais son flair en attaque et sa relance offensive sont sources de beaucoup d’optimisme dans son cas.