INFORMATIONS

Date de naissance : 10 août 1999

Lieu de naissance : London, ON, Canada

Position : Centre

Grandeur: 5pi11

Poids: 183 lb

Tir: Droite

Repêché: 2017 Ronde 1, 13e au total, Vegas

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
A
Potentiel de production
65-75 points

Un fabriquant de jeu dynamique offensivement

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

13 février 2019, Alexandre Gaucher
Le joueur clé de la transaction qui a envoyé Max Pacioretty à Vegas. Bien que ses statistiques peuvent donner l’impression qu’il n’y a pas de progression dans son jeu, Nick Suzuki est passé à un autre niveau cette saison pour la qualité d’ensemble de ses performances. En plus d’être une menace constante offensivement, il supporte à merveille ses partenaires sur la patinoire lorsque le jeu se déroule dans la zone défensive. Échangé au Storm de Guelph il y a quelques semaines dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario, le jeune attaquant est particulièrement bon dans les entrées et sorties de zone contrôlées, démontrant une lecture du jeu élevé lorsque vient le temps de transporter le disque et de prendre des décisions avec la rondelle. Au niveau de ses habiletés en attaque, on ne peut passer sous le silence à quel point Suzuki est un fabriquant de jeu formidable qui réussit des jeux que bien peu de joueurs de son âge sont capables de faire. Cette grande habileté à distribuer le disque peut parfois jouer contre lui alors qu’il lui arrive de prendre la décision de faire une passe dans une situation où il devrait utiliser son excellent lancer. Un autre aspect de son jeu qu’il ne faudrait pas négliger c’est à quel point ce jeune attaquant peut faire mal paraître ses adversaires avec ses mains habiles. S’il peut améliorer sa vitesse sur patin quelque peu, il ne fait aucun doute qu’il a tout le potentiel de devenir un jour un élément important du top six des Canadiens en attaque que ce soit en tant que centre ou ailier.

23 décembre 2018, Mathieu Lavigne
Auteur de 48 points en 28 matchs jusqu’ici dans la Ligue de l’Ontario, le dynamique attaquant amorcera le tournoi au sein du deuxième trio canadien aux côtés de Jaret Anderson-Dolan et d’Alexis Lafrenière. Les quatre trios canadiens sont en mesure de contribuer en attaque, mais avec un jeune prodige et un joueur avec l’expérience de la LNH, ce trio sera particulièrement intrigant pour Suzuki, qui pourrait alterner au centre avec l’espoir des Kings, les deux pouvant évoluer à cette position. 

3 décembre 2018, Mathieu Lavigne
Véritable dynamo offensif, Suzuki occupe le neuvième rang de la Ligue de l’Ontario avec ses 41 points en 27 rencontres, en plus d’être au troisième rang pour les tirs au but avec 143, soit plus de cinq par match en moyenne. Son mois de novembre s’est terminé de façon plus tranquille qu’il avait commencé, mais tout de même avec 9 buts et 11 aides en 13 matchs. Sa récolte de 14 points à ses 6 premiers matchs du mois démontre tout de même son potentiel offensif et l’impact qu’il peut avoir sur un match. Vu les performances respectives de Tomas Tatar et Max Pacioretty, les succès de Suzuki pourraient vraiment déterminer le gagnant de cette transaction dans quelques années.

21 juin 2017, Mathieu Lavigne
Après un début de saison ordinaire, Suzuki a été l’un des meilleurs joueurs juniors au monde en deuxième moitié de saison et en séries, faisant passer l’Attack d’une bonne équipe à une puissance qui est venue à une victoire d’éliminer les puissants Otters d’Érié. Il n’est pas le plus grand (5’11”), ni le plus rapide, mais son « hockey IQ » est exceptionnel. Il excelle à ralentir le jeu pour créer des opportunités pour ses coéquipiers, mais est aussi habile pour marquer par lui-même, en plus d’être un leader. L’un des plus jeunes joueurs de l’encan 2017, l’Ontarien né au mois d’août n’a cessé de monter aux différents classements d’espoirs et pourrait même flirter avec le top 10 du repêchage si une équipe l’aime bien à cet endroit.