INFORMATIONS

Date de naissance : 12 janvier 1999

Lieu de naissance : Coquitlam, BC, Canada

Position : Défenseur

Grandeur: 6pi2

Poids: 198 lb

Lance: Gauche

Repêché: 2017 Ronde 3, 68e au total, Montréal

Droits LNH: Montréal

PROJECTION

Potentiel d’atteindre la LNH
C
Potentiel de production
20-30 points

Un défenseur qui affectionne le jeu physique, possède un bon coup de patin

STATISTIQUES

VIDÉOS

NOTES SUR LE JOUEUR

23 mars 2019, Mathieu Lavigne
Le Tricolore compte aussi deux espoirs évoluant dans la conférence de l’ouest de la WHL. Le premier d’entre eux est le défenseur Scott Walford qui a été une belle surprise cette saison, si bien qu’il a même été nommé sur la deuxième équipe d’étoiles de la ligue cette année, grâce à une récolte de 9 buts et 38 aides pour 47 points, tous des sommets personnels. Techniquement, les Royals sont favoris dans la série de premier tour qui les oppose aux Blazers de Kamloops, mais seulement huit points ont séparé les deux formations au classement et les deux équipes ont terminé la saison avec un différentiel de buts négatif, augmentant l’imprévisibilité de cette série. Kamloops a l’avantage d’avoir fini la saison sur une excellente séquence, menés par leur seul espoir de la LNH, le gardien Dylan Ferguson. Walford, le seul joueur des Royals repêché devra donc agir en leader s’il veut mener son équipe à une victoire au premier tour. La suite de leur parcours passerait alors par des duels contre Portland, Spokane, Everett et/ou Vancouver, toutes des équipes bien plus puissantes.

2 mars 2019, Mathieu Lavigne
Avec 15 points en 14 rencontres a explosé son sommet en carrière qui était de 32 en 69 parties points et en compte maintenant 47 en seulement 59 matchs, bon pour le 9e rang du circuit.

13 février 2019, Alexandre Gaucher
Après avoir raté les séries éliminatoires de la WHL le printemps dernier et le camp d’entraînement à Montréal en septembre, Scott Walford connaît une bonne saison 2018-19. Son cumulatif actuel de neuf buts et 38 points en 50 parties est son meilleur en carrière alors qu’il démontre une évolution intéressante dans son apport offensif. Toutefois, il ne faudrait pas s’attendre à le voir être une force en attaque après son stage junior. À 6’2’’ et 198 libres, il est mobile sur ses patins et fait de bonnes relances du jeu à partir de la zone défensive. C’est un défenseur qui affectionne le jeu physique et qui n’hésitera pas à démontrer cette partie de son jeu lorsqu’il défend son territoire. À moins d’un revirement de sa part dans les prochaines années, il deviendra, dans le meilleur des cas, un défenseur de dernière paire dans la LNH.

20 mars 2018, Mathieu Lavigne
Menés par le diminutif Matthew Phillips (CGY) qui, malgré ses 5’6″, a pris le cinquième rang des pointeurs de la WHL, les Royals ont connu une saison en dents de scie. Le duo formé par Phillips et le joueur de 20 ans Tyler Soy (ANA) est capable de prendre le contrôle d’un match à lui seul, mais l’équipe manque de profondeur et se fie trop souvent sur son excellent gardien de 20 ans Griffen Outhouse. La défensive ne compte pas vraiment de quart-arrière, et Walford ainsi que Chaz Reddekopp (LA) sont les deux seuls arrières repêchés dans la LNH. Sur le plan invididuel, l’espoir du Canadien a pris le premier rang des pointeurs de l’équipe chez les défenseurs avec 32 points en 69 rencontres. Étant avant tout connu pour son jeu défensif efficace, les statistiques offensives de l’arrière de 6’2″ devraient donc ravir la direction du Tricolore.