Un nom est sur toutes les lèvres en ce moment dans le baseball majeur. Non, ce n’est pas celui de Giancarlo Stanton, que les Marlins tentent activement d’échanger, mais plutôt celui d’un joueur étranger, japonais pour être plus précis. Shohei Otani, le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue pacifique du Japon en 2016, est actuellement le joueur que toutes les équipes professionnelles s’arrachent.

Bien sûr, ce n’est rien de nouveau: les équipes dépensent d’immenses sommes d’argent dans le but d’acquérir les meilleurs joueurs hors MLB chaque saison. On l’a vu avec Masahiro Tanaka chez les Yankees et Yasiel Puig chez les Dodgers, entre autres. Les plus vieux se souviendront aussi de la signature d’Hideki Matsui avec les Yankees. Quoi qu’il en soit, Otani est un talent pas comme les autres et il pourrait à lui seul changer l’avenir de la Ligue majeure de baseball. Celui dont le surnom est le Babe Ruth japonais pourrait devenir le premier depuis des lunes à entamer une saison dans le baseball majeur comme lanceur ET comme joueur de position, tout ça à seulement 23 ans.

Mais qui est donc Shohei Otani plus précisément?

Commençons tout d’abord par ses prouesses comme lanceur partant. Depuis ses débuts à l’âge de 18 ans avec les Hokkaido Nippon Ham Fighters dans la Ligue professionnelle japonaise, il a maintenu une excellente moyenne de points mérités de 2,52 et un incroyable WHIP de 1,075 en 543 manches lancées, en plus de retirer un total de 624 frappeurs sur trois prises, ce qui est bon pour une moyenne de 10,3 frappeurs retirés sur des prises sur neuf manches lancées.

Dans son arsenal, il lance une balle glissante dévastatrice, qui fait mordre la poussière à la plupart des frappeurs adverses. Il est aussi celui qui détient le record du lancer le plus rapide de la ligue nipponne: un lancer de 164 km/h (101,9 mph), ce qui le placerait déjà parmi l’élite de la MLB.

Il a aussi l’avantage d’avoir déjà affronté des joueurs de la MLB, en 2014, lors d’un match amical entre les meilleurs des deux ligues. Des joueurs tels que Yasiel Puig, Evan Longoria et Carlos Santana ont mordu la poussière face à Otani. Il ne devrait donc pas trop mal s’en tirer en terrain américain.

Pour ce qui est du côté offensif, Shohei Otani est également l’un des meilleurs de sa catégorie. Ayant maintenu une moyenne au bâton supérieur à ,300 au cours des deux dernières saisons, il a frappé 30 coups de circuit en 169 matchs, ce qui est au-dessus de la moyenne dans la MLB. Otani a justement remporté le concours de coups de circuit de la ligue nipponne, ce qui est extrêmement remarquable pour un lanceur. Pas pour rien qu’il fut élu meilleur lanceur ET meilleur frappeur désigné à sa dernière saison.

Ce n’est pas tout! Le Babe Ruth japonais est aussi un très bon voltigeur de droite. Il a un canon à la place du bras qui rendrait jaloux les Vladimir Guerrero et Yoanis Cespedes de ce monde.

On sait présentement que les Twins du Minnesota, les Mariners de Seattle, les Blue Jays de Toronto et les Yankees de New York sont très intéressés aux services du lanceur partant/frappeur désigné/voltigeur de gauche étoile. Peu importe où il évoluera, il deviendra vite un favori de la foule et le nom que tous les partisans du baseball majeur auront à l’oeil.