Sélectionner une page

Bode Wilde est un autre de ces joueurs qui ont la double nationalité canadienne et américaine. Né à Montréal d’un père canadien et d’une mère américaine, Wilde a fait ses classes dans le circuit collégial aux États-Unis. Ses excellentes performances lui ont permis de faire partie de l’équipe américaine de développement et feront en sorte qu’il sera probablement repêché en première ronde. 

Date de naissance : 2000-01-24
Lieu de naissance : Montréal, Québec
Taille : 6pi2
Poids : 196 lb
Lancer : Droite
Position : Défenseur
Équipe : Équipe nationale de développement des États-Unis, USDP
Classement : 17e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

La première participation de Wilde au sein de l’équipe de développement américaine (U17), l’an dernier, a somme toute été correcte. Malgré le fait qu’il ait été le meilleur défenseur de l’équipe, sa production n’avait rien d’étincelante (huit buts, 11 passes en 56 parties) et ses entraîneurs lui ont recommandé d’améliorer certains aspects de son jeu à l’approche de sa deuxième année dans le giron américain. Bode Wilde n’a pas déçu en 2018, alors qu’il a grandement progressé, à tous les égards. Sa production a bondi considérablement et la paire défensive qu’il formait avec un autre espoir, K’Andre Miller, a eu la confiance du personnel d’entraîneurs. Après seulement 19 points l’an dernier, Wilde a enregistré 41 points, dont 12 buts, en 61 matchs. Pour la suite des choses, Bode Wilde poursuivra son apprentissage au sein de la prestigieuse organisation de l’Université du Michigan, dans le circuit universitaire américain.

Mesurant déjà plus de six pieds et pesant presque 200 lb, il est évident que Bode Wilde a déjà le gabarit nécessaire pour évoluer dans la LNH. L’aspect qui l’aidera particulièrement est la qualité de son patinage qui n’est vraiment pas piqué des vers pour un joueur de sa grandeur. C’est ce qui lui permet d’abord et avant tout d’être un défenseur aussi efficace dans sa zone, d’abord parce qu’il peut suivre les rapides attaquants adverses et ensuite, parce que la stabilité et la force que lui offre son physique font de lui un défenseur difficile à vaincre le long des rampes. Il est aussi reconnu pour libérer beaucoup d’espace devant son propre gardien. Toutefois, il lui arrive d’afficher certaines crampes au cerveau. Effectivement, son positionnement dans son propre territoire est quelques fois très déficient. Il lui manque clairement de la constance dans son jeu et pour pouvoir jouer régulièrement dans la LNH, il faudra qu’il pondère mieux les jeux risqués pour ne pas nuire à sa formation.

Autrement, lorsque ses jeux fonctionnent, ils sont simplement spectaculaires. Souvent, il arrive à transporter la rondelle d’un territoire à l’autre avec une grâce qui est rare chez les défenseurs de sa taille, ce qui permet une transition efficace et rapide. Ses mains ne sont peut-être pas les plus habiles, mais ils lui permettent d’exécuter de bonnes feintes pour déjouer les joueurs adverses en pleine montée. Quant à ses passes, elles sont précises et sont d’une grande aide pour les attaquants avec qui il joue. Lorsque Wilde montre la patience nécessaire en zone offensive, il fait peu d’erreurs: c’est maintenant à lui d’en faire preuve plus souvent.

Pour un défenseur, un tir frappé de qualité et précis constitue un atout considérable, surtout dans la LNH, alors que plusieurs buts sont marqués directement de la pointe, en supériorité numérique, ou lorsqu’un but est produit grâce à un juteux rebond laissé par le gardien suite à tir frappé. Justement, Bode Wilde possède aussi un tir foudroyant qu’il adore utiliser en attaque ou avec l’avantage d’un homme. Contrairement à d’autres défenseurs du même âge, Wilde maîtrise l’art d’un bon lancer frappé à ras la glace, ce qui permet à ses coéquipiers de capitaliser sur les opportunités provenant des rebonds des gardiens.

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Wilde est un fantastique patineur qui possède un tir foudroyant et qui peut offrir du jeu offensif de qualité. Il est capable de s’imposer physiquement et d’effectuer de bonnes mises en échec, mais il lui arrive parfois de faire de mauvais jeux. Son plafond est très élevé, mais son jeu actuel est quelque peu risqué.  – Cam Robinson, Dobber Prospects

C’est un patineur phénoménal qui a un tir puissant. Des grands et lourds défenseurs qui patinent gracieusement en montant la rondelle d’une zone à l’autre, ça ne pousse pas dans les arbres. On en entendrait davantage parler s’il n’y avait pas tant d’autres bons défenseurs disponibles. Wilde est un jeune joueur confiant, parfois un peu trop. Il peut occuper plusieurs rôles avec aplomb, que ce soit en avantage numérique ou en déficit d’un homme. – Steve Kournianos, TheDraftAnalyst.com


LES FORCES

+ Gabarit et force physique déjà dignes d’un joueur de la LNH
+ Un tir foudroyant et précis
+ Fort sur patins et en protection de rondelle
+ Il peut distribuer de bonnes passes

LES FAIBLESSES

 Positionnement dans sa propre zone
– Gestion du risque, affiche quelques fois des erreurs flagrantes et coûteuses
 Quelques fois indiscipliné en général (pénalités et mauvais timing de jeux)

LE POTENTIEL LNH 

Un défenseur de première ou de deuxième paire, dépendamment de l’évolution de son jeu défensif et de sa gestion de risques.

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– À l’âge de 12 ans, sur l’invitation d’un entraineur américain, Bode Wilde a déménagé aux États-Unis où il a évolué dans les circuits mineurs américains. Il s’est ensuite dirigé vers le programme national de développement afin de jouer du hockey de très haut calibre tout en demeurant éligible à la NCAA.

– Après son déménagement, Wilde a majoritairement joué dans la région de Detroit, où il retournera d’ailleurs afin de joindre les rangs des Wolverines de l’université du Michigan, dès la saison prochaine.

– Cette année, il a remporté la médaille d’argent au tournoi de hockey junior des moins de 18 ans avec la formation américaine.

– En 2016, il a été repêché par l’organisation du Spirit de Saginaw au 35e rang dans l’espoir qu’il poursuive son cheminement au Canada, mais en vain.

– Durant son enfance à Montréal, le père de Wilde était un grand partisan des Canadiens et le joueur préféré de Bode était Alex Kovalev.

LA ZONE VIDÉO 

Voici une compilation des faits saillants de Bode Wilde en 2017-2018

Wilde se défait de son couvreur avec aisance et effectue une superbe montée en zone offensive, ce qui sera finalement le jeu qui permettra à Jack Hughes de marquer pour son équipe.

D’un tir précis logé dans la partie supérieure, Wilde marque à partir du cercle des mises en jeu.

Bode Wilde peut très bien s’imposer en zone défensive grâce à son gabarit.