À deux mois du repêchage, le nom de l’attaquant Jesperi Kotkaniemi ne vous est peut-être pas encore familier, mais ça ne saurait tarder. Le Finlandais de 6’2″ a en effet vu son nom circuler de plus en plus en deuxième moitié de saison, culminant lors du Championnat mondial U18 où il a mené la Finlande à la médaille d’or grâce à une récolte de neuf points en sept rencontres au centre du premier trio. 

Date de naissance : 2000-07-06
Lieu de naissance : Pori, Finlande
Taille : 6pi2
Poids : 190 lb
Lancer : Gauche
Position : Centre
Équipe : Ässät, Liiga (Finlande)
Classement : 6e patineur en Europe – Centrale de recrutement de la LNH 

Ne vous fiez pas à son rang de sixième patineur européen pour réaliser votre analyse de Kotkaniemi. De façon réaliste, il devrait plutôt pointer au deuxième ou troisième rang derrière Rasmus Dahlin et peut-être Adam Boqvist; ce qui le placerait dans le top 10 du prochain repêchage, là où il devrait d’ailleurs être sélectionné. Peu de joueurs ont vu leur statut s’améliorer autant depuis environ un mois, si bien qu’après avoir été longtemps vu comme un choix entre le quinzième et le vingtième rang, le centre finlandais est maintenant généralement perçu comme le meilleur centre de l’encan 2018, ce qui pourrait le faire grimper aussi haut que le top cinq!

Déjà doté d’un gabarit très intéressant à 6’2″, Kotkaniemi excelle en protection de rondelle, et ce, même en ayant évolué toute la saison dans la meilleure ligue professionnelle en Finlande. Il a d’ailleurs pris le troisième rang des pointeurs de son équipe, malgré son très jeune âge (il n’aura 18 ans qu’en juillet). Ses 29 points représentent d’ailleurs un de plus que les 28 de Jesse Puljujärvi et seulement quatre de moins que les 33 de Patrik Laine. Utilisé principalement au centre, Kotkaniemi démontre d’excellentes aptitudes de fabricant de jeu et il devrait se développer davantage en un passeur qu’un marqueur naturel, mais il mise également sur un tir des poignets qu’il dégaine rapidement. Pas le joueur le plus spectaculaire en possession de rondelle, le Finlandais de 17 ans excelle néanmoins avec la rondelle sur son bâton et, tels les meilleurs centres dans la LNH, il aime ainsi contrôler le rythme du jeu.

Jouant un style très poli défensivement, surtout pour son très jeune âge, Kotkaniemi était déjà utilisé en infériorité numérique dans la Ligue élite finlandaise cette année, signe de sa grande maturité à ce niveau. Si on lui cherche des failles, c’est plutôt du côté de son coup de patin qu’il faut regarder. Sans être lent, il manque quelque peu d’explosivité; rien qui ne puisse être amélioré toutefois, à commencer par sa position lorsqu’il patine, trop inclinée vers l’avant. Pas le plus costaud, il devra également ajouter du muscle à sa carrure afin d’être encore meilleur en protection de rondelle face aux gros défenseurs de la LNH. Ces deux lacunes à son jeu font en sorte que l’équipe qui le sélectionnera devra probablement patienter une année ou deux avant de le voir dans le circuit Bettman.

Comme je l’ai mentionné en introduction, Kotkaniemi est en train de gravir les classements d’espoirs à vitesse « Grand V », si bien que je ne serais pas surpris de le voir être choisi dans le top cinq, le 22 juin prochain. Derrière Rasmus Dahlin et Andrei Svechnikov, le consensus veut que le Tchèque Filip Zadina soit le choix logique au troisième rang, mais la position du Finlandais fait de lui une prise convoitée dans un circuit où la qualité des centres d’une équipe fait foi de tout. Au final, l’équipe qui le choisira devra être patiente avec Kotkaniemi, mais pourrait bien avoir sous la main un centre pouvant évoluer sur les deux premiers trios et qui excelle dans les deux sens de la patinoire : une denrée plus rare, parlez-en à Marc Bergevin.

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Dans une cuvée qui est plutôt faible au centre dans le haut du tableau, Kotkaniemi est probablement la meilleure option à sa position. Il a une bonne taille et distribue bien la rondelle en utilisant ses mains habiles, sa vision créative et ses habiletés de fabricant de jeu. En outre, il est un joueur responsable défensivement. Kotkaniemi n’est pas un mauvais patineur, mais il s’agit de l’un des éléments qu’il pourrait améliorer afin d’ajouter un élément explosif qui lui donnerait une meilleure vitesse de pointe grâce à une première enjambée plus puissante.Peter Harling, DobberProspects.com

Kotkaniemi possède d’excellentes habiletés en contrôle de la rondelle. Il est un joueur habile en maniement de rondelle qui peut manoeuvrer dans le trafic avec la rondelle […] Il a une bonne conscience de son environnement. Misant sur une bonne agilité et un bon jeu de pieds, Kotkaniemi est mobile pour un attaquant de 6’2″ et utilise de longues et puissantes enjambées pour atteindre sa vitesse de pointe. Toutefois, il devra ajouter beaucoup de force pour être plus fort sur la rondelle. En ce moment, Kotkaniemi peut être facilement séparé de la rondelle. Malgré cela, j’ai été impressionné par son éthique de travail dans les trois zones. Il a bien utilisé son bâton pour couper les lignes de passe et a également complété quelques mises en échec. Marco Bombino, Recrutes.ca


LES FORCES

+ Bon gabarit et solide en protection de rondelle
+ Dégaine rapide et tir vif
+ Excellent fabricant de jeu
+ Habile défensivement
+ Très travaillant

LES FAIBLESSES

 Coup de patin pas particulièrement explosif
– Doit améliorer sa force physique pour être plus efficace

LE POTENTIEL LNH 

Centre top 6 efficace dans les deux sens de la patinoire

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– Son père Mikael est un ancien joueur professionnel et est devenu entraîneur-chef d’Ässät en cours de saison.

– Il a été, et de loin, le meilleur joueur U18 en Liiga cette année, avec 29 points, contre 14 pour Rasmus Kupari.

– À 16 ans seulement, il avait récolté six points en sept matchs au Championnat du monde U18 l’an dernier, aidant la Finlande à remporter l’argent.

– Initialement affublé d’une cote « B » au début de l’année, puis classé 9e patineur européen par la Centrale de recrutement à la mi-saison, il pointe maintenant au 6e rang.

LA ZONE VIDÉO 

Kotkaniemi démontre l’efficacité de son tir des poignets
Beau jeu défensif, puis belle patience avant de remettre à son coéquipier pour un but en infériorité numérique au Championnat du monde U18 de 2018
Superbe montée qui se termine par un arrêt face au Canada au Championnat du monde U18 de 2017
Faits saillants de sa saison 2017-2018 en Ligue élite de Finlande