Sélectionner une page

En cette année d’éligibilité au repêchage, le Québécois Joe Veleno a connu une saison en deux temps. Il a connu un début d’année qu’on pourrait qualifier «d’acceptable» avec les Sea Dogs de Saint-John avant d’éclore à Drummondville, sous les ordres de Dominique Ducharme. Trois ans après avoir été qualifié de joueur «exceptionnel» par la LHJMQ, Veleno est admissible au repêchage 2018 de la LNH.

Date de naissance : 2000-01-13
Lieu de naissance : Montréal, Québec
Taille : 6pi1
Poids : 194 lb
Lancer : Gauche
Position : Centre
Équipe : Voltigeurs de Drummondville, LHJMQ
Classement : 8e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

Tel qu’énoncé plus tôt, Joe Veleno a eu un début de saison difficile avec les Sea Dogs de Saint-John avec une production de 31 points – et seulement six buts – en 31 parties, ce qui aurait pu avoir comme effet de provoquer la chute du joueur natif de Kirkland au classement des meilleurs espoirs relativement à son classement initial de début d’année. Heureusement pour lui, il a été échangé à Drummondville, là où les Voltigeurs présentent une bien meilleure allure que les Sea Dogs. Le déclic a été instantané là-bas, alors qu’il évoluait sous les ordres de Dominique Ducharme, nouvel entraîneur adjoint des Canadiens de Montréal. Sa deuxième moitié de saison a été plus faste, comme en témoigne sa récolte de 48 points, dont 16 buts, en 33 parties. Il faut dire que sa production à Drummondville rivalise celle de Filip Zadina à Halifax, en termes de points enregistrés par match.

Malgré cette heureuse comparaison entre Veleno et le joueur tchèque, les chances sont infimes que ces deux joueurs-là soient repêchés à des rangs adjacents, parce que Zadina présente des qualités dignes d’un futur joueur étoile dans la LNH. Dans le cas de Veleno, l’avenir nous le dira avec plus d’assurance. Néanmoins, il possède plusieurs qualités très éloquentes qui feront de lui le choix de première ronde d’une des 31 formations de la ligue.

En premier lieu, Joe Veleno est un patineur très fluide, ce qui est toujours un qualificatif appréciable pour un futur attaquant professionnel. Grâce à sa vitesse, il arrive facilement à bâtir son jeu sur une transition efficace en zone neutre afin de transporter rapidement la rondelle en territoire offensif et ainsi, générer l’attaque. Il s’en sert aussi pour longer le long des rampes et échapper aux défenseurs adverses qui tentent de l’épingler en transition. Il reste à voir s’il pourra se distinguer de la même façon dans la LNH, là où les joueurs défensifs sont plus rapides et plus costauds. D’ici là, il pourra, lui aussi, s’améliorer et se renforcer physiquement pour s’y faire.

Ensuite, en observant les faits saillants du joueur de centre, il est clair qu’une autre grande qualité qu’il possède est une excellente vision du jeu. Il voit très bien le jeu se dessiner et quand il le faut, il le provoque lui-même. Ce faisant, il transpose ses habiletés facilement sur l’avantage numérique, alors qu’il excelle dans la préparation des jeux à la ligne bleue adverse ou le long des rampes. Ses statistiques le démontrent bien, il est avant tout un passeur et ce style lui sied à merveille. Dans la LNH, une bonne compréhension du jeu se traduit aussi en une capacité de bloquer les lignes de passes ou de tirs, chose que les entraîneurs adorent.

Comme d’autres joueurs de centre dont la vocation principale est de préparer les jeux de leurs coéquipiers, Veleno a parfois la fâcheuse tendance de «ne pas être assez égoïste» et de penser trop souvent à exécuter un jeu de passes à la place de profiter de l’opportunité qui se dessine devant lui et de tirer directement vers le gardien. Pourtant, Veleno est doté d’un tir de bonne qualité qui, lorsque utilisé à bon escient, trompe souvent la vigilance des gardiens adverses. En avantage numérique, par exemple, ses tirs à la pointe ou au niveau des cercles de mise au jeu sont d’une bonne force et d’une bonne précision.

 

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

L’aptitude la plus intéressante de Joe Veleno est probablement son patinage. Il a une vitesse et une accélération qui le distinguent des autres, tout comme une très bonne agilité. Davantage un fabricant de jeu qu’un tireur, Veleno effectue un excellent travail pour distribuer la rondelle grâce à sa vision du jeu et son talent en maniement de rondelle. Il a un bon tir, mais se doit d’être plus égoïste. Veleno a une bonne stature et, bien qu’il ne soit pas un joueur particulièrement agressif, il ne se gêne pas pour bagarrer le long des rampes pour les rondelles libres.  – Peter Harling, Dobber Prospects

Veleno est un bourreau du travail et rend les joueurs qui évoluent avec lui meilleurs. Il cherchera d’abord et avant tout à créer un jeu à haute vitesse. Toutefois, s’il a l’occasion de marquer lui-même, il capitalisera sur l’opportunité qui lui est offerte. Il a une bonne vision du jeu et est rarement surpris hors-position. Déjà très bon défensivement, sa transition en zone offensive se fait allègrement et à pleine vitesse. Bref, Veleno constitue un prototype de l’attaquant polyvalent qui peut se démarquer si son équipe en a besoin. – Curtis Joe, Elite Prospects


LES FORCES

+ Il possède d’excellentes qualités de patineur (rapidité, fluidité)
+ Veleno a une vision du jeu supérieure à la moyenne
+ Pour un attaquant de son âge, il est très fiable défensivement
+ Il peut être utilisé en toutes conditions, que ce soit à 5 v. 5, à la pointe en avantage numérique ou avec un homme en moins.

LES FAIBLESSES

 Il a un bon tir, mais il doit s’en servir plus souvent
– Moyen à Saint-John, excellent à Drummondville, Veleno doit améliorer sa constance dans la LNH et bâtir son jeu pour qu’il soit indépendant de la qualité de l’équipe pour laquelle il joue.

LE POTENTIEL LNH 

Un centre de premier ou deuxième ligne qui peut être utilisé dans toutes les situations d’un match.

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– Joseph Veleno est le premier joueur de l’histoire de la LHJMQ à avoir été qualifié de «joueur exceptionnel». Ailleurs au Canada, seuls John Tavares, Aaron Ekblad, Connor McDavid et Sean Day ont bénéficié de ce statut.

– Il était le capitaine de la formation canadienne qui a remporté la médaille d’or au championnat de hockey junior des moins de 18 ans, aussi appelé tournoi Mémorial Ivan Hlinka.

LA ZONE VIDÉO 

L’essentiel des faits saillants offerts par Joe Veleno, de 2015 à 2018.
Joe Veleno a connu un très bon tournoi U18 (Memorial Ivan Hlinka).