Sélectionner une page

Les entraîneurs au hockey adorent ces joueurs que vous pouvez envoyer dans toutes les situations d’un match. Parmi les plus beaux espoirs de la cuvée 2018, Joel Farabee est probablement l’un des plus efficace autant en attaque qu’en défensive.

Date de naissance : 2000-02-25
Lieu de naissance : Cicero, New York
Taille : 6pi
Poids : 164 lb
Lancer : Gauche
Position : Ailier gauche
Équipe : Équipe nationale de développement des États-Unis, USHL
Classement : 12e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

Cette saison, le premier trio du Programme national de développement des États-Unis a retenu l’attention pour toutes sortes de raisons et l’une d’entre elles fût le jeu de Joel Farabee. L’énergique ailier a su être un excellent complément pour Oliver Wahlstrom, prévu dans le top 10 en juin, ainsi que pour Jack Hugues (2019). Nommé capitaine de cette talentueuse formation à certains moments, il fait parler de lui pour son éthique de travail exemplaire, sa production et ses aptitudes défensives. Il se présente aussi lorsque les matchs ont une certaine importance. Il a notamment été brillant lors du Championnat du monde des moins de 18 ans, terminant le tournoi avec quatre buts et quatre passes en sept rencontres. L’an dernier à ce même championnat, il avait notamment marqué deux buts dans le match de la médaille d’or dans une victoire de 4-2 des États-Unis.

Reconnu comme étant un travaillant infatiguable, il est aussi l’un de meilleurs patineurs du prochain repêchage. Il possède une excellente agilité sur ses patins et utilise bien les changements de vitesse pour causer des ennuis aux joueurs adverses lorsqu’il est en possession de la rondelle. Il peut battre les défenseurs qu’il contourne avec aisance et il est capable de bien manier le bâton à pleine vitesse. Il garde ses pieds en mouvement et trouve avec facilité les espaces libres. Lorsque le jeu s’installe en zone offensive, il n’hésitera pas à se faufiler devant le filet où il est particulièrement efficace. Il profite d’une excellente vision du jeu pour servir de bonnes passes à ses coéquipiers et créer des chances de marquer. En défensive, il utilise bien son bâton pour nuire aux lignes de tirs et de passes de l’équipe adverse. Sa grande mobilité et son intelligence du jeu lui permettent d’être très efficace dans sa propre zone.

Jusqu’ici, Farabee semble être un joueur presque parfait. S’il ne figure pas dans le top 10 de tous les observateurs en vue du prochain repêchage c’est qu’il y a une certaine inquiétude quant à son physique. Pour le moment, il ne pèse que 164 livres et cela se fait ressentir dans certaines séquences de match. Lorsqu’il bataille pour la rondelle libre, il peut se faire séparer du disque lorsqu’il fait face à un adversaire plus gros. Lors des rencontres intenses, il a beau faire tout les efforts pour remporter ses duels le long de la rampe ou devant le filet mais il en sortira perdant plus souvent qu’autrement à cause de sa force physique. Il y a aussi un questionnement autour de son tir. Bien qu’il ait la précision d’un pro, certains vont trouver qu’il manque de vélocité pour penser éventuellement marquer des buts avec régularité dans la LNH. Chose certaine, il sera intéressant de suivre le développement physique de l’attaquant américain car il pourrait potentiellement combler ces deux failles dans son jeu.

Joel Farabee a déjà fait savoir qu’il joindra l’université de Boston l’an prochain. Son développement dans la NCAA sera à surveiller car il fera face à plusieurs adversaires qui pourront le mettre à l’épreuve au niveau physique. Puisqu’il est très sérieux dans son approche avec le hockey, il ne fait aucun doute qu’il fera tout pour atteindre la LNH et devenir un joueur pouvant être utiliser dans toutes les situations d’un match.

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Capitaine du Programme national de développement des moins de 18 ans, Farabee est un marqueur dangereux et prolifique parmi son groupe d’âge. Doté d’une habileté en patin de haut niveau et d’un esprit créatif en attaque, on peut également faire confiance à ce natif de New York dans sa propre zone, ce qui facilite la gestion des opportunités et du temps de jeu pour le personnel d’entraîneurs. Son niveau de jeu semble augmenter lorsqu’il est entouré de talent de haut niveau, comme l’indique ses performances en terme de production aux côtés d’un autre bon joueur admissible au repêchage, Oliver Wahlstrom, et du meilleur choix prévu en 2019 en Jack Hughes.Cam Robinson, DobberProspects.com

Super meneur de jeu à l’aile. Il a d’excellentes capacités au niveau de la vision et pour fabriquer le jeu. Peu imposant mais assez fluide pour éviter les gros contacts. Sam Cosentino, Sportsnet.ca


LES FORCES

Très travaillant et dévoué
+ Excellent patineur, agile en changement de vitesse
+ Intelligence du jeu impressionnante
+ Dangereux fabriquant de jeu
+ Efficace dans les deux sens de la patinoire

LES FAIBLESSES

 Sa force physique
La vélocité de son lancer

LE POTENTIEL LNH 

Un ailier top 6 qui excelle dans toutes les situations de jeu

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– À 14 ans, il déménage au Connecticut pour pouvoir participer au programme de hockey Selects Academy dans la USPHL(United States Premier Hockey League).

– Lors de sa deuxième saison dans le programme des moins de 16 ans de la USPHL, il a été nommé le joueur le plus utile à son équipe et le meilleur attaquant du circuit.

– Il a été nommé sur l’équipe d’étoiles du Championnat mondial de hockey des moins de 17 ans en 2016-17.

– Joel a deux frères plus âgés, les deux ont évolué dans la troisième division dans la NCAA en 2017-18.

LA ZONE VIDÉO 

Farabee coupe la passe en zone défensive avant d’y aller d’un bel effort pour marquer en désavantage numérique.

Il offre une brillante passe à son coéquipier.

Il se dirige au filet et se donne en option pour la passe avant de marquer.

Une compilation de ses plus beaux jeux cette saison.