Sélectionner une page

Quand on pense aux espoirs tchèques du repêchage de 2018, la liste a bien longtemps commencé et fini avec Filip Zadina, mais un joueur a décidé qu’il allait en être autrement. À peine classé au troisième tour avant la saison, Martin Kaut a progressé à mesure que la saison avançait, si bien qu’il serait maintenant surprenant de le voir choisi en dehors de la première ronde!

Date de naissance : 1999-10-02
Lieu de naissance : Brno, République Tchèque
Taille : 6pi1
Poids : 174 lb
Lancer : Droite
Position : Ailier droit
Équipe : HC Dynamo Pardubice, Extraliga (République Tchèque)
Classement : 4e patineur en Europe – Centrale de recrutement de la LNH 

A priori, décrire Kaut est un exercice assez simple, c’est un marqueur, un franc-tireur, un sniper, si l’on peut dire. L’ennui, c’est que quand on l’observe, on remarque qu’il a aussi d’autres cordes à son arc qui font de lui un espoir qui pourrait bien être choisi aussi haut que le top 20 le 22 juin prochain. Le Championnat du monde de hockey junior, où il complétait le premier trio dominant des Tchèques avec Zadina et le premier choix des Hurricanes en 2017, Martin Necas,  a permis de découvrir ses grands talents de passeur. Il a terminé le tournoi avec deux buts et cinq aides en sept matchs, mais aurait pu récolter de nombreux autres points tellement ce trio a bourdonné en zone adverse tout au long du Championnat. À son retour dans la ligue tchèque, il a conclu la saison avec 10 points en 14 matchs pour un total de 16 en 38. Ces chiffres ne semblent pas astronomiques, mais ils sont meilleurs que ceux de Martin Necas et Filip Chytil, tous deux choisis au premier tour l’an dernier.

Ce qui fait de Kaut un joueur si dangereux offensivement est avant tout la qualité de son tir des poignets, mais également son habileté à trouver les ouvertures dans la défensive adverse pour s’installer, en attente d’une passe. En plus d’être un bon marqueur, il est également très efficace en tant que fabricant de jeu et cette facette de son jeu ne devrait aller qu’en s’améliorer parce qu’elle dépend grandement de son intelligence. À mon avis, Kaut pourrait surprendre le soir du repêchage parce que s’il y a bien une chose que les équipes recherchent de nos jours, c’est des joueurs qui débordent du fameux QI hockey, et c’est le cas du Tchèque. Sa vision du jeu, son anticipation et son intelligence sur la glace transparaissent dans tout ce qu’il accomplit et, plus que ses attributs physiques, ce sont ces éléments qui le rendent aussi intéressant.

Défensivement, Kaut est très mature pour son âge et son positionnement est excellent, ce qui lui permet régulièrement d’intercepter des passes pour relancer l’attaque rapidement. Il n’est pas le plus efficace le long des rampes, mais à 6’1’’, ça ne devrait être qu’une question de temps avant qu’il soit plus solide dans cet aspect. Kaut est un bon patineur malgré une amélioration requise au niveau des premières enjambées, où il pourrait être plus explosif. Il n’est pas le plus agile non plus. En résumé, je ne qualifierais pas ses aptitudes sur patin d’une force chez lui à part au niveau de la vitesse de pointe, où il est en effet très rapide, mais ne vous méprenez pas, le Tchèque sait bien se déplacer sur la patinoire et ce n’est certainement pas cet élément de son jeu qui l’empêchera d’atteindre un jour la LNH.

Autrement, comme bien des joueurs de son âge, il devra continuer à améliorer sa constance, mais s’il y arrive, il a le potentiel d’être un ailier de premier trio qui excelle tant en attaque que dans son territoire. Repêché par les Wheat Kings de Brandon de la WHL, Kaut avait préféré demeurer dans son pays natal et ses performances en deuxième moitié de saison portent à croire qu’il s’agissait d’une bonne décision. C’est d’autant plus vrai quand on considère qu’il participe actuellement au Championnat mondial de hockey, ayant obtenu une place devant nul autre que Filip Zadina. Gageons qu’après le 22 juin prochain, on ne référera plus à Kaut comme étant « l’autre Tchèque ».

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Kaut a les habiletés pour être un joueur du top-6 dans la LNH. Il aura besoin de temps pour ajouter du muscle et de la force afin d’être prêt pour la grande ligue. Il devra aussi continuer à travailler sur ses premières enjambées et son lancer sur réception. En termes de style, Kaut rappelle Marian Hossa, mais il ne s’agit pas ici d’une réflexion sur son potentiel ou son habileté.Ben Kerr, Last Word on Hockey

Son lancer est précis et combine une dégaine rapide à un haut niveau de précision. Kaut est responsable défensivement et est un bon joueur dans son territoire. Il démontre un excellent QI hockey et son succès dans une ligue professionnelle à un jeune âge démontre qu’il est capable d’analyser le jeu et de réagir rapidement.Patrick Bexell, Habs Eyes on the Prize


LES FORCES

+ Excellent lancer des poignets
+ Très intelligent et bonne anticipation
+ Bon positionnement défensif
+ Bon passeur

LES FORCES

 Il est parfois inconstant d’une présence ou d’un match à l’autre
– Son accélération n’est pas assez explosive
– Son tir sur réception a besoin d’amélioration

LE POTENTIEL LNH 

Un ailier sur un top-6 : un franc-tireur qui est efficace défensivement

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– Choix de premier tour des Wheat Kings dans la WHL lors de la séance de sélection européenne, il a préféré demeurer dans son pays.

– Il a remporté l’or au tournoi Ivan Hlinka (U18) en août 2016.

– Après une bonne deuxième moitié de saison, il a poursuivi sur sa lancée avec trois buts et deux aides en sept matchs en séries, le deuxième meilleur total de son équipe.

LA ZONE VIDÉO 

Match de quatre points pour Kaut (#61) en ligue tchèque. On remarque particulièrement le superbe premier but

Les faits saillants de Kaut (#16) au dernier Championnat du monde de hockey junior