L’impressionnante saison 2016-2017 de l’espoir Quinton Hughes n’est certainement pas passée inaperçue. Auteur de 26 points en 26 parties, il est devenu le premier défenseur de l’histoire de la USHL a maintenir une moyenne d’un point par match lors de l’année qui précède celle de son admissibilité au repêchage. 

Date de naissance : 1999-10-14
Lieu de naissance : Orlando, Floride
Taille : 5pi10
Poids : 170 lb
Lancer : Gauche
Position : Défenseur
Équipe : Wolverines du Michigan, NCAA
Classement : 6e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

Grâce à son impressionnant séjour dans la USHL, Quinn Hughes s’est rapidement démarqué comme étant l’un des meilleurs espoirs de la cuvée 2018. Cette saison, le défenseur a brillamment poursuivi son développement en ayant cette fois-ci l’occasion d’évoluer avec une formation de la NCAA comptant plusieurs espoirs repêchés dans la LNH. Il a continué sa quête d’éloges alors qu’il a été identifié très rapidement comme étant l’homme de confiance à la ligne bleue des Wolverines du Michigan malgré son jeune âge. Terminant avec une récolte de cinq buts et 24 passes en 37 parties, il a démontré qu’il pouvait continuer de produire à un niveau plus difficile physiquement et même à contribuer fortement à la présence de son club dans le Frozen Four, soit la dernière étape des éliminatoires dans le circuit universitaire américain. Son jeu lui a même permis de recevoir une invitation par l’équipe américaine pour le Championnat junior en décembre ainsi que pour le Championnat du monde au mois de mai. Il a été brillant à chaque occasion et a remporté la médaille de bronze lors de ces deux tournois. Il s’agit de toute une expérience pour un jeune défenseur offensif non repêché.

Si vous avez eu l’occasion de voir Hughes à l’oeuvre, vous avez sans aucun doute immédiatement remarqué son coup de patin d’un niveau élite. Il est capable de se déplacer rapidement dans les deux sens en profitant d’une mobilité très impressionnante. Il change de direction avec facilité et garde le plus souvent possible ses pieds en mouvements. Il aime garder son centre de gravité plus bas, lui permettant d’avoir ainsi un meilleur équilibre et d’être plus fort en contrôle ou protection de rondelle. Le défenseur est aussi particulièrement efficace pour la réception d’une passe d’un coéquipier lorsqu’il patine à pleine vitesse. Sa vision du jeu est excellente et cela lui permet de prendre de bonnes décisions lorsqu’il patine en possession du disque. Il peut tout aussi bien garder la rondelle grâce à son bon contrôle du bâton et créer un jeu par lui-même lorsqu’il sent que l’opportunité est présente pour lui. Par contre, il est vraiment à son meilleur lorsqu’il attire l’attention de l’adversaire et qu’il y échappe avant de servir une passe à un coéquipier. Le défenseur est tout un passeur et il est, sans aucun doute, au-dessus de la moyenne pour la qualité de ses passes effectuées du revers. Ajoutez à cela son calme inébranlable et ces qualités lui permettent de réussir plusieurs jeux dans des situations où il se retrouve sous pression.

Quinn Hughes aime fournir un support en attaque et l’efficacité de son implication nous donne parfois l’impression qu’il est un quatrième attaquant sur la patinoire. Le fait qu’il sache bien gérer ce genre d’occasions pour générer de l’attaque fait en sorte qu’il puisse se replier en défensive adéquatement sans se faire prendre par un revirement. Défensivement parlant, il se débrouille bien mais il devra tout de même continuer de travailler cette facette de son jeu. Il n’est pas le plus fort physiquement mais pour le moment il utilise adéquatement sa mobilité, son bâton et sa grande vitesse d’exécution dans la relance pour compenser ce manque. Il devra améliorer sa force s’il veut devenir plus efficace dans les batailles le long de la rampe et continuer de prendre de l’expérience afin de devenir fiable dans sa propre zone. Sur une note plus positive, il sait déjà bien se positionner et garder un bon écart entre le porteur du disque et lui-même lors de contre-attaques adverses.

Quinn Hugues possède toutes les qualités pour devenir un meneur de jeu dangereux sur un avantage numérique de la LNH. Le 22 juin, il livrera une dure lutte à ses compatriotes Brady Tkachuk et Oliver Wahlstrom afin d’être le premier Américain sélectionné au repêchage 2018. Chose certaine, tout comme ces derniers, il représente un sérieux candidat pour être appelé parmi les cinq premiers choix de la première ronde.

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Hughes est tout un passeur avec une excellente vision, capable d’enfiler l’aiguille avec des passes croisées vives ou élevées. De plus, il a un gros tir et dégaine rapidement, les gardiens de but doivent travailler fort pour contrôler les rebonds de ses tirs. Hughes fait des jeux sur son revers sans effort, et il est habile à recevoir des passes élevées avant de garder les rondelles basses tout en voyageant à une grande vitesse. Steve Kournianos, TheDraftAnalyst.com

Hughes a une excellente vision et habileté de passeur, ainsi qu’un sens du hockey pour presque toujours faire le bon jeu. Il semble lire d’avance le jeu et anticiper mieux que les autres sur la glace. Avec ses bonnes habilités de patineur et de maniement du bâton, Hughes n’a pas peur de patiner avec la rondelle en dehors de sa zone ou de diriger la contre-attaque. Il peut également faire une longue passe pour amorcer le jeu de transition et créer un surnombre. Il a l’habileté de passeur et le QI hockey pour agir en quart-arrière à la pointe. Hughes a l’habilité de faire des jeux sous pression. Il a un bon arsenal de tirs. Son tir des poignets est fort et précis, et il le décoche rapidement. Il l’utilise souvent quand il mène le jeu lors d’une attaque, ou quand il est sous pression par des bloqueurs de tirs. Il a aussi un tir frappé dur et précis. Ben Kerr, LastWordOnHockey.com


LES FORCES

+ Un coup de patin élite
+ Excellent instinct offensif
+ Bon passeur et fabriquant de jeu
+ Mains habiles et rapides
+ Gère bien la pression des adversaires ou d’un match important

LES FAIBLESSES

 Son physique
– Le jeu défensif en général

LE POTENTIEL LNH 

Un défenseur top 4 mobile et spécialiste de l’avantage numérique

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– Il est le frère de Jack Hughes, celui-ci étant le favori pour être sélectionné au premier rang du repêchage 2019 de la LNH.

– Il a été nommé sur l’équipe d’étoiles des recrues et la deuxième équipe d’étoiles de la conférence Big 10 de la NCAA en 2017-18.

– Il a remporté la médaille d’or au Championnat du monde des moins de 18 ans l’an dernier.

– En 2016-17, il s’est retrouvé sur la deuxième équipe d’étoiles de la USHL.

LA ZONE VIDÉO 

Quinn Hughes effectue l’entrée de zone avant d’inscrire le but quelques instants plus tard.

Avec un excellent mouvement latéral à la pointe, il fait mordre l’adversaire avant de prendre possession de l’espace devant lui et de créer une belle séquence menant à une chance de marquer.

Il démontre une belle patience ainsi que l’habileté de ses mains avant d’inscrire un but.

Une compilation de ses plus belles séquences lors d’un seul match.

Il attire l’adversaire avant de le déjouer et d’attaquer la zone offensive.

Il fait encore mordre son adversaire à la ligne bleue, patine en possession du disque et se donne un bon angle pour prendre le tir.

Plusieurs séquences de jeu réussies au U18 en 2017.