Ryan Merkley est facilement le joueur le plus polarisant de toute l’édition 2018 du repêchage de la LNH. Partout où il va, il suscite l’admiration totale des analystes ou un désarroi complet. Ce sera à l’électrisant défenseur de faire taire les critiques en montrant qu’il a les habiletés pour jouer dans la grande ligue. 

Date de naissance : 2000-08-14
Lieu de naissance : Oakville, Ontario
Taille : 5pi11
Poids : 170 lb
Lancer : Droite
Position : Défenseur
Équipe : Storm de Guelph, OHL
Classement : 45e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

À voir les statistiques qu’il a enregistrées, il est difficile de croire que Ryan Merkley est bel et bien un défenseur. À son année recrue avec le Storm de Guelph, Merkley a montré ce dont il était capable de faire offensivement, alors qu’il a montré une production de 55 points en 62 parties disputées, ce qui lui a valu le titre de recrue de l’année. L’année suivante, il a surpassé cette production, récoltant en 2018 67 points en 63 matchs. En séries, il a marqué un but en plus d’enregistrer cinq passes en six parties. Néanmoins, il y a une raison pour laquelle Merkley n’est pas classé dans le potentiel top 10 au prochain repêchage: son jeu défensif, en plus de manquer de constance, n’est pas à point du tout. En deux années à Guelph, Merkley a montré un glacial différentiel de -70.

Quelques tendances peuvent être révélatrices quant au jeu de Merkley. Il a la fâcheuse habitude de jouer de paresse en repli défensif. Ses retours dans sa propre zone se font de manière très variable, parfois de bonne façon et autres fois comme s’il se laissait glisser tranquillement, sans aucun sentiment d’urgence, ce qui est le principal reproche qui lui est adressé. De plus, en tant que dynamo offensif de son équipe, il lui arrive de prendre des chances trop souvent, soit en tentant d’anticiper le jeu vers l’attaque ou bien en voulant en faire trop sur une chance offensive, ce qui compromet le jeu défensif de son équipe. Non seulement joue-t-il mal défensivement, mais il a déjà été rapporté que le jeune joueur n’a pas en haute estime l’importance du respect d’un système de jeu serré dans sa propre zone. Dans la LNH d’aujourd’hui, ce genre de perception peut amener son lot d’interrogations quant à la possibilité que Merkley puisse véritablement faire sa place dans la ligue professionnelle, là où les systèmes de jeu sont de plus en plus exigeants à respecter et à appliquer.

Autrement, Ryan Merkley est un joueur doté d’un talent absolument incroyable. Ses grandes qualités de passeur et de manieur de la rondelle lui permettent littéralement de faire de la magie face à ses adversaires qui n’y voient que du feu. Dans le cas de certains autres espoirs que nous avons décrits, il a déjà été mentionné qu’eux aussi, arrivaient à créer des jeux à partir de séquences anodines de manière brillante, mais Ryan Merkley les surpasse considérablement. En termes de talent brut, le jeune défenseur fait probablement partie des cinq meilleurs joueurs éligibles à se faire sélectionner au repêchage qui se tiendra à Dallas. Combinez à cela le patinage de niveau élite que Merkley possède et vous avez tous les ingrédients pour un défenseur qui pourra soulever la foule en exécutant des montées en territoire offensif en débordant l’équipe adverse.

Il est aussi très effectif en avantage numérique. En plus de son QI offensif qui lui permet de repérer rapidement un coéquipier qui échappe à la couverture défensive, il possède un tir de bonne qualité, tant à la ligne bleue que plus proche du filet, ce qui lui a permis de marquer 25 buts lors de ses deux saisons avec le Storm de Guelph. Plus encore, en comparant les deux saisons de Merkley, il est possible de remarquer qu’il a diversifié l’origine de ses tirs. Les figures suivantes le montrent bien:


Source: prospect-stats.com

Effectivement, la grande majorité des tirs de Merkley provenait de la pointe en 2016-2017, alors que l’année suivante, il a grandement changé ses habitudes de tir. En s’exécutant du côté droite, mais sur une distance plus étendue qui varie de la ligne bleue jusqu’au demi-cercle du gardien, Merkley se veut plus imprévisible et sème le doute chez l’équipe adverse. Pour un défenseur, il est extrêmement rare de voir une telle distribution de tirs, ce qui rend Merkley encore plus fascinant.

LES STATISTIQUES

CE QU’ILS ONT DIT…

Ryan Merkley est un des plus jeunes joueurs de ce repêchage. La recrue de l’année dans la OHL peut se vanter d’être un joueur offensif élite: vision, jeux de passe, dynamisme, vitesse de pointe et accélération impressionnante. Toutefois, son jeu dans sa propre zone et ses décisions sans la rondelle ne sont pas ce qu’il y a de mieux et sont deux facettes qui nécessiteront encore beaucoup de travail.  – Cam Robinson, Dobber Prospects

Merkley est un défenseur offensif dynamique qui est un excellent patineur doté d’une vision du jeu élite. Ses habiletés en défensive et son implication dans sa zone sont constamment scrutées à la loupe, tout comme son comportement hors-glace. Ses habiletés font l’unanimité, mais il demeure qu’il y a quelques drapeaux rouges sur ces derniers points.  Peter Harling, Dobber Prospects


LES FORCES

+ Exceptionnelle vision du jeu en transition offensive ou sur l’avantage numérique
+ Patinage et rapidité d’excellent niveau
+ Passeur hors-pair
+ Imprévisible offensivement: on ne sait jamais ce qu’il peut sortir de son chapeau

LES FAIBLESSES

 Son jeu défensif en général est très moyen
– Imprévisible défensivement et tente d’en faire trop parfois
– Force insuffisante s’il devait jouer dans la LNH dans un futur proche

LE POTENTIEL LNH 

Un défenseur de deuxième ou de troisième paire, spécialiste de l’avantage numérique.

LE SAVIEZ-VOUS ? 

– Il a remporté la médaille d’or au tournoi Ivan-Hlinka cette année avec le Canada.

– Il a été repêché au tout premier rang lors du repêchage de la OHL en 2016 après une saison de 44 points en 33 matchs dans la GTHL.

– Merkley a été nommé recrue de l’année en 2017 dans la OHL, alors qu’il a amassé le plus de points parmi tous les nouveaux-venus.

LA ZONE VIDÉO 

Voici une compilation de ses faits saillants lors de l’année 2017-2018

Intéressante séquence de Merkley qui bloque deux dégagements de l’équipe adverse sur le même jeu.