La LNH moderne permet à des joueurs de plus petite taille de se faire une place et d’espérer avoir une belle carrière. Peu importe l’époque, un joueur aussi talentueux que Nils Hoglander aurait pu avoir sa chance, mais en 2019, il sera un espoir sérieusement considéré au premier tour.

NILS HOGLANDER
Ailier gauche, Suède
5pi9 | 185 lb | 20 décembre 2000
Rogle, SHL

11e patineur européen  

Le repêchage 2019 compte son lot de jeunes attaquants dynamiques pouvant générer de l’offensive, mais une fois à l’extérieur du top 10, peu d’entre eux peuvent en créer autant que le Suédois Nils Hoglander, qui y arrive grâce à sa grande vitesse et surtout, à sa capacité à effectuer des jeux en mouvement. À ce niveau, on peu le comparer aux Trevor Zegras et autres jeunes prometteurs de sa cuvée, mais Hoglander est souvent ignoré ou sous-estimé en raison de son absence presque totale des regards lors des événements internationaux à forte couverture. En effet, il n’était pas au U18 ni au Hlinka-Gretzky en raison de son âge, et il n’avait récolté aucun point au U18 l’an dernier, étant confiné à un rôle moins important au sein de la formation suédoise. Il ne faut toutefois pas oublier quelque chose : Hoglander a joué 50 parties en ligue élite suédoise cette année, récoltant au passage 7 buts et 7 aides. Toutes ces statistiques sont de loin des sommets parmi les espoirs éligibles au repêchage pour la première fois, cette année. Le simple fait d’avoir évolué dans un circuit d’adultes toute la saison confère en fait un avantage au Suédois quand viendra le temps de projeter son développement.

Très énergique malgré sa petite taille, Hoglander est aussi un joueur très complet et particulièrement dominant en échec avant. Il se replie aussi très rapidement et pourrait certainement se faire une niche comme attaquant défensif si la production offensive ne se développait pas au niveau professionnel. L’équipe qui le repêchera le fera tout de même dans l’optique de repêcher un joueur du top 6 et le Suédois de 18 and a certainement ce potentiel. Ses excellentes mains se combinent à merveille avec ses changements de direction vifs et sa grande agilité pour faire de lui une menace constante en possession de la rondelle. Il est ainsi capable en une fraction de seconde de se donner un angle de passe ou encore de se positionner pour un tir sur réception. Son accélération  et sa vitesse sont aussi des points forts, tout comme son lancer des poignets vif. 

Comme mentionné plus haut, la production offensive de Hoglander au prochain niveau demeure un point d’interrogation, mais il demeure qu’un joueur rapide, intense à l’ouvrage et qui mise sur de bonnes aptitudes offensives trouvera toujours une place peu importe le niveau. La constance du Suédois sera toutefois un élément à surveiller parmi ceux qui pourraient entraver son développement. L’autre principal sera d’ajouter de la force physique, ce qui lui permettra d’être plus efficace dans son jeu le long des rampes, surtout qu’il aime donner une bonne mise en échec à l’occasion. Cela lui permettrait aussi d’améliorer la puissance de son lancer des poignets qui deviendrait d’autant plus redoutable combiné à la vitesse à laquelle il le décoche. Au final, Nils Hoglander représente certainement un espoir de premier tour cette année même si l’équipe qui le choisira prend en quelque sorte un pari sur son futur offensif. Un bon développement pourrait en faire un véritable dynamo offensif sur un premier trio tout en conservant son ardeur au travail et sa bonne conscience défensive. Au pire, on peut plutôt pense à un Carl Hagelin ou Paul Byron, pas un mauvais prix de consolation!

Montage de la saison 2018-19 de Nils Höglander