La cuvée 2019 du repêchage de la LNH réserve plusieurs options intéressantes pour les formations à la recherche d’un joueur de centre. Parmi la liste, nous retrouvons Trevor Zegras, un joueur qui possède une vision extraordinaire et une intelligence sur la glace qui est élite.

TREVOR ZEGRAS
Centre, États-Unis
6pi | 168 lb | 20 mars 2001
US-NTDP, USHL
6e patineur en Amérique du Nord

Ceux qui ont suivi les activités du Programme de développement américain des moins de 18 ans cette année connaissent très bien Trevor Zegras. Ce jeune joueur de centre aux mains habiles déborde de créativité et sait mettre son talent au profit de ses coéquipiers. Lorsque son coéquipier Jack Hughes était absent cette saison, c’est souvent vers lui que l’attention était portée afin de prendre les choses en main en attaque.

Trevor Zegras a su attirer le regard de bien des amateurs de hockey cette année, particulièrement en deuxième moitié de saison. La raison est fort simple, le talentueux attaquant aime créer des séquences de jeu spectaculaires qui font parler. Sur le plan du divertissement, il est ce type de joueur qui pourrait éventuellement attirer les foules au niveau professionnel en raison de sa créativité très impressionnante. Zegras est avant tout un fabricant de jeu et potentiellement il pourrait un jour devenir le meilleur de ce repêchage à ce chapitre. Sur la glace, il sait repérer les moments où il peut utiliser ses mains pour déjouer l’adversaire, profitant d’une vision du jeu qui est exceptionnelle. Lorsqu’il décide de le faire, il manoeuvre à sa guise en territoire ennemi, entraînant avec lui la pression adverse avant d’effectuer une passe à un coéquipier qui s’est libéré. À un contre un, il y a de bonnes chances qu’il ridiculise le défenseur qui tente de le contenir. Il est un bon patineur sans toutefois être le plus rapide, étant particulièrement bon dans son temps de réaction afin de bouger en zone restreinte. Sa vision du jeu en offensive est parmi les meilleures du repêchage 2019 et il en fait la démonstration régulièrement. Il tente des jeux que bien peu de joueurs oseront ou penseront à faire tout en gardant un taux de réussite ridiculement haut. L’expression ″avoir des yeux tout le tour de la tête″ prend tout son sens avec Zegras qui est capable de noter la présence de ses coéquipiers autour de lui et de minimiser certains risques reliés à son style de jeu audacieux. Il réussit d’ailleurs sans problème plusieurs passes sans regarder. Dans les situations d’avantage numérique, il est une menace constante et il utilise très bien l’espace disponible pour créer des chances de marquer à ses coéquipiers. On pourrait aller jusqu’à dire qu’à l’intérieur de la zone offensive, il est dans la discussion pour le joueur le plus menaçant parmi ceux disponible le 21 juin prochain. Il est bon à ce point!

Trevor Zegras ne possède peut-être pas le plus gros gabarit, mais il n’hésitera pas pour autant à s’impliquer physiquement, notamment le long des rampes. Bien qu’il démontre une compréhension du jeu élite, il devra continuer à améliorer le côté défensif du joueur qu’il est et apprendre à bien compensé le fait qu’il ne soit peut-être pas imposant physiquement. Son tir est assez bon, mais il ne l’utilise probablement pas assez. Un choix de jeux plus diversifié entre les passes et les lancers au filet pourrait causer de sérieux ennuis aux défenseurs qui l’affrontent. Avec la confiance qu’il affiche et ses habiletés incroyables avec la rondelle, l’américain a tout les outils nécessaires pour aspirer à devenir un centre de premier trio dans la LNH  et il sera sans aucun doute l’un des espoirs les plus divertissants à suivre au cours des prochaines années.

Montage de la saison 2018-19 de Trevor Zegras