On a beaucoup parlé de l’excellent groupe de tête de la cuvée 2020 du repêchage de la LNH, mais le groupe tout juste derrière le top 10 n’a pas nécessairement tant à leur envier. C’est dans ce groupe qu’on retrouve Dawson Mercer, un attaquant polyvalent qu’il serait surprenant de voir à l’extérieur du top 20 le 9 octobre prochain.

Date de naissance : 2002-10-27
Lieu de naissance : Carbonear, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada
Taille : 6pi
Poids : 179 lb
Lancer : Droite
Position : C/AD
Équipe : Chicoutimi, Ligue de hockey junior majeur du Québec
Classement : 10e patineur en Amérique du Nord – Centrale de recrutement de la LNH 

Déjà fort attendu après avoir été choisi dans le top 10 du repêchage de la LHJMQ en 2017, Mercer s’est propulsé dans les classements des meilleurs espoirs en vue de la séance de sélection de la LNH de 2020 grâce à une saison de 30 buts et 64 points en 68 matchs à 17 ans. Cette année, il a mis la barre encore plus haut, produisant à un rythme de plus de 1,6 point par match (42 en 26) à Drummondville avant d’être échangé aux Saguenéens. Sa deuxième moitié de saison a été moins époustouflante (18 en 16), mais le résultat final demeure une moyenne de 1,43 point par match, soit 60 points en 42 parties. Quand on considère aussi sa présence au sein de l’équipe canadienne au Championnat mondial de hockey junior, on peut parler d’une année de repêchage fructueuse pour le jeune Terre-Neuvien.

Mercer est capable de jouer au centre et à l’aile, ce qui pourrait l’aider grandement au prochain niveau, tout comme le fait qu’il est droitier, une qualité souvent recherchée. Ses qualités vont toutefois évidemment bien plus loin. Patineur puissant et agile, il possède des mains habiles qui le servent tant comme marqueur que comme fabricant de jeux. Misant aussi sur un excellent lancer, il peut marquer de toutes sortes de façon et est particulièrement dangereux autour du filet où ses mains rapides lui permettent d’être efficace pour dévier des lancers ou saisir des retours. Sans être le plus dynamique, le jeu offensif de Mercer est très solide pour un joueur de son âge, mais ce sont le reste de ses aptitudes qui font de lui un espoir aussi intéressant. Habile le long des rampes et comprenant bien le jeu défensivement, il excelle en échec avant et provoque généralement son lot de revirements tant par son positionnement efficace que par son acharnement sur le porteur de la rondelle. Régulièrement utilisé en infériorité numérique, l’apport qu’il fournit à son équipe dépasse généralement ce qui parait sur la feuille de pointage.

En termes de lacunes, on peut rapidement pointer vers l’accélération de Mercer, lui qui pourrait effectivement être plus explosif, ce qui peut toutefois se travailler. Une autre chose qu’on lui reproche à l’occasion est son potentiel offensif que certains jugent limité. En effet, dans son cas, il ne fait pas vraiment de doute qu’il atteindra la LNH, mais il faut se demander dans quel rôle. Pour certains, la combinaison de son intensité, de ses aptitudes avec la rondelle, de sa prise de décision et de son lancer lui garantissent un rôle sur un top 6, peut-être même au centre, mais pour d’autres, son jeu offensif n’est tout simplement pas assez dynamique, ce qui le limiterait peut-être à un emploi sur une troisième ligne. Dans tous les cas, il serait très surprenant de le voir être choisi à l’extérieur du top 20 vu sa polyvalence et son niveau d’effort.

LES STATISTIQUES


LES FORCES
+ Tir des poignets de première qualité
+ Mains très habiles
+ Bonnes aptitudes de passeur
+ Excellent jeu défensif et échec avant

LES FAIBLESSES 
 Dynamisme offensif incertain
– Accélération qui manque d’explosion
– 
Questionnement sur sa capacité à évoluer au centre

LE POTENTIEL LNH  
Attaquant de top 6 qui peut être utilisé à toutes les sauces

LA ZONE VIDÉO 

Compilation de faits saillants de Mercer

Crédit photo : Dan Hickling / Hickling Images