Les espoirs de la cuvée 2020 auront dû attendre plus longtemps que prévu, mais malgré les événements des derniers mois, ils auront finalement enfin l’occasion de connaitre l’endroit où ils seront repêchés. À moins d’un mois du repêchage d’entrée de la LNH, qui aura lieu les 6 et 7 octobre prochains, je vous présente mon humble top 100 des meilleurs espoirs disponibles. Vous pouvez également consulter le classement (top 62) de mon collègue Alexandre Gaucher.  

RangJoueurRang CentraleÉquipeLiguePosition
1Alexis Lafrenière1 (Amérique du Nord)RimouskiLHJMQAG
Tout simplement le meilleur joueur disponible cette année. Un ailier de concession qui excelle comme fabricant de jeu tout en étant capable de marquer à profusion. En outre, il est solide défensivement et le long des rampes et il joue avec du chien.
2Quinton Byfield2 (Amérique du Nord)SudburyOHLC
Un gros centre rapide qui mise sur un excellent lancer, Byfield pourrait se développer en un véritable joueur de centre numéro 1 dominant, d'autant plus qu'il n'a eu 18 ans qu'au mois d'août, ce qui fait de lui l'un des plus jeunes joueurs de la cuvée.
3Tim Stützle1 (Europe)MannheimAllemagneAG/C
L'un des joueurs les plus spectaculaires de la cuvée 2020, l'Allemand possède d'excellentes mains et est un fabricant de jeu exceptionnel. Il a davantage joué à l'aile qu'au centre, mais ses aptitudes pourraient faire de lui un joueur de centre dans la LNH.
4Cole Perfetti5 (Amérique du Nord)SaginawOHLAG/C
Doté d'excellentes mains et d'une vision du jeu hors pair, Perfetti adore contrôler le jeu et mettre la table pour ses coéquipiers, tout en étant également un fin marqueur. Son coup de patin et son niveau d'effort pourraient l'empêcher d'atteindre les plus hauts sommets, mais sont deux éléments qui peuvent être améliorés.
5Jake Sanderson4 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Patineur exceptionnel qui n'éclipsera jamais de records offensifs, mais qui peut passer beaucoup de temps sur la glace à limiter les chances de l'adversaire, Sanderson a progressé à un rythme effréné cette année au point où il pourrait être le premier défenseur sélectionné lors du repêchage de 2020.
6Jamie Drysdale3 (Amérique du Nord)ErieOHLDD
Excellent patineur qui mise sur une très bonne vision du jeu pour être impeccable en relance et sur l'avantage numérique, Drysdale n'est toutefois pas très costaud, ce qui pourrait le limiter face aux gros attaquants dans la LNH. Il est toutefois très intelligent, ce qui parait dans son positionnement et le rend efficace défensivement.
7Lucas Raymond4 (Europe)FrolundaSuèdeAG/AD
Malgré des statistiques quelque peu décevantes en ligue élite suédoise, Raymond demeure un ailier ultra talentueux qui est surtout un excellent fabricant de jeu. Très intelligent et doté d'une vision du jeu et d'une anticipation hors du commun, il adore contrôler le tempo du match. Il devra toutefois améliorer son coup de patin.
8Marco Rossi6 (Amérique du Nord)OttawaOHLC
Peut-être le joueur le plus prêt pour la LNH après Lafrenière, et ce, malgré ses 5pi9, Rossi a été le meilleur pointeur de toute la Ligue canadienne cette année. Fabricant de jeu exceptionnel, il se fait aussi remarquer par son jeu tenace dans les trois zones et son efficacité défensive.
9Alexander Holtz2 (Europe)DjugardenSuèdeAD
Un marqueur pur qui possède probablement le meilleur lancer de la cuvée 2020, Holtz sait aussi où et comment se placer pour que ses coéquipiers le repèrent. Son accélération reste à travailler, mais le Suédois pourrait devenir un marqueur constant de plus de trente buts par saison grâce à ses atouts.
10Jack Quinn7 (Amérique du Nord)OttawaOHLAD
Sorti d'un peu nulle part, Quinn a impressionné avec son coup de patin amélioré, son jeu défensif mature et ses habiletés de marqueur. Misant sur davantage qu'un bon lancer, il semble vraiment pouvoir marquer de toutes les façons imaginables en plus d'apporter une contribution dans les autres facettes du jeu.
11Seth Jarvis11 (Amérique du Nord)PortlandWHLC/AD
Jarvis a grimpé dans tous les classements grâce à une excellente deuxième moitié de saison et aurait peut-être même monté davantage si les séries de la WHL avaient eu lieu. Très rapide et dynamique, il est autant un fabricant de jeu qu'un marqueur et joue toujours de façon énergique.
12Yaroslav Askarov1 (Europe - G)St-PetersbourgRussie-2G
Rares sont les gardiens qui font autant parler d'eux quelques années avant leur année de repêchage, mais c'est exactement ce qui s'est passé avec Askarov. Agile et aimant défier les tireurs adverses, il présente encore quelques lacunes du côté du mental qui ne sont toutefois pas rares chez les jeunes gardiens.
13Dawson Mercer10 (Amérique du Nord)ChicoutimiLHJMQC/AD
Attaquant complet qui mise sur des mains très habiles, Mercer est possiblement à une seule saison d'atteindre la LNH. Son travail défensif et en échec avant est déjà mature, mais il a aussi les aptitudes offensives pour éventuellement jouer sur un top 6, notamment sa vision du jeu.
14Lukas Reichel11 (Europe)Eisbaren BerlinAllemagneC/AG
L'Allemand a passé toute la saison en première ligue allemande à 17 ans et s'est plus que bien tiré d'affaire. Joueur très intelligent sur la patinoire, il semble toujours être au bon endroit et prendre la bonne décision, tout en ayant démontré une belle créativité et production offensive cette saison.
15Anton Lundell3 (Europe)HIFKFinlandeC
Certains contestent peut-être le potentiel offensif de Lundell, ce qui l'a fait descendre quelque peu dans la plupart des classements, mais il demeure un espoir aux multiples qualités avec le potentiel d'être un excellent centre complet de deuxième trio grâce à ses aptitudes de passeur, voire un candidat au Selke, tellement son jeu défensif est mature.
16Mavrik Bourque22 (Amérique du Nord)ShawiniganLHJMQC
Très intense malgré sa petite taille, Bourque est un attaquant très talentueux qui est un excellent fabricant de jeu tout en étant capable de marquer de bien des façons. Aussi utilisé en infériorité numérique et considéré comme un leader, sa taille et son coup de patin moyens sont assurément ses plus grandes lacunes.
17Hendrix Lapierre13 (Amérique du Nord)ChicoutimiLHJMQC
Après avoir suscité des comparatifs à Patrice Bergeron de par son jeu défensif et ses habiletés de passeur, Lapierre a dû composer avec une saison 2019-2020 bousillée par les blessures graves. L'un des choix les plus risqués de la cuvée 2020, il pourrait rapporter gros à l'équipe qui pariera sur son potentiel de centre sur un top 6.
18Rodion Amirov5 (Europe)UFARussieAG
Superbe patineur qui est toutefois loin du stéréotype russe en termes de style de jeu. Habile certes, Amirov est aussi un joueur intense qui excelle défensivement et en échec avant. Il devra toutefois ajouter du muscle à sa charpente afin d'être encore plus efficace le long des rampes, où il brille déjà.
19Brendan Brisson20 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLC
Doté d'un excellent lancer, de mains très habiles, d'un superbe coup de patin et d'une vision du jeu bien au-delà de la moyenne, le fils de Pat a beaucoup d'atouts qui pourraient faire de lui un attaquant solide sur les deux premiers trios d'une équipe dans la LNH. Il devra toutefois ajouter du muscle et améliorer sa constance.
20William Wallinder14 (Europe)Modo Jr.Suède-Jr.DG
Un projet à long terme, Wallinder a tous les atouts pour devenir un défenseur top 4, voire même sur un premier duo : grand (6pi4), longue portée, excellent coup de patin, bonne compréhension du jeu. Il est toutefois si jeune et peu développé qu'il ne faut pas s'attendre à le voir dans la LNH avant trois ou quatre ans au minimum.
21Noel Gunler9 (Europe)LuleaSuèdeAD
À première vue, Gunler devrait être choisi dans le top 10. Quand on voit ses aptitudes offensives, son physique et sa créativité, on pourrait y croire, mais son coup de patin requiert du travail tout comme son niveau d'ardeur au travail, souvent un drapeau rouge pour les équipes professionnelles.
22Braden Schneider9 (Amérique du Nord)BrandonWHLDD
Un gros défenseur de l'Ouest qui est avant tout efficace dans son territoire, Schneider possède aussi des aptitudes offensives en développement et est efficace en relance. Droitier, il pourrait rapidement se retrouver sur une deuxième paire, lui qui est en plus l'un des joueurs les plus âgés de la cuvée 2020.
23Jacob Perreault17 (Amérique du Nord)SarniaOHLAD
Le fils de Yanic est un marqueur naturel comme on en voit peu. Son lancer est peut-être le meilleur de la cuvée 2020 outre celui d'Alexander Holtz et il sait comment et où se placer pour marquer des buts. Il pourrait encore améliorer son patin, ce qu'il a déjà fait, tout en étant aussi plus constant dans son niveau d'effort.
24Connor Zary15 (Amérique du Nord)KamloopsWHLC
Même en temps que l'un des plus vieux joueurs de la cuvée 2020, sa moyenne de 1,51 point par match reste très impressionnante! Zary est un centre qui fait tout bien sans toutefois dominer dans aucune facette. Bon fabricant de jeu, il devra toutefois améliorer son coup de patin pour occuper un rôle important dans la LNH.
25Tyson Foerster21 (Amérique du Nord)BarrieOHLAD
Son coup de patin a besoin de beaucoup de travail, mais il est difficile de passer outre la qualité de son lancer et ses aptitudes offensives générales, surtout considérant son gabarit de 6pi2 et près de 200 livres. Dominant en avantage numérique, il rappelle à bien des égards James Neal.
26Dylan Holloway12 (Amérique du Nord)WisconsinNCAAC/AG
Holloway fera certainement le bonheur de l'équipe qui le repêchera, mais peut-être pas si c'est trop tôt. Excellent patineur qui travaille fort et joue bien le long des rampes, les questions autour du Canadien sont davantage quant à son jeu offensif. À ce chapitre, sa constance et son dynamisme pourraient le faire chuter quelque peu.
27Helge Grans6 (Europe)Malmo Jr.Suède-Jr.DD
Grand défenseur droitier suédois, Grans maitrise déjà bien le côté offensif, mais devra prendre de meilleures décisions en défensive s'il veut occuper un rôle important dans la LNH. À 6pi3 et doté d'un excellent coup de patin, il a les atouts physiques pour être un défenseur complet à condition d'y mettre l'effort.
28Kaiden Guhle8 (Amérique du Nord)Prince AlbertWHLDG
À 6pi2 et se déplaçant avec aise dans toutes les directions, Guhle représente le prototype parfait du défenseur moderne. Joueur intelligent, il est efficace en relance, mais n'apporte pas le jeu physique d'un Schneider ou le potentiel offensif d'un Grans. Somme toute, un choix assez sûr comme futur défenseur de 2e paire.
29John-Jason Peterka7 (Europe)MunichAllemagneAD
Le troisième Allemand de ce classement est un ailier explosif qui travaille fort lorsqu'il est sur la glace, mais qui est inconstant en termes de jeu offensif. Bon marqueur naturel, il est toutefois plus efficace en relance qu'une fois installé en zone adverse. Son lancer et ses instincts de marqueur pourraient faire de lui un ailier sur un 2e trio.
30Ridley Greig14 (Amérique du Nord)BrandonWHLAG
L'un des plus jeunes joueurs de la cuvée 2020, Greig est un joueur très intense qui fournit un effort constant dans toutes les facettes du jeu. Efficace en infériorité numérique, il surprend aussi par son niveau de talent, surtout comme fabricant de jeu. Son patin et sa taille ordinaire pourraient toutefois le faire glisser quelque peu.
31Topi Niemela8 (Europe)KarpatFinlandeDD
Niemela me fait beaucoup penser à Tobias Enstrom si on enlève ses quelques saisons dominantes offensivement. De taille modeste (5pi11), Niemela favorise avant tout son jeu défensif, très mature pour son âge, tout en effectuant une bonne relance. Son intelligence et sa mobilité pourraient faire de lui un excellent défenseur de deuxième paire dans la LNH.
32Marat Khusnutdinov12 (Europe)SKA St-PetersbourgRussie-Jr.C
Misant sur un excellent coup de patin et déployant un haut niveau d'effort en tout temps, le Russe charmera certainement une équipe de la LNH. Efficace défensivement, il est aussi très habile avec la rondelle, surtout pour mettre la table pour ses coéquipiers. Sa petite taille et sa nationalité sont les principaux éléments qui pourraient le faire glisser quelque peu.
33Tristen Robins86 (Amérique du Nord)SaskatoonWHLAD
Pas un joueur très costaud, Robins se compare néanmoins à Brendan Gallagher en termes d'intensité. Rapide et efficace défensivement, il a aussi mené son équipe avec 73 points en 62 matchs démontrant des aptitudes offensives plus qu'intrigantes tant comme passeur que comme marqueur.
34Sam Colangelo31 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLAD
Dans une cuvée où les joueurs de plus petite taille abondent, les 6pi2 de Colangelo le font sortir du lot, d'autant plus qu'il est excellent le long des rampes et qu'il peut jouer de façon physique lorsqu'il veut s'impliquer. Son manque de constance demeure une lacune, mais il a des aptitudes offensives intéressantes qui pourraient le propulser au premier tour.
35Lukas Cormier32 (Amérique du Nord)CharlottetownLHJMQDG
Cormier est un défenseur intelligent qui mise sur un bon coup de patin. Il n'est généralement pas le plus spectaculaire, mais il est efficace en relance et aime appuyer l'attaque. Sa petite taille (5pi10) demeure un défi dans son territoire, mais son positionnement efficace lui permet d'être un bon défenseur dans toutes les situations.
36Theodor Niederbach19 (Amérique du Nord)Frolunda Jr.Suède-Jr.C
Une blessure au genou l'a privé de sa saison 2018-2019, mais le Suédois a rassuré tout le monde avec 48 points en 40 matchs en ligue junior suédoise. Son coup de patin n'est pas une force, mais sa vision du jeu et son intelligence sur la patinoire font de lui une menace chaque fois qu'il a la rondelle, surtout en avantage numérique.
37Thomas Bordeleau29 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Bordeleau a été le meilleur pointeur de l'équipe de développement américaine cette année en grande partie en raison de ses aptitudes de fabricant de jeu et de son intelligence sur la patinoire. Pas très grand ni le plus rapide, il devra être utilisé dans un rôle offensif, bien qu'il soit également déjà un spécialiste des mises en jeu.
38Jan Mysak28 (Amérique du Nord)HamiltonOHLC
Arrivé dans la Ligue de l'Ontario après le Championnat mondial junior, Mysak s'est rapidement établi comme une menace dans toutes les phases de jeu, comme le démontrent ses 3 buts en infériorité numérique en 22 matchs. Très rapide, mais pas très gros ni le marqueur le plus naturel, son rôle devrait être sur une 2e ou 3e ligne.
39Jérémie Poirier18 (Amérique du Nord)Saint JohnLHJMQDG
Même en temps que défenseur, Poirier mise peut-être sur les meilleures mains de la cuvée 2020, c'est dire à quel point il est bon avec la rondelle. Il doit toutefois absolument faire une meilleure analyse des risques tant offensivement que défensivement où il n'atteindra pas la LNH. Il a aussi beaucoup de travail à faire sur son jeu défensif en général.
40Ozzy Wiesblatt19 (Amérique du Nord)Prince AlbertWHLAD
Rapide et intense, Wiesblatt vient de connaitre une excellente saison avec 70 points en 64 matchs dans la Ligue de l'Ouest. Particulièrement dangereux en contre-attaque, il est aussi très à son aise en avantage numérique grâce à ses excellentes aptitudes de passeur. Sa taille et son potentiel offensif limitent toutefois ses chances d'être appelé au premier tour.
41Justin Barron16 (Amérique du Nord)HalifaxLHJMQDD
Grandement affecté par une blessure cette saison, Barron est revenu visiblement en retard sur ses coéquipiers et n'a jamais vraiment trouvé son rythme cette année. Grand défenseur droitier fiable défensivement et très mobile, il est le prototype qu'adorent les recruteurs professionnels, mais son potentiel offensif continue de susciter les interrogations.
42Eemil Viro16 (Europe)TPSFinlandeDG
Avec Topi Niemela, Viro est le seul défenseur à sa première année d'éligibilité à avoir passé la majorité de la saison dans la Ligue élite de Finlande, ce qui est toujours un signe de maturité. Très bon patineur qui anticipe bien le jeu, Viro n'est pas robuste ni dynamique offensivement, mais il peut être utilisé dans toutes les situations de jeu.
43Emil Andrae15 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.DG
À 5pi9, Andrae devra toujours se prouver, mais son jeu offensif dominant en ligue junior lui a déjà valu dix matchs en Ligue élite professionnelle. Capable de jeu robuste, Andrae est surtout un défenseur très intelligent qui sait faire preuve de créativité offensive et d'un bon positionnement défensif. Sa taille sera toujours un handicap toutefois.
44Sean Farrell62 (Amérique du Nord)ChicagoUSHLC
Un centre très intelligent, Farrell peut être employé dans toutes les situations sans mettre son équipe dans le pétrin. Pas nécessaire le joueur plus talentueux, il possède un excellent lancer et est à son aise autour du filet. Sa grande vitesse et son agilité compensent ses 5pi9, mais on peut se demander quel rôle il occupera chez les professionnels.
45Jake Neighbours26 (Amérique du Nord)EdmontonWHLAG
Neighbours est un ailier intelligent, mais surtout très intense. Il excelle autour du filet et le long des rampes et peut être employé en infériorité numérique. Ce n'est pas qu'il n'est pas talentueux, lui qui a amassé 70 points en 64 matchs, mais il fera probablement davantage sa marque par sa fougue que sur la feuille de pointage dans la LNH.
46Luke Evangelista39 (Amérique du Nord)LondonOHLAD
Evangelista est un joueur intrigant, lui qui a amassé seulement 2 de ses 61 points en avantage numérique. Pas le plus gros ni le plus rapide, il est toutefois très intelligent et s'adapte très bien aux différents rôles qu'on peut lui confier. Efficace défensivement, il ne sera jamais un dynamo offensif, mais rien ne dit qu'il ne pourrait en être le complément parfait.
47Ryan O'Rourke27 (Amérique du Nord)Sault Ste-MarieOHLDG
Dans la moyenne pour le patin et la taille, O'Rourke est un leader qui peut passer beaucoup de temps sur la patinoire. Très intelligent, il ne possède pas un talent offensif comparable à plusieurs de ses comparses de la cuvée 2020, mais il devrait produire un certain lot de points grâce à sa bonne relance tout en étant efficace défensivement.
48Joni Jurmo20 (Europe)Jokerit Jr.Finlande-Jr.DG
Un grand défenseur gaucher finlandais, Jurmo a un potentiel offensif très intéressant. Son coup de patin lui permet de transporter la rondelle, ce qu'il adore faire, mais ce qu'il fait ensuite avec la rondelle demeure imprévisible et pas dans le bon sens! Son jeu défensif nécessitera aussi beaucoup de travail.
49Eamon Powell51 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDD
Le partenaire de Jake Sanderson la saison dernière, Powell apportait un côté plus offensif à la paire, sans toutefois être un Quinn Hughes lui-même. Mobile, mais surtout très intelligent, il est excellent en relance et efficace défensivement. Il est difficile de le voir devenir un joueur dominant, mais ses aptitudes pourraient en faire un défenseur numéro 4 ou 5 très utile.
50Daniel Torgersson13 (Europe)Frolunda Jr.Suède-Jr.AG
Un ailier polyvalent de 6pi3, Torgersson séduira certainement une équipe qui souhaite ajouter du poids à son attaque. Capable de jouer tous les rôles, il est à son mieux en infériorité numérique, le long des rampes et devant le filet en avantage numérique. Son coup de patin et son potentiel offensif demeurent toutefois suspects.
51Jack Finley38 (Amérique du Nord)SpokaneWHLC
La progression qu'a démontrée Finley, l'un des joueurs les plus jeunes de la cuvée 2020, est phénoménale. Maitrisant davantage ses 6pi5, il est passé de 19 à 57 points principalement en raison de ses aptitudes de passeur. Solide défensivement, Finley devra toutefois améliorer son coup de patin pour jouer régulièrement dans la LNH.
52Veeti Miettinen72 (Europe)Espoo Jr.Finlande-Jr.AD
Un marqueur naturel de petite taille (5pi9), Miettinen met toujours du cœur à l'ouvrage et possède un excellent lancer qu'il utilise à profusion. Doté d'une très bonne accélération, il est surtout dangereux en contre-attaque quoiqu'il est aussi particulièrement bon pour se rendre disponible dans les endroits dangereux en zone offensive.
53Roni Hirvonen10 (Europe)AssatFinlandeC
Petit mais très polyvalent, Hirvonen a passé toute la saison dernière chez les professionnels, en première ligue finlandaise. À 5pi9, on souhaiterait le voir plus rapide, mais sa vision du jeu et ses aptitudes de passeur lui donnent certainement le potentiel de contribuer dans la LNH sur un 2e ou 3e trio, plus probablement à l'aile.
54Drew Commesso2 (Amérique du Nord - G)USNTDPUSHLG
Gardien agile misant sur une bonne technique et un gabarit adéquat, Commesso est surtout très jeune, étant né à la mi-juillet. Après une bonne saison, il devait se joindre à l'Université de Boston à l'automne, mais il sera intéressant de voir sa progression s'il ne peut évoluer dans la NCAA cette année.
55William Villeneuve99 (Amérique du Nord)Saint JohnLHJMQDD
Meilleur pointeur chez les défenseurs de la LHJMQ, Villeneuve est néanmoins un joueur très polarisant. D'un côté, les statistiques sont là, il a un bon gabarit et il n'est pas mauvais défensivement, mais de l'autre, son patin laisse à désirer, son jeu défensif est inconstant et il n'est pas assez fort physiquement.
56Shakir Mukhamadullin17 (Europe)UFARussieDG
Le Russe a disputé 27 matchs en KHL l'an dernier, mais avec une moyenne de 3 minutes de jeu par rencontre. Cette saison, il en est plutôt à 12 minutes et se débrouille très bien démontrant son jeu physique et un bon positionnement défensif. Bien qu'il sache faire une première passe, il ne sera toutefois jamais un grand producteur de points.
57Evan Vierling66 (Amérique du Nord)BarrieOHLC
Vierling a explosé lorsqu'il a été échangé de Flint à Barrie, terminant la saison avec 34 points en 28 matchs. Misant avant tout sur son anticipation et sa vision du jeu, l'Ontarien est un bon fabricant de jeu qui est aussi bon sur les mises en jeu. Ces atouts le destinent à un rôle de centre sur un 2e ou 3e trio.
58Emil Heineman26 (Europe)Leksand Jr.Suède-Jr.AG
L'ailier suédois a marqué 26 buts en 29 matchs en ligue junior suédoise tout en disputant 11 matchs en Ligue élite suédoise. À 6pi1, il n'a pas peur du jeu physique et est bon autour du filet, mais il n'est pas le plus rapide. Probablement un futur attaquant de 3e trio, Heineman pourrait surprendre s'il continue sa progression tardive.
59Ty Smilanic24 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Superbe patineur qui mise aussi sur un gabarit intéressant (6pi1), Smilanic a déçu relativement à sa production offensive l'an dernier. Il a pourtant les mains et le lancer pour être meilleur que ce qu'il a été, ce qui suscite des questions sur son implication et sa ténacité. Les blessures ont toutefois peut-être eu leur mot à dire à ce sujet.
60Tyler Tullio52 (Amérique du Nord)OshawaOHLAD
Un autre attaquant diminutif à 5pi9, Tullio mise sur une grande intelligence et un sens du hockey très avancé qui fait de lui un joueur efficace défensivement et capable de bien mettre la table pour ses coéquipiers. Bien qu'agile, l'explosion et la vitesse de Tullio sont des faiblesses qui justifient son classement malgré ses 66 points en 62 matchs.
61Martin Chromiak30 (Amérique du Nord)KingstonOHLAD
Avec Chromiak, on se demande quelle part de son efficacité vient de l'exceptionnel Shane Wright. En outre, bien que très talentueux, le Slovaque va rarement dans le trafic et n'est pas constant dans son effort. Wright ou pas, ses 33 points en 28 matchs pour un joueur qui n'a eu 18 ans qu'à la fin août ont certainement attiré l'oeil des recruteurs.
62Dylan Peterson43 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLC
Un rare gros attaquant dans la cuvée 2020, Peterson pourrait en profiter pour se hausser au 2e tour. À 6pi4 et préférant un jeu robuste, l'Américain est aussi efficace défensivement. En fait, il montre une belle compréhension du jeu dans toutes les phases, mais devrait ultimement agir davantage comme joueur complémentaire offensivement.
63Samuel Knazko42 (Europe)TPS Jr.Finlande-Jr.DG
La Slovaquie n'est pas reconnue pour produire beaucoup de défenseurs, mais Knazko en est déjà à sa troisième saison en Finlande. Défenseur gaucher de 6pi1 très mobile, son sens du jeu en attaque est excellent et il excelle à transporter le disque en zone adverse. Il devra toutefois améliorer son jeu dans son propre territoire.
64Kasper Simontaival21 (Europe)Tappara Jr.Finlande-Jr.AD
À 5pi9 et sans coup de patin explosif, Simontaival commence déjà avec deux prises contre lui. Il compense toutefois avec des mains et une vision du jeu incroyables qui lui permettent d'être efficace pour contrôler le jeu. En tant que joueur unidimensionnel, il devra toutefois continuer de produire offensivement à chaque niveau pour atteindre la LNH.
65Michael Benning57 (Amérique du Nord)Sherwood ParkAJHLDD
Le petit frère de Matt Benning apporte beaucoup plus de dynamisme offensif que son frère des Oilers. Meilleur pointeur chez les défenseurs de la AJHL depuis 2 ans grâce à sa mobilité et à son lancer en plus de ses instincts offensifs, le reste de son jeu nécessite toutefois beaucoup de travail.
66Anton Johannesson31 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.DG
Répertorié à à peine 154 livres, Johannesson mise plutôt sur son coup de patin pour se démarquer. Très mobile, il est excellent en relance et pour amener la rondelle en zone offensive de même que comme quart-arrière en avantage numérique. On ne l'a toutefois jamais vu contre des adultes, où sa taille pourrait ne pas suffire défensivement.
67Vasili Ponomarev48 (Amérique du Nord)ShawiniganLHJMQC
Ses 49 points en 57 matchs en ont déçu plus d'un, d'autant plus qu'il a le talent pour produire davantage. Le Russe reste un joueur talentueux, solide défensivement et qui fournit un effort constant, mais sa petite taille, son coup de patin ordinaire et son manque de production offensive pourraient le faire chuter quelque peu.
68Carter Savoie50 (Amérique du Nord)Sherwood ParkAJHLAG
Savoie ne s'est jamais mesuré à un calibre de jeu plus élevé que le Junior A, mais cela ne l'empêche certainement pas de marquer des buts, principalement grâce à son lancer. À 5pi9, s'il atteint un jour la LNH, ça sera dans un rôle offensif sur un top 6 puisque son jeu défensif est très peu développé et qu'il n'est pas physique.
69Dmitri OvchinnikovS.O. (Europe)Novosibirsk Jr.Russie-Jr.C
Patineur très rapide, Ovchinnikov apporte aussi un jeu défensif mature de même qu'un niveau d'effort soutenu à la table. En fait, malgré sa production offensive intéressante, cette facette est sûrement la plus incertaine de son jeu, lorsqu'on évalue son potentiel, un fait rare pour un Russe.
70Zion Nybeck29 (Europe)HV71 Jr.Suède-Jr.AG
Nybeck est un véritable dynamo offensif qui a dominé la ligue junior suédoise et a même vu du temps chez les pros. À 5pi7 et pas très rapide, il est difficile de le voir dans un rôle important dans la LNH, mais il travaille fort et avec son niveau de talent, une équipe tentera assurément le coup dans son cas.
71Justin Sourdif23 (Amérique du Nord)VancouverWHLAD
Malgré sa taille modeste (5pi11), Sourdif est un joueur intense qui ne cesse jamais de travailler et lorsqu'on combine cette qualité à sa vitesse, on obtient un joueur qui excelle en échec avant et qui fournit aussi un appui en défensive. Offensivement, il a les atouts pour être dangereux, mais sa constance fait encore défaut.
72Brock Faber44 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDD
Faber est l'un des plus jeunes joueurs de la cuvée de 2020, mais il montre déjà de nombreux atouts qui pourraient lui ouvrir les portes de la LNH. Son coup de patin est excellent et sa compréhension du jeu défensif est également très avancée. Sa relance est bonne, mais on est en droit de se questionner sur son potentiel offensif.
73Yan Kuznetsov36 (Amérique du Nord)ConnecticutNCAADG
Plus jeune joueur dans la NCAA l'an dernier, Kuznetsov s'y est très bien tiré d'affaire, démontrant bien qu'il était de calibre pour le circuit universitaire. À 6pi4 et 210 livres, ce n'était pas tant une surprise puisque ses meilleures qualités sont son jeu défensif et sa robustesse. Ne vous attendez toutefois pas à beaucoup d'offensive de sa part.
74Ian Moore47 (Amérique du Nord)St-Mark's SchoolUS High SchoolDD
Excellent athlète avant tout, Moore est un défenseur droitier de 6pi2 doté d'un excellent coup de patin et qui affectionne le jeu robuste. Ayant évolué au niveau secondaire américain l'an dernier et devant travailler sa prise de décision, il est encore loin de la LNH, mais ses aptitudes physiques sont indéniables.
75Jaromir Pytlik46 (Amérique du Nord)Sault Ste-MarieOHLC
À 6pi3 et jouant de façon intense, Pytlik pourrait certainement avoir un rôle dans la LNH un jour, mais il a encore beaucoup de travail à faire sur son coup de patin et sa production offensive en a laissé plus d'un sur son appétit.
76Joel Blomqvist3 (Europe - G)Karpat Jr.Finlande-Jr.G
Pas un gardien très costaud, Blomqvist excelle pour suivre la rondelle des yeux et semble toujours bien positionné pour arrêter les lancers adverses. Solide mentalement, il est généralement très calme devant son filet et se laisse difficilement déconcentrer. Après une excellente saison au niveau junior, il a été prêté en seconde division finlandaise où il évoluera au niveau professionnel cette année.
77Ronan Seeley75 (Amérique du Nord)EverettWHLDG
Un défenseur mobile qui excelle en relance, Seeley aime appuyer l'attaque et sait rapidement se replier lorsque c'est nécessaire. Né le 2 août, Seeley est très jeune et pourra encore progresser, mais il vient de connaitre une saison solide pour la fabrique de défenseurs que sont les Silvertips.
78Alexander Pashin22 (Europe)UFA Jr.Russie-Jr.AD
Ailier russe typique très rapide et talentueux, Pashin mesure malheureusement 5pi8, ce qui limite grandement ses chances d'être repêché au premier ou même au deuxième tour. Excellent pour générer de l'offensive sur la relance, Pashin est un excellent fabricant de jeu qui travaille fort dans toutes les facettes du jeu.
79Roby Jarventie18 (Europe)KooveeFinlande-2AG
Le fils de l'ancien espoir du CH, Martti, Roby Jarventie est un ailier grand format qui peut jouer physiquement et connaitre du succès autour du filet adverse. Patineur bien ordinaire, son niveau d'effort est aussi très inconstant, ce qui pourrait le faire chuter au repêchage malgré ses attributs intéressants et sa jeunesse (né le 8 août).
80Donovan Sebrango59 (Amérique du Nord)KitchenerOHLDG
Bon défenseur dans toutes les facettes du jeu, Sebrango n'a pas vraiment une spécialité si ce n'est qu'il est excellent sur patins. Efficace en relance, sa prise de décision est généralement bonne et il est capable de s'impliquer physiquement malgré sa taille moyenne. Son potentiel offensif demeure toutefois limité.
81Tyler Kleven42 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Chaque année, le programme américain semble produire un grand défenseur défensif robuste. Cette année, c'est Kleven. D'une mobilité adéquate, sa relance est toutefois difficile et il apporte peu offensivement hormis son puissant lancer. Il pourrait atteindre la LNH grâce à son bon jeu défensif et son apport physique soutenu.
82Cross Hanas58 (Amérique du Nord)PortlandWHLAG
Ailier de 6pi1 très doué avec la rondelle, Hanas n'a pas récolté des statistiques à tout casser puisqu'il évoluait sur le 2e trio des Winterhawks de Portland (WHL). Pas très solide défensivement ni particulièrement rapide, son jeu est basé sur le contrôle de la rondelle et la préparation de jeux pour ses coéquipiers.
83Daniil Gushchin41 (Amérique du Nord)MuskegonUSHLAG
Contrairement à d'autres petits joueurs de la cuvée 2020, le Russe de 5pi8 qui joue en Amérique depuis deux ans est très rapide. Dynamique avec le disque, il excelle à générer de l'offensive à pleine vitesse, surtout comme passeur. Joueur à haut risque, son inconstance pourrait le faire chuter lors du repêchage malgré tout son talent.
84Jean-Luc Foudy33 (Amérique du Nord)WindsorOHLC
Le petit frère de Liam Foudy est tout aussi rapide, mais possiblement plus talentueux offensivement, du moins comme passeur. On lui reproche toutefois son manque de production pour un joueur supposément offensif (43 points en 59 matchs). Heureusement, il travaille fort, ce qui pourrait lui permettre de corriger ses lacunes.
85Luke Tuch40 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLAG
Un autre petit frère de joueur de la LNH, le cadet d'Alex n'a pas le talent naturel de l'aîné, mais il est aussi un joueur costaud solide le long des rampes. Jouant de façon robuste et intense, surtout autour du filet, Luke Tuch devra toutefois travailler sur son coup de patin pour atteindre la LNH, possiblement dans un rôle de 3e trio.
86Kasper Puutio76 (Amérique du Nord)EverettWHLDD
Un autre défenseur mobile de plus petite taille à 5pi11, le Finlandais n'est pas vraiment affecté par ce manque, lui qui mise avant tout sur son coup de patin et son intelligence pour être efficace. Sans être spectaculaire, il est bon en relance et bouge bien la rondelle. Le fait qu'il soit droitier augmente également sa valeur.
87Daemon Hunt25 (Amérique du Nord)Moose JawWHLDG
Défenseur mobile qui affectionne le jeu robuste, Hunt a été limité par les blessures l'an dernier en plus d'évoluer pour l'une des pires équipes junior au pays. Ses 2 points à égalité numérique en 28 matchs sont un total inquiétant, mais il ne faut pas oublier que le jeu offensif de Hunt n'est qu'un complément à son apport dans les autres phases de jeu.
88Nico Daws1 (Amérique du Nord - G)GuelphOHLG
Daws aura 20 ans en décembre, mais on ne peut ignorer ses performances l'année dernière. Grand gardien de 6pi4, il mise davantage sur le positionnement que sur l'agilité pour effectuer les arrêts. Sa performance au Championnat du monde de hockey junior ne l'a toutefois pas du tout aidé à mousser sa candidature.
89William Dufour69 (Amérique du Nord)DrummondvilleLHJMQAD
Ailier droit de 6pi3, Dufour a certainement attiré l'attention avec 18 buts et 33 points en 28 matchs après un échange à Drummondville. Solide marqueur autour du filet, son coup de patin est toutefois ordinaire et on aimerait le voir davantage impliqué dans toutes les facettes du jeu.
90Bogdan Trineyev28 (Europe)Dynamo MoscouRussie-Jr.AD
Ailier imposant à 6pi3, Trineyev est aussi doté d'excellentes aptitudes avec la rondelle qui font en sorte qu'il est généralement difficile de la lui soutirer. Solide le long des rampes, il est davantage un marqueur qu'un passeur et devra améliorer son jeu défensif et son coup de patin, lequel est tout juste dans la moyenne.
91Zayde Wisdom54 (Amérique du Nord)KingstonOHLAD
L'histoire de Wisdom est exceptionnelle, mais il est aussi un espoir intéressant. Il ne sera jamais une vedette, mais comme joueur complémentaire, difficile de faire mieux que son niveau d'effort. Sa vision du jeu est aussi très bonne, lui permettant de suivre l'exceptionnel Shane Wright. S'il améliore son coup de patin, il pourrait être un très bon joueur de 3e trio.
92Wyatt Kaiser37 (Amérique du Nord)AndoverUS High SchoolDG
Défenseur pour qui la meilleure qualité est son excellent coup de patin, Kaiser joue bien défensivement et relance bien l'attaque, mais n'a pas un très haut potentiel offensif. De taille modeste à 6pi, Kaiser est très jeune (31 juillet) et a évolué de brillante façon au niveau secondaire américain l'an dernier et prendra le chemin de l'Université du Minnesota à Duluth.
93Brandon Coe35 (Amérique du Nord)North BayOHLAD
Gros ailier de 6pi4, Coe a tous les atouts pour plaire aux équipes de la LNH : gabarit désirable, bon coup de patin, excellentes mains… Mais son niveau d'effort et sa production offensive sont deux gros points d'interrogation tout comme sa constance, ce qui pourrait le faire glisser au repêchage.
94Ruben Rafkin84 (Amérique du Nord)WindsorOHLDD
Après des saisons au niveau prep school, en USHL et en OHL, Rafkin évolue maintenant en Ligue élite de Finlande, une belle progression pour le défenseur droitier de 6pi qui mise avant tout sur son bon coup de patin. Efficace offensivement et capable de jouer physiquement, il devra continuer d'améliorer son jeu défensif.
95Ethan Cardwell70 (Amérique du Nord)BarrieOHLC/AD
La saison de Cardwell a véritablement décollé après son échange aux Colts de Barrie, avec qui il a récolté 26 points en autant de matchs. Attaquant polyvalent de 5pi11, sa meilleure qualité est son sens du jeu, ce qui lui sert tant comme fabricant de jeu qu'en repli défensif. Très jeune (30 août), il pourrait avoir un potentiel offensif encore inexploité.
96Brett Berard45 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLAG
Un autre petit ailier, Berard ne mesure que 5pi9, mais il joue beaucoup plus gros. Véritable agitateur, il est assez talentueux pour jouer un rôle offensif bien que son potentiel soit plus probablement sur une troisième ligne dans la LNH. S'il était une semaine plus jeune, il aurait été éligible seulement en 2021, donc il demeure un projet à long terme.
97Dylan Garand6 (Amérique du Nord - G)KamloopsWHLG
Gardien hyper athlétique, Garand ne mesure que 6pi, ce qui est bien en deçà de la moyenne des gardiens modernes. Très constant, il vient de connaitre une saison de rêve à Kamloops et pourrait être considéré pour l'équipe canadienne junior en décembre prochain, si tournoi il y a.
98Blake Biondi64 (Amérique du Nord)HermantownUS High SchoolC
Après une saison où il a amassé plus de 3 points par match au niveau secondaire, Biondi se dirige aussi vers l'Université du Minnesota à Duluth. Attaquant très intense doté de bonnes mains, son coup de patin devra s'améliorer s'il veut jouer un rôle important dans la LNH.
99Jacob Truscott68 (Amérique du Nord)USNTDPUSHLDG
Truscott n'est absolument pas flamboyant, mais n'est-ce pas ce que les équipes de la LNH cherchent de leurs défenseurs défensifs? Excellent patineur, il a aussi un gabarit raisonnable (6pi1) et semble toujours bien placé, ce qui le rend efficace défensivement même sans être robuste. Pour un joueur aussi mobile, son jeu offensif est décevant, mais sa relance demeure adéquate.
100Will Cuylle34 (Amérique du Nord)WindsorOHLAG
À 6pi3, Cuylle est costaud et peut jouer de façon robuste, connaissant du succès autour du filet en plus de miser sur un lancer puissant et vif. Toutefois, son sens du jeu et son coup de patin dans la moyenne limitent sa valeur à celle d'un ailier de puissance complémentaire, surtout qu'il n'a pas progressé statistiquement malgré une meilleure formation.

 

Entre les Alexis Lafrenière, Quinton Byfield, Tim Stützle, Cole Perfetti, Marco Rossi et autres en attaque, les Jamie Drysdale et Jake Sanderson en défensive et le Russe Yaroslav Askarov devant le filet, le repêchage 2020 ne manque pas de potentielles vedettes de la LNH. Ces 8 joueurs devraient assurément entendre leur nom appelé très tôt le 6 octobre prochain tandis que les Jack Quinn, Seth Jarvis, Alexander Holtz, Anton Lundell et compagnie tenteront pour leur part de faire leur place dans ce top 10 très relevé. L’identité du choix des Canadiens de Montréal au 16e rang fera aussi couler beaucoup d’encre alors que les fans espéreront certainement la chute de l’un des joueurs mentionnés ci-dessus. Autrement, c’est vraisemblablement entre Hendrix Lapierre, Dawson Mercer, Rodion Amirov, Lukas Reichel, Mavrik Bourque et Jacob Perreault, pour ne nommer qu’eux, que le Tricolore pourra choisir. Une chose est sûre, le Repêchage LNH 2020 sera plein de surprises et il sera assurément un grand plaisir à suivre, encore une fois cette année!