Surprise de taille dans le monde de la Formule 1 en ce vendredi matin: l’écurie Red Bull Racing annonce que leur pilote Daniel Ricciardo quittera à la fin de la saison 2018. Il a signé un contrat de deux ans avec l’équipe Renault et sera le partenaire de Nico Hulkenberg dès 2019.

Red Bull a d’abord annoncé le départ du pilote australien sur leur site internet. Daniel Ricciardo fait partie de la famille Red Bull depuis 2008 et a été promu comme pilote titulaire de l’écurie autrichienne en 2014. Depuis, il a signé sept victoires et 29 podiums en quatre ans et demi. Le directeur de l’écurie Christian Horner a remercié Ricciardo pour ses services et a souligné «respecter pleinement la décision de Ricciardo» tout en lui souhaitant «le meilleur pour son futur».

Une acquisition de taille pour Renault

La même journée, l’écurie Renault a confirmé l’embauche de Daniel Ricciardo. Pour l’équipe française, en pleine ascension depuis l’acquisition de Lotus en 2015, cette signature confirme qu’elle désire revenir au sommet de la Formule 1, comme lors des années 2005 et 2006. Il sera donc le partenaire de course de Nico Hulkenberg et formera ainsi un très solide duo avec le pilote allemand.

Jérôme Stoll, président de Renault-Sport, se veut absolument ravi de la signature: «Renault a décidé de revenir en Formule 1 pour se battre pour des championnats du monde. La signature de Ricciardo est une unique opportunité pour le groupe Renault pour accomplir cet objectif. Bienvenue à Daniel dans l’équipe, toujours en progression, mais plus motivée que jamais.»

À une époque où la Formule 1 est dominée par Mercedes et Ferrari, cette décision de Daniel Ricciardo se veut intrigante. Peut-être n’a-t-il pas confiance au combo Red Bull – Honda qui prévaudra dès 2019? Ou peut-être ne veut-il pas risquer à avoir à jouer les seconds violons chez Red Bull auprès d’un jeune Max Verstappen, véritable coqueluche de la Formule 1 et de l’écurie autrichienne.