Pendant longtemps, les Flyers de Philadelphie ont eu une bonne équipe qui a lutté en séries plus souvent qu’autrement, mais il leur a toujours manqué un élément primordial. Un bon gardien de buts. Avec l’arrivée du jeune Carter Hart l’an dernier, les Flyers seront bien servis. Il faut dire que leur banque d’espoirs est aussi bien garnie, gracieuseté du légendaire gardien des Flyers et maintenant ex-directeur général du club, Ron Hextall. Malgré son inaction quelques fois décriée dans la ville de l’amour éternel, Hextall a su offrir à son successeur un fantastique groupe de joueurs prêts à prendre la relève.

1. Morgan Frost – C – 20 ans – Repêché en en 2017 (1/27)

Quel sensationnel choix des Flyers en fin de première ronde cette année-là. À la fin de la campagne précédent le repêchage, Morgan Frost a montré une production somme toute correcte, sans plus, avec ses 62 points en 67 parties avec les Greyhounds de Sault-Sainte-Marie. Les Flyers ont sûrement jubilé en voyant le talentueux centre pratiquement doubler sa production l’année suivante (112 points en 67 matchs). Il a aussi démontré son savoir-faire lors du championnat mondial de hockey junior de 2018 durant lequel il a récolté huit points. Alain Vigneault vient d’annoncer que Frost entamera la saison prochaine dans la Ligue Américaine, mais sa venue dans la grande ligue est imminente et il y fera la pluie et le beau temps grâce à son intelligence et son agilité.

2. Joel Farabee – AG – 19 ans – Repeché en 2018 (1/14)

Un an plus tard, les Flyers récidivent avec un autre choix génial. Joel Farabee est un de ces ailiers talentueux qui échappe à la couverture des défensives adverses. Il retrouvera vraisemblablement son ancien coéquipier Jack Hughes lors des affrontements Flyers-Devils. Son arrivée dans le circuit universitaire américain en a intrigué plus d’un, entre autres à cause de son frêle physique. Avec une excellente production de 36 points en 37 parties, ce qui est très satisfaisant pour une recrue, il a fait taire tous ses détracteurs qui pensaient qu’il ne serait pas à la hauteur face à des adversaires plus vieux et plus costauds.

3. Philippe Myers – DD – 22 ans – Signé comme joueur junior en 2015

En voilà un qui a connu une progression sur le tard. Ignoré lors des séances de repêchage, Myers a continué sa progression jusqu’à ce que les Flyers tentent leur chance avec lui. Ils n’ont pas été déçus du joueur originaire de Dieppe, alors qu’il a connu des saisons de 21 points et de 33 points, respectivement en 50 et 53 parties, lors de ses deux premières saisons à Lehigh Valley. Le défenseur format géant polyvalent avait réussi à impressionner Ron Hextall lors d’un essai professionnel et il semble être sur le point de réaliser son rêve alors qu’il semble avoir réussi à se tailler une place dans le top 6 défensif des Flyers.

4. Cameron York – DG – 18 ans – Repêché en 2019 (1/14)

Pour une deuxième année consécutive, les Flyers ont parlé au quatorzième rang de l’encan des joueurs amateurs et cette fois, ils en ont profité pour repêcher le défenseur gaucher Cam York. Ce fut le premier choix de la nouvelle administration dirigée par Cliff Fletcher. York a fait la pluie et le beau temps avec le club de développement américain alors qu’il a été, de loin, le meilleur défenseur de la formation. Ses 65 points en 63 matchs disputés peuvent en témoigner. Tout souri à Cam York : le défenseur à caractère offensif se sert de ses attributs pour mener le jeu de brillante façon, tant défensivement qu’offensivement. Il complètera à merveille la jeune brigade défensive des Flyers dans quelques années.

5. Isaac Ratcliffe – AG – 20 ans – Repêché en 2017 (2/35)

Isaac Ratcliffe est un de ces ailiers de puissance comme on les aime bien. À six pieds, six pouces et 201 lb, il fait frémir les défensives adverses. Sa dernière année dans la ligue junior de l’Ontario a montré comment il sait se servir de son gabarit à bon escient. Il a mené le Storm de Guelph au titre de champions ontariens grâce à ses 112 points obtenus en 89 parties, incluant les séries. Ce costaud ailier gauche n’aura certes aucune difficulté à s’intégrer aux Flyers dont les fans raffolent de ce type de joueur.

6. Bobby Brink – AD – 18 ans – Repêché en 2019 (2/34)

Le diminutif ailier droit originaire de Minnetonka est un de ces surdoués du hockey. À sa première saison complète dans la USHL, Brink a été très productif en marquant 35 buts en 43 matchs. Il s’est avéré être une vraie dynamo offensif pour son équipe et il poursuivra sa progression au sein de la formation de l’université de Denver. Il a un plafond très élevé en termes de production offensive, mais il devra rendre son jeu en général plus mature et complet avant de s’attendre à le voir dans la grande ligue. Un espoir définitivement à surveiller.

7. German Rubtsov – C – 21 ans – Repêché en 2016 (1/22)

Le jeune centre russe a vécu un cheminement chargé. En 2016-2017, il jouait en Russie avant de joindre les Saguenéens de Chicoutimi, là où il a très bien fait, marquant 22 points lors de ses 16 premières parties en sol nord-américain. L’année suivante, il se fait échanger à Bathurst, là où il contribuera à l’obtention de la Coupe Memorial. Malheureusement pour lui, ses débuts professionnels ont été de courte durée, alors qu’il n’a pu participer qu’à 14 matchs (10 points). Rubtsov devrait donc profiter de cette stabilité nouvelle en jouant pour une seconde année consécutive à Lehigh Valley, ce qui devrait faire le plus grand bien à ce centre qui joue bien des deux sens de la patinoire.

8. Wade Allison – AD – 21 ans – Repêché en 2016 (2/52)

Il y avait certaines craintes au sujet de Holmström avant le dernier repêchage à cause de ses nombreuses blessures (hanche, pouce, commotion cérébrale), mais les Islanders ont décidé d’en faire fi. Avec raison. Holmström est un ailier droit qui a été productif partout où il est passé et les recruteurs ne tarissent pas de compliments à son endroit. En plus de ses compétences offensives, il est décrit comme un fougueux attaquant capable de faire reculer les défensives adverses par sa vitesse, ses feintes et l’intensité de son échec-avant. Si la santé est au rendez-vous, il sera à surveiller.

9. Samuel Morin – DG – 24 ans – Repêché en 2013 (1/11)

Samuel Morin devait être un des piliers à la défensive des Flyers. Semble-t-il que Marc Bergevin, le directeur général des Canadiens de Montréal avait grandement insisté pour le subtiliser des Flyers, mais Ron Hextall n’a jamais accepté. La suite a été moins glorieuse pour le défenseur originaire de Lac Beauport. Morin n’a jamais été reconnu pour sa production offensive mais sa rapidité n’est pas sa force ce qui le nuira lors de son cheminement professionnel. De plus, il a été souvent blessé dernièrement – il n’a joué que 24 matchs lors des deux dernières saisons! – ce qui n’est pas de nature à aider un jeune joueur à progresser. À 24 ans, il a encore la chance de se faire valoir et cela commencera par une saison à Lehigh Valley, question de peaufiner sa force: le jeu défensif. 

10. Kirill Ustimenko - G - 20 ans - Repêché en 2017 (3/80)

Ustimenko est un gardien de buts qui est passé sous le radar mais ses statistiques en ligue junior russe montrent qu’il a un certain potentiel. En trois ans dans la MHL, Ustimenko n’a jamais montré une moyenne de buts alloués par match supérieure à 2.00 et un pourcentage d’arrêts inférieur à 0.927. Ses qualités athlétiques et sa taille pourraient lui donner une chance de faire sa niche en Amérique prochainement. 

Avec de la profondeur à toutes les positions et un jeune noyau défensif parmi les plus solides de la LNH, ce n’est qu’une question de temps avant que les Flyers reviennent parmi les puissances de la LNH. Assez incroyable qu’ils y soient arrivés sans vraiment avoir de choix dans le top 5, sauf Nolan Patrick, qui finalement, ne s’annonce pas comme un joueur de ce calibre de toute façon!