Sélectionner une page

Après avoir misé sur l’avenir en maximisant le nombre de sélections au repêchage dès leur arrivée dans le circuit Bettman, les Golden Knights ont surpris le monde du hockey en s’établissant immédiatement comme une puissance, étant défaits en finale dès leur première année. Le plan initial était évidemment de repêcher le plus possible de futurs joueurs qui allaient contribuer aux succès à long terme et malgré l’échange de futures vedettes comme Erik Brannstrom et Nick Suzuki, force est d’admettre que l’équipe compte encore plusieurs bons espoirs à toutes les positions, sauf peut-être devant le filet!

1. Cody Glass – C – 20 ans – Repêché en 2017 (1/6)

Premier choix au repêchage de l’histoire des Golden Knights, Glass a ensuite dominé la Ligue junior de l’Ouest pendant deux ans avant de faire des débuts remarqués au hockey professionnel avec 20 points en 28 matchs dans la Ligue américaine en fin de saison dernière et en séries. Un centre de bon gabarit, le Manitobain a continué de gravir les échelons, évoluant même au centre d’un trio complété par Max Pacioretty et Mark Stone plus tôt cette saison. Doté d’une anticipation et d’une vision du jeu exceptionnelles, Glass a toutes les qualités pour devenir un centre de premier trio apte à jouer dans toutes les situations, mais qui préfère distribuer le disque lorsqu’il en a la chance. Ça pourrait toutefois prendre un an ou deux avant qu’il prenne confiance en son jeu offensif dans la LNH.

2. Nicolas Hague – DG – 21 ans – Repêché en 2017 (2/34)

Après une dernière saison junior au cours de laquelle il avait marqué 35 buts (en tant que défenseur, on le rappelle!), Hague a réussi avec brio son saut chez les pros avec une saison de 32 points en 75 rencontres suivie de séries où il s’est démarqué avec 11 points en 22 matchs. On s’attendait à le voir poursuivre sa lente ascension vers la LNH ; ce fut donc toute une surprise lorsqu’il fut rappelé avec les Golden Knights pour s’y établir comme joueur régulier au sein de la brigade défensive. À 6pi6, Hague est très imposant et sait utiliser son physique tant pour dégager le devant du filet que pour appuyer son lancer frappé dévastateur. Future arme sur l’avantage numérique, il a tous les atouts pour être un défenseur sur un top 4 pendant de longues années.

3. Peyton Krebs – C – 18 ans – Repêché en 2019 (1/17)

Bien des choses ont été dites sur Cole Caufield et sa sélection par les Canadiens au 15e rang, mais Krebs était aussi déjà vu comme un vol ayant glissé jusqu’au 17e échelon en raison d’une grave blessure au tendon d’Achille subie après sa saison junior. Tout récemment rétabli, il ne semble pas avoir tout à fait repris le rythme, mais il est encore trop tôt pour dire que ça ne viendra pas. Très rapide et capable de créer beaucoup offensivement, il est aussi excellent en échec avant et en repli défensif, si bien qu’il serait surprenant de ne pas le voir atteindre la LNH, même si la blessure l’a un peu ralenti.

4. Jack Dugan – AG/AD – 21 ans – Repêché en 2017 (5/142)

Illustre inconnu même une saison après sa sélection au 5e tour, Dugan a pris d’assaut le circuit universitaire américain depuis deux ans avec des saisons de 39 points en 41 rencontres, puis de 33 en 17 matchs (en cours). Il occupe actuellement le premier rang des pointeurs au pays avec une avance de 6 points! Gros attaquant qui patine très bien, Dugan est un fabricant de jeu hors pairs et aime apporter un élément physique à son jeu. On aimerait le voir s’améliorer en tant que marqueur, mais il fait tout le reste très bien et apparaît être un vol pour les Knights à ce point-ci.

5. Pavel Dorofeyev – AG – 19 ans – Repêché en 2019 (3/79)

L’un des joueurs les plus polarisant de la cuvée 2019, Dorofeyev a finalement déçu ceux qui le voyaient au premier tour, mais pourrait être un vol pour les Golden Knights. Attaquant ultra talentueux, le Russe pourrait se faire connaitre du grand public lors du prochain Championnat mondial de hockey junior alors qu’il figure comme tête d’affiche de sa formation. Plutôt frêle, il est encore possiblement loin de la LNH, mais son ardeur au travail et sa conscience défensive sont avancées pour un jeune de son âge, surtout par rapport à ses comparses russes, souvent plus unidimensionnels.

6. Lucas Elvenes – C/AD – 20 ans – Repêché en 2017 (5/127)

Décidémment, la cinquième ronde du repêchage 2017 a été remplie d’histoire à succès pour les Golden Knights alors qu’Elvenes a représenté une autre très belle prise pour la formation du Nevada. Après une superbe saison en Suède suivie d’une plus décevante, le jeune Suédois est de retour au sommet avec une magnifique campagne recrue dans la Ligue américaine. Il a en effet amassé 28 points en 29 rencontres jusqu’ici, un sommet chez les recrues du circuit, démontrant au passage des qualités de passeur exceptionnelles. Très agile et capable d’être dominant en avantage numérique, il pourrait être l’un des prochains jeunes promus à Las Vegas.

7. Kaedan Korczak – DD – 18 ans – Repêché en 2019 (2/41)

Initialement repêché pour son jeu défensif fiable, Korczak est en train de démontrer qu’il possède aussi de bonnes aptitudes offensives avec 27 points en 31 rencontres jusqu’ici avec la fabrique de défenseurs que sont les Rockets de Kelowna. Très mobile et intelligent, l’arrière de 6pi2 n’est pas un joueur flamboyant, mais il réalise les jeux sûrs avec une constance désarmante. Le fait qu’il appuie maintenant davantage l’attaque sans compromettre l’efficacité son jeu défensif lui donne un potentiel d’atteindre un top 4 d’ici quelques années et potentiellement un rôle important au sein d’une équipe en tant que défenseur droitier dans la LNH, toujours un atout recherché.

8. Nicolas Roy – C – 22 ans – Acquis via transaction des Hurricanes en 2019

Ancien premier choix au total dans la LHJMQ, Roy n’atteindra probablement jamais les sommets alors attendus pour lui, mais il a tous les atouts pour devenir un joueur utile dans la LNH. À 6pi4 et plus de 210 livres, le Québécois excelle le long des rampes et est très efficace dans son territoire et sur les mises en jeu. Son jeu offensif n’a toutefois jamais atteint son potentiel chez les professionnels et il se destine maintenant plutôt à un rôle de troisième centre efficace dans toutes les facettes sans toutefois dominer offensivement, faute notamment d’un meilleur coup de patin.

9. Jimmy Schuldt – DG – 24 ans – Signé comme agent libre universitaire en 2019

Longtemps épié par les recruteurs pendant sa belle carrière universitaire, Schuldt a finalement signé avec les Golden Knights au printemps dernier. Défenseur mobile efficace dans toutes les facettes, l’Américain a amassé un total de 73 points à ses deux dernières campagnes universitaires, laissant présager de bons débuts professionnels. Certains l’attendaient à Las Vegas, mais c’est finalement dans la Ligue américaine où il évolue cette saison. Doté d’un lancer foudroyant et d’un bon coup de patin en plus d’être capable de jouer physique, ce n’est sûrement qu’une question de temps avant qu’on le voit avec les Golden Knights.

10. Dylan Coghlan – DD – 21 ans – Signé comme joueur junior en 2018

Ignoré à deux reprises au repêchage de la LNH, Coghlan a finalement été récompensé pour son beau travail en janvier 2018. Défenseur mobile plutôt offensif, il a connu une belle carrière avant de réussir des débuts fulgurants dans la Ligue américaine, marquant 15 buts dès sa première saison. Doté d’un bon gabarit, il n’est pas particulièrement physique et doit encore travailler son jeu défensif, mais à elles seules, ses habiletés offensives pourraient l’amener dans la LNH, peut-être même comme spécialiste de l’avantage numérique, au besoin.

Malgré des débuts récents dans la LNH, les Golden Knights ont su bâtir une belle banque d’espoirs à pratiquement toutes les positions, principalement via le repêchage, mais aussi en étant ouverts à signer des joueurs de différents circuits. Maintenant établis comme puissance de la LNH avec plusieurs jeunes joueurs dans des rôles clés, cette pépinière de talent pourrait faire en sorte que l’équipe demeure au sommet pour de nombreuses années… aussi longtemps que Marc-André Fleury le leur permettra, à vrai dire!