Après avoir participé aux séries éliminatoires lors de 25 saisons consécutives de 1991 à 2016, les Red Wings viennent de les rater trois fois de suite, ce qui ne leur était pas arrivé depuis le début des années ’80. Tout n’est pas sombre à Detroit toutefois, alors qu’à leur jeune noyau de Larkin, Mantha, Hronek, Athanasiou et Bertuzi, les Wings grefferont bientôt de nombreux bons espoirs, la plupart issus du repêchage. Le grand retour de Steve Yzerman, cette fois comme DG, permet aussi d’envisager le meilleur pour cette franchise quand on voit ce qu’il a fait à Tampa Bay.

1. Filip Zadina – AG/AD – 19 ans – Repêché en 2018 (1/6)

Après avoir dominé le Championnat mondial de hockey junior et la LHJMQ l’an dernier, Zadina a quelque peu déçu, surtout au niveau international. Néanmoins, ses débuts professionnels ont tout de même été intéressants avec une saison de 35 points en 59 rencontres dans la Ligue américaine et 3 en 9 avec les Wings. Le talentueux attaquant devrait avoir toutes les chances de faire l’équipe cette année, possiblement dans un rôle offensif et certainement sur l’avantage numérique où il est une menace constante.

2. Moritz Seider – DD – 18 ans – Repêché en 2019 (1/6)

Repêchant à nouveau au 6e échelon, les Wings ont surpris le monde du hockey en faisant de Seider le deuxième défenseur repêché en juin dernier. Défenseur droitier, ce qui est toujours en demande dans la LNH, l’Allemand s’est véritablement fait connaitre lors du plus récent Championnat du monde senior où il s’est très bien débrouillé au sein d’une équipe allemande plus dangereuse que jamais. Défenseur très complet qui a le potentiel pour jouer sur une première paire, il pourrait joindre la LNH dès cette année, mais je m’attends à une saison de transition à Grand Rapids avant le grand saut.

3. Joe Veleno – C – 19 ans – Repêché en 2018 (1/30)

On a vite compris que Veleno n’atteindrait pas les sommets attendus pour un joueur qui reçoit le statut de « joueur exceptionnel », mais les Wings sont certainement heureux d’avoir pu le sélectionner en toute fin de première ronde l’an dernier. Le Québécois a connu une saison exceptionnelle à Drummondville, démontrant ses habiletés de passeur et son efficacité dans les deux sens de la patinoire. La prochaine étape sera un saut chez les professionnels où son style devrait rapidement le rendre indispensable à son équipe, que ce soit Detroit ou Grand Rapids.

4. Jared McIsaac – DG – 19 ans – Repêché en 2018 (2/36)

Troisième joueur consécutif choisi par les Wings dans la LHJMQ en 2018, McIsaac est un défenseur efficace dans toutes les facettes du jeu qui a de très bonnes chances de se développer en un arrière top-4 qu’on peut utiliser dans toutes les situations. Très mobile et déjà solide en défensive, son jeu offensif s’est beaucoup amélioré la saison dernière alors qu’il a récolté 62 points en 53 matchs, bon pour le 2e rang du circuit pour les défenseurs. Une blessure à l’épaule l’a malheureusement forcé à subir une opération en juin et il devrait être tenu à l’écart du jeu jusqu’aux fêtes environ, avant de revenir avec les Mooseheads.

5. Taro Hirose – AG – 23 ans – Signé comme joueur collégial en 2019

Après une progression constante au niveau collégial avec Michigan State, l’attaquant d’origine japonaise a fait le saut avec les Wings directement en mars dernier et y a eu un impact immédiat. Bien qu’il venait de finir comme champion compteur de la NCAA, ses 7 points en 10 rencontres ont été une belle surprise alors qu’il a rapidement développé une chimie avec Andreas Athanasiou sur le 2e trio de l’équipe. La compétition sera forte pour le même poste cette année, mais Hirose part peut-être avec une longueur d’avance en raison de ses succès et de ses grands talents de passeur, un atout très complémentaire aux forces d’Athanasiou.

6. Jonatan Berggren – AG/AD – 19 ans – Repêché en 2018 (2/33)

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les Wings ont bien repêché dans cette portion du repêchage 2018, mettant la main sur Veleno, McIsaac et Berggren entre les choix 30 et 36. Un attaquant tenace et talentueux, le Suédois n’a pas vraiment pu démontrer sa progression la saison dernière, étant grandement limité par une blessure au dos. Il n’a finalement joué que 16 matchs en première division suédoise, ne récoltant que trois mentions d’aide. La prochaine saison sera donc très importante afin que Berggren puisse démontrer son développement, surtout sur le plan offensif, où la production devra venir.

7. Filip Larsson – G – 21 ans – Repêché en 2016 (6/167)

Le meilleur espoir des Wings devant le filet a un parcours plus que particulier. Repêché au 6e tour après une bonne saison dans les circuits juniors suédois, il y est resté une année supplémentaire avant de joindre la USHL à 19 ans. Il y a alors été absolument dominant et a poursuivi dans la même veine avec l’Université de Denver, présentant un pourcentage d’arrêt de 93,2%, le 6e meilleur au pays. Cette unique saison universitaire a suffisamment impressionné la direction de Detroit qui l’a mis sous contrat, si bien qu’il joindra les rangs des Griffins cette année. Le Suédois excelle grâce à un positionnement et à un calme exemplaires et il sera intéressant de voir sa transition au hockey professionnel parce qu’à ce point-ci, il est clairement la meilleure option à long terme pour les Wings.

8. Albin Grewe – AD – 18 ans – Repêché en 2019 (3/66)

Blanchi en 15 rencontres dans la Ligue élite suédoise, Grewe a néanmoins prouvé pouvoir y jouer, ce qui n’est pas rien, puisqu’il n’a eu 18 ans qu’en mars dernier. Jouant un style d’attaquant de puissance malgré ses 5pi11, le Suédois est un bon patineur qui travaille excessivement fort et qui est une véritable plaie à affronter. Son rôle futur sera déterminé par le développement de son jeu offensif, mais il atteindra presque certainement la LNH.

9. Robert Mastrosimone – AG – 18 ans – Repêché en 2019 (2/54)

Excellent marqueur qui sait aussi préparer le terrain pour ses coéquipiers, Mastrosimone a terminé sa dernière saison en USHL avec 60 points en 54 rencontres, le troisième plus haut total du circuit chez les joueurs de moins de 18 ans. Projet à long terme en raison de sa petite taille et de son coup de patin ordinaire, l’Américain joindra les rangs de l’Université de Boston cette année.

10. Oliwer Kaski – DD – 24 ans – Signé comme agent libre européen en 2019

Ayant raflé tous les honneurs possibles en Finlande l’an dernier, Kaski arrive à Detroit avec l’objectif clair de faire le grand club dès cette saison. 6e pointeur du circuit, le Finlandais a récolté 51 points en 59 rencontres en route vers le titre de joueur par excellence du circuit. À 6pi3, il n’a rien à envier à ses rivaux sur le plan physique bien qu’il ne se serve pas vraiment de ce gabarit de façon physique. Défenseur offensif qui excelle grâce à son excellent lancer, Kaski devra travailler sur son jeu défensif, mais pourrait déjà contribuer en avantage numérique si les Wings lui en donnent la chance.

À la lumière de ce classement, les Red Wings misent sur un bon groupe d’espoirs à toutes les positions. Suivent ensuite Evgeny Svechnikov qui continuera à tenter de faire sa place dans la LNH cette année ainsi qu’une panoplie de défenseurs européens dont seuls les Wings semblent avoir le secret. Du groupe, Albert Johansson, Gustav Lindstrom et Antti Tuomisto sont des noms à garder en tête puisqu’ils pourraient bien faire partie de la brigade défensive à Detroit d’ici quelques années. Avec quelques jeunes déjà dans la LNH et Steve Yzerman en poste comme DG, le retour à la respectabilité est certainement très proche à Detroit!