Misant sur un noyau de vétérans bien établis depuis quelques saisons déjà, les Stars pourraient bientôt voir du sang neuf s’ajouter aux Jamie Benn, Alex Radulov et Tyler Seguin dans les rôles importants au sein de cette offensive. Pour ce qui est de la défensive, les Stars misent sur l’un des meilleurs top 3 dans la LNH en John Klingberg, Miro Heiskanen et Esa Lindell, mais mis à part Thomas Harley, qu’ils viennent tout juste de repêcher au premier tour, la banque est plutôt vide en termes de défenseurs. Heureusement pour eux, les trois sont plutôt jeunes et pourront tenir le fort le temps que l’équipe repêche de nouveaux jeunes arrières. D’ici là, comme vous pourrez le voir, la banque a un fort penchant vers l’attaque.

1. Jason Robertson – LW – 20 ans – Repêché en 2017 (2/39)

Après quatre saisons dans la Ligue junior de l’Ontario, Robertson fera le saut chez les professionnels cette saison avec en main le titre de champion compteur au pays en vertu de ses 117 points en 62 matchs. Ayant atteint les 40 buts pour la troisième saison consécutive, Robertson est définitivement un marqueur dangereux, tant grâce à son tir qu’en raison de son intelligence et de sa vision du jeu qui lui permettent de toujours trouver le bon endroit où se placer. Il n’est pas le patineur le plus rapide, mais c’est véritablement sa seule lacune et il ne mettrait certainement pas de temps à atteindre la LNH.

2. Ty Dellandrea – C – 19 ans – Repêché en 2018 (1/13)

Patineur explosif, Dellandrea a présenté des statistiques bien ordinaires la saison dernière, mais c’est grandement dû à l’équipe pour laquelle il évoluait (Flint – OHL). S’il devait être renvoyé au niveau junior, il serait capitaine de l’équipe pour une deuxième saison, mais la saison dernière, la maturité et l’intensité de son jeu avaient presque forcé la main des Stars. Gageons que s’il présente à nouveau les mêmes habiletés cette année, il pourrait fort bien amorcer la saison à Dallas.

3. Thomas Harley – DD – 18 ans – Repêché en 2019 (1/18)

Tout juste âgé de 18 ans, Harley n’est pas aussi près de la LNH que les deux premiers noms sur cette liste, mais pourrait bien avoir le plus haut potentiel du trio. Défenseur très mobile malgré ses 6pi3, il excelle en transition et en relance en plus d’être très à son aise comme quart-arrière sur le jeu de puissance, notamment grâce à son puissant lancer frappé. Sa prise de décision laisse encore parfois à désirer et il se rend souvent coupable de revirements, mais ce genre d’erreurs devrait se raréfier à mesure qu’il gagne en expérience.

4. Denis Gurianov – LW/RW – 22 ans – Repêché en 2015 (1/12)

Attaquant hyper talentueux, le Russe avait causé la surprise en étant choisi au 12e rang en 2015. À 6pi3 et très rapide, Gurianov a de bons outils pour connaitre du succès dans la LNH, d’autant plus qu’il a les habiletés nécessaires pour y arriver, dans un rôle offensif. Sa lente progression dans la Ligue américaine semble finalement porter ses fruits alors qu’il luttera pour un poste au camp cette année. Son manque de constance et son jeu défensif brouillon pourraient toutefois le reléguer, à nouveau aux mineures, à moins que l’équipe ne perde patience et ne l’envoie sous d’autres cieux avant.

5. Jake Oettinger – G – 20 ans – Repêché en 2017 (1/26)

Second premier choix de l’équipe il y a deux ans derrière Miro Heiskanen, Oettinger devrait mettre plus de temps à atteindre la LNH, mais pourrait lui aussi avoir un gros impact s’il continue de bien progresser. Gardien grand format qui mise avant tout sur son bon positionnement devant le filet, l’Américain excelle aussi avec la rondelle. Il a fait ses débuts professionnels en fin de saison l’année dernière et sera maintenant appelé à voir un plus grand rôle cette année avant de possiblement faire le saut dans la LNH en 2021-2022.

6. Riley Damiani – C – 19 ans – Repêché en 2018 (5/137)

Après des saisons de 22 et 37 points dans la Ligue de l’Ontario, les Stars ont cru bon de repêcher Damiani voyant en lui son ardeur à l’ouvrage et son travail en échec avant. Ils ne s’attendaient peut-être pas à le voir exploser comme il l’a fait cette année, toutefois, alors qu’il a pris le troisième rang de son équipe avec 85 points en 58 matchs. Pas le joueur le plus talentueux, il arrive à ses fins grâce à un effort constant et à un bon lancer, mais aussi par une bonne vision du jeu. Un premier contrat en poche, il devrait terminer son stage junior à Kitchener cette saison avant de faire le saut chez les pros l’an prochain.

7. Adam Mascherin – LW – 21 ans – Repêché en 2018 (4/100)

Initialement repêché au 38e rang par les Panthers en 2016, Mascherin ne s’était pas entendu sur les termes d’un contrat avec ceux-ci et a été sélectionné par les Stars en 2018. Il a immédiatement fait le saut chez les professionnels et a connu une très bonne saison recrue dans la Ligue américaine avec 18 buts et 44 points en 75 parties. Joueur intense malgré son petit gabarit, Mascherin devra améliorer davantage son coup de patin, mais a le potentiel d’un bon ailier sur un 2e ou 3e trio qui peut marquer des buts et jouer en avantage numérique.

8. Albin Eriksson – RW – 19 ans – Repêché en 2018 (2/44)

L’attaquant suédois de 6pi4 a montré une belle progression, passant presque toute la saison dans la Ligue élite suédoise où il a amassé 16 points en 44 rencontres. Ça peut sembler peu, mais il s’agissait tout de même du 4e plus haut total parmi les joueurs de son groupe d’âge et une belle performance pour un jeune homme qui apprend toujours à utiliser son gros gabarit. Bon patineur avec un potentiel de 2e trio, Eriksson mise sur sa taille et son lancer pour marquer. Il pourrait se tailler un poste à Dallas d’ici 1 ou 2 saisons.

9. Ben Gleason – DG – 21 ans – Signé comme agent libre junior en 2018

Pourtant classé dans le top 100 à son premier passage au repêchage, Gleason a finalement été ignoré à trois reprises avant de signer un contrat professionnel avec les Stars en juin 2018. Sa première saison professionnelle a été exceptionnelle alors qu’il a pris le 4e rang chez les défenseurs recrues avec 37 points. Il a même fait ses débuts dans la LNH le temps de quatre rencontres, y récoltant son premier point. Habile avec la rondelle et en relance, le défenseur de 6pi1 devra toutefois améliorer son jeu dans son territoire et devenir plus solide physiquement.

10. Tye Felhaber – LW/C – 21 ans – Signé comme agent libre junior en 2019

Lui aussi ignoré trois fois au repêchage, Felhaber avait fait ses débuts professionnels avec le Rocket de Laval y jouant 4 parties en 2018 avant de retourner en Ontario pour la plus récente saison. Il y a connu une saison exceptionnelle de 59 buts et 50 aides pour 109 points en 68 rencontres incitant les Stars a lui offrir un contrat d’entrée. Similaire en style à Mascherin, Felhaber est toutefois moins robuste et n’a pas encore prouvé ses prouesses au niveau professionnel.

Les Stars comptent quatre ou cinq bons espoirs, dont un à chaque position, mais le reste de leur banque est particulièrement pauvre en défenseurs. La profondeur fait aussi défaut de façon générale alors que la plupart des espoirs à partir de Felhaber pourraient être qualifiés de « long-shots », outre peut-être Joel L’Esperance pour qui le potentiel est toutefois plutôt limité. Avec un noyau vieillissant et de bonnes pièces en défensive, il ne serait pas surprenant de voir Dallas échanger un ou deux de leurs bons espoirs pour une dernière poussée bien que la décision sage serait peut-être de commencer dès maintenant à intégrer ces jeunes à l’équipe. Après tout, la LNH est de plus en plus jeune!