Sélectionner une page

Selon Autobild Motorsport, le richissime homme d’affaires canadien Lawrence Stroll, père de l’actuel pilote Lance Stroll, serait sur le point d’acquérir totalement ou partiellement, l’écurie de Formule 1 Sahara Force India. Il n’a pas encore été indiqué si Stroll achètera la totalité ou une portion des parts de l’équipe actuellement basée en Angleterre.

Malgré les bons résultats de Force India et de ses pilotes actuels Esteban Ocon et Sergio Perez, l’écurie n’est pas en bonne santé financièrement parlant. Deux de leurs propriétaires actuels ont des démêlés avec la justice et ne peuvent plus gérer leur joujou comme il se doit. Subrata Roy est actuellement en prison, alors que Vijay Mallya ne peut quitter le Royaume-Uni, lui qui est poursuivi en Inde pour fraude fiscale, entre autres.

Un modèle basé sur Haas

Avec l’achat éventuel de Force India par Lawrence Stroll, il est clair que son fils qui évolue actuellement pour l’écurie Williams devrait logiquement changer d’écurie pour la saison 2019. Effectivement, Lance Stroll délaisserait l’écurie britannique pour se joindre à l’équipe fraîchement acquise par son père. D’ailleurs, le paternel a des plans intéressants pour Force India: il désire en faire une «écurie B» pour Mercedes en suivant le modèle à succès de l’écurie Haas. C’est donc dire qu’à la place de tout concevoir et construire dans l’écurie même, la nouvelle gestion de Force India ferait en sorte que l’écurie achèterait plusieurs pièces en provenance de Mercedes, par exemple, comme Haas l’a fait avec Ferrari avec ses boîtes de vitesses, ses suspensions et le groupe propulseur. Haas a aussi conçu son propre chassis, mais ce dernier est manufacturé par la compagnie italienne Dallara, question de réduire les coûts d’exploitation. Tel serait le modèle suivi par Stroll.

Stroll a suggéré ce modèle pour l’écurie Williams, mais les dirigeants de l’équipe ont refusé. Williams est une écurie indépendante fière de ses racines et de son histoire et ils ont simplement refusé le fait qu’ils deviennent une «écurie B» à Mercedes.

Ainsi, par l’acquisition de Force India, Lawrence Stroll pourra mettre son plan en exécution.

Qui complétera le duo?

Advenant la confirmation de cette acquisition-clé dans le monde de la Formule 1, il faudra confirmer l’identité du pilote qui sera aux côtés de Lance Stroll. Le paternel se dit ouvert à conserver Sergio Perez, le vétéran de sept saisons en F1, au sein de l’écurie, lui qui a déjà prouvé être rapide et fiable. S’il demeure en poste, il sera un coéquipier coriace qui pourra agir comme une bonne référence en termes de vitesse et de résultats en course.

Quant à Esteban Ocon, ce dernier aurait déjà un accord de principe conclu avec l’écurie Renault. Justement, les rumeurs de son changement d’écurie ont pris de la vigueur à Hockenheim, alors que Toto Wolff et Cyril Abiteboul, patrons respectifs de Mercedes et Renault, ont été régulièrement vus ensemble lors de la fin de semaine. Ces discussions paveraient alors la voie vers un prêt d’Ocon vers l’écurie française.