Les Diamondbacks ayant vaincu les Rockies mercredi soir dans un match rempli de rebondissements mercredi soir, ils affronteront maintenant les puissants Dodgers de Los Angeles en séries de division de la Ligue nationale de baseball. L’autre duel mettra aux prises deux des plus sérieux aspirants au titre en début de saison, les Nationals de Washington et les Cubs de Chicago. 

Résultats de recherche d'images pour « cubs bleacher report »

Cubs de Chicago (92-70) – Nationals de Washington (97-65)

Kyle Hendricks (7-5 – 3.03) c. Stephen Strasburg (15-4 – 2.52)
Jon Lester (13-8 – 4,33) c. (À venir)
Jose Quintana (7-3 – 3,74) c. (À venir)

Les champions en titre ont peiné toute la saison et ont même du attendre la dernière semaine de l’année pour confirmer leur championnat de division, les Brewers et les Cardinals ayant chèrement vendu leur peau. C’est tout de même une équipe qui mise sur pratiquement tous les joueurs clé de la dernière conquête, à l’exception de Dexter Fowler et d’Aroldis Chapman. Malgré la présence de plusieurs jeunes joueurs dans l’alignement, c’est aussi une équipe qui a semblé régressé cette saison, particulièrement sur le monticule ou les Lester, Arrieta, Lackey et Hendricks n’ont pas été aussi dominants que l’an dernier. Face à une offensive explosive, une rotation dominante et une relève reconstruite via transactions, les Cubs en auront plein les bras à mon avis. Chaque match devrait être serré, mais avec Max Scherzer et Stephen Strasburg du côté des Nationals, il est impossible pour moi de ne pas les donner gagnants dans cette série, d’autant plus que l’excellent Bryce Harper sera de retour pour Washington après s’être blessé au genou en août dernier.

Washington l’emportera en 3 matchs.

 

Résultats de recherche d'images pour « dbacks bleacher report »Résultats de recherche d'images pour « dodgers bleacher report »
Diamondbacks de l’Arizona (93-69) – Dodgers de Los Angeles (104-58)

Taijuan Walker (9-9 – 3,49) c. Clayton Kershaw (18-4 – 2,31)
(À venir) c. Yu Darvish (4-3 – 3,44)
(À venir) c. Rich Hill (12-8 – 3,32)

Sur papier, les Dodgers semblent présenter la meilleure équipe, surtout quand on regarde du côté des lanceurs où en plus des Kershaw, Darvish et Hill, l’équipe pourra compter sur le jeune Alex Wood (16-3 – 2,72) pour compléter ce qui est possiblement la meilleure rotation des majeures en vue des séries. Ne vous emballez pas toutefois parce que malgré cette rotation de partants et un alignement offensif complet et dangereux d’un bout à l’autre, les Dodgers n’ont pu faire mieux qu’une fiche de 8-11 face aux D-Backs cette année, étant dominées 71-99 au chapitre des points marqués. Certes, Los Angeles compte 7 frappeurs réguliers avec plus de vingt longues balles en Joc Pederson (11) sur le banc qui a deux saisons de 25 circuits à son actif. La blessure au coude de Corey Seager pourrait toutefois priver l’équipe de leur bougie d’allumage ou du moins, l’atténuer. Du côté de l’Arizona, l’offensive passe par Paul Goldschmidt, J.D. Martinez et Jake Lamb. Chacun d’entre eux a produit plus de points que le meneur des Dodgers (Cody Bellinger; 97) et les 2 premiers étant droitiers, ils pourraient connaitre du succès contre Kershaw, Hill et Wood, tous trois droitiers. Cette série sera plus serrée que plusieurs le croient, mais la relève des Dodgers étant largement supérieure, ils auront finalement le dessus à mon avis.

Los Angeles l’emportera en 5 matchs