Sélectionner une page

La saison des pools de hockey approche à grands pas et plusieurs personnes en sont déjà à se préparer en vue de la prochaine campagne. Un des types de pools qui gagne en popularité est le format keeper, où chaque participant garde un certain nombre de joueurs d’année en année, et c’est pourquoi nous avons décidé d’outiller nos lecteurs afin de les aider dans leurs décisions en vue de la saison 2018-2019.

Ce n’est jamais facile de gagner un pool de hockey, encore moins de le faire sur une base régulière. Lorsque l’on participe à un pool du type keeper, il faut savoir construire une base solide de joueurs avant de pouvoir espérer gagner. Il peut être difficile pour un pooler de faire l’acquisition de joueurs productifs déjà établis dans la LNH et le meilleur moyen de s’aider à long terme devient donc de garder un œil sur les jeunes espoirs qui atteindront la ligue prochainement. Certains pools offriront même la possibilité de protéger certains espoirs et il devient encore plus important d’être à l’affût de ce que le marché peut vous offrir. Afin de vous orienter dans vos préparatifs et l’évaluation de vos options, notre équipe a préparé une liste des 100 meilleurs espoirs en termes de potentiel de production de points. Les joueurs sont évalués selon leur potentiel général à se développer, le potentiel maximal de point prévus ainsi que le minimum de points auquel nous pouvons nous attendre au cours de leur carrière. Si votre pool ou fantasy accorde une plus grande valeur aux buts, il faut garder en tête que le classement est toutefois entièrement consacré aux points. Pour les défenseurs, la cote individuelle a été ajustée afin que leur importance dans un pool soit respectée, principalement les pools où vous devez posséder une certaine quantité de joueurs par positions.

Voici donc notre première édition du top 100 des espoirs pour un pool du type keeper.

1. Rasmus Dahlin | Défenseur, Buffalo 
Sans réelle surprise, Rasmus Dahlin est notre espoir favori pour un pool keeper. Comme il l’a prouvé la saison dernière, le suédois possède tous les atouts pour devenir le défenseur numéro un chez les Sabres de Buffalo et il sera intéressant de surveiller son évolution dès sa première saison dans la LNH en 2018-2019. Dahlin est impressionnant à tous les niveaux et son dynamisme en possession du disque le rendra redoutable pour toutes les formations de la ligue. Il y a fort à parier que cette saison les Sabres seront tentés d’utiliser deux défenseurs sur la première vague de l’avantage numérique en ajoutant Rasmus Ristolainen aux côtés de Dahlin, ce qui laisse présager une combinaison dangereuse offensivement lorsque l’on y ajoute Jack Eichel notamment. En demeurant conservateur dans la projection de son adaptation au hockey nord-américain, il semble très réaliste de croire que le jeune récoltera un minimum de 30 points s’il demeure en santé à sa première année. D’ici trois ans, on peut s’attendre à le voir déjà atteindre le plateau des 50 points au moins une fois.
Accédez à la fiche de repêchage de Ramus Dahlin

2. Andrei Svechnikov | Ailier droit, Caroline
Andrei Svechnikov a un style de jeu qui cadre parfaitement avec la LNH. L’attaquant russe possède déjà un tir impressionnant et son coup de patin rapide et fluide l’aidera assurément à s’acclimater au jeu plus rapide qu’on retrouve chez les professionnels. En 2017-2018, il a réussi a garder un ratio de 0,91 buts par match dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario. Il est si habile pour déjouer les gardiens adverses que l’on peut s’attendre à le voir atteindre le plateau des 40 buts plusieurs fois au cours de sa carrière. Chez les Hurricanes de la Caroline, l’arrivée d’un espoir offensif de ce calibre est très excitante pour la suite des choses. Un jour, nous pourrions peut-être retrouver un jeune trio dynamique composé de Sebastian Aho, Martin Necas et Svechnikov.  Avec Teuvo Teravainen aussi dans les parages, les options seront très intéressantes pour trouver des combinaisons à fort potentiel offensif.
Accédez à la fiche de repêchage d’Andrei Svechnikov 

3. Elias Pettersson | Centre, Vancouver
À 19 ans, Elias Pettersson a connu une saison 2017-2018 exceptionnelle. Il a notamment battu les records de points en saison et en séries éliminatoires pour un joueur de moins de 20 ans dans la SHL. Il a été élu attaquant de l’année et le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue élite de Suède, un trophée équivalent au prestigieux trophée Hart de la LNH. La créativité et les habiletés avec la rondelle du suédois compensent sans aucun doute pour le fait qu’il n’affiche qu’un poids de 165lb malgré qu’il mesure 6pi2. Il possède un tir vif et il est tout un passeur, profitant pleinement de sa vision du jeu incroyable. Certaines rumeurs laissaient croire que Pettersson allait prolonger son expérience en Suède pour la prochaine campagne mais tout indique qu’il sera présent au camp des Canucks de Vancouver et qu’il obtiendra dès cette année un bon rôle avec l’équipe. En avantage numérique, on peut s’attendre à voir une première unité regroupant Bo Horvat, Brock Boeser, Alexander Edler et Pettersson au courant de la saison, avec des options telles que Sven Baertschi ou Sam Gagner pour compléter le tout.

4. Quinn Hughes | Défenseur, Vancouver

Classé au troisième rang par LesDépisteurs.com en vue du repêchage de juin dernier, Quinn Hughes ne cesse d’attirer l’attention depuis sa sélection par Vancouver. Sa vision et son aisance sur patin feront de lui un acteur important de l’avantage numérique des Canucks d’ici quelques saisons. En décidant de demeurer à l’Université du Michigan pour une autre année, le défenseur aura la chance de participer, en compagnie de son frère Jack, au Championnat du monde de hockey des moins de 20 ans qui aura lieu cet hivers. Cette dernière année dans la NCAA lui permettra aussi de prendre du muscle et d’être mieux préparé physiquement aux réalités du hockey professionnel. Chose certaine, avec une telle maturité et une mobilité aussi impressionnante, l’américain est fait sur mesure pour évoluer dans la LNH et y récolter du succès. Il ne faudrait pas s’étonner de voir Hughes se retrouver à Vancouver pour le reste de la saison 2018-2019 aussitôt que son parcours sera terminé avec son équipe universitaire.
Accédez à la fiche de repêchage de Quinn Hugues

5. Miro Heiskanen | Défenseur, Dallas

Ceux qui sont à la recherche d’options en défensive sont choyés avec plusieurs beaux espoirs offensifs qui vont débarquer dans la LNH prochainement. Le finlandais Miro Heiskanen en est un excellent exemple, lui qui sort d’une saison exceptionnelle dans la Liiga. Malgré son âge, il est devenu le plus jeune joueur à être nommé meilleur défenseur de cette ligue. À son arrivée avec les Stars de Dallas cet automne, il y a une forte possibilité qu’il hérite immédiatement d’un superbe rôle. Il devrait être utilisé sur le top 4 en défensive ainsi que sur la deuxième vague du jeu de puissance avec potentiellement Esa Lindell et Julius Honka qui feront la rotation à ses côtés. Bon dans les deux sens de la patinoire, Heiskanen possède ce potentiel offensif très intéressant qui lui permettront d’atteindre souvent le plateau des 50 points lors de sa carrière dans la LNH.

.


TOP 100 ESPOIRS POOL KEEPER, ÉDITION AOÛT 2018

 EspoirÉquipePOCoteAoût
1Rasmus DahlinBUFD132.461
2Andrei SvechnikovCARR118.502
3Elias PetterssonVANC118.223
4Quinn HughesVAND113.304
5Miro HeiskanenDALD110.835
6Henrik BorgstromFLAC107.726
7Casey MittelstadtBUFC105.397
8Cale MakarCOLD103.138
9Robert ThomasSTLC102.369
10Dylan StromeARIC101.3910
11Jesperi KotkaniemiMTLC100.3411
12Evan BouchardEDMD98.4012
13Martin NecasCARC98.2213
14Noah DobsonNYID97.4014
15Oliver WahlstromNYIR95.9115
16Gabriel VilardiLAKC95.2916
17Filip ZadinaDETR94.9717
18Ryan DonatoBOSC94.0318
19Cody GlassVGKC93.8719
20Adam BoqvistCHID92.9220
21Kristian VesalainenWPGL92.3121
22Eeli TolvanenNSHR91.3022
23Sam SteelANAC91.0023
24Brady TkachukOTTL90.0024
25Morgan FrostPHIC89.7425
26Jordan KyrouSTLC89.6726
27Lias AnderssonNYRC88.8527
28Barret HaytonARIC87.6728
29Ty DellandreaDALC87.6729
30Anthony CirelliTBLC86.8030
31Henri JokiharjuCHID86.4931
32Nick SuzukiVGKC85.0032
33Michael RasmussenDETC82.8133
34Filip ChytilNYRC80.8934
35Erik BrannstromVGKD80.6235
36Juuso ValimakiCGYD80.3636
37Ryan PoehlingMTLC78.9037
38Adam FoxCARD78.8238
39Sami NikuWPGD78.2639
40Michael McLeodNJDC77.9240
41Vitali KravtsovNYRR77.6741
42Joel FarabeePHIL77.5842
43Dylan SikuraCHIR77.1043
44Joseph VelenoDETC77.0344
45Conor TimminsCOLD77.0045
46Kale ClagueLAKD77.0046
47Filip HronekDETD76.5647
48Adam GaudetteVANC75.7848
49Luke KuninMINC75.3049
50Kailer YamamotoEDMR74.1950
51Ryan MerkleySJSD74.1351
52Owen TippettFLAR73.7852
53Nicolas HagueVGKD73.3353
54Jonathan DahlenVANC72.8054
55Colin WhiteOTTC72.5355
56Ty SmithNJDD72.4256
57Taylor RaddyshTBLR72.3057
58Shane BowersCOLC72.1458
59Logan BrownOTTC72.1159
60Nils LundkvistNYRD72.0360
61Kirill KaprizovMINL71.4761
62Aleksi HeponiemiFLAC71.3362
63Akil ThomasLAKC71.1063
64Dominik BokkSTLL70.9364
65Andreas JohnssonTORL70.8365
66Dante FabbroNSHD70.4266
67Jonatan BerggrenDETR70.3767
68Nicolas BeaudinCHID70.1768
69Anders BjorkBOSL69.9169
70Libor HajekNYRD69.7270
71Martin KautCOLR69.3071
72Josh Ho-SangNYIR69.2872
73Jordan GreenwayMINL69.1973
74Drake BathersonOTTL69.1774
75Rasmus KupariLAKC68.9075
76Josh MahuraANAD68.8376
77Cal FooteTBLD68.3377
78Vladislav KamenevCOLC68.3378
79Isac LundeströmANAC68.3379
80Kieffer BellowsNYIL68.0280
81Maxime ComtoisANAL68.0081
82Ryan McLeodEDMC68.0082
83Vitali AbramovCBJR67.8383
84Jacob OlofssonMTLC67.6384
85Troy TerryANAC67.1585
86Grigori DenisenkoFLAL66.6186
87Jakob Forsbacka KarlssonBOSC66.4487
88Liam FoudyCBJC66.4288
89Ian MitchellCHID66.3589
90Philippe MyersPHID66.2190
91Nikita ScherbakMTLL65.4591
92Warren FoegeleCARL65.4292
93Rasmus SandinTORD65.0093
94Dillon DubeCGYC64.5294
95Timothy LiljegrenTORD64.2095
96Zach SenyshynBOSR64.1796
97Klim KostinSTLC63.8997
98Kyle CapobiancoARID63.8998
99Alexander NylanderBUFR63.8499
100Daniel SprongPITL63.56100