La UFC est de retour cette semaine, après une semaine de congé. L’organisation sera en direct de Dallas, Texas aux États-Unis avec sa carte payante : UFC 228. C’est tout un spectacle qu’on devrait avoir ce samedi soir, avec deux combats de championnat comme combats principaux de la soirée. Le premier entre Nicco Montano et Valentina Shevchenko chez les poids plumes féminin. Le deuxième entre Tyron Woodley et Darren Till pour la suprématie chez les poids mi-moyens masculin. Débutons alors l’analyse de cette carte principale.

Combat poids mi-moyens (170)

9-1-0 | 12-1-0 (1 NC)

En ouverture de carte, les matchmakers de l’UFC nous donnent un combat inattendu entre l’ex-Bellator, Abdul Razak Al-Hassan et l’hybride Niko Price. Je dis, inattendu, puisque l’organisation a préféré ce combat à ceux de Riviera-Dobson et Esparza-Suarez. La réponse est simple, les deux combattants sont de vrai pros dans l’art de mettre fin à leur combat avant la limite, et les jumeler peut que provoquer des flammèches. Al-Hassan a franchi le premier round, seulement une fois en dix combats professionnels, ce qui est aussi sa seule défaite en carrière. Pour le reste, ce sont des victoires rapides par KO au premier engagement. Son adversaire Price n’est pas si différent. Celui qu’on surnomme the Hybrid, n’a connu la défaite qu’une seule fois en 14 combats. Contrairement à Al-Hassan, Price a plusieurs cordes à son arc et peut fermer les livres, tant sur pied qu’au sol. Un avantage certain qu’il aura face au Judo Thunder, qui n’a jamais vraiment été testé dans ses méthodes de jiu-jitsu, et de lutte. Il sera intéressant de voir si the Hybrid voudra donner un spectacle et échanger coup pour coup, ou bien, s’il utilisera la stratégie et visera l’amener au sol d’entré de jeu. De mon côté, je crois que Price voudra donner un spectacle et foncer sur son adversaire qui l’attendra avec le feu dans les poings.

Prédiction : Abdul Razak Al-Hassan (1,60) par KO (2,15).

Combat poids pailles (115)

18-6-0 | 12-2-0

Voilà un affrontement intéressant entre deux femmes au sommet de leur catégorie, désirant à nouveau, faire leurs preuves et obtenir une autre chance au titre des poids paille, détenu par Rose Namajunas. Étant toutes deux tombée face à l’ancienne championne, la motivation semble renouvelée avec une nouvelle tête à chasser au sommeil. Cette motivation sera plus grande chez Kowalkiewicz, puisqu’elle a déjà vaincu l’actuelle championne, dans le passé. La Brésilienne Jessica Andrade nage, elle, sur une séquence de cinq victoires à ses six derniers combats (seule défaite face à Joanna) et voudra continuer sa domination parmi l’élite des poids paille féminin. Sa domination dans le ground & pound et sa combativité, a eu le dessus sur plusieurs des gros noms de la division. Parlez-en à Tecia Torres et Claudia Gadelha, anciennes aspirantes au titre, qui sont tombées aux mains de la Brésilienne. Dans un combat de trois rounds, il serait surprenant de voir l’une d’entre elles, finir le combat avant limite. Je vois surtout une guerre de tranchées jusqu’à la fin des 15 minutes. La polyvalence de Kowalkiewicz lui permettra de s’enfuir du gala avec une décision partagée des juges.

Prédiction : Karolina Kowalkiewicz (3,80) par décision partagée (5,00).

Combat poids plumes

Zabit Magomedsharipov c. Brandon  »Killa B » Davis

15-1-0 | 9-4-0

Alors qu’on devait avoir un excitant combat entre Zabit Magomedsharipov et Yair Rodriguez, en premier lieu, le combattant mexicain a été contraint de se retirer en raison d’une blessure de dernière minute. L’organisation de l’UFC a travaillé fort pour trouver un remplaçant assez brave pour monter dans l’octogone, à seulement deux semaines d’avis, contre une menace telle que Magomedsharipov. C’est finalement l’américain Brandon Davis, qui a accepté de prendre la grosse commande que sera le Russe. Gagnant d’un contrat lors de l’émission Dana White Tuesday Night Series, Davis n’est pas du genre à reculer devant un défi et son style debout  »dans ta face » donnera un bon affrontement à Magomedsharipov. Le Russe ne devrait, cependant, pas avoir tant de misère à se défaire de son adversaire, vu son avantage certain dans toutes les facettes du sport. Il est une machine pour terminer les combats avant la limite et celui-ci ne différera pas des autres.

Prédiction : Zabit Magomedsharipov (1,04) par décision unanime.

Combat de championnat poids plumes

5-2-0 | 15-3-0

Le combat co-principal entre la championne des poids plumes Nicco Montano et l’ex-challengeuse aux titres des poids coq, Valentina Shevchenko, marquera la première défense du titre des 125lbs féminins, depuis l’arrivée de la division. Montano a remporté la finale de TUF 26 comme négligée en battant sur son chemin Barb Honchak, Lauren Murphy ainsi que Roxanne Modafferi, qui sont tous des vétérans du sport. Elle a subi une blessure, entre temps, donc la ceinture n’avait pas été défendue depuis. De son côté, Shevchenko attend ce moment depuis longtemps. Après avoir fait la pluie et le beau temps dans une catégorie plus haute, obtenant sur son passage deux combats de championnat face à la Brésilienne Amanda Nunes. Bien qu’elle soit sortie perdante de ces deux affrontements (deux décisions serrées, certains diront même controversées), elle est une menace pour n’importe quelle femme se trouvant devant elle. La Péruvienne-Kyrgystanaise est tellement dominante qu’elle est la plus grande favorite sur la carte de cette fin de semaine, et je penche aussi de ce côté. Dans un combat de cinq rounds, la championne devrait vite voir que le calibre est très haut à l’UFC et la supériorité de son adversaire devrait très vite se faire voir, dès la première minute du combat.

Prédiction : Valentina Shevchenko (1,03) par soumission (3,50).

Combat de championnat poids mi-moyens (170)

18-3-1 | 17-0-1

Maintenant, place au combat principal de la soirée. L’affrontement entre le champion des poids mi-moyens, Tyron Woodley et le jeune anglais, Darren Till, est le combat typique, entre un combattant qui trône au sommet de sa division, face à une jeune vedette montante. Âgé de 25 ans, celui qu’on surnomme le Gorille en sera à son premier combat de championnat avec l’UFC, après avoir passé le KO à Cowboy Cerrone et gagner une décision partagée (et super controversé) face à Stephen Wonderboy Thompson. Cette récente victoire face à l’aspirant #1 a permis de faire taire les détracteurs, qui disait qu’il ne pourrait pas durer cinq rounds, et suivre le style orthodoxe qu’est Wonderboy. Maintenant, le premier défi de Till sera de faire le poids. L’Anglais a beaucoup fait parler de lui récemment puisqu’il éprouve beaucoup de difficultés à atteindre le poids lors de la pesée, la veille du combat. Les rumeurs vont bon train, que le Gorille fera le saut chez les moyens, après ce combat que ce soit une victoire ou une défaite.

De son côté, Woodley en sera à une première défense de titre, depuis sa victoire convaincante contre le brésilien Demian Maia. The Chosen One a dû subir une opération à l’épaule, dans la dernière année, et reviendra sur l’octogone, après une absence de plus d’un an. Il sera donc intéressant de voir si l’Américain pourra reprendre le rythme, face à un jeune fringuant qui n’a rien à perdre et qui sera fort probablement plus gros que lui lors de la journée du combat. Mais il ne faut pas oublier que ce ne sera pas son premier rodéo, ayant affronté, et battu des noms tels que Lawler, Gastlelum, Wonderboy, Condit et Koscheck. Celui qui se proclame le meilleur mi-moyen de tous les temps, n’a pas connu la défaite, lors de ces six derniers combats et je m’attends à ce que sa domination sur la catégorie se poursuive, ce samedi soir à Dallas contre Till. L’expérience de Woodley et sa lutte au sommet de son art devraient lui permettre de se sauver avec la victoire. Bien qu’il possède du granite dans les poings, je le vois plutôt épuiser l’Anglais avec sa lutte lors des cinq longs rounds.

Prédiction : Tyron Woodley (1,80) par décision unanime (3,00).